Une aide de 1 070 euros de la CAF pour déménager : quels sont les critères à respecter pour l’obtenir ?

La CAF prévoit d’offrir une aide de 1 070 euros pour déménager. Cette prime est moins connue, mais est un coup de pouce de très bonne utilité. Voici comment en profiter.

CAF : de nombreuses aides pour chaque situation

La Caisse d’Allocations Familiales offre différentes aides aux personnes en fonction de leurs besoins. Pendant les vacances scolaires, la CAF propose des aides financières et des accompagnements en partenariat avec l’Agence Nationale pour les Chèques-Vacances (ANCV).

Les chèques-vacances de l’ANCV peuvent également être délivrés par la CAF aux familles éligibles. En effet, pour toucher cette aide, il faut répondre à certains critères. Il faut au moins avoir un enfant à charge dans le foyer. Le montant de cette aide peut atteindre les 460 euros. À noter qu’il dépend également du quotient familial du bénéficiaire.

De plus, la CAF propose également une aide pour les frais de déménagement.

Une aide de 1 070 euros de la CAF pour déménager

La CAF propose une variété d’aides sociales pour aider ces allocataires à faire face aux difficultés financières. Avec l’augmentation de l’inflation et des coûts de la vie, il peut être difficile de joindre les deux bouts.

L’organisme propose une aide spécifique pour le déménagement. Dans le but d’améliorer le quotidien des Français confrontés à la hausse du coût de la vie et à la diminution du pouvoir d’achat, l’État met en place cette aide.

Cette prime est de 1070 euros et peut aller jusqu’à 1100 euros, pour couvrir une partie des frais de déménagement. Pour en bénéficier, il faut se conformer aux conditions de la CAF. En effet, la composition du foyer et les revenus annuels sont pris en compte.

Comment profiter de cette aide au déménagement ?

Pour toucher cette aide de 1 070 euros de la CAF pour déménager, il faut avoir au moins trois enfants dans les six mois suivant le déménagement. Le montant de cette prime dépend des dépenses engagées, avec un maximum de 1070,23 euros pour trois enfants à charge depuis le 1er avril 2023.

Pour être éligible, il faut également bénéficier de l’aide personnalisée au logement (APL) ou de l’allocation de logement familiale (ALF). Le montant de la prime peut augmenter en fonction du nombre d’enfants. Donc, environ 90 euros sont ajoutés pour chaque enfant supplémentaire.