« Tips » fiscal pour contourner le plafond de 10 000 euros et réduire vos impôts en 2023

Les ménages français souhaitent payer moins d’impôts et ont accès à des mesures de défiscalisation proposées par l’administration fiscale. Néanmoins, ces mesures ont souvent une limite de 10 000 euros.

Heureusement, une astuce existe pour contourner cette limitation et bénéficier d’avantages fiscaux. Bien que l’administration fiscale mette en place de nombreuses mesures pour réduire la pression fiscale, certaines sont soumises à des plafonds. Voici une astuce qui vous permettra d’échapper au plafond de 10 000 euros.

Focus sur les avantages fiscaux : comment calculer le plafonnement fiscaux et qui est concerné ?

Le plafonnement des avantages fiscaux est une mesure qui limite les niches fiscales permettant aux contribuables de réduire leurs impôts. En France, ces avantages sont plafonnés à 10 000 euros par an, sauf pour les investissements dans le secteur du cinéma ou en Outre-mer où le plafond est de 18 000 euros. Les dispositifs de plafonnement pour l’année 2023 incluent des crédits d’impôt pour les opérations forestières, les équipements durables, l’emploi de salariés à domicile, les frais de garde des enfants et les intérêts d’emprunt pour l’achat d’une résidence principale.

Pour calculer le montant du plafonnement des avantages fiscaux, l’administration fiscale examine les avantages fiscaux et les dispositifs éligibles au plafonnement. Bien que le contribuable puisse solliciter l’aide d’un conseiller fiscal pour optimiser sa situation fiscale, c’est l’administration fiscale qui détermine finalement le montant du plafonnement des avantages fiscaux.

Tous les foyers fiscaux, qu’ils soient célibataires ou en couple, avec ou sans enfants à charge, sont concernés par le plafonnement des avantages fiscaux, fixé à 10 000 euros en 2022 par l’administration fiscale. Ce plafond est invariable et s’applique à tous les types de défiscalisation.

Comment bénéficier d’un plafond supérieur au montant de 10 000 euros ?

Le plafonnement des avantages fiscaux de 10 000 euros peut être cumulé avec le montant annuel de 10 700 euros du déficit déductible du revenu imposable. Les investissements dans les dispositifs Girardin et Pinel dans les secteurs de l’audiovisuel, du cinéma ou en Outre-mer permettent également d’économiser 8 000 euros du plafond majoré de 18 000 euros. Pour les ménages aisés, il est possible de contourner le plafond de 10 000 euros grâce aux dispositifs les Monuments historiques et le Malraux qui permettent de bénéficier d’une déduction totale du revenu imposable ou d’une réduction d’impôt pouvant atteindre 30 000 euros par an pour le Malraux.