Select Page

L’Université nantaise mobilisée pour les migrants

L’Université nantaise mobilisée pour les migrants

Depuis le 18 novembre, une partie de l’Université de Nantes, faculté de lettres et sciences humaines, aidée d’associations humanitaires, se mobilise pour les migrants.

« Au départ il s’agissait de mettre à l’abris les mineurs isolés », explique Johanna, accompagnatrice de mineurs isolés nantaise, mobilisée pour la cause. « Ils peuvent attendre des mois avant de rencontrer un juge pour mineurs, et se retrouvent alors sans logement ni protection, souligne-t-elle. Ils ont rapidement élargi la question à celle de tous les exilés. Ils ont d’abord occupé 24 heures l’ancien bâtiment des beaux-arts, actuellement vide, mais s’y sont fait déloger par les CRS. Depuis, une dizaine de salles de cours de l’Université accueille des migrants. Le château du Tertre est également occupé.

Le même type d’opération se déroule également à Lyon, à Grenoble et à l’Université de Paris VIII, dont les locaux se situent à Saint-Denis. L’Université de Poitier à elle aussi été occupée 24 heures.

Crédit : (cc) David Gaborit/flickr

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Devenez Socio

Restez connectés au Média

Les Tweets du Média