Réformer le prix Nobel

Réformer le prix Nobel

En 2014, Brian Keating, professeur de physique, participe avec son équipe à une découverte majeure sur le fond diffus cosmologique. Alors que le prix Nobel leur semble promis, la découverte est finalement invalidée quelques temps plus tard. Après avoir “perdu” le Nobel, M. Keating publie aujourd’hui un livre où il propose de réformer radicalement les prix Nobel. 

“Il est temps de repenser les prix Nobel”. Brian Keating est sérieux lorsque qu’il écrit cette phrase. Professeur de physique à l’Université de Californie, M. Keating est spécialiste du fond diffus cosmologique, ce rayonnement fossile découvert dans les années 60, et qui reste à ce jour la plus vieille photographie de l’Univers. En 2014, il participe avec de nombreux scientifiques à une découverte majeure : la détection d’ondes gravitationnelles dans ce fond diffus cosmologique. 

La découverte fait la une de tous les journaux scientifiques. Certains scientifiques appellent alors à la remise du prix Nobel de physique aux acteurs de cette découverte. Mais quelques temps plus tard, celle-ci est invalidée par la poussière cosmique, qui pourrait aussi expliquer les résultats obtenus lors de cette découverte. Pour M. Keating, l’espoir d’un prix Nobel de physique disparaît. 

La règle des 3

Après avoir perdu le prix Nobel, M. Keating sort aujourd’hui le livre “Losing the Nobel Price”. C’est l’occasion pour le professeur de mettre en lumière l’un de ses combats : la réforme des prix Nobel. Car pour le scientifique, l’institution Nobel applique des règles qui sont d’un autre temps. 

Une des règles qu’il dénonce est le nombre maximum de personnes à qui l’on peut partager un prix. Limité à 3 personnes, cette règle est de nos jours dépassée selon le professeur. En 2017, les 3 initiateurs du projet LIGO ont reçu le fameux prix. Le LIGO est un observatoire américain qui avait pour but de découvrir les ondes gravitationnelles. Prédiction d’Albert Einstein selon sa théorie de relativité générale, ces ondes gravitationnelles n’avaient jamais été détectées expérimentalement. Alors qu’il aurait pu être décerné à la centaine de scientifiques et techniciens ayant participé cette découverte, le prix n’a été attribué qu’aux initiateurs, les privilégiant au détriment du collectif ayant abouti à cette découverte. 

Un prix pour les vivants

L’autre règle est l’attribution systématique des prix à des personnes vivantes. Il est impossible pour une personne décédée de recevoir le prix à titre posthume. Si dans 100 ans, les radiations de Hawking sont détectées – alors même que ces radiations permettent de prouver expérimentalement l’existence des trous noirs, objets cosmiques par nature quasi indétectables – Stephen Hawking ne recevra jamais le prix Nobel à titre posthume. Quand bien même ce serait une découverte fracassante en physique et en cosmologie. 

Peu de lauréates féminines

Les dernières femmes à avoir reçu un prix Nobel sont Tu Youyou (Médecine) et Svetlana Alexievich (Littérature). C’était en 2015. Mais pour le prix Nobel de Physique, il faut remonter plus loin – jusqu’en 1963 – avec Maria Goeppert-Mayer pour ses découvertes sur la structure en couches du noyau atomique. Nous attendons déjà depuis 55 ans une lauréate féminine du monde de la physique. Ce monde serait-il plus masculin que féminin ? Même si c’est la découverte scientifique qui prime ici, le constat est sans appel : alors que moitié de l’humanité est de sexe féminin, les femmes représentent moins de 2% des lauréats du prix Nobel de physique. 

Sources : 

Découverte d’ondes gravitationnelles dans le fond diffus cosmologique, par le site Scientific American : https://www.scientificamerican.com/article/gravity-waves-cmb-b-mode-polarization/

Tribune de Brian Keating – Il est temps de repenser les prix Nobel : https://blogs.scientificamerican.com/observations/its-time-to-rethink-the-nobel-prizes/

Liste des prix Nobel par Wikipedia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Place_des_femmes_dans_l%27attribution_du_prix_Nobel

Crédit Photo : Wikipédia

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rendez-vous à 18h !

Devenez Socio

Derniers Tweets

Pin It on Pinterest

Share This

Partagez cet article

Avec vos amis !