Une prime de 3 000 euros de la part de la CAF : est-ce une véritable mesure d’aide ou une fausse information ?

Démêlons aujourd’hui le vrai du faux concernant cette prime de 3000 euros de la part de la CAF. Les rumeurs à ce sujet ont pris de l’ampleur depuis quelques jours. Les Français vont-ils vraiment toucher cette aide l’année prochaine ? On vous dit tout dans les lignes qui suivent.

L’inflation, l’ennemi en commun de tous les foyers

Le monde a connu un gros bouleversement depuis le mois de février 2023. L’inflation qui sévit met tout le monde dans une situation financière difficile. En effet, de plus en plus de foyers peinent à joindre les deux bouts. En effet, chaque foyer doit faire face à l’augmentation du prix de l’électricité, le carburant, les factures et sans oublier l’alimentation. Aucun secteur n’échappe à l’inflation.

Afin de pallier ces hausses, la CAF propose plusieurs aides financières pour soutenir les plus précaires à faire face aux dépenses quotidiennes. D’ailleurs, parmi les plus connues, on peut citer la prime d’activité pour les travailleurs modestes. Ou encore la prime de rentrée scolaire pour les foyers avec des enfants scolarisés. On ne passe pas également à côté du RSA, de l’AAH ou encore du chèque alimentaire. D’ailleurs, la liste est encore longue. Bref, tout le monde a droit au coup de pouce de la CAF.

Une prime de 3 000 euros de la part de la CAF

Récemment, une nouvelle réjouissante a fait le tour de la toile. Il se murmure que la CAF procédera bientôt au versement d’une prime exceptionnelle de 3 000 euros. Cette information a ravi tout le monde parce que ce genre d’aide permet de soutenir chaque foyer bénéficiaire face à l’inflation.

Mais les plus sceptiques se demandent sur la véracité de cette révélation. Apparemment, c’est trop beau pour être vrai. En réalité, il s’agit d’un fake news. L’organisme n’a pas prévu de débloquer un montant aussi conséquent.

Selon les précisions de quelques médias, il s’agit en fait d’un montant total de la prime d’activité ainsi que la prime de partage de la valeur.

Que sait-on de la prime d’activité et la prime de partage de la valeur ?

Ainsi, cette prime de 3 000 euros inclut plusieurs éléments. La première, la prime d’activité. Cette aide de la CAF est destinée aux travailleurs modestes regroupant les apprentis, stagiaires, travailleurs indépendants et les salariés… Une personne seule peut toucher une prime de 586,23 euros par mois. Donc, pour ceux qui perçoivent 250 euros par mois, en une année, l’aide s’élève à 3 000 euros.

Concernant la prime de partage de valeur, elle vient de l’employeur et non de la CAF. Le montant peut varier d’une entreprise à une autre. Donc, la prime versée sur le salaire est différente pour chaque employé. Pour mieux comprendre le principe, si un salarié gagne un revenu inférieur à trois fois le SMIC annuel, cette prime n’est pas soumise à l’impôt, les cotisations salariales et contributions sociales. Ce qui fait 3 000 euros par bénéficiaire.