Aquarius, privatisation et Zidane : l’actualité de ce 13 juin 2018

Aquarius, privatisation et Zidane : l’actualité de ce 13 juin 2018

La France se dit prête à aider l’Espagne, de nouvelles privatisations en marche, Zidane régale encore : retrouvez l’actualité du 13 juin.

La France se dit prête à aider l’Espagne

Le Premier ministre a annoncé ce mardi 12 juin que la France était « prête à aider » l’Espagne dans le dossier de l’Aquarius, pour « accueillir » des migrants. « Nous sommes évidemment prêts à aider les autorités espagnoles pour accueillir et analyser la situation de ceux qui sur ce bateau pourraient vouloir bénéficier du statut de réfugié », a déclaré a-t-il déclaré devant l’Assemblée nationale, se disant « heureux » de la décision de l’Espagne d’ouvrir le port de Valence.

Il a en revanche, Edouard Philippe a aussi « pointé le non-respect » par l’Italie de ses « obligations ». D’après lui, l’État le plus proche d’un bateau en détresse doit le secourir. Enfin, il a affirmé que la solution n’était pas nationale, mais européenne.

De nouvelles privatisations en marche

Le gouvernement a fait par ce mardi 18 juin, à la sortie du Conseil des ministres, de sa volonté de procéder à deux privatisation : les Aéroports de Paris (ADP) et de La Française des jeux (FDJ). Cette opération pourra voir le jour grâce au projet de loi Pacte, porté par Bruno Le Maire. Ce texte aura pour vocation de lever les contraintes légales actuelles qui obligent l’État à détenir la majorité d’ADP et le tiers des droits de vote chez Engie, et qui figent la détention publique de la FDJ. Il renforcera la régulation qui encadre l’activité d’ADP et, surtout, de la FDJ, avec la création d’une autorité indépendante compétente sur les jeux de grattage et de tirage dont l’entreprise a le monopole. Enfin, il devra aussi renforcer la régulation qui encadre l’activité d’ADP et, surtout, de la FDJ, avec la création d’une autorité indépendante compétente sur les jeux de grattage et de tirage dont l’entreprise a le monopole. Ces opérations s’annoncent politiquement sensibles, juridiquement compliqués, mais financièrement rentables.

Zidane régale encore

Ce mardi 12, l’U Arena de Nanterre a été le théâtre d’un beau spectacle. Il s’y est déroulé une rencontre de gala entre France 98 et Fifa 98. Côté français, il ne manquait que l’actuel sélectionneur des Bleus et ancien capitaine, en préparatif pour le Mondial, Didier Deschamps.  Barthez, Thuram, Desailly, Petit, Pirès, Viera, Zidane, ou encore Henry étaient tous de la partie. De l’autre côté, Toldo, Davids, Eto’o, Vieri, Stoitchkov, Morientes ou encore Kluivert. On pouvait néanmoins regretter les absences de Ronaldo (ballon d’or 97 et 2002 ) ou Rivaldo (ballon d’or 99). Sur le banc, petite surprise : Usain Bolt parmi les attaquants.

Les joueurs ont offert un joli spectacle, qui s’est soldé sur une victoire française (3-2), avec un magnifique coup franc de Zidane.

Photo : Edouard Philippe

Crédits : Mueller / MSC / https://www.securityconference.de/en/legal-advice / Wikimedia Commons

1 Comment

  1. PubandGifts

    le match était magnifique. On voit que des joueurs malgré l’âge ont gardé des réflexes de professionnels

    Réponse Signaler un abus

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signez la pétition !

Devenez Socio

Derniers Tweets

Pin It on Pinterest

Share This

Partagez cet article

Avec vos amis !