Select Page

Un nouveau règlement européen pour protéger nos données

Un nouveau règlement européen pour protéger nos données

Montres, frigidaires, voitures ou assistants personnels comme le Google home : les objets connectés font aujourd’hui partie de notre quotidien. Tous ces objets récoltent en permanence des données sensibles ou en tout cas personnelles : position GPS, consommation quotidienne, poids, fréquence cardiaque… 

En octobre dernier, lors du lancement de l’assistant personnel Google home mini, les journalistes de « Android Police » ont repéré que l’assistant domotique espionnait ses utilisateurs 24 heures sur 24, sans que celui-ci ne l’allume en prononçant le fameux « ok google ». Sans tomber dans la paranoia, on peut légitimement se demander si les constructeurs mais aussi la CNIL garantissent la protection de cette « data » souvent sensible.

En mai prochain, entre en vigueur dans tous les pays européens le RGPD, le règlement général sur la protection des données. En bref, les entreprises qui collectent les données de ses utilisateurs vont devoir être plus vigilantes qu’aujourd’hui afin de garantir que les données des Français sont bien protégées et pas exploitées sans leur consentement. La suite de l’article sur Franceinfo.

Crédits (cc)Pixabay

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signez la pétition !

Devenez Socio

Derniers Tweets

Pin It on Pinterest

Share This

Partagez cet article

Avec vos amis !