Select Page

Des milliardaires de la Silicon Valley veulent construire des îles artificielles pour échapper au réchauffement climatique

Des milliardaires de la Silicon Valley veulent construire des îles artificielles pour échapper au réchauffement climatique

Digne d’un mauvais scénario de film catastrophe, Reporterre relève dans son article du jour le projet porté par Joe Quirk, essayiste et porte-parole du mouvement originaire des US, pour permettre aux milliardaires d’échapper aux conséquences du réchauffement climatique : des îles artificielles dont le projet pilote serait implanté en Polynésie Française, et qui seraient indépendantes des Etats.

Indépendance que le choix de la localisation (en eaux internationales ou en zone franche comme ici) permet, autrement dit : un paradis pour les milliardaires capitalistes et libertariens qui ont en commun leur opposition à toute intervention étatique dans l’économie.

Sans surprise, les associations polynésiennes locales pointent déjà un risque écologique lié à l’implantation de ces îles sur la faune et la flore locales et ne sont pas dupes quant aux retombées économiques locales promises par les porteurs du projet.

Lire l’article de Reporterre.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rendez-vous à 18h !

Devenez Socio

Derniers Tweets

Pin It on Pinterest

Share This

Partagez cet article

Avec vos amis !