L’Allemagne éliminée, le Brésil valide son ticket pour les 1/8ème : La revue du mondial N°9

L’Allemagne éliminée, le Brésil valide son ticket pour les 1/8ème : La revue du mondial N°9

On attendait déjà un coup de tonnerre mardi soir, il est finalement survenu hier après-midi. L’Allemagne championne du monde en titre est éliminée du mondial. Le Brésil s’est quant à lui qualifié sans trembler. 

La Corée du Sud élimine la Mannschaft et sauve le Mexique

L’équipe d’Allemagne commence à confirmer ce qui pourrait s’apparenter à une malédiction du champion du monde en titre. A l’instar de la France en 2002, de l’Italie en 2010 et de l’Espagne en 2014, la formation allemande tombe, elle aussi, dès le premier tour. Les hommes de Joaquim Low ont pourtant tout tenté, mais se sont montré par trop brouillons devant les buts de Hyun-Woo Cho. Vingt-huit tirs au total, seulement six cadrés. Cela se passe de commentaire.

De leurs côtés, les Sud-coréens ont répondu au défi physique. Se montrant très agressifs défensivement, ils sont finalement parvenus à faire déjouer la Mannschaft. L’une des premières occasions franches est d’ailleurs venue de la Corée, sur un coup-franc tiré par Jung. Mal repoussé par Manuel Neuer, on ne passe déjà pas loin d’une première surprise. L’Allemagne a poussé tout le match durant, mais à la fin, ce sont les coréens qui ont gagné dans le temps additionnel. Par Young-gwon Kim tout d’abord, à la 93ème minute. Ce dernier a vu son but refusé pour un hors-jeu, puis finalement validé par le VAR. Totalement désorganisée, les champions en titre verrons leur adversaire du jour doubler la mise par Heung-min Son à la 96ème minute.

La Corée du Sud était quoi qu’il advienne éliminée. Mais elle s’offre une sortie par la très grande porte en terrassant la grande Allemagne. Un Allemagne plus si grande que cela. Composée de cadres déclinants et de jeunes encore trop inexpérimentés, une phase de reconstruction se prépare pour la Mannschaft.

Dans l’autre match de ce groupe F, le Mexique a eu chaud. Battu 3-0 par la Suède, le Mexique s’est complètement sabordée sur ce match. Complètement à côté de ses pompes devant le but et manquant de rigueur défensivement, elle a logiquement pris l’eau hier après-midi. Les Mexicains peuvent remercier la Corée du Sud et sa victoire sur l’Allemagne. Grace à elle, le Mexique converse sa qualification pour les 1/8ème de finale.

Le Brésil ne tremble pas, la Suisse accrochée

Du côté du groupe E, les regards étaient tournés vers le Brésil. Tenu en échec face à la Suisse lors de son entrée dans la compétition puis connaissant toutes les peines du monde pour venir à bout de la défense costa-ricaine, le Brésil jouait sa qualification hier soir contre la Serbie. Le onze de départ proposé par Tite est resté le même. Le tout dans un schéma en 4-3-3. Si nous sommes encore loin du “jogo bonito”, plus vraiment aperçu depuis la génération Zico-Socratès, l’essentiel est là pour les Auriverde.

Sur une somptueuse ouverture de Philippe Coutinho, Paulinho parvient à lober le gardien serbe du bout du pied. 1-0. Le Brésil domine, se crée des situations dangereuses, mais peine à réellement emballer le match. Si ce n’est quelques éclairs de génie, le collectif paraît peu huilé. Les passes en sortie de dribble se montrent régulièrement imprécises. En première partie de seconde mi-temps, la Serbie commence à pousser et aurait même pu égaliser par l’intermédiaire de Mitrovic à la 61ème et à la 65ème minutes. Thiago Silva puis Alisson sont heureusement restés vigilants. Le soulagement pour les Brésiliens est venu trois minutes plus tard. Sur un corner tiré par Neymar, Thiago Silva, encore lui, ajuste une tête que Stojkovic ne peut repousser. Sans être réellement flamboyant, mais avec réalisme, le Brésil valide son ticket pour les 1/8ème de finales ainsi que la première place du groupe E. Il y affrontera le Mexique pour un duel 100% latino-américain.

De son côté la Suisse a été tenue en échec 2-2 par le Costa-Rica, soucieux de finir son mondial sur une bonne note. Si Dzemaili et Drmic ont respectivement donné l’avantage aux helvètes, Waston puis Sommer contre son camp ont permis aux costa-ricains de recoller. Egalement qualifiée pour le prochain tour, la Suisse affrontera la Suède.

Légende : La déception de Thomas Muller

Crédits : Capture écran/chaîne YouTube FIFA TV

1 Comment

  1. Daniele Dugelay

    Le peuple est dans la rue à Paris. Je cherche des nouvelles de la manif, tout naturellement je vais sur le Média (je précise que je suis invalide). Rien sur la manif, le dernier article concerne les jeux du stade. Il faudrait peut-être penser à grandir un peu…

    Réponse Signaler un abus

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rendez-vous à 18h !

Devenez Socio

Derniers Tweets

Pin It on Pinterest

Share This

Partagez cet article

Avec vos amis !