Select Page

En reconstruction, où en est l’équipe d’Italie ?

En reconstruction, où en est l’équipe d’Italie ?

La France affronte ce soir l’Italie en match de préparation pour la Coupe du Monde en Russie, que ne disputera pas la Squadra. L’occasion de prendre des nouvelles quant à la convalescence d’une des plus grandes nations du football.

Si l’absence de la Nazionale au mondial Russe peut peiner bon nombre d’amoureux du ballon rond, il faut admettre que cette non-qualification, la première depuis la Coupe du Monde 1958, est logique. Peut-on dire qu’il s’agissait d’un fiasco historique annoncé ? Souvenons-nous que durant l’Euro 2016, malgré un parcours héroïque sous la coupe du tacticien Antonio Conte, l’Italie était considérée comme étant la “pire Squadra de l’histoire”. En l’absence de Marco Verratti encore convalescent d’une pubalgie, ou encore d’un Lorenzo Insigne trop peu utilisé, il est vrai que cette sélection manquait cruellement de talent. Et tout cela n’est pas allé en s’arrangeant.

Retour sur le fiasco Giampiero Ventura

La suite, on la connaît. Antonio Conte répond aux sirènes londoniennes et rejoint Chelsea. C’est alors que Giampiero Ventura prend sa place à la tête des Azzuri. Dès le début des éliminatoires, l’Italie tâtonne. Contre l’Albanie, Israël ou encore la Macédoine, la Nazionale est à la peine. Dans le même groupe, se trouve l’ogre espagnol, contre lequel l’Italie concédera le match nul à l’aller et une lourde défaite 3-0 au retour. Plus la campagne éliminatoire avance, plus l’Italie est moribonde. Les choix tactiques semblent n’être que des pâles copies de ce que faisait Conte auparavant, le manque de confiance accordée aux jeunes et celle renouvelée à des joueurs qui n’en méritaient pas tant (comme le milieu de terrain de la Lazio Marco Parolo) faisaient courir le groupe au désastre industriel. C’est hantés de tous ces doutes que les transalpins ont été condamnés à devoir jouer les barrages contre la Suède.

Apathique à l’aller comme au retour, l’Italie perd 1-0 sur l’ensemble des deux rencontres. Stupeur ! La nation à 4 étoiles (comme autant de Coupe du Monde remportées) ne sera pas au mondial. Cela n’était plus arrivé depuis 60 ans. C’est fort logiquement que le sélectionneur alors en poste est remercié. La Federazione Italiana Giucco Calcio (Fédération italienne de football) met plusieurs mois avant de se décider à nommer l’ancienne idole de la Sampdoria de Gênes, Roberto Mancini, pour remplacer Ventura.

Le choix Mancini

Roberto Mancini est un choix surprenant mais pas inintéressant. S’il n’est pas connu pour être un manager très facile, capable de prendre ses joueurs en grippe sans trop de raison, il reste fort d’une riche expérience en tant que joueur et en tant qu’entraîneur. Ancien international italien, il a connu ses plus beaux succès comme attaquant de la Sampdoria, aux côté de Gianluca Vialli, entre la fin des années 1980 et le début des années 1990. Scudetto, Coupe des Coupes, finale de Coupe d’Europe des Clubs Champions en 1992, perdue en prolongation contre le FC Barcelone. Il est encore aujourd’hui le joueur le plus capé ainsi que le meilleur buteur du club de Gênes. La suite à la Lazio n’est pas moins belle. Si son rôle était plus restreint, il regagne malgré tout un Scudetto et du Coupe des Coupes.

En tant qu’entraîneur, ses compétences tactiques ne sauraient être contestées. Trois fois champion d’Italie avec l’Inter Milan et champion d’Angleterre avec Manchester City. Jeune (53 ans) et doté d’un certain charisme, Mancini pourrait bien incarner cette demande de renouveau au sein de la sélection italienne.

Contre l’Arabie Saoudite, en plus de la disparition du traditionnel 3-5-2, beaucoup de nouvelles têtes ont été constatées, comme celle milieu de l’AS Roma Lorenzo Pellegrini, et de l’ailier de Sassuolo, Matteo Politano. Les jeunes Bryan Cristante, milieu de l’Atalanta, et Frederico Chiesa (fils d’Enrico Chiesa, ancien joueur de la Fiorentina et de Parme) sont également rentrés en jeu contre l’Arabie Saoudite. En défense, Romagnoli, défenseur central de l’AC Milan, a été testé aux côtés de Bonucci. Parmi tout cela, un retour quelque peu inattendu, tant on sait que la relation entre les deux hommes a été compliquée par le passée, celui de Mario Balotelli.

Regarder droit vers l’avenir

Qu’en sera-t-il face à l’équipe de France ce soir ? Que doit-on attendre de la Nazionale durant ce match ? Tactiquement, l’Italie devrait encore une fois évoluer en 4-3-3. Selon les compositions probables diffusées dans la presse, Rugani, le jeune stoppeur de la Juventus Turin, serait à son tour associé à Bonucci. Zappacosta garderait quant à lui son côté droit et De Sciglio prendrait la place de Criscito sur le couloir gauche. Jorginho serait de nouveau placé en sentinelle devant la défense, idem pour Balotelli à la pointe de l’attaque et Pellegrini partagerait le relai avec Cristante au lieu de Florenzi, cette-fois ci. Bonaventura et Frederico Chiesa devraient de leurs côtés être titularisés sur les ailes.

Au niveau des enjeux, ils seront davantage du côté des Bleus, qui préparent leur mondial. Concernant les italiens, qui entame leur reconstruction, on prépare l’avenir. Si la France part évidemment favorite, il sera intéressant de voir ce que les jeunes italiens ont dans le ventre. Le football italien a perdu de sa superbe, il est vrai. Mais le football et le sport en général fonctionnent par cycle. Toutes les nations ont eu leurs périodes sombres. Le scandale du calciopoli en 2006 ainsi que la crise économique ont laissé les clubs dans une situation désastreuse. Mais si ces mêmes clubs ont su se reconstruire petit à petit, à l’image de la Juventus, de la Roma ou encore du Napoli, il est temps que la sélection suive le même chemin. Et il ne tient qu’à la jeune garde de la Squadra Azzura, ainsi qu’à son nouveau sélectionneur, de vouloir lui redonner sa gloire passée, et de s’en donner les moyens.

Crédits photo : Paul Blank/Wikimedia Commons

Trackbacks/Pingbacks

  1. Ligue des Nations : Quelles sont les chances de qualification de l’Italie ? | senegalinfos - […] une absence au Mondial Russie 2018, l’équipe nationale de football Italienne est en pleine mue. Giampiero Ventura a été…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Devenez Socio

Derniers Tweets

Pin It on Pinterest

Share This

Partagez cet article

Avec vos amis !