FI – Réponse à la « Lettre ouverte contre les violences sexistes et sexuelles »

FI – Réponse à la « Lettre ouverte contre les violences sexistes et sexuelles »

Le Média Presse a publié le 27 mars une lettre ouverte de membres de la France Insoumise, dans laquelle ces militant.e.s exhortent leurs camarades à réagir au sujet de présomptions de violences sexistes et sexuelles au sein du mouvement. Le Pôle de prévention et de lutte contre les violences sexistes et sexuelles de la France Insoumise a souhaité apporter une réponse aux autrices et auteurs de cette lettre. Nous la publions ci-dessous.


 

Bonjour,

Nous avons découvert sur le site du journal « Le Média » votre « LETTRE OUVERTE CONTRE LES VIOLENCES SEXISTES ET SEXUELLES À L’ENSEMBLE DE LA FRANCE INSOUMISE ». Nous sommes très surpris-es du contenu de cette lettre et de la méthode employée.

En effet, la France insoumise a mis en place depuis sa convention du mois de décembre, comme elle s’y était engagée, un « Pôle de prévention et de lutte contre les violences sexistes et sexuelles faites aux femmes ». Le rôle de ce pôle est avant tout de protéger les femmes dans notre mouvement en les écoutant et en accompagnant les éventuelles victimes dans leurs démarches et dans leur reconstruction (aide au dépôt de plainte, contacts avec des associations spécialisées…).

En parallèle de ce travail, le pôle rédige des préconisations lorsque le comportement d’un membre de la France insoumise nous paraît être problématique ou met en danger d’autres femmes du mouvement. Elles peuvent aller de la simple formation à la demande d’exclusion. Elles sont ensuite traitées selon les cas par la commission électorale si un candidat est concerné, ou par le pôle des groupes d’actions.  Ces instances sont chargées d’auditionner la personne incriminée par la saisie et de prendre une décision de sanction le cas échéant. Un comité de respect des principes de la France insoumise est également en cours de création.

Le travail de l’équipe du pôle a des répercussions concrètes : un candidat aux européennes a ainsi  été retiré de la liste, par décision unanime de la commission électorale et a quitté la France insoumise. Depuis le lancement officiel du pôle, nous avons reçu une dizaine de sollicitations. Toutes sont traitées avec vigilance et attention. Pour améliorer encore notre efficacité, de nouveaux recrutements sont prévus, notamment à l’issue d’une formation spécifique que nous organisons le 6 avril.

Nous regrettons fortement qu’aucun échange avec ce pôle n’ait été engagé par vos soins avant la publication de votre lettre publique puisqu’il aurait pu alors vous rappeler ces éléments. Votre texte relaie par ailleurs des accusations pour lesquels nous n’avons jamais été saisies.

Les faits qui nous sont soumis sont très divers. Nous traitons des demandes relatives à des membres de la France insoumise comme à des personnes extérieures dont des insoumises peuvent être victimes. Nous tenons à vous signaler que nous prenons au sérieux toutes les alertes et qu’aucune ne nous est parvenue directement impliquant un.e député.e de notre mouvement.

La France insoumise doit être un lieu où les femmes se sentent en sécurité. Cela implique du sérieux dans le traitement de ces questions. Toute personne ayant été victime d’un comportement déplacé peut nous contacter grâce à l’adresse mail : stopsexisme@franceinsoumise.fr. Nous sommes également preneuses de toutes les suggestions d’améliorations.

 

Le Pôle de prévention et de lutte contre les violences sexistes et sexuelles

39 Comments

  1. BARRERE

    Vous mentez!
    Manuel Bompard a été informé par la journaliste de Causette, des suspicions d’agressions sexuelles de la part d’au moins un des députés FI. Relisez l’article du numéro de décembre où cela est clairement mentionné.
    D’autre part, Il y a eu des départs de la liste des Européennes et d’une responsable du pôle féminisme dans la FI, justement pour ces raisons d’agressions sexuelles, au sein du mouvement. Des écrits sont même en lecture libre sur Facebook.

