Parcoursup, obésité et Adrien Rabiot : l’actualité de ce 23 mai 2018

Parcoursup, obésité et Adrien Rabiot : l’actualité de ce 23 mai 2018

Parcoursup a livré ses premiers verdicts, l’obésité pourrait prendre des proportions inquiétantes, Adrien Rabiot refuse l’équipe de France.

Premières difficultés de Parcoursup

Mise en place cette année pour remplacer la plateforme APB, dont l’inefficacité a été prouvée en 2016 et 2017, Parcoursup a livré ses premiers verdicts ce mardi 22 aux alentours de 18h. 810.000 lycéens ou étudiants en réorientation, pour un total de 6 millions de vœux, ont pu prendre connaissance de leurs réponses. Outre le tri opéré à l’entrée des licences universitaires, sur la base d’un examen des dossiers, Parcoursup se distingue de l’ancien APB par le fait que les candidats recevront une réponse pour chacun de leurs vœux, qui n’ont cette fois pas été hiérarchisés.

Enfin, la plateforme informera les candidats en continue jusqu’au 5 septembre, alors qu’auparavant, ils avaient trois rendez-vous ponctuels. Pour les formations sélectives (BTS, DUT, CPGE, écoles, etc.), il existe trois types de réponses : « Oui » (proposition d’admission), « Oui – en attente d’une place » (sur liste d’attente), « Non » (refusé). Pour les formations universitaires, ça peut être : « Oui » (proposition d’admission), « Oui – en attente d’une place » (sur liste d’attente), « Oui-si » (proposition d’admission, si le candidat accepte un parcours de formation personnalisé), ou « Oui-si, en attente d’une place » (en liste d’attente et proposition d’admission seulement si le candidat accepte un parcours de formation personnalisé).

Bémol de taille, la moitié des élèves n’ont pour le moment pas eu d’affectation, contre un huitième l’an dernier.

Inquiétante augmentation de l’obésité

Un rapport présenté ce mercredi 23 mai au Congrès européen sur l’obésité à Vienne alerte sur la progression du phénomène. Selon les chercheurs danois et britanniques près d’un quart de la population mondiale (22%) sera obèse en 2045.

« Le cours des choses peut être inversé, mais il faut pour cela des politiques volontaristes et coordonnées », a expliqué l’un des auteurs de ces travaux, le docteur Alan Moses, qui travaille pour le numéro un mondial de l’insuline, le danois Novo Nordisk. « Le coût pour les systèmes de santé sera énorme », souligne-t-il. Cette projection cache des disparités selon les pays. Par exemple, si la tendance actuelle se maintient, plus de la moitié (55%) de la population des États-Unis sera obèse en 2045, contre 39% en 2017, selon les auteurs de ces travaux, qui n’ont pas encore été publiés dans une revue médicale.

Pour rappel, selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), environ 13% des adultes (11% des hommes et 15% des femmes) étaient obèses en 2016.

Adrien Rabiot refuse d’être suppléant

Le milieu de terrain de 23 ans du PSG a adressé un courrier à la Fédération Française de Football pour annoncer qu’il refusait d’être suppléant, selon nos confrères de L’Equipe et du Parisien. Il ne veut donc pas que le sélectionneur national l’appelle pour la Coupe du Monde en Russie en cas de blessure d’un des autres milieux convoqués. Les choses ne sont cependant pas si simples. Car, si Didier Deschamps finissait par l’appeler et qu’il déclinait, Adrien Rabiot prendrait un gros risque de suspension, en vertu des règlements en vigueur. Dans tous les cas, l’avenir en Bleu de Rabiot semble compromis.

Photo : Adrien Rabiot

Crédit : Capture d’équipe L’Equipe TV

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signez la pétition !

Devenez Socio

Derniers Tweets

Pin It on Pinterest

Share This

Partagez cet article

Avec vos amis !