Select Page

Travaux d’Intérêt Général à la ferme, une alternative à la prison ?

Travaux d’Intérêt Général à la ferme, une alternative à la prison ?

Si les conditions d’incarcération sont au cœur de nombreuses préoccupations, voilà un cas qui prête à réfléchir. Celui de la ferme de la butte Pinson qui s’engage dans l’emploi de tigistes.

L’association des Fermiers de la francilienne, installée dans le Val D’Oise près d’une cité HLM de Montmagny, accueille non seulement les sorties scolaires ou les employés du service civique mais est aussi et surtout l’un des premiers employeurs de TIG (Travaux d’Intérêt Général) en France. En effet, deux à trois cents jeunes exécutent leur peine alternative dans cette exploitation agricole.

Est-ce que l’expiation des crimes doit nécessairement passer par la prison ? S’il paraîtrait conventionnel de penser dans ce sens, l’initiative de cette ferme remet ce postulat en question. Au regard des nombreuses critiques adressées à l’univers carcéral, est-ce que la prison doit être un recours systématique ? Ne devrait-on pas plutôt penser au-delà de la simple pénitence ? L’objectif de l’association est évidemment la réinsertion des jeunes en les accompagnant dans leur professionnalisation future. Comment reconstruire sa vie et reprendre son destin en main ? Telle est la problématique qui devrait se poser à tous et à laquelle la ferme tente de répondre.

Retrouvez l’intégralité du sujet réalisé par Streetpress.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rendez-vous à 18h !

Devenez Socio

Derniers Tweets

Pin It on Pinterest

Share This

Partagez cet article

Avec vos amis !