    Mais, vous verrez la vérité sur les pourritures que vous protégez finira par voir le jour! Tout se finit par se payer!

    Comme à votre habitude, vous faites preuve d’une mauvaise foi infecte ! Et pas un mot pour les victimes ! Décidemment, vivement que vous deveniez un groupuscule à l’image de votre génèse, le PG !

    Réponse Signaler un abus
  2. Antoine

    Le jeudi 7 mars 2019, Mme Manon Monmirel annonçait publiquement sur la chaîne de la FI qu’un dossier était monté pour contrer certaines de ces accusations d’agressions et de harcèlements sexuelles.
    Ces accusations sont donc connues et prises au sérieux par des responsables nationaux de la FI.

    Si vraiment le pôle de prévention et de lutte contre les violences sexistes et sexuelles n’en a pas été informé, il lui convient d’interroger ces responsables de la FI sur le peu de confiance qui lui est accordé.

    Réponse Signaler un abus
    • BARRERE

      Le 7 mars ? Il y a donc 23 jours ! Quelle réactivité pour des affaires de cette gravité, qui remontent à plusieurs mois !

      Ceci dit avant de  » monter un dossier pour contrer certaines de ces accusations d’agressions et de harcèlements sexuels », il serait peut-être plus urgent, ou du moins tout aussi important,  » de monter un dossier pour défendre, soutenir, accompagner les victimes et punir leur agresseur dont la culpabilité est indiscutable » ( Cf. l’article de Causette)

      Réponse Signaler un abus
  3. Pif_Hercule

    Bonjour,

    Il est bon que l’article aie été publié. Et la lettre de réponse aussi, malgré le fait que cette réponse respire un peu la « langue de bois » et la surdité aveugle.
    Bompard et Simonnet ont été informés, mais pas la supposée cellule ?… De qui se moque-t-on donc ?

    Les réponse de @BARRERE et @Antoine me semblent donc intéressantes à prendre en compte… Il semble en effet que le pôle en question ne soit ni abonné, ni aie accès au journal « Causette. »
    (« Si vraiment le pôle de prévention et de lutte contre les violences sexistes et sexuelles n’en a pas été informé, il lui convient d’interroger ces responsables de la FI sur le peu de confiance qui lui est accordé. »)

    Par contre, en ce qui concerne @BARRERE, je trouve très dommageable ses propos de conclusions : « Et pas un mot pour les victimes ! Décidemment, vivement que vous deveniez un groupuscule à l’image de votre génèse… »
    Dérapage verbal compréhensible ou bien révélation du fond de vrais sentiments ? Cela m’interroge, vraiment. @BARRERE : si vous me relisez ici, j’aimerais une réponse pour comprendre de quoi il retourne de ce dérapage…

    Fraternellement.
    Pierre.

    Réponse Signaler un abus
    • BARRERE

      Bonjour,

      Attentive à vos remarques, voilà un petit historique, qui, je pense, vous convaincra, que la direction suprême de la FI et Manuel Bompard en particulier est au courant de graves agressions sexuelles dans le mouvement qu’il dirige, et que lui et JLM m’ont rien fait pour que les vérités sortent :

      * Novembre 2017 : JLM suggère une cellule d’écoute et de répression contre les violences sexuelles dans la FI, mais il s’est vite avéré que ce n’était que de la com !

      * Plus d’une dizaine de féministes insoumises ont déclaré qu’elles étaient fatiguées et épuisées de lutter contre le sexisme en interne, des dérapages et elles ont peur de témoigner.

      * Amandine Fouillard, candidate aux législatives, co-animatrice du livret « Egalité femme-homme » est partie le 10 octobre dernier car elle ne supportait plus, ce qu’elle voyait et entendait de responsables et d’élus de la FI, en plus des harcèlements sexistes d’un député de la FI, qu’elle a dénoncés, avec d’autres, lors des AmFi d’été.

