Select Page

Une solution se profile pour les 629 migrants de l’Aquarius 

Une solution se profile pour les 629 migrants de l’Aquarius 

Après plus de 3 jours passés en mer, le navire Aquarius affrété par l’ONG SOS Méditerranée va finalement pouvoir débarquer en Espagne, seul pays à leur avoir proposé de les accueillir. 

Ce navire transportant 629 migrants secourus au large de la Lybie, était bloqué depuis dimanche au large des côtes maltaises et italiennes. Ces deux pays refusant de les laisser accoster.

Une opération de transfert a commencé dès cet après-midi avec l’affrètement d’une navette de la marine italienne et l’embarquement de 90 migrants sur un total prévu de 500.

Une fois les opérations de transfert terminées, les unités feront route vers Valence, soit 4 jours en plus de traversée en mer.

La fin du calvaire se profile pour les migrants de l’Aquarius, malgré un silence très long de la part de l’État Français. La France qui est sortie prudemment de son silence ce matin à l’Assemblée Nationale, où le premier ministre, Edouard Phillipe, a déclaré que le pays était « prêt à aider les autorités espagnoles pour accueillir et analyser la situation de ceux qui sur ce bateau pourraient vouloir bénéficier du statut de réfugié ».

Une décision très certainement incitée par la proposition du Conseil exécutif de Corse ce matin d’accueillir le navire en Corse.

De plus le chef de l’État a tenu à s’exprimer ce matin sur la situation et a dénoncé « la part de cynisme et d’irresponsabilité du gouvernement italien » rapporte le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux.

Photo : Navire Aquarius

Crédits : Capture d’écran sur Twitter/ @Bruno__1982

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rendez-vous à 18h !

Devenez Socio

Derniers Tweets

Pin It on Pinterest

Share This

Partagez cet article

Avec vos amis !