Qui sont les gilets jaunes ? Enquête auprès de nos socios

Qui sont les gilets jaunes ? Enquête auprès de nos socios

Jacquerie, révolte, contre-révolution ou mouvement éphémère ? Le mouvement des gilets jaunes est difficile à appréhender autant pour les journalistes que pour les intellectuels et responsables politiques. Et pour cause, le mouvement transparitisan échappe aux syndicats et aux organisations traditionnelles, sur fond de revendications floues. Cette mobilisation qui surprend par son ampleur et son intensité regroupe des personnes souvent non militantes, pour beaucoup issues des classes populaires qui vivent sur des territoires péri-urbains ou ruraux, qui ne sont pas habitués à manifester. Pour mieux comprendre ce qui se jouait, nous avons sollicité nos socios qui ont participé aux blocages du 17 novembre dernier et leur avons posé cinqs questions simples :

  • Quelle est votre profession ?
  • Où habitez-vous ?
  • Quel âge avez-vous ?
  • Pourquoi avez-vous participé à ce mouvement ?
  • Etait-il à la hauteur de vos attentes ?

Nous avons reçu plus de 500 réponses, que nous vous présentons. Quelques remarques : nos socios gilets jaunes sont relativement âgés, 61 ans en moyenne ; habitent rarement en métropole et appartiennent généralement aux classes moyennes inférieures : enseignants, infirmières, travailleurs sociaux, commerciaux, artisans, etc. Enfin, beaucoup comptent s’opposer à la politique d’Emmanuel Macron et sont satisfaits des premières actions, même s’ils en attendent une radicalisation. Le premier tableau donne le profil des gilets jaunes, le deuxième leurs motivations et le troisième dresse un bilan du début de la mobilisation.