      * Manuel Bompard a même reconnu qu’il avait été informé de 10 à 20 cas. Et alors qu’une cellule pour les traiter était prête en avril 2018, elle n’a pas vu le jour, faute d’argent, parait-il. Mais à quoi servent donc les 4,2 millions d’euros versés par l’Etat que la FI recevra pendant cette législative ?

      *Causette a effectué son enquête en octobre 2018, Mr Bisounours a été interrogé par la journaliste sur ces questions. Et depuis ?

      Donc il n’y a aucun dérapage verbal dans mes écrits. J’ai voté JLM en 2012 et 2017 et j’ai assumé avec enthousiasme, espoir de  » jours heureux, et surtout confiance envers les initiateurs de la FI, des responsabilités dans ce mouvement. Malheureusement, j’ai compris que ce mouvement n’était qu’une supercherie, organisée par des PG, juste une petite entreprise à but très lucratif.
      Ces affaires d’agressions sexuelles d’une extrême gravité, qui ne sont ni dénoncées publiquement, et surtout ni sanctionnées comme telles ( le député le plus mentionné est toujours là et parade ) dont j’ai eu connaissance, il y a déjà plus d’une année, sont un volet de tant d’autres comme des dysfonctionnements, des changements de ligne politique et surtout le mépris du clan et la cour de la FI envers les militants ( encore un exemple tout récent, lors du discours de JLM ce 26 mars à Saint-Brieuc :  » Bougez-vous » a -t-il déclaré à l’auditoire, car en fait, si la FI est à 7%, cela ne peut être que leur faute aux militants, n’est-ce pas? Lui, la personne « sacrée », ne peut s’être trompé dans ses postures, ses prises de paroles, ses décisions….).

      Alors je le répète, il y temps que la France insoumise disparaisse!

      Réponse Signaler un abus
      • Pohu

        La parole dans la FI est verrouillée, contrôlée. Un insoumis ne peut être qu’un s’exécutant des ordres. La seule possibilité dans cette affaire scandaleuse, c’est que les victimes fassent bloc et dénoncent collectivement ces agissements. Cest difficile, mais l’affaire Baupin a montré le chemin.

      • Dénia

        Dans cette affaire, SVP, JLM n’y a aucune part. Sa personne importe peu, comme il l’a répété, à St Brieuc, notamment. Seul compte le programme. Votre attaque, à ce moment précis de la campagne, ne révèle-t-elle pas, chez vous, un sentiment de refoulement, de désintérêt pour votre belle et noble personne. Comme il ne peut y avoir de fumée sans feu, votre travail de sape vise vraisemblablement à favoriser tous les bonimenteurs d’aujourd’hui et d’hier. Je pense à la soial-démocratie (PS), aux « socialistes insoumis » et aux Hamonistes, particulièrement.

  4. BARRERE

    Ainuage,

    Ne pas sanctionner malgré une certitude est-il acceptable ?

    Réponse Signaler un abus
    • Ainuage

      Tu insistes en matière de questionnaire de moralité !!! Tes formulations sont manipulatrices tout comme le questionnaire de Macron lors du grand débat : les réponses sont dans les questions.
      T’es sûr que tu n’as pas été formé dans les écoles Macroniennes ?

      Réponse Signaler un abus
      • BARRERE

        Mais je n’ai fait que suivre votre formulation. 😀

        Sinon, j’ai voté JLM en 2012 et 2017 et ni peste ni collera au deuxième tout. 😀

      • Pohu

        Nous y voilà… L’insulte « Macronien », comme un aveu d’impuissance a débattre, a moins que ce genre de formule toute faite provienne de vos chefs de GA local ? La pensée binaire c’est si simple

  5. Ainuage

    @Barrère : je n’ai pas posé de question, j’ai affirmé. Ce n’est pas la même chose ! tu vois bien que tu amalgames malicieusement.

    Quand tu votes JLM tu rajoutes une voix; quand tu écris ce que tu écris avant les élections, tu en retires 10.

    Réponse Signaler un abus
    • BARRERE

      La FI n’a besoin de personne pour se retirer des voix. La direction suprême PG-FI de la FI s’y emploie avec grand talent depuis la fin de l’épisode électoral de la présidentielle.

