Select Page

Le Red Star FC prépare son retour en Ligue 2

Le Red Star FC prépare son retour en Ligue 2

Le club de Saint-Ouen prépare son retour en ligue 2. Le mercato de l’étoile rouge a débuté. Mais les supporters ne savent toujours pas dans quel stade ils iront soutenir leur équipe. Le Média fait le point sur l’actualité du club de Seine-Saint-Denis.

Le Red Star FC n’a pas communiqué sur son site internet à propos du futur de son stade Bauer depuis le 4 mai. Pourtant, le collectif des supporters Red Star Bauer exhortait dans un communiqué du 1er mai, le club et la mairie de Saint-Ouen « à communiquer régulièrement et publiquement sur ce sujet ». Aucune information officielle n’a également filtré concernant les recherches du club d’un nouveau stade où jouer à domicile. L’enceinte de Bauer n’étant pas homologué pour les ligues professionnelles, le champion de national ne peut pas y jouer sans rénovation.

Des rumeurs, et peu de certitudes

Depuis, seules des rumeurs circulent. La plus solide annonce le club à Colombes dans les Hauts-de-Seine.  Selon un article du Parisien du 6 avril, le Red Star pourrait jouer au stade Yves-du-Manoir , laissé libre depuis le départ du Racing 92 rugby à la nouvellement construite U Arena de Nanterre. Le stade de Colombes présente plusieurs avantages pour le club de Saint-Ouen. L’enceinte de 14.000 places nécessite peu de travaux de mises aux normes et permet à l’étoile rouge de rester en banlieue parisienne. Cette structure qui doit accueillir les épreuves de hockey sur gazon des Jeux olympiques de Paris 2024, un siècle après avoir accueilli ceux de 1924, est la possession des Hauts-de-Seine, département où le club s’entraîne, son centre d’entraînement étant à Gennevilliers. Cette information est d’autant plus solide que Steeve Marlet, le directeur sportif du club a déclaré à BFM TV le 12 mai « qu’il y a de fortes chances » qu’ils jouent à Colombes.

Pourtant, une autre rumeur fait de l’ombre à cette possibilité. Toujours selon Le Parisien, dans un article du 12 mai, le Red Star pourrait retourner à Beauvais, comme lors de sa dernière remontée en ligue 2. La mairie de Beauvais confirme, dans les colonnes du Parisien, la tenue de « discussions ».

Le Red Star sera-t-il toujours Bauer ?

« Le Red Star c’est uniquement à Bauer » ont l’habitude de scander les supporters. Ce slogan restera-t-il d’actualité ces prochaines années, alors que le club est contraint à l’exil, faute d’un stade aux normes du football professionnel ? Une rénovation à minima, réalisée durant l’été, pour permettre aux joueurs d’y rester en Ligue 2 était prévue initialement, mais depuis la direction audonienne a changé d’avis. Elle prévoit sur l’emplacement de l’actuelle enceinte, un futur stade reconstruit, avec des fonds privés. Cet édifice de 12.000 places, recouvrirait également des commerces. Selon Patrice Haddad, le Président du Red Star qui confirme ces informations au Média, ce stade-centre commercial accueillera « des marques non-mondialisées ». Ce projet fait partie des ambitions du Grand Paris, et devrait rejoindre la liste des équipements olympiques des jeux de 2024. L’objectif du club est de finir cette reconstruction en 2021. Évoqué dans un communiqué du club, une réunion avec le département de la Seine-Saint-Denis, la région Île-de-France et la commune de Saint-Ouen prévoit « un planning serré pour que les travaux commencent dès 2019 ». Le stade devra « être livré au plus tard en 2023 » en prévision des JO.

Pour le futur de l’étoile rouge : un centre de formation

En attendant de revenir à Bauer, la direction du club construit un centre de formation pour assurer l’avenir de la formation audonienne. Selon le communiqué commun, « Mathieu Hanotin, en charge des sports pour le département, a quant a lui confirmé que le département travaillait main dans la main avec le club pour implanter en Seine Saint Denis le futur centre de formation du Red Star. » Des pistes pour développer ce centre de formation au stade Marville de la Courneuve, sont évoquées dans Le Parisien.

Un mercato pour assurer le maintien

Dans le même temps, le club ne reste pas inactif. Plusieurs joueurs champions de national ont prolongés, dont le gardien titulaire et le capitaine de fin de saison. Des jeunes négocient un contrat professionnel et de nouvelles recrues sont arrivées. Le dernier en date, Edson Seidou, venu d’Orléans, a signé le 30 mai avec l’objectif d’assurer à l’étoile rouge son maintien chez les professionnels.

 

Pour en savoir plus, retrouvez notre reportage sur le Red Star FC :

Photo : Capture d’écran du reportage

Laisser un commentaire

Devenez Socio

Restez connectés au Média

Les Tweets du Média

Les dernières émissions du Média

Loading...

Ne manquez pas les nouveaux articles du Média

Suivez l'actu d'une presse libre et indépendante des puissances financières

Merci d'avoir souscrit à notre newsletter !

Pin It on Pinterest

Share This

Partagez cet article

Avec vos amis !