Quelle est votre profession ? Où habitez-vous ? Quel âge avez-vous ?
Ingénieur St Cezaire sur Siagne 61
retraité Saint Martin d’Ablois (Marne) 61
artiste le vigan 30120 56
Qualiticien logiciel Mouvaux 40
Sans profession 82 54
retraité en bretagne 69
retraité Dans le Gard
chargé d’affaires Saint quentin en yvelines 53
pharmacienne retraitée Tence en Haute Loire 65
Retraitée Haute Corse 62
Retraité Les Sorinieres – Loire Atlantique 64
retraité Les Sorinieres 63
retraité Les Sorinieres 63
Enseignant Champigny sur Marne 33
Retraité Gourdon Lot 78
retraitée hospices civils de Lyon Vénissieux 69200 66
Ouvrier agricole 49460 Montreuil juigne 29
retraité cote d’or 73
Sans emploi Marmande 32
retraité 34320 Roujan 71
professeur Gironde 55
j’étais professeure vacataire. Penmarch 60
Retraité de l’E.N. Martinique 71
retraité province 67
Assistante sociale Metz 60
artiste paysan Cantal 61
retraite campagne 69
retraité loiret 77
assistant familial (famille d’accueil) 70160 contréglise 63
Enseignant contractuel (en CDD) Lanton 36
CONSEILLER FORMATION DUNKERQUE 60
retraité Rospez 65
Directeur de création Mâcon 71000 56
retraité 44760 Les Moutiers en RETZ 69
Retraitée Loire (42) 67
retraité perpignan 62
retrtaité Tampon Ile de la Réunion
retraitée le bouscat 33 63
retraité 31 64
retriaté Prades 66 65
Médecin Port-Sainte-Marie (47) 37
Assistante rh Fuveau 27
médecin retraitée Maine et Loire 65
ecrivain themines dans le Lot 46120 65
Retraitée Normandie 74
Retraitée Education Nationale 17310 Saint Pierre d ‘Oléron 74
retraité st georges montcocq 73
ingénieur à  la retraite Valenton 94460 67
Dameur Saint Agnan en vercors 58
retraité Dordogne 70
Retraité Province 63
Editeur Amiens 32
commercial Tarn 45
Employé Finistère 36
retraité pont st esprit Gard 74
Retraitée depuis 1 an Jonquières en Vaucluse 63
tech informatique rennes 40
retraité Nice 65
RETRAITE AUDE 70
Retraité Nice 65
Retraité oise 60 77
Ingenieur consultant ( retraité) Provence 68
retraité Gironde 65
Retraité depuis 1 an (ex bibliothécaire) Jonquières en Vaucluse 63
retraité theix 65
Retraité Blois 67
Informaticien Haute Savoie 33
auteur angers 43
Retraité Saint Etienne de Gourgas (34700) 70
Ingénieur Informatique Pessac 38
retraité éducation nationale Zone rurale, Dordogne 65
Retraité de l’enseignement Pyrénées Orientales 70
Ingénieur photovoltaà¯que 73470 46
retraité Dordogne 62
retraité cantal 60
Retraitée Molac 56230 64
retraité Cantal 60
retraité seine et marne 66
retraité toulon 72
retraitée marseille 69
Retraité 18, Place de la Clairette 34500 BEZIERS 60
retraitée fontenay le comte 60
Psychologue du travail Mornant 48
Retraité Chorges (05) 66
Artisan, ancien cadre de grande entreprise Tanay 300 habitants en cote d’or vers Dijon 60
retraité 50750 71
J’étais cadre dans la restauration rapide et les grandes surfaces. Je suis en situation de handicap depuis 20 ans à  la suite d’une maladie invalidante. Je subviens tout juste à  mes moyens aujourd’hui grâce à  un modeste complément de revenus en indépendant qui complète ma pension. Rians, 83, Var. 61
Ingénieur Informaticien Territorial Belfort 54
Enseignant retraité 05260 Ancelle 67
Enseignant Drome 61
retraite st pierre eynac 64
cadre de l’industrie Bas-Rhin, Alsace 47
Retraité Annonay 64
Retraité de l’enseignement Mexico 65
secrétaire comptable Indre et Loire 43
retraitée Toulouse 67
commercial non cadre Antibes 37
Développeur informatique Guadeloupe 28
Retraité Martinique 73
retraite AUSTRALIE 83
Cadre informatique à  Pôle emploi Frontignan 48
institutrice retraitée Périgueux Dordogne 60
retraitée 07600 Labastide sur Besorgues 67
Ex commerà§ant, retraité Corrèze 66
j’ai déjà  rempli un questionnaire et je n’ai pas la certitude qu’il bien parti ????    
retraité Lardy 91 73
Chauffeur routier à‰vry 37
Retraité hôpital public Lorient 76
Technico Commercial Chartres 22
Intérimaire Morbihan 60
coursier à  vélo bordeaux 35
à‰tudiant Massy 23
RETRAITE TRIEL SUR SEINE 68
grutier en Kanaky -nouvelle calédonie 66
Directrice de bibliothèque retraitée Landéda/Brest 61
Retraité Gers rural (32) 67
musicien charente 53
Chirurgien retraité Campagne 78
retraitée Isère 65
Informaticien Meudon 92 62
étudiant Nantes 25
AVs Dordgne 55
Magasinier Châtelaillon (17) 54
agent commercial Ducos Martinique 64
retraitée Grambois 84 69
Retraité Salies du Salat 31260 72
Infirmiere 75017 paris 63
retraitée en campagne 67
Retraitee Peynier 13790
informaticien paris 59
Psychotherapeute 13410 Lambesc 58
pilote de ligne 94 50
Retraité infirmier Tarn et Garonne 64
Artisan maà§on 13410 Lambesc 59
gestionnaire d’espace naturel Langonnet 31
Retraité Vaucluse 69
conducteur d’engins Blois 31
Ibode Soissons 59
Retraitee    
Retraité La Roche-sur Yon – 85 68
En reconverdion ouvrier papetier à  cameraman Ardèche Annonay 33
retraitée Marseille 64
Enseignant Avignon 43
agent territorial Coutances 59
Enseignant Bruniquel, près de Montauban 36
ELECTRICIEN MOUCHAMPS 85640 VENDEE 51
enseignante retraitée 30120 le vigan 62
Retraité Nice 66
psychologue/analyste retraitée encore en activité libérale Montpellier 34090 75
prof de FLE Pays-Bas 56
Chef d’entreprise Montpellier 51
Enseignant Pays Bigouden 33
retraitée Bruniquel – village du Tarn et Garonne – Sud Ouest 65
Hôtesse de l’air Villejuif 94 54
ENSEIGNANTE RETRAITà‰E BANDOL 60
Responsable technique en ERP Gréoilères 54
Artisan d’art dans les Vosges, une petite commune (Saint Etienne lès Remiremont) 50
Comédien Montreuil 50
retraitée saint denis 93 57
à‰ducateur Vendée 30
à‰ducateur Rennes 57
Retraite Oise 63
Retraitée enseignement St Avertin près Tours 37 76
Gérant Maison D’hotes Petite Ile, à  la Réunion 38
retraité informaticien Châteauneuf sur Loire (Loiret) 69
Retraité Vélos 64110 74
retraité St. Etienne 72
retraitée Education nationale Forcalquier
retraité de l’industrie automobile Menuisier carrossier puis dessinateur projeteur Charente 67
Educateur Spécialisé Retraité 24100 Bergerac 63
Retraitée du commerce Forcalquier 04 62
Retraité Bellegarde 30127 72
Retraité Avignon 70
ensiegnante saint jean de boiseau 54
Retraité Calais 64
retraité Bollène – Vaucluse 63
sans Narbonne 56
retraité frontignan 75
Agent de maîtrise Saint Paul 53
enseignant Rochefort 17300 38
Retraité Education natinale Belcodène (1700 hbts) 64
enseignant (philo) Ariège 34
Auditeur en sécurité informatique (cadre) Evreux 38
retraité Dans le Cantal 66
Ingénieur Informatique Roquebrune sur Argens 32
Cadre territorial Bordeaux 60
Institutrice Creil 51
Professeure des ecoles Meriel 58
Opérateur régleur Vétraz-Monthoux 41
retraite athis mons 66
retraite athis mons 66
plombier chaumeur ariege, maison à  la campagne (10km premiere petite ville) 62
Responsable animation Savoie 36
technicien territorial 37250 57
Enseignant-chercheur Porto Seguro / Brésil 66
Retraite Sierentz 68510 64
ex-enseignante Pamiers (Ariège) 46
retraité Vannes 71
Education nationale Chateau salins Moselle 38
Auxiliaire de vie et gestalt-thérapeute Rouen 55
Retratée Nantes 66
enseignants 95 domont 62
ouvrier 25 52
Retraité Campagne 74
Chômage depuis le 27/09..Fin de contrat aidé AVS Yonne 61
Gestionnaire client chez Orange Blois 57
enseignant-chercheur universitaire Doubs 52
retraitée frouard lorraine 61
agriculteur VAR 45
Agent immobilier Annecy 56
Prof de franà§ais Le Mans 58
Infirmiere Gard 65
artiste chanteur eurville 59
plasticien dans la drôme 49
retraité en dordogne 70
retraitée 31210 Bordes de rivière 62
Secrétaire général de mairie intérimaire MORBIHAN 25
Sculpteur Paris 75
retraité aveyron 75
RETRAITE CASTELNAUDARY 67
sans emploi Deux-Sèvres 50
Retraité Sérignan du Comtat 65
Technicien Laval 22
enseignante Lamastre 38
institutrice retraitée en campagne, à  Trévou-Tréguignec 22660 64
enseignant ardèche 59
Retraité 04100Manosque 78
retraité Niort 69
retraité paris 72
Retraité Gabrias en Lozère 67
Retraité Finistère
Retraité Cognac 66
commercial Chambéry 52
Aide médico psychologique Bellefond 54
retraité ex fonctionnaire Salon de Provence 66
Technicien d’étude Eure-et-Loir 46
retraité Education Nationale (surveillant,prof de maths,principal de collège en ZEP puis proviseur de lycée)) dans le Calvados ,un village de 400 habitants entre Caen et Lisieux 75
retraitée 44115 Basse-Goulaine
retraité haute loire 68
Sans Pagny sur Moselle 55
Retraité et consultant CSP ++ comme on dit !! Dans le 05 maintenant 72
Secrétaire médicale Toulon 59
retraité Charenton le pont 75
Fonctionnaire Migennes (89) 44
Retraité /conducteur d’autocar solaire Agneaux (manche 50) 64
Sans emploi Putanges le lac 61210 59
retraité professeur 01960 Saint André sur Vieux Jonc 71
Formateur Toulouse 49
Retraitée Pas de Calais 72
Enseignante Bonne 38
Retraité Dans le département de l’Aube 69
Retraitee Provence 74
retraité corrèze 63
retraité dans l’ Ain 66
Sociologue Chambéry 43
Commerciale Vannes (56) 43
sans 13 46
retraité leuilly 64
Etudiant La Réunion 22
Retraité 93100 Montreuil 66
Retraitée Education Nationale La Turballe 44 60
Retraite Ain 60
retraité 86350 66
Conseillère en insertion professionnelle Ancenis 50
Cadre dans la formation professionnelle Saint Florent sur Auzonnet 55
retraité, avec une retraite d’ingénieur un hameau du Morvan, commune de Gouloux, 58230, pays superbe et ruralité profonde 76
Retraité Dax 71
Retraité Dax 71
psychologue clinicien Côtes d’Armor
attachée commerciale bordeaux 54
Artisan retraité Le Var 81
Informaticien 68300 59
Technicien dans le btp Lyon 30
enseignante Grancey sur Ource 21570 63
Retraité MEDAN dans les yvelines 73
Retraité 14 68
Régisseuse, spectacle vivant, et comédienne En Bretagne et en Seine-et-Marne 35
Retraitée 87410 le palais sur vienne 64
RETRAITEE RESMOULINS 67
Retraité Alpes maritimes 76
Informaticien Toulon 64
retraité labenne 68
Sculpeur Loiret 62
retraité 81 tarn
Retraité 87410 le palais sur vienne 63
Chômeur Sennevières 24
retraitée Campagne 66
retraitée Privas 79
travailleur social Caluire ( Rhône ) 51
Sans emploi Belley, Ain 32
Retraité un village dans l’Ain 65
infirmière (public) La Valette du var 51
archéologue Haut-Rhin 53
Auteur/Réalisateur documentaires sonores Saint malo 61
retraité seine st denis 65
Retraitée En Sarthe ( sud )& 67
Agent de service restauration scolaire municipale Gières, ville urbaine dans la métropole de Grenoble 28
retraitée enseignement nimes 62
enseignant Métropole Montpellier 58
Charpentier / chef d’entreprise ISle saint Georges 43
retraité 33810 Ambès 67
retraitée 74 59
Commercial Var 60
Enseignante La Tour (74250) mais participation au rassemblement d’Annemasse ville voisine 52
Infirmiere liberale Audenge 33980 50
Retraité Peynier 72
Retraité Mauves-sur-Huisne 61400 71
Responsable projet dans un bureau d’étude Bâtiment LE ROVE (13740) 34
Retraité Maine et loire 65
secrétaire Nogent le Rotrou 57
demandeur d’emploi albi 53
Steward Toulouse 46
retraité isle sur la sorgue 62
Retraité Saint-priest 69800 62
Rretraité Pessac proche Bordeaux 71
retraité Pleumeur-Bodou 64
retraité rezé 70
adjoint administratif haute savoie 58
Retraitée Nantes 44 61
artiste plasticienne retraitée Malarce sur la thines -Ardèche 68
Aide Soignante Caluire et Cuire 46
artiste plasticienne retraitée Malarce sur la thines -Ardèche 68
retraité SAIVRES 79400 67
retraitée (charente maritime) Rochefort 68
Retraité Prof Paris 19 70
retraitée Hautes Pyrénées 65
Responsable de programmes immobiliers (carde sup) Bergerac (24) 59
Sans Ramonville-Saint-Agne 55
Enseignant Dijon 28
Agriculteur Arzano (Finistère) 49
Auto entrepreneur informatique Lyon 27
Cadre commercial Yvelines 38
artisan albas lot 38
étudiant paris 24
Retraité de l’industrie spatiale 81190 Pampelonne 64
Retraité Limoges 64
Retraitee Neuilly sur Seine 67
Assistante sociale 34120 Pézenas 59
Retraitee Neuilly sur Seine 67
artisan commerà§ant Lorp Sentaraille Ariège 62
Retraité Bordeaux 60
Retraité La Ciotat 67
prof retraité ardeche 65
retraité Gers 32100 Condom 69
orthophoniste vendée, commune de 5000habitants 64
Retraité Malijai 04350 68
medecin landeda ( BREST) 61
Retraitée de l’Education Nationale dans la Marne, en rural 65
Retraité Gien 71
Ex-visiteur medical en plan de depart anticipé AUBAGNE 61
retraité ile de france 69
Retraité ONF Besanà§on 68
Infirmier Oradour-sur-Glane 31
technicien de laboratoire dans un village de province Saint Saulge 49
Retraité Charente-Maritime 66
Ingénieur aviation civile Aix en  
Retraité Paris 70
Ex enseignante Lozère 68
Demandeur d’emploi 37 59
retraitée 385 Chemin de la Cassine 82210 Saint Nicolas de la Grave 74
Cadre Bourgoin-Jalieu 41
Retraitee Lourdes 56
retraitée Montgaillard Lauragais 31 49
Prf liberale Calvados 14 caen 57
Jardinier/paysager Lespignan 34 51
enseignant La Richardais 54
retraité en campagne 79
employe ile de france 50
retraité 09270 Mazères 73
Infirmiere Gers 55
Retraité Toulouse 72
dirigeant d’une grande entreprise (actuellement en transit au Japon) Dans les palaces 4
retraitée villefranche de rouergue 67
Retraité en Ariège 72
retraitée tarn et garonne 62
retraité de la pharmacie BRETAGNE 80
retraité Nà®mes 69
Retraitée E.N. LA ROCHELLE 72
Consultant informatique Ancenis 42
RETRAIT2 ESSEY LES NANCY 60
Commercial Est de la France 59
plasticien paris 38
Retraité EN Cognac 16 70
psychothérapeute la seyne sur mer (var) 56
Etudiant 92 23
Informaticien Nanterre 48
Retraitée et ex comptable Legé 44650 63
Infirmière Albi 62
Retraitée Rillieux-la-Pape 66
cadre de santé nancy 56
retraité 40260 82
fonctionnaire Pamiers Ariège 45
RETRAITE LES YVELINES 75
Retraite St Brice sous Forêt 95350 67
Retraité Gap05000 67
Indépendant Marseille 30
Vendeur automobile au Luxembourg – marque de sport anglaise Metz 31
Retraite Hautes Alpes 68
retraitée creteil 64
Retraité de l’industrie LARUSCADE 65
Journaliste retraité Nantes 65
musicien orange 65
Entrepreneur Montbrison 47
Archéologue Viarmes 55
Directeur ESMS Saint-Amand-Montrond 57
statisticien clermont-ferrand 35
cadre retraité Gallargues 30660 72
retraité creteil 62
artiste arles 40
Agent d’entretien du Bâtiment Louviers 41
Formateur en franà§ais et pigiste en PQR Dole 54
Retraité de la fonction publique (PTT, France Telecom, Orange), Syndicaliste SUD La Turballe 62
déléguée de Fondation de recherche oise 48
retraité lyon 69
informaticien pres de Toulouse 49
retraité PACA 67
retraité maintenance lycee (Maitre Ouvrier,installations electriques sanitaires et thermique) Montargis 45200 64
Cadre de santé Lille 54
enseignante la seine st denis 1958
Retraité Clermont l’Hérault 73
sans thouaré sur loire 61
Enseignante ALLEINS (13) 61
retraité laure minervois 11800
sans la roche-sur-yon 41
Retraitée Dordogne 63
Indépendant Lille 21
Retraité Brech / Morbihan 66
Ingénieur Fonctionnaire Perpignan (prochimité) 62
Retraite 73100 63
retraite pleurtuit 71
retraité Paris 70
Responsable Logistique 30132 CAISSARGUES 65
retraitee bretagne 65
Retraité Douarnenez Finistère (29)
Thérapeute Gard 57
chargé de mission – maison de la vie associative Lyon 27
femme d’ostréiculteur en retraite Dolus d’oléron 61
Retraité à  la campagne 72
Expert d’Assurés Montpellier 60
Concepteur aéronautique Mantes la jolie 30
Ergonome européen (retraité), écrivain, animateur radio. Toulouse 76
retraité strasbourg 66
Retraité La Réunion – Saint Denis 74
employe ile de france 50
Psychologur Ariège (09) 34
Ouvrier Somme 30
Informaticien Vauréal 59
retraité les ardennes 65
CONSULTANT EN ORGANISATION D’ENTREPRISE Nyons (26) et Lyon (69) 55
technicien de maintenance 57310 Guénange 54
pigiste Arras 44
psychothérapeute Chateau-thierry 55
Retraite Saint Ondras 74
Ingénieur en informatique Niort 41
mecanicien auto/ULM formateur de pilotes ULM Saint-chamond 42400 56
Chargété d’affaires Génie civil Dinan Côtes d’Armor 22 41
Psychanalyste Lyon 65
Retraité Ancien cadre de direction des hôpitaux Nieul sur Mer 17137 65
Retraité à‰ducation Nationale 30700 Saint-Siffret 70
Retraitée Pagny la Ville en Côte d’Or 74
Retraité Bergerac, Dordogne 65
Aide Soignante Caluire et Cuire 46
Ajusteur monteur aéronautique Thiepval 80300 27
Retraité 17138 Puilboreau 75
Agent immobilier saint malo 38
retraité Bondy 66
retraité sarthe 58
retraite mont de marsan (landes – 40) 64
journaliste Bruxelles (mais ai participé au mouvement à  Valenciennes) 27
Artiste / retraité Bretagne Plouguerneau 63
bureau d’études (concepteur de skateparks) bordeaux 44
Ingénieur Toulouse 58
Enseignante 91 60
Ingénieur Mécanique Lyon 25
Musicien Saint Jacut de la mer 34
Responsable de projet Sèvres 59
Conseillère clientèle Lille 42
technicien de l’industrie haute-savoie 40
Contrôleur de gestion 34 52
Profe Région parisienne 60
Etudiant Guingamp 22
artiste bretagne rurale 45
Agent territorial Limoux 50
ingénieur Maisons-alfort 28
Enseignant Ste Foy la grande 62
assistante de direction laudun 49
Etudiante Guingamp 19
Professeur d’université Nice 62
Professeur des écoles Aude 35
sans dijon 57
psychologue Tarn 33
consultant energies renouvelables ardèche 64
enseignante et psychanalyste Marseille 13001 77
Etudiant Paris 21