      Réponse Signaler un abus
  6. Attencourt

    le programme de la FI qui renonce à toutes les mesures qui faisaient la cohérence du programme de 2012 L’humain d’abord, nationalisation des banques, smic à 1800€, fonds régionaux pour l’emploi et la formation, pour ne garder que le réformisme le plus morne: assassinat de la secu en remplaçant les cotisations par la CSG par exemple. Et des élucubrations abracadabrantesques sur l’énergie (avec des conneries monumentales sur les usines marémotrices par exemple) bref, du réformisme pur jus, et du réformisme loin d’être parfait, l’AEC n’est pas un totem !

    Réponse Signaler un abus
    • Ainuage

      Si t’as mieux à proposer, je suis preneur ! A chaque élection on choisit le plus proche sinon le moins pire. On peut aussi s’abstenir.
      Quand à la formule « l’humain d’abord » qui semble te plaire, pour moi je la trouve détestable. Elle est peut-être mieux que la formule « les animaux d’abord », mais elle reste totalement creuse. Les humains sont en lutte les uns contre les autres et personnellement je n’ai pas envie de dire « Bernard Arnaud (un humain) d’abord ». C’est pourtant la nouvelle formule du PC ( et du pape François) : pouah !

      Réponse Signaler un abus
  7. Ainuage

    @Pohu.
    Nous y voilà… L’insulte « GA local », comme un aveu d’impuissance a débattre, a moins que ce genre de formule toute faite provienne de vos chefs Macroniens locaux ? La pensée binaire c’est si simple

    Réponse Signaler un abus
  8. Jean-Paul B.

    LFI n’ayant pas proposé de soumettre à référendum la sortie immédiate de l’UE (et même de l’OTAN) son programme « L’Avenir en Commun » est donc IRRÉALISABLE puisque impossible à mettre en raison des traités européens!
    Je m’empresse d’ajouter pour les dubitatifs que pour modifier les dits traités, Il FAUT OBLIGATOIREMENT L’UNANIMITÉ DES 27 ÉTATS.
    Conclusion: que ce soit pour les élections européennes ou nationales LFI bavarde et vend du vent à ses sympathisants/adhérents qui ont la naïveté de croire ce que dit JLM (lui qui a voté oui en 1992 au carcan du Traité de Maastricht!) et à ses propos d’estrade contre l’UE!
    Ce mouvement qui ne veut pas quitter l’UE,in fine ne vaut pas mieux que Génération-s de Hamon ou le PCF…
    Et je ne parle même pas de LREM,LR,PS,EELV,Modem,UDI,RN qui eux ne parlent pas ou plus de « Changer l’Europe ».

    Réponse Signaler un abus
    • Ainuage

      Et donc ?
      Qui proposes-tu (toi aussi !) pour que ce soit plus clair ?

      Réponse Signaler un abus
      • Jean-Paul B.

        Il te suffit simplement de lire attentivement mon précédent commentaire et tu trouveras la réponse à ta question!
        Conseil gratuit: intéresse-toi un peu plus aux écrits de ceux qui connaissent bien les traités européens (Coralie Delaume,David Cayla,Jacques Sapir,Pierre Lévy ou Jacques Nikonoff par exemple) et tu comprendras mieux ce que je veux dire quand je parle du bavardage de LFI sur le sujet.

  9. Jean-Paul B.

    Bien que n’étant pas de mon bord politique, je dois reconnaitre que sur l’UE (et je dis bien sur l’UE!) les politiciens français les plus clairs et les plus cohérents sont à ma connaissance Florian Philippot et François Asselineau.

    Réponse Signaler un abus
    • Ainuage

      OK ! Je m’attendais à Asselineau, la nouvelle idole des jeunes. Philippot ? l’horreur ! Il n’y a pas que l’Europe dans une élection européenne (l’europe s’occupe d’économie, de social, d’écologie etc) et de plus, le choix de quitter l’Europe pour la France ne sera pas pris au niveau européen, mais bien uniquement au niveau France, donc ça se jouera dans une autre élection.

