Une femme victime du compteur Linky accuse Enedis et obtient un gain de cause

Une femme victime du compteur Linky obtient gain de cause contre Enedis. En effet, à 84 ans, elle est électrosensible et le compteur de ce dernier en serait malheureusement la cause.

Le combat d’une Femme victime du compteur Linky et ses terribles conséquences

Au cours des dernières années, Enedis a incité les foyers français à adopter le compteur Linky. C’est une initiative gratuite qui suscite cependant des réticences. Cependant, une femme de Valence, âgée de 84 ans s’est dressé contre Enedis. Contre toute attente, elle remporté la bataille judiciaire et a obtenu le remplacement de son compteur Linky. Pour cette femme âgée, cela fait maintenant cinq ans depuis l’installation de ce dernier. Depuis, elle commence à souffrir de symptômes extrêmement douloureux. En effet, elle ressent comme une décharge électrique qui parcourt son corps, sans savoir précisément l’origine de sa souffrance.

Bien qu’elle ne s’oppose pas à l’installation du compteur Linky, elle remarque que sa santé se détériore chaque fois qu’elle s’approche du boîtier. Au final, elle est diagnostiquée d’électrosensibilité après avoir consulté plusieurs médecins. Apparemment, son état est survenu à partir d’une condition en lien avec les ondes émises par le compteur d’Enedis.

La justice tranche en faveur de la cliente

La justice a rendu un verdict en faveur de la cliente en établissant un lien entre ses problèmes de santé et le compteur Linky. Son avocat, Me Jean-Pierre Joseph, souligne que plusieurs médecins identifient les ondes émises par le compteur comme étant nocives pour la santé. Ainsi, cette déclaration devient un élément décisif dans la procédure. Suite à la décision de la justice, des techniciens ont dû se rendre au domicile de la plaignante pour remplacer son compteur. Cependant, Enedis prévoit de faire appel de cette décision.

En effet, cette affaire soulève des questions concernant la sécurité et l’impact potentiel sur la santé du compteur Linky. Alors que certains continuent de soutenir cette nouvelle technologie, il est clair que pour d’autres, les conséquences sont dévastatrices. En tout cas, l’affaire de cette femme montre que certains éléments doivent encore être pris en compte, surtout en ce qui concerne la nécessité d’assurer la sécurité des utilisateurs.