 

Pourquoi avez-vous participé à  ce mouvement ?
Contre Macron qui prend aux pauvres pour donner aux riches
Les inégalités flagrantes de cette société, bref, contre macron
Il y en a ras le bol de la manipulation du gouvernement, de ses liens avec les mafieux du CAC 40 et de son désintérêt total de la population, de la survie de la planète et donc de la notre. Il FAUT agir !
J’ai quelques idées :

1- il y en a marre que ce soit toujours les classes moyennes et en dessous qui doivent se serrer la ceinture, alors qu’il y a de l’argent à récupérer chez les plus riches : l’ISF intégrale, l’évasion fiscale, la fraude fiscale.

2- Taxer pour cause d’écologie avec cette taxe injuste

3- Il n’y a pas de réelle contrepartie de véhicule écologique.

4- Le gouvernement se fout de nous en lançant par terre quelques sous pour qu’on arrête de râler alors qu’acheter une voiture avec leur aide de 2000€ ne sert à rien.

5- Il n’y a pas de véritable transition écologique : 70% de nucléaire (les voitures sont donc nucléaires). Il faut baisser notre trace carbone, l’effet de serre et d’autres pollutions évitables.

6- Je finis le mois avec 0€ et je ne peux plus payer. Donc augmenter les taxes, non.

7- Augmenter mon salaire. Je n’arrive plus à vivre avec 3 enfants et une personne ne travaillant pas dans la famille.

8- Il faut que le calcul du RSA ne prenne pas en compte les revenus des autres personnes dans la maison afin de mieux s’en sortir,

9- Il y en a marre des patrons voyous

10- Il faut taxer le capital et leurs actions minimum au même montant que les salariés.

11- Non aux patrons qui ne payent pas leur part à la société car ce sont encore les classes moyennes et en dessous qui devront payer pour eux.