      Connaissant Philippot je n’ai même pas lu son programme. Tout ce que tu as dit dans ton post sur l’unanimité etc …, je l’ai déjà entendu 50.000 fois sur toutes les télés et radios.

      Mais voter, ce n’est pas seulement connaitre les programmes : c’est choisir : quel sera ton choix ?

      Réponse Signaler un abus
      • Jean-Paul B.

        Bien sûr que les élections des députés au « Parlement » européen ne servent à rien sauf à réfléchir sur l’hypothèse de choisir de sortir de l’UE et que cela ne se fera que par le Peuple Français lui-même consulté par référendum.
        Contrairement à ce que tu croies l’UE,par l’intermédiaire de la Commission de Bruxelles, s’occupe de tout (y compris de ce qui touche à notre vie quotidienne).
        À titre d’exemple sache que 5 mars dernier la Commission a rappelé officiellement à la France son obligation d’entamer rapidement la privatisation des barrages hydrauliques d’EDF.
        La « réforme » à venir des retraites est également une injonction de la Commission que Macron va mettre en oeuvre (dès que la révolte des Gilets Jaunes sera éteinte), tout comme le démantèlement du Code Travail entamé par Hollande (Loi El Khomri) et poursuivi par Macron (Ordonnances de l’été 2017) ou la mise à mort programmée de la SNCF pour confier les transports ferroviaires au privé,etc.
        Le Président de la France (au hasard Mélenchon),même avec une majorité absolue LFI (!!!)
        à l’Assemblée Nationale et au Sénat ne pourrait pas appliquer l’Avenir en Commun (un bon programme en plus) sans que notre pays quitte l’UE (et je ne te parle pas de la monnaie unique!).
        Ce n’est pas une opinion que j’émets en disant cela, mais je te décris la réalité du carcan dans lequel nous enserrent les différents traités validés depuis plusieurs décennies par les gouvernements de Gauche (y compris quand Mélenchon était ministre de Jospin!) et de Droite (mais là ce n’est pas une surprise).
        Une nouvelle fois je t’invite à t’informer sérieusement (cf. les auteurs déjà cités) sur la réalité des traités et comment s’en affranchir au lieu de te contenter de rejeter par principe des politiciens qui ne sont pas de ton camp mais qui, sur ce sujet précis de l’UE (et je dis bien de l’UE!), disent des choses très intéressantes et pourraient t’en apprendre.Cela pourrait t’éviter de te bercer d’illusions sur la possibilité de défendre les intérêts des classes populaires tout en restant dans l’UE et en conservant la monnaie unique.

  10. Ainuage

    @Pohu : pour mieux comprendre ta position et ta réaction, pour qui vas-tu voter ?

    Réponse Signaler un abus
    • Jean-Paul B.

      Le « Parlement Européen » étant un gadget sans aucun pouvoir réel donc inutile pour les citoyens.
      Je ne perdrai pas mon temps le 26 mai prochain pour cautionner cette mascarade.
      Par contre aux élections françaises, je ne voterai jamais plus pour un candidat qui ne met pas à la première place de son programme, la consultation de notre Peuple par un référendum sur la sortie de l’UE.
      Si aucun candidat ne nous fait cette proposition,je ne me déplacerai pas au bureau de vote!

      Réponse Signaler un abus
    • Pohu

      Ma position ? C’est très simple. Je réagis à la lettre de la Fi sur cette histoire d’agression sexuelle présumée dans la FI. Je vote toujours en fonction des valeurs humaines défendues par un programme et les femmes / hommes qui le porte. Dans ce cas précis, j’attends des éclaircissements sur cette affaire.

      Réponse Signaler un abus
  11. mahen

    Je suis militant FI et je pense que la plupart d’entre nous avons cœur à ce que le mouvement soit irréprochable – en tout cas, tende à l’être. Donc quoi quel que soit le résultat de l’enquête demandée, elle doit avoir lieu, et le résultat nous grandira tous.

