Select Page

Copa Libertadores : le Gremio s’en sort aux tirs au but. Boca et River tranquilles.

Copa Libertadores : le Gremio s’en sort aux tirs au but. Boca et River tranquilles.

Pendant que les regards étaient tournés vers le tirage au sort de la prochaine édition de la Ligue des Champions, se jouaient les 1/8 de finale retour de la Copa Libertadores (l’équivalent sud-américain de la Ligue des Champions). Résumé.

Santos/Independiente vire au drame, le Grémio s’en sort dans la douleur !

Dans la nuit de mardi à mercredi s’est joué le match retour opposant Santos à l’Independiente. Pas grand-chose à en dire si ce n’est que le match aller avait été remporté 3-0 par les Argentins sur tapis vert. Dégoûtés de cette décision, survenue peu avant le coup d’envoi du match retour, les supporters paolistas ont envahi le stade Urbano-Calderas. Ces événements ont contraint les instances à stopper le match.

Fort de sa victoire 2-0 sur sa pelouse à l’aller, l’Atlético Tucuman est venu en Colombie avec un demi-pied en 1/4 de finale. L’Atlético Nacional, vainqueur de l’édition 2016, devait de son côté rattraper un retard conséquent. Avec 19 tirs et 74% de possession de balle, les Colombiens pourront regretter leur manque de réalisme. Les supporters du club de Medellin est survenu du but de son nouvel attaquant Omar Duarte. Le score en restera là. Les Argentins faisant le dos rond, ils ont contraint leurs adversaires à une domination stérile.

Dans le dernier match de mardi, le Gremio, tenant du titre, recevait l’Estudientes La Plata après avoir perdu le match aller 2 buts à 1. Fort d’un but marqué à l’extérieur, Le Gremio n’a pas tardé à rattraper son retard en ouvrant le score dès la 6ème minute de jeu sous l’impulsion d’Everton, d’un subtile ballon piqué au-dessus du gardien. Il n’a fallu que deux minutes aux Argentins pour égaliser par Lucas Rodriguez. L’Estudientes de Juan Sebastian Veron est égal à ce qu’elle montre en SuperLiga (le championnat argentin), d’une pauvreté affligeante dans le jeu. Seulement 2 tirs en 90 minutes et 18% de possession de balle. Et le Gremio a été contraint d’attendre les arrêts de jeu pour reprendre l’avantage grâce au but d’Alisson et arracher les tirs au but. La séance sera remportée 5-3 par les brésiliens, qui arrachent ainsi leur ticket pour les quarts.

River et Cruzeiro se qualifient, Colo-Colo surprend les Corinthians

Dans la nuit de mercredi à jeudi, deux duels fratricides avaient lieu. Le duel argentin opposant le River Plate au Racing Club d’une part, et le duel brésilien opposant le Cruzeiro au Flamengo d’autre part.

Les hommes de Marcelo Gallardo, qui connaissent des débuts compliqués en championnat, était repartis du terrain du Racing sur un très mauvais 0-0. Le River, qui venait d’enchaîner quatre 0-0 consécutifs, laissait planer quelques interrogations sur ses capacités offensives. A ces critiques, Les Millionarios y ont répondu en faisant parler la poudre devant son public du Monumental. Sans fioriture, ils ont écrasé le Racing 3-0. Lucas Pratto, Ezequiel Palacios et Rafael Santos Borré sont les buteurs de la soirée.

Après avoir vaincu le Flamengo deux à zéro sur sa pelouse, le Cruzeiro pouvait recevoir son adversaire assez tranquillement. Si Léo Duarte a offert quelques frayeurs aux supporters en marquant pour le Flamengo à la 70ème minute, le score n’a pas plus évolué et le Cruzeiro s’est, lui aussi, qualifié pour le tour suivant.

Colo-Colo, le club chilien, a quant à lui sorti le Corinthians. L’aller avait été remporté 1-0 par Colo-Colo, lors de la réception des Brésiliens. Ces derniers ne se sont pas facilités les choses en perdant Gabriel Girotto Franco sur carton rouge au match aller. Ce 1/8 de finale retour a pourtant bien commencé pour les locaux qui ont ouvert la marque par Jadson sur penalty. Lucas Barrios n’a pas mis trop longtemps à égaliser. L’avantage pris par les Corinthians à la 64ème minute par l’intermédiaire de Roger Rodrigues da Silva n’a pas suffit. Le but marqué à l’extérieur permet aux Chiliens d’accéder au stade des 1/4 de finale.

Boca Junior et Palmeiras valident aussi leurs billets

Le Palmeiras, bien que victorieux du match aller deux buts à zéro sur les Paraguayens de Cerro Porteño, aurait pu vivre une sale soirée. Dès la 6ème minute de jeu, l’ancien milieu défensif de la Juventus Turin, Felipe Melo, se fait expulser suite à un violent tacle. En supériorité numérique, les Paraguayens poussent mais doivent attendre la 57ème minute pour revenir sur Palmeiras. Le but est venu de Santiago Arzamendia Duarte, sur un centre chanceux qui a fini par lober le gardien brésilien. Très (trop) agressifs, le Palmeiras finira même le match à 9, suite à l’expulsion de Deyverson dans les arrêts de jeu. Heureusement pour eux, le score n’évoluera pas davantage et les Brésiliens se qualifieront pour les quarts de finale.

Double champion d’Argentine en titre, le Boca Junior n’a quant à lui eu aucun mal à se débarrasser des Paraguayens du Libertad. Vainqueurs deux à zéro au match aller, les Xeneizes se sont imposés sans trop de mal, même si la défense a parfois fait peur. En effet, Oscar Cardozo a ouvert le score pour Libertad dès la 12ème minute. Heureusement pour les Argentins, Cristian Pavon, que certains ont peut-être découvert durant France/Argentine cet été, n’a eu besoin que de sept minutes pour remettre les pendules à l’heure. L’ancien de la Lazio Rome, Mauro Zarate, a donné l’avantage à Boca trois minutes plus tard. Libertad s’est permis d’inscrire un second but grâce au penalty transformé par le même Oscar Cardozo. Si la défense bleu et jaune a continuer de se faire peur en seconde période, Carlos Tevez et Edwin Cordona ont toutefois fini par mettre un terme aux espoirs paraguayens en portant le score à 4-2.

Un choc argentin en quart

Au prochain tour, le Boca affrontera le Cruzeiro. Colo-Colo aura affaire avec Palmeiras. L’Atlético Tucuman aura fort à faire face au tenant du titre, le Gremio. Le choc attendu aura surement lieu du côté du duel argentin entre l’Independiente et le River Plate.

Légende: Edwin Cordona célèbre le 4ème but du Boca

Crédits: Capture écran/YouTube

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signez la pétition !

Devenez Socio

Derniers Tweets

Pin It on Pinterest

Share This

Partagez cet article

Avec vos amis !