12- Il faut que le gouvernement aide le peuple qui est en train de crever et non ceux qui ont déjà  tout et ne vivent que pour leur vanité. …

Enfin le peuple opprimé se réveille et il y a enfin une chance d’obliger nos dirigeants à repenser notre société en tenant compte des attentes du peuple et d’abolir les privilèges de certains
je participe à tous les mouvements contestataires ou presque
Ce mouvement n’est pas terminé, je ne peux donc pas répondre à cette question.
Solidaire des revendications
C’est un ras-le-bol général contre le gouvernement de Macron qui détruit toute la solidarité nationale (augmentation des taxes mais destruction accélérée des services publics)
Je n’ai pas participé au mouvement, désolée d’avoir répondu, j’avais compris que vous sollicitiez un avis sur le mouvement
Opposition à la politique de E.Macron et solidarité avec les revendications populaires..
Par solidarité avec les plus démunis que moi-même. Pour dire STOP à la casse sociale. Pour lutter contre le mensonge de la dette publique et pour faire valoir le niveau incompressible de la dette privée.
Afin de pousser les autorités à revenir sur sa politique fiscale pour favoriser la transition écologique en faisant participer à leur juste proportion TOUS les acteurs économiques.
Solidarité
Samedi matin 17/11. Pour soutenir un mouvement de contestation dans une visée politique.Pour être témoin d’un événement exceptionnel.
Ras-le-bol de l’injustice, de la démagogie, de cette fausse démocratie!
je n’ai pas participé car cela termine toujours contre le peuple .
Non, je suis cependant curieux et agréablement étonné de son déroulement
A force de les prendre pour des imbéciles les français se réveillent, il serait idiot de passer à côté sous prétexte que quelques opportunistes ont essayé, sans succès, de récupérer le mouvement. L’intransigeance de Macron risque de renforcer le mouvement au lieu de le décourager, tant mieux !!
Par solidarité avec les personnes les plus maltraitées et méprisées par les politiques actuelles, favorisant les ultra-favorisés, et écrasant les cabossés de la mondialisation ultralibérale.
Pous sommes pressés comme de citrons avec des taxes et des impôts divers, utilisés pour payer le niveau de vie élevé des hauts fonctionnaires, élus ou non, qui nous snobent quotidiennement, ignorant les difficultés croissantes auxquelles nous sommes confrontés, nous prenant pour des abroutis finis.
Parce qu’il est vraiment populaire, avec TOUT ce que ça comporte de contradictions et de diversité.
Pour son message originel : contre les taxes sur les carburants où ce sont les plus pauvres qui vont en souffrir
La coupe est pleine depuis bien longtemps. Les personnes que je suis ne sont plus en état pour descendre dans la rue. On leur demande déjà beaucoup d’énergie. Nos gouvernements successifs n’on pour but que de paupériser les citoyens.
Pour virer Macron et sa politique fiscale injuste. Faire barrage au RN par ma participation à un formidable partage de point de vue concentré sur une action qui nous réunit, en finir avec ce pouvoir autocratique qui n’a plus rien à  envier à un parti d’extrême droite
Pour mes enfants et petits enfants
Injustice fiscale : rendre l’ISF d’abord !
Pour virer macron
Ma participation à ce mouvement va au-delà de la revendication de la hausse de la taxe sur les carburants. Je vis aujourd’hui dans une grande précarité sociale et financière. Le sentiment de se sentir seul. Sans plus aucun ami, ma famille même ne comprend pas mon désarroi et ma souffrance. Diplômé d’un bac + 5, j’enchaîne des CDD sur CDD dans tout type d’emploi. Un essai de création d’entreprise stoppé par manque de financement. Plusieurs essais d’entrée en formation, l’une mal a été évalué donc refusée et l’autre stoppé car aucun revenu ni aucune aide. Inscrit à Pôle emploi depuis des années, je n’ai plus de motivation. Je ne trouve plus d’intérêt à travailler. Passer des entretiens, être constamment jugé, être traité comme une marchandise sur un marché dit « de l’emploi », une discrimination d’autant plus vraie. Combien vaut nos vies ? Culpabiliser les gens d’être au chômage, d’être SDF, de toucher des aides sociales, d’être pauvre, d’être responsable de la crise et permettre aux entreprises de faire ce qu’ils veulent de nous. Des informations qui ressemblent plus à de la propagande ou à de la presse people qu’à de véritables infos. En couple, nous n’arrivons pas à nous loger. Nous avons encore la chance d’être hébergé et d’éviter le froid. Je pense à tous ceux qui sont sans toit et qui doivent survivre dans le froid. Nous avons un véhicule et nous travaillons à plus de 100km. Nous détournons nos routes pour rejoindre les transports. C’est 3 à 4 h de trajet aller-retour tous les jours, sans compter le stress et la fatigue, le risque d’accident et le risque de perdre son permis. Les transports ont un coût non négligeable dans notre budget comme l’alimentaire, le vestimentaire. Nous sommes parfois à bout de souffle. Mais nous tenons je ne sais pas comment. Nous nous encourageons mutuellement et nous rêvons encore. Nous aimerions avoir un enfant mais nous aimerions l’éduquer correctement et pas dans la misère. Nous aimerions nous marier mais nous n’avons pas d’argent pour nous offrir une petite fête. Avant la prise de poste, seul dans ma voiture le matin, je tombe parfois en larmes. Penser à ma compagne me permet de me redonner du courage et d’arrêter de penser tout en noir. Je me bats tous les jours pour avancer, pour sans cesse trouver des projets qui pourraient nous permettre de nous en sortir. Nous vivons au jour le jour. Nous ne pouvons pas nous projeter dans l’avenir. Nous ne savons même plus ce que c’est que des vacances. Parfois je survis psychologiquement. C’est une détresse continuelle et toujours plus importante élection après élection. Beaucoup ne comprennent pas la situation. J’ai l’impression d’être un extraterrestre à les entendre. Je trouve les relations entre les gens atroces, violentes et sans respect. Le civisme a disparu pour l’individualisme. La République ne peut pas vivre avec le libéralisme, c’est contradictoire. Cette incompatibilité est marquée par le retour du nationalisme. La France était un exemple à suivre en terme d’aides sociales, aujourd’hui il n’en reste plus rien à toujours vouloir tout privatiser, tout libéraliser, à distribuer la richesse aux plus riches et aux entreprises. Dire que les Français se plaignent tout les temps est une forme de dictature pour qu’ils se taisent et qu’ils se fassent insulter par leurs concitoyens. Je conçois notre société fonctionnant sur le partage de la richesse notamment avec le revenu universel. La disparition des inégalités passera par la disparition du libéralisme. L’objectif de rechercher le bonheur n’est pas attribué qu’au libéralisme. D’autres formes de système économique existent ou pourraient exister. Le libéralisme est incontestablement une destruction de l’humanité mais aussi de la terre. Elle consomme nos ressources, nos richesses, nos valeurs et notre humanité. La France n’a pas été libérée mais envahie par le libéralisme après la seconde guerre mondiale. Aujourd’hui nous devons vivre sous l’occupation des libéraux. Et nous allons tout droit vers une catastrophe. Nous reprenons le chemin d’une nouvelle guerre mondiale qui sera encore plus dévastateur que la seconde guerre mondiale. Le fait que cette guerre est plus longue à venir devrait être source de grandes inquiétudes. Nous parlons du passé pour ne pas refaire les mêmes erreurs et pour un meilleur avenir, mais nous n’entendons pas parler du présent.
Par solidarité et manifester mon dégoût pour la politique menée par le gouvernement.
Trop c’est trop ! Les richesses sont mal partagées. Toujours les petits et les sans grade qui payent. Il faut remettre l’ISF. Ce gouvernement n’a que du mépris pour les classes moyennes. Ça suffit ce cynisme doit cesser. Il faut virer ce gouvernement ultra libéral !
Pour tenter de comprendre, écouter, discuter avec cette population qui souffre et qui, en grande partie, ne s’exprime pas lors des élections. Parce que j’ai le sentiment que ce mouvement peut réellement faire bouger les lignes. Pour faire passer des messages auprès de certains participants (proches de la droite extrême) pour qui les principaux responsables de leurs maux sont les réfugiés, les plus pauvres qu’eux… Parce que ce gouvernement et ceux qui tiennent les ficelles doivent payer pour leur crime social…
Ras-le-bol général de la politique d’un président au service des riches et méprisant
Essayer de faire obstacle au rouleau compresseur neolibéral qui nous opprime tous avec des dégâts humains et environnementaux considérables. Pour plus de démocratie. Tout cela pour l’avenir de nos enfants et petits enfants
Ras-le-bol de la politique pour les riches et le foutage de gueule continuel
Oui
MARRE DE TOUTES CES HAUSSES : GAZ ELECTRICITE, POUVOIR D’ACHAT EN BAISSE, BAISSE DE LA PENSION RETRAITE, ISF SUPPRIMEE !
La répartition des richesses est trop injuste
Ras-le-bol, inquiet pour mes enfants, je ne fini plus le mois, etc, etc
Pour pouvoir échanger avec d’autres personnes que je ne rencontre pas dans mes activités militantes et qui souhaitent en finir avec ce gouvernement.
Pour faire changer les choses, obliger les politiques en prendre conscience de leurs erreurs . Et destituer Macron .
Parce que c’est un mouvement d’expression populaire et que je défends l’idée d’un autre monde pour mes petits-enfants. Je n’ai pas peur des éventuelles personnes qui ont voté FN, j’y ai des voisins et nombre d’anciens patients avec qui je peux discuter calmement parce que je ne les ai jamais pris pour des imbéciles. Je leur dis juste qu’ils se trompent de colère et que le FN est aussi du côté des puissants. Ayant pris une retraite anticipée, j’ai vécu avec une retraite de 900€ par mois durant 3 ans et depuis octobre, j’ai 2400€ par mois, c’est ça la retraite par capitalisation et non par répartition des médecins !
Je n’en peux plus de la précarité qui augmente pour moi comme pour tous, mais encore plus du mépris que nos dirigeants affichent à l’égard de ceux qui souffrent de leur choix politiques et économiques.
Notre Retraite (1780 pour deux, complémentaire comprise) perd sur 12 mois 1 mois. Pour rouler moins (nous vivons en pleins campagne ) et dépenser moins de carburant, il nous faudrait une alternative. Mais il n’y en a pas. Pas de bus et train régulier. L’argument écologique est faux ! D’abord créer l’alternative, ensuite l’économie de l’essence. Et personne ne parle du GPL Pourquoi??? Nous avons une Dacia-GPL
Militant syndicale ( FSU) – mais je ne me resyndiquerai pas, on nous a dit qu’il était impossible de mobiliser ! Si, c’est possible ! NE PAS LAISSER LA PLACE A L’EXTRÊME DROITE !!!!
Ce gouvernement remet en cause tous les acquis des salariés donne aux plus riches (ISF), etc
je n’ai pas participé à une manifestation, juste placé mon gilet jaune visible dans ma voiture et je n’ai pas consommé…
Pour faire comprendre au gouvernement que la valeur principale qui guide leur action ne correspond pas a celle qui guide ma vie. Pour ce gouvernement, et tous les précédents, la valeur fondamentale de toutes leurs réflexions, c’est le redressement de l’économie, pour arriver à motiver un « plein emploi » de la part des patrons qui n’attendent qu’un geste pour embaucher et augmenter les salariés… Ma vision des choses est que même si chacun est maître de sa vie, la finance et le monde du travail ne peuvent en aucun cas supplanter, en valeur directrice de nos vies, le bien être humain et la notion d’égalité relative :le rapport de gain des individus doit forcément rester dans le domaine du raisonnable, et proportionnel au travail fourni, et non pas au pseudo « engagement financier » et à  la « prise de risque » de certains individus. En effet, la prise de risque d’un investisseur dans une valeur boursière est bien moins grande que celle d’une personne qui gagne peu et qui DOIT changer sa voiture.
Indignation en face à des décisions du gouvernement Macron, décisions iniques qui accablent les classes moyennes et populaires et favorisent les riches. Récupération politique abjecte du prétexte écologique pour taxer les carburants des citoyens. En même temps, le kérosène des avions et le fuel des tankers n’est pas concerné