    C’est un autre sujet mais je veux l’indiquer quand même. Il faut aussi garder en tête que les diverses affaires (cf. bouquin sorti par des journalistes du Point, enquêtes MDP et Radio France) + les perquis. ont sacrément sali l’image de notre mouvement, évidemment avec le concours des médias mainstream qui s’en délectent. Moi même je me dis qu’il ne faut pas nécessairement tout balayer d’un revers de manche : l’exemplarité serait d’assumer ce qui doit l’être. En tout cas, les personnes ayant voté pour nous sont aussi des gens dégoûtés de la politique et aux valeurs humanistes portées très haut, donc le moindre doute quant à notre intégrité est dévastateur. Et pire que le doute, il y a le fait de s’embourber ou lieu d’assumer.

    Réponse Signaler un abus
    • Olivier Ray

      Perso, ce qui a sali l’image que j’avais de la FI, ce n’est pas tant les perquisitions que la réaction hystérique, outrée de Mélenchon et de ses suiveurs… « Ma personne est sacrée » et « La République c’est moi », ça ne passe pas… Je ne donne pas ma confiance à un responsable politique qui a de telles réactions… Je me suis donc retiré de la FI…

      Réponse Signaler un abus
  12. Ainuage

    @Jean Paul B
    tout ce que tu dis je le connais (la toute puissance de la commission, etc …) : moi aussi, j’écoute Asselineau, Tood …
    Mais c’est bien en France que se prendra la décision de sortir de l’UE.

    Une présence « amie » au parlement européen ne sert pas à rien. Un parlement est aussi une caisse de « résonance » et d’influence – sinon de pouvoir – même si c’est toujours le « raisonnement » de la Commission qui prévaut. Pour moi, c’est sans hésitation LFI.

    Faire d’une affaire de moeurs sur des comportement individuels (moeurs que déplorent la direction mais qui lui échappent dans l’immédiateté) la clé d’une décision de vote, me parait vraiment du grand n’importe quoi (ou plutôt révèle la très grande faiblesse – pour ne pas dire l’opposition cachée – de l’attachement à un programme)( ce qui peut se comprendre, mais il faut le dire tel quel et ne pas se cacher derrière son petit doigt). Faire comme si la direction de LFI approuvait ces comportements, vraiment, ça ne tient pas debout ! C’est ouvrir la porte à toutes les manoeuvres politiciennes de dezingage électorale (manoeuvres qui se multiplient actuellement, comme par hasard).

    Réponse Signaler un abus
    • Jean-Paul B.

      @ainuage
      je ne m’intéresse absolument aux affaires de moeurs à LFI ou ailleurs. Je pense simplement que les personnes victimes de ce type d’agissement doivent déposer plainte contre celui qui en est l’auteur et laisser la justice faire son travail.
      Concernant la « présence amie » au « Parlement Européen »,même avec toute sa bonne volonté, elle n’est d’aucune utilité (quel résultat concret a obtenu JLM à Strasbourg à chacune de ses interventions parfois brillantes?)
      et pourrait même induire les électeurs en erreur en laissant croire que ce « machin » pourrait avoir une quelconque utilité pour les citoyens. Sa seule utilité est d’assurer un revenu substantiel aux élus dont la plupart sont des recalés des scrutins nationaux.
      Comme je ne me lasse pas d’essayer d’ouvrir les yeux des citoyens sincères sur la véritable nature de l’UE et qui veulent comme moi changer les choses pour le Bien Commun,je mets ci-dessous le lien de l’entretien accordé par l’économiste David Cayla à Kevin Boucaud-Victoire (un ancien du Média!).
      Bonne lecture.
      https://www.marianne.net/debattons/entretiens/david-cayla-les-regles-europeennes-determinent-strictement-le-cadre-economique

      Réponse Signaler un abus
      • Ainuage

        Je vais lire ça.

