Select Page

Palestine, Inde et changement climatique : l’actualité de ce 15 mai 2018

Palestine, Inde et changement climatique : l’actualité de ce 15 mai 2018

Journée meurtrière pour les Palestiniens, des dizaines d’Indiens tués dans des tempêtes de sables et un rapport qui révèle que la transition énergétique pourrait être créatrice d’emploi : retrouvez l’actualité de ce 15 mai 2018.

Déménagement de l’ambassade à Jérusalem : bilan sanglant pour les Palestiniens

Il s’agit de la journée la plus meurtrière du conflit israélo-palestinien depuis la guerre de Gaza en 2014. Pour rappel, les Etats-Unis ont choisi de déménager ce lundi 14 mai leur ambassade de Tel-Aviv à Jérusalem, jour du 70e anniversaire de la création de l’État hébreu. Une journée de mobilisation a été décrétée en signe de protestation contre cette mesure hautement symbolique, puisque les Palestiniens demandent à pouvoir disposer de Jérusalem-Est comme capitale de l’Etat qu’ils revendiquent légitimement. Magasins, écoles et administrations devraient rester fermées en Cisjordanie, dans la bande de Gaza et à Jérusalem-Est. De plus, des milliers de personnes se sont rassemblées, lundi, à différents endroits près de la frontière, lourdement gardée par l’armée israélienne. Les soldats ont ouvert le feu pour répliqués aux jets de pierre palestiniens. Au moins cinquante-neuf Palestiniens ont été tués et plus de 2 400 ont été blessés, selon le ministère de la santé de Gaza, après déjà sept semaines meurtrières. Un bilan qui pourrait encore s’alourdir. Le président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, a annoncé trois jours de deuil dans les territoires palestiniens ainsi qu’une grève générale mardi, jour où les Palestiniens marquent la Nakba (la “catastrophe” en arabe) que représente, d’après eux, la création en 1948 de l’Etat d’Israël.

La Turquie et l’Afrique du Sud, qui ont décidé de rappeler leur ambassadeur en Israël. « Les victimes étaient en train de participer à des manifestations pacifiques contre l’inauguration de l’ambassade des Etats-Unis à Jérusalem, qui constitue une provocation », a estimé Pretoria dans un texte, qui condamne « l’agression violente des forces armées israéliennes ».

Inde : 86 morts après des tempêtes de sable

Au moins 86 personnes ont péri ce dimanche 13 mai et des centaines de personnes ont été blessés, après une série de tempêtes de sable en Inde. Des vents soufflant jusqu’à plus de 100 km/h ont frappé plusieurs parties du nord, de l’est et du sud de l’Inde dimanche soir. Les intempéries ont provoqué des chutes d’arbres, endommagé nombre d’habitations et arraché des poteaux électriques. Dans l’Uttar Pradesh, Etat le plus peuplé du pays, situé dans le nord de l’Inde, les rafales et la foudre ont tué 48 personnes en projetant des débris ou en abattant des murs, a rapporté T. P. Gupta, un responsable de l’autorité locale de gestion des catastrophes. Ce bilan succède à des précédentes séries de tempêtes, qui avaient fait depuis le début du mois 140 morts.

Et si la lutte contre le changement climatique créait des emplois ?

L’Organisation internationale du travail (OIT) a publié ce lundi 14 mai un rapport afin d’estimé l’impact économique et sociale de la lutte contre le réchauffement. Intitulé « Emploi et questions sociales dans le monde 2018 : une économie verte et créatrice d’emploi » celui-ci considère que 24 millions de nouveaux postes tandis que 6 millions disparaîtraient. Le solde induit par la généralisation de la transition verte serait donc de 18 millions d’ici à 2030.

Les gains seraient cependant inégalement répartis. Selon l’étude, le bénéfice net se concentre dans les Amériques, en Asie et dans la zone Pacifique, ainsi qu’en Europe, s’élevant respectivement à trois millions, à quatorze millions et à douze millions d’emplois. A l’inverse, le Moyen-Orient et l’Afrique en perdraient respectivement environ 300 000 et 350 000 (soit – 0,48 % et – 0,04 % du total dans chacune des deux régions du monde), « en raison de leur dépendance à l’égard, respectivement, des énergies fossiles et des mines », précise l’OIT. Cependant, comme le monte le livre de Guillaume Pitron, La guerre des métaux rares (éditions Les Liens qui Libèrent, 2018), rien ne prouve que cette transition coûteuse en énergie et en matières premières soit possible.

Photo : Benjamin Netanyahu

Crédits : Chatham House/ Flickr

 

Laisser un commentaire

Devenez Socio

Restez connectés au Média

Les Tweets du Média

Les dernières émissions du Média

Loading...

Ne manquez pas les nouveaux articles du Média

Suivez l'actu d'une presse libre et indépendante des puissances financières

Merci d'avoir souscrit à notre newsletter !

Pin It on Pinterest

Share This

Partagez cet article

Avec vos amis !