Pour exprimer un ras-le-bol de la politique menée dans notre pays depuis 30 ans. La destruction de notre modèle social, la haine de celui qui n’est  » rien » si on se fie aux propos de l’individu qui est censé diriger le pays. Et je veux une véritable prise en compte de la transition écologique, mais non de manière punitive !
Pour rencontrer de nouvelles personnes sur les mobilisations
Ras-le-bol d’être pris pour des vaches à lait
J’ai participé en mettant simplement mon gilet sur le tableau de bord. Perso, je suis anti-monde-de-Macron en général. Il faut beaucoup plus d’écologie, de solidarité, de responsabilité dans les consciences et dans les faits.
Pour demander un référendum (article 11 de la constitution) la régression sociale et économique des Français est à un niveau jamais atteint depuis 1946.
Totalement indignée par cette injustice sociale. Une taxe qui se veut écologique et qui ne va en rien à la transition écologique, qui est supportée par les plus pauvres ! Un gouvernement qui fait l’exact opposé de ce que nous attendons : privatisation du rail (j’ai soutenu les cheminots), des banques qui investissent à fond dans les hydrocarbures comme la Société générale au Texas avec l’aval de nos gouvernants, des constructeurs automobiles qui ne sont pas contraints de fabriquer des véhicules propres (je ne parle pas de la voiture électrique mais à hydrogène par exemple), Total qui ne paie pas l’impôt sur les sociétés et tous les évadés fiscaux qui pillent l’Etat ! Pas question de laisser la rue à l’extrême-droite, pas question non plus de faire n’importe quoi (position du groupe FI de Carpentras et d’ATTAC Comtat Venaissin !). J’ai rejoint un groupe sur Carpentras qui manifestait devant la gare puis devant la permanence du député LREM avec pour mot d’ordre = On en a GROS, Macron, rends l’ISF d’abord, fâché, pas facho !
Je n’ai pas participé car la raison invoquée était le prix du carburant uniquement.
Espoir de participer enfin à un mouvement contre l’injustice sociale qui dépasse l’entre-soi habituel des contestations
Pour l’avenir de mes enfants et petits enfants. Il faut une vraie transition énergétique et sociale. Il faut un vrai aménagement des territoires et une politique pour l’humain dans le respect de la terre. DONC CE N’EST PAS UNE TAXATION (hypocrite) DES CARBURANTS QUI REPONDRA AUX IMPÉRATIFS. 
Excédé par l’injustice sociale de ce gouvernement qui demande toujours plus d’efforts aux classes moyennes et aux plus démunis pour alimenter les cadeaux faits aux grandes sociétés et aux très riches, et excédé aussi par les stratégies lamentables des syndicats, avec leurs « journées d’actions » par corporation.
J’ai mis simplement un gilet jaune sur le tableau de bord en signe de soutien
Pour faire prendre conscience du mécontentement qui peut stagner au niveau des classes intermédiaire. ( retraite inférieure à  2300€), ni pauvres, ni riches. Agir pour nos petits enfants qui seront contraints d’accepter la société que nous leur laisserons. Perte de nos services publiques : Hopitaux, Sncf, etc, au profit du capital.
C’est la colère qui m’anime. Nous sommes soumis à la violence des riches, à un gouvernement sourd qui n’est pas du même monde que nous, la vie devient de plus en plus difficile, on se prive du superflu, on passe notre temps à angoisser en lisant notre relevé bancaire. Je trouve que les gens autour de moi se cachent la réalité, qu’ils refusent d’entendre quoi que ce soit qui puisse venir perturber leur vie confortable. J’habite une région où les revenus sont confortables (Bassin d’Arcachon). J’ai aimé l’idée de manifester à plusieurs, de ce regroupement par les réseaux sociaux, de gens excédés. Je me suis reconnu dans les paroles de certains déclarants sur You-Tube, autant que dans les messages des sociologues Pinson, faire peur aux riches. Leur richesse est acquise sur le dos de la multitude et leur morgue est insupportable. Quand les riches se cachaient pour jouir de leur vie de riche, il me semble que c’était plus tolérable.
Mon groupe de la FI (Carpentras) l’a décidé, ainsi qu’ATTAC Comtat Venaissin auquel je participe. Je partage cette colère sociale, ayant du faire 90 km par jour pour travailler. Ce que mon mari, fait encore. Trop de casse sociale, c’est trop ! Petite retraite, CSG, casse du code du travail, de la sécu., une politique de transition écologique totalement à l’opposé de ce que nous attendons (TER en grand danger, banques investissant à fond dans les hydrocarbures, Total qui ne paie pas d’impôts sur les sociétés)
Protestation anti-Macron, solidarité avec les jeunes générations, sentiment d’injustice généralisée
Rends l’ISF d’abord !
Pour soutenir le mouvement populaire et encourager les citoyens à prendre leur responsabilité dans notre démocratie qui n’en a que le nom.
Parce qu’il est temps que le peuple reprenne le pouvoir sur un système politique désormais au service de l’économie. Parce qu’il est temps de refuser avec fermeté que le fossé se creuse toujours plus entre la « plèbe » et les « élites », qui n’ont d’élite que le compte en banque. Parce que notre modèle sociétal basé sur l’obsession du profit et de la croissance est complètement à revoir : il détruit notre propre planète et asservit des populations entières. Cela fait des décennies que les gens plient et laissent une caste décider de tout, s’emparer de tout. Il est grand temps que nous sortions de notre léthargie et reprenions nos vies et notre destin en mains.
Je n’ai pas participé au mouvement car il a été initié par la hausse des carburants, ce qui est un mauvais diagnostic de la situation et surtout un mauvais message. J’aurais préféré un mouvement massif contre la suppression de l’ISF, la hausse de la CSG, etc.
Pour expliquer aux participants qu’on peut faire autrement la transition écologique: une transition d’ampleur qui créerait de l’emploi et qui permettrait à nos enfants d’avoir un monde vivable.
Retraité subissant l’érosion régulière du pouvoir d’achat (csg, non indexation retraite à l’inflation, inflation, taxe sur le diesel qui ne sert pas la transition écologique et qui frappe les plus plus faibles quand les hyper riches se voient faire cadeau sur cadeau). Ecoeurement devant le mépris hautain de certaines personnes de gauche qui ne comprennent pas que la bagnole est indispensable en zone rurale désertifiée dont s’éloignent tous les services publics et où l’accès à la culture exige les déplacements. Solidarité avec le petit peuple, ce prolétariat rural qui crève sans qu’on ne le voit.
C’est un mouvement qui part des citoyens surtout ruraux et qui s’auto-organise en permanence. C’est l’expression d’un ras-le-bol d’une partie du peuple qui n’accepte plus le mépris de ce pouvoir vertical à la soldes des financiers.
Participer à la prise de conscience, à l’action, pour diffuser les revendications sociales et écolo auxquelles je crois, pour ne pas laisser la place à d’autres…
J’ai participé à ce mouvement pour pouvoir dénoncer les mensonges du gouvernement auprès des citoyens français. Par exemple, en ce qui concerne la taxation du carburant, le fait que l’argent récolté ira à tout sauf à la transition énergétique.
Par solidarité avec le peuple
Pour lutter contre la baisse du pouvoir d’achat
Fiscalité écologique punitive pour combler le trou du budget général
Je n’ai pas participé mais je suis solidaire
J’ai toujours milité à gauche
Je soutiens ce mouvement car il marque un éveil général des actifs et indique un RAS-LE-BOL général (et pour des raisons diverses mais toutes VALABLES)
Ras-le-bol de payer pour les riches
Parce qu’il représente la réaction d’un peuple humilié par un pouvoir arrogant et injuste.
Suite au passage de F.Ruffin à la radio dans lequel il disait qu’il avait envie d’y aller pour « sentir » ce qui se passait.
Par solidarité avec cette colère spontanée venant enfin des gens d’en bas
Pour soutenir et écouter
Pour moi-même c’est un peu joué, quoique… Mais surtout pour mes enfants, les leurs, et au-delà toutes les générations qui montent. Bien sûr aussi pour tous ceux qui souffrent dans leur quotidien à causes de la précarité, bas salaires, inégalités sociales et remise en cause des acquis et des services publics etc etc. Pour la raison principale que les jeunes générations, tellement inconsciemment aliénées au quotidien, à l’hyper-consommation et l’auto-anesthésie par les divertissements débilitants, n’ont même plus le minimum d’attention pour comprendre les enjeux sociaux. Je me sens un peu le devoir de leur montrer le chemin. Je dois préciser que c’est la première fois que je me mobilise « dans la rue », depuis mes années étudiantes.
Ras-le-bol, soutien, curiosité
Convaincu par des amis qu’il fallait y être.
J’ai suivi avec bonheur du peu que mes obligations professionnelles m’y autorisaient. Je ne supporte plus que le gouvernement via les médias mainstream nous prenne pour des cons. Injustice sociale flagrante insupportable. Politique anti-sociale de Macron ..je n’énumère pas la baisse des APL, la hausse de la CSG, la SNCF,etc. Election présidentielle volée, démocratie bafouée tous les jours, Justice aux ordres du pouvoir et des puissants . Par exemple la différence abyssale de traitement de l’affaire « Ben Allah Jupiter « et des perquisitions a la France insoumise. Pillage du pays par la caste des financiers et des chefaillons d’entreprise qui sont leurs chiens de garde J’en peux plus ! Le Média est ma seule respiration !
Trop de taxes
Pour plus de justice fiscale et une véritable transition verte.
La mobilisation de masse est un mouvement pré-révolutionnaire. Je me dois d’y participer
Impossible d’y participer depuis le Mexique
Je participe à ce mouvement pour exprimer mon ras-le-bol de la société que l’on nous impose. Je veux la dissolution du gouvernement et la mise en place d’une vrai démocratie, avec une transparence totale de la politique, des référendums de chaque décisions, agissements de nos élus. Le citoyen a son mot à dire. N’oublions pas, que le rôle de la politique est d’organiser la société pour le bien commun. Je n’ai plus confiance en nos élus, ce sont des traîtres. ils ne pensent qu’à leur carrière et intérêts personnels. Le monde doit changer, seul le peuple est en mesure de le faire. Le nombre fait la force, nos bourreaux sont en minorité. Battons nous pour retrouver notre liberté ! Notre Premier ministre vient de nous le rappeler ! la devise française, c’est « Liberté, égalité, fraternité ». Les politiques mentent comme ils respirent, dégageons-les ! On lâche rien !
Pas pour moi seulement, parce que dans ce monde où tout devient si difficile je suis une privilégiée mais il faut penser à tous ces pauvres gens qui triment pour des clopinettes. C’est le retour de l’ancien régime avec une presse à la botte. Et puis il y a le problème crucial de la planète nous allons vers l’extinction de l’humanité. Méritons nous mieux?
Pour protester contre l’injustice sociale régnante et le délitement du social dans notre société au profit de quelques uns sur le dos du plus grand nombre. Je pourrais continuer longtemps sur les raisons, le constat est alarmant a tout niveau. Il faut mettre l’écologie au coeur de notre politique ainsi que le peuple et non ceux qui les rendent serf dans le cadre du travail.
Provoquer un sursaut citoyen
Parce que j’en ai ras-le-bol de toutes ces augmentations à outrance…
MORALEMENT SEULEMENT
Corruption des élites oligarques avec la finance qui nous fait payer à leur place leurs impôts et leurs détournements financiers de la nation. Destruction de l’éducation de nos enfants. Electricité, eau, essence, circulation routière et ferroviaire de coûts excessif avec une urbanisation pensée pour les rentiers. On nous prend pour des cons sur les privatisations avec le vol de nos biens collectifs pour des intérêts particuliers de nos richards de la rente. Explosion des coûts de la protection sociale (on paye tous les médocs et on ne nous soigne plus). Presse de pensée unique et de propagande néolibérale dans la désinformation sur les réalités du quotidien, etc. La même politique libérale depuis 30 ans, qui a pris un coût d’accélérateur avec ce fasciste libéral de président.
Contre la casse sociale, pour tenter de faire dégager ce gouvernement, parce que je suis insoumise, parce ce que je fais partie du peuple. Parce qu’avec le capitalisme nos enfants et petits enfants n’ont plus d’avenir et qu’il faut en finir avec l’injustice
Pour promouvoir l’avenir en commun , le partage des richesses
Rejet de la macronie, sa politique inégalitaire, sa suffisance, son mépris, sa méconnaissance de la réalité de la vie tout court, l’injustice qui perdure.
 