      • Ainuage

        Bon, j’ai lu. Rien que j’ignorasse ou presque !
        Je ne comprends pas ta démarche.
        Viens-tu ici faire de la propagande pour Asselineau ou Philippot ? C’est ton droit.
        Mon propos présentement est de défendre la FI ignoblement attaquée à la veille des « européennes » sur des questions de moralités concernant certaines personnes. La FI n’a pas prévu en interne un tribunal des moeurs (si c’était le cas, on crierait au stalinisme ou quelque chose comme ça). Et c’est difficile à organiser en pleine campagne électorale. D’ailleurs là-dessus tu le comprends bien puisque tu dis que cela relève des tribunaux professionnels.
        Que tu ne veuilles voter que pour des politiciens qui prônent le Frexit (que je soutiens aussi) lors des « européennes » ou des futures élections nationales est ton choix. Pas le mien ! en tout cas pas pour le moment.
        Quitte à faire de cette élection un référendum anti-macron, je préfère que ce soit en faveur de la FI que de l’UPR ou du truc à Philipot (même si ceux-ci n’ont pas d’affaires de moeurs sur le dos en ce moment).

  13. Jean-Paul B.

    #ainuage;
    Si tu es pour un Frexit de Gauche je te dis bravo, ça nous fait déjà un point commun!
    Tu as bien compris que je ne compte voter ni pour Asselineau ni pour Philippot, bien que je sois d’accord avec eux sur le seul point la sortie de l’UE. Cependant je ne peux plus voter pour LFI (européennes ou nationales) tant qu’elle ne prônera pas cette sortie indispensable pour mener une politique économique dans l’intérêt des classes populaires,en demandant bien sûr l’accord de notre Peuple par référendum.

    Réponse Signaler un abus
  14. jean

    Je comprends votre point de vue, mais je ne suis pas d’accord pour jeter le bébé avec l’eau du bain.
    LFI est un des mouvements les plus à même de régler le problème – qui est grave – , même si le temps perdu est insupportable.
    Si vous avez des éléments, écrivez à l’adresse indiquée dans l’article, prenez contact et faites-nous part de ce que cela a donné.

    Ce qui compte à mon avis, c’est le programme politique et le nombre de personnes qui le portent. Ce nombre submerge, est plus fort que les cadres du mouvement. Les groupes d’action ne sont pas aux ordres comme vous semblez le faire croire. Je sais de quoi je parle je fais partie d’un GA. Ce qui compte pour nous, c’est le programme et le faire connaître est notre priorité. Je le vois presque comme une œuvre d’art collective. Pour moi, c’est un trésor national

    Réponse Signaler un abus
  15. jean

    Il est essentiel de sanctionner. Il est urgent que l’instance interne arrive à son régime de croisière rapidement.

    Plus cela tarde, plus cela nuit au mouvement LFI.

    Ce n’est pas pour autant qu’il faut tout jeter par dessus bord. Les militantes.s doivent prendre le pouvoir sur ces questions pour régler le problème en interne et revenir à l’essentiel du moment : la campagne pour les européennes, faire mieux connaître le programme.

    Réponse Signaler un abus
    • Lalol

      bonjour Je ne comprends pas que les échanges dévient comme cela, car la question est grave. Le Média, peut-on tirer au clair cette affaire ? on est au milieu du gué, là. Comme d’autres ici, comme soutien de LFI, je pense que l’abcès doit être crevé.

      Réponse Signaler un abus
      • Ainuage

        Comment ça  » … dévient comme cela » ? y’a débat, c’est tout ! En quoi, le Media peut et est légitime pour ‘tirer cette affaire au clair » ? Quelle affaire : l’attaque préélectorale contre la FI ou la question des accusations de harcèlements sexuels ? ou les deux ?

Trackbacks/Pingbacks

  1. Lettre ouverte contre les violences sexistes et sexuelles à l’ensemble de la France Insoumise | Le Média - […] Mise à jour, 29 mars 2019 : Le Pôle de prévention et de lutte contre les violences sexistes et…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signez la pétition !

Devenez Socio

Derniers Tweets

Pin It on Pinterest

Share This

Partagez cet article

Avec vos amis !