Contre la politique Macron (Président des riches)
Pour protester contre l’augmentation du prix du carburant, mais aussi le ras le bol de ce gouvernement qui est en train de nous voler littéralement, quand la minorité la plus riche s’enrichit encore plus qu’avant, en totale impunité, sans compter que ce gouvernement ne fait vraiment rien pour le climat en laissant les gros pollueurs faire ce qu’il veulent. Ca ne peut plus durer, le mouvement doit continuer.
Par solidarité et conviction qu’il n’y a que la lutte qui paie
Parce que l’origine de ce mouvement est citoyen. Que la mesure risque fortement de faire passer l’écologie pour quelque chose de négatif alors qu’on sait que moins de 20% de la taxe y seront consacrés, que l’on privatise la SNCF… Je vis bien mais je défends la misère dans un pays riche qui a 9 millions de pauvres. J’ai beaucoup d’amis ouvriers qui y allaient. Beaucoup d’ex-fachos et quelques uns l’étaient. Une énorme partie avait voté Mélenchon et ils comptaient sur moi. Je sais qu’ils ne sont pas insensibles à mon discours quand je veux leur expliquer les choses comme je les vois. J’y suis présent depuis le début et encore actuellement dès que je sors du travail.
Je suis à la campagne et ma participation a été symbolique, gilet jaune sur le par brise, ne pouvant rejoindre un lieu de manifestation trop éloigné. Je suis aussi révolté du mépris qu’affiche le président, depuis l’étranger. Je suis ulcéré de voir un gouvernement affirmer des améliorations qui n’existent pas dans les faits. De voir que l’écologie devient un prétexte pour racketter, c’est bien le mot qu’il faut employer, les citoyens. Dans les faits le gouvernement accorde des droits à polluer aux transports routiers pour étouffer une révolte légitime, accorde des aides aux syndicats pour la même raison. Je rage dans mon coin de campagne et je suis sur que je ne suis pas le seul, le moment venue le gouvernement devra faire face à une vrai grosse révolte qu’il ne sera pas en mesure de réprimer.
Pour reconquérir le pouvoir démocratique
Je n’ai pas participé mais je soutiens inconditionnellement. Tout en condamnant les exactions, je ne m’en me laisse pas dire que celles-ci sont majoritaires. Loin de là. L’écrasante majorité du mouvement est fait de personnes simples agissant dans un état d’esprit positif. Bien sûr mettre des mots précis un sentiment n’est pas aisé pour beaucoup d’entre nous, et donc ça peut faire paraître le mouvement injustifié et hétéroclite. Mais je sens que ce mouvement est profond et justifié. Par ailleurs, je n’en participe pas directement au mouvement car je suis un étudiant étranger et je ne me sens pas légitime à contester une décision du gouvernement Français pour la France.
MACRON CASSES TOI !
Cette taxe est injuste, il est intolérable de prendre toujours plus au peuple pour faire des cadeaux aux riches
Ras-le-bol de la caste et lutte de classe
Par solidarité avec les « malheureux ». Contre l’injustice. Les mauvais prétextes du gouvernement pour taxer la population.
Parce que je l’attends depuis 50 ans
Pour demander une vraie politique énergétique à la hauteur des enjeux environnementaux et non se contenter d’une écologie punitive qui ne sert qu’à renflouer les caisses de l’Etat tout en étant contre-productive et qui, comme d’habitude, se fait au détriment des plus pauvres (le retour de l’ISF serait bienvenu).
Parce que l’on prend aux pauvres pour donner aux riches !
Je n’ai pas a proprement dit participé. Je suis étudiant en sociologie et mon mémoire porte sur les mouvements sociaux. Je fréquente beaucoup de mouvements sociaux, par curiosité scientifique. Le « mouvement des gilets jaunes » est très différent des autres mobilisations de part sa population. J’ai discuté avec une trentaine de personnes là-bas, il y avait de tout parmi les classes populaires (excepté celles des « banlieues »): agriculteurs, chômeurs, employés du privé, retraités. Les manifestants ont l’air peu politisés, beaucoup participent à leur première mobilisation. Les discours sont simplistes parfois, mais surtout hétéroclites et rassembleurs. Personne ne m’a parlé des « immigrés » ou des « musulmans ». L’ennemi commun là-bas, c’est Macron. Je leur est soumis l’idée que c’était aussi – derrière Macron – les riches. Ils semblaient tous d’accord. Bref, même si ce n’est que spéculation, je perçois le mouvement d’un très bon oeil, il ramène à la politique une partie des français parmi les plus dépolitisés. Il faudrait qu’il grossisse, et qu’il soit rejoint par d’autres mouvements, notamment les étudiants et les fonctionnaires, population ici totalement absente.

PS : Votre enquête ne permettra pas de savoir quelle est la population des gilets jaunes, les socios n’étant clairement pas représentatifs du corps social (à parier: large sur-représentation des professions intellectuelles supérieures et étudiants). Bien que les témoignages, à percevoir comme individuels, seront certainement intéressants.

Pour exprimer mon ras-le-bol face à la précarité en tout genre et l’injustice face aux taxes
Car un mouvement populaire et après vérification spontané ça ne se refuse pas. En tant que, entre autre, militant anti-extrême droite, il faut occuper le terrain.
Je suis un insoumis, et comme tel, je m’intéresse particulièrement au revenu de mes semblables. Après la CSG, les différentes ponctions sur les revenus des plus pauvres, sans compensations de salaires, c’est maintenant directement les travailleurs qui doivent se déplacer qui sont impactés. Deux solutions se présentent : 1) obliger les sociétés à payer des tickets mensuels de transport en commun, 2) Sinon obliger les employeurs à prendre à  leur charge le surcoût du transport.
Pour l’injustice sociale du gouvernement macron
Les décisions gouvernementales ne tiennent nullement compte de la réalité et des besoins des citoyens qui sont totalement mis à l’écart des choix de politique nationale et locale. Une fiscalité injuste et une absence de contrôle citoyen sur les choix budgétaires, les recettes et les dépenses, le tout géré par des technocrates qui n’ont aucun intérêt à réformer un système (main-mise de Bercy) profitables aux nantis (cadeaux fiscaux, avantages indus, subventions et prébendes déguisées sous des causes fictives qui n’ont rien de bien commun). Pour une réforme profonde de l’Etat qui a été rapté par une classe dominante prévaricatrice et hostile à tout pouvoir démocratique de justice sociale et de partage. Pour des mesures drastiques contre le droit de polluer des entreprises industrielles qui se dédouanent sur la collectivité mise en demeure de payer encore et toujours des taxes détournées par la voracité d’un Etat dépensier, au détriment des services publics. Pour que les citoyens que nous sommes soient associés à une communauté de destin et non à la servitude d’une classe. Pour que les représentations citoyennes soient consultées avant toute décision qui engage l’avenir de la planète et de notre humanité et que les droits des hommes et de la nature priment sur l’exploitation des hommes et des ressources.
Logique d’insoumise contre un système de paupérisation , d’asservissement et de répressions sociales. Il n y a qu un pas à le comparer au système développé de 1870 à  1939 pour ce qui est de parler de la France.
Parce que ras-le-bol de la France du haut et la France du bas. Ras-le-bol de voir nos retraites et les services publics disparaître. Obligation d’avoir une voiture en campagne pour tout ! Un pouvoir d’achat en berne, augmentation de tous ce qui est essentiel, culpabilisation des petits. Ras-le-bol ! Et les journaux qui encensent ce pouvoir !
Dans ce mouvement la colère s’exprime. Mais à mon avis cela ne suffit pas pour atteindre l’objectif d’échanger le gouvernement. A ce moment de contestation il faudrait une espèce de réunion pour faire le point et définir un objectif. Pourquoi pas un cahier de doléances ou tout le monde s’exprime. Les revendications seraient regroupées par région et nos députés seraient chargés de proposer des lois sur cette base.
Pour reprendre le contrôle de notre destin commun. Toutes les décisions sont prises par un très petit nombre de personnes très riches. C’est insupportable.
Macron et ses amis les milliardaires sont en train de piller les citoyens, le pays et de détruire notre système social. Une honte !
Je n’ai pas participé mais je suis solidaire du ras-le-bol fiscal. Je pense participer samedi prochain. Je n’aime pas la revendication sur l’essence qui a mon avis n’est pas la bonne. Certaines personnes de mes connaissances qui relayent les revendications sont d’anciens Fillonistes voire Frontistes. Ce n’est pas rassurant, il y a beaucoup d’amalgames racistes sur les publications Facebook, cela m’inquiète. Pour autant, malgré mes revenus élevés, j’estime qu’il y a une forme de racket notamment dans les taxes locales. Macron m’a supprimé mon ISF ce que je ne trouve pas normal, mais je croule sous les impôts locaux .
Pour une augmentation des salaires, pour un impôt progressif « touchant » tout un chacun (12/14 tranches), suppression de la TVA, CSG, etc.. et pour une 6ème République.
Ras-le-bol des taxes et mesures injustes et irresponsables de Macron et son gouvernement.
Pour soutenir le mouvement. Sans gilet, avec une pancarte 6ème République sur le dos.
Injustices fiscales Pouvoir d’achat = pouvoir vivre contre le mépris et l’arrogance Pour l’avenir de mes enfants et petits-enfants
Ce mouvement sans étendard politique ou syndical peut réussir la convergence des luttes. L’important c’est d’y participer et discuter avec les autres afin de structurer leurs colères et de la transformer en conscience politique.
J’y suis allé avec précaution pour ne pas être récupéré. Je n’y ai pas vu de relation avec l’extrême droite. Déçu par les syndicats qui n’ont pas su mener les derniers combats. Mouvement citoyen. Mon rêve : virer Macron et sa bande de mafieux…
 
Par solidarité avec les actifs qui galèrent avec des revenus insuffisants, habitent loin de leurs lieux de travail, et pour m’opposer à la politique de Macron qui favorise les riches et les possédants.
Pour encourager le peuple à  relever la tête et cesser d’être exploité, méprisé…
je ne participe pas mais je soutiens le mouvement qui montre le ras le bol des citoyens de la politique de Macron et de son gouvernement, celle qui engraisse les riches en appauvrissant les classes moyennes et les plus modestes ….
Pour manifester le ras-le-bol de voir une caste de pseudo-politiciens vendus aux lobbyings, qui ne votent que des lois pour les favoriser au détriment du bien commun du peuple français. Ce sont en mon sens, des traîtres à  notre nation, ils doivent être écartés des fonctions qu’ils exercent pour être traduits devant la justice. A une autre époque de notre histoire, on pourrait les qualifier de collabos…!!! En plus de ça, le fait de voir à quel point ils jouissent d’un sentiment d’impunité pour se payer de la tête des gens est tout simplement révoltant. Ils ne se gênent pas pour s’attribuer les salaires qu’ils veulent et se permettent de dire aux Français de faire encore plus d’effort ! Nous arrivons à un point de non-retour, où il est urgent de purger ce système, et de clouer au pilori cette caste qui ne représente plus notre nation mais la saccage pour leurs seuls intérêts !
J’ai participé parce que j’en ai assez d’être taxée alors que ce sont toujours les mêmes qui se gavent. J’ai participé parce qu’il y en a marre d’être taxé sur tout et pas seulement sur les carburants. J’exècre la politique d’austérité de ce gouvernement qui tape toujours sur les mêmes au profit des lobbyistes qui se gavent sur le dos des Français.
Quand un mouvement spontané et populaire réveille des gens et les sort de l’indifférence, nous nous devons de le soutenir.
Ma participation est une réponse à la politique néolibérale inique de Macron. Des cadeaux immédiats aux entreprises et aux riches et des restrictions, taxes et destructions des protections et services sociaux qui touchent majoritairement les plus fragiles. Trop c’est trop….
Pour ne pas laisser les gens d’extrême-droite, pour être avec les gens contre Macron, pour montrer mon flyer « Rends l’ISF d’abord » et pour voir quels étaient les slogans, les pancartes. Pour une fois que les gens commencent à se révolter… Un seul truc m’a choqué, un tract distribué par une personne (peut-être pas des organisateurs) qui commençait par « je suis français ». Quand j’ai demandé à cette personne pourquoi ils avaient mis ça (en lui disant que ça n’avait aucun rapport avec le mouvement), elle n’a pas su quoi dire…
Parce que nous sentons tous que le coût de la vie augmente, et que nos ressources diminuent. Et pour être complètement solidaire avec des gens ordinaires qui ont le courage de se lever et de protester contre l’injustice pratiquée par ce gouvernement : augmentation du CICE (cadeau aux entreprises), quasi abolition de l’ISF
Parce que l’injustice sociale me révolte depuis toujours et qu’issue d’un milieu populaire, j’y suis d’autant plus sensible
Uniquement via l’internet en tant que gestionnaire d’une page FB FI départementale. Parce qu’enfin on fédère tous les mécontents (1/4 FI et communistes et CGTistes / 1/4 R-haine / 1/4 droite diverse et électeurs LREM cocufiés / et surtout 1/4 d’abstentionnistes qui peuvent enfin s’exprimer et qu’on peut éventuellement sensibiliser à  la FI// et aussi la problématique des ruraux et des municipalités petites totalement piétinées depuis des lustres). On fédère donc contre un pouvoir ultra néfaste et que l’on peut espérer ainsi :

1. Un ralentissement de la casse sociale et écologique ou mieux,

2. La dissolution de l’Assemblée Nationale et l’espoir d’un nouveau gouvernement de cohabitation, l’espoir de la FI et alliés majoritaires gouvernant la France.

Par solidarité avec mes concitoyens et par conviction !
J’ai participé à  ce mouvement pour lutter contre une taxe injuste qui servira à 80% à financer les baisses d’impôts des plus riches et non pas la transition écologique pourtant nécessaire. J’ai manifesté samedi à  Quimper, vêtu d’un gilet jaune, car je pense qu’un impôt qui fait payer le même montant aux riches comme aux pauvres est socialement injuste et économiquement inefficace. J’ai scandé « Macron-démission » avec conviction et émotion comme le reste de la foule, car c’était le seul slogan de cette manifestation. Loin du répertoire traditionnel et, soyons honnête, folklorique et automatique, des manifestations de « gauche » auxquelles je participe habituellement depuis mon adolescence. Toute la foule était unie par son objectif, pas de caciques de parti se battant pour tenir un bout de banderole devant la presse. Pas de syndicat se snobant en des cortèges différents. Le peuple uni, réclamant de quoi aller gagner son pain. Une revendication digne et une colère juste. Diplômé, précaire et écolo j’ai toujours privilégié le vélo et les transports en commun pour étudier, travailler ou mes sorties. Facile, j’ai habité dans des métropoles la majorité de ma vie. De plus je n’avais pas vraiment le choix, le permis ça coûte un smic, voire plus si on est recalé. Avec des parents prolétaires, j’étais écolo par défaut. La sobriété est facile quand on ne peut faire autrement. Cycliste, rien ne m’exaspère plus que les voitures sur les routes. Sauf que depuis 2015 j’habite à la campagne. 45 minutes de vélo (aller) pour aller faire mes courses, sous la pluie, de nuit, ça commençait à être lassant, voire dangereux. Mais toujours pas de sous pour un permis, précarité oblige. En 2017, je me suis trouvé à travailler à quasiment 100 km de chez moi. J’y suis allé avec ce qui restait de transport en commun dans le coin. Soit 3 bus différents, de 45 minutes à 1h30 de correspondance dans des abri-bus ouverts aux quatre-vents et à la pluie, et au total, 2h30 de trajet aller, 3h retour. Mon temps de transport était quasi équivalent à ma journée de travail. En 2018, je me suis donc endetté et j’ai passé le permis. Depuis je paye entre 200 euros et 300 euros par mois de carburant pour aller travailler. Il me reste moins d’un smic pour payer les réparations d’une voiture de troisième main et le reste de mes besoins essentiels. Le fioul pour chauffer une vieille ferme non-isolée où j’habite, me coûte aussi de plus en plus cher. Je coupe les radiateurs au moindre rayon de soleil, mais l’hiver il fait moins froid quand il pleut.
Pour demander au gouvernement de donner plus de pouvoir d’achat aux salariés qui vivent avec un salaire dérisoire, aux retraités avec une pension ridicule, aux jeunes dotés de contrats insuffisants… Je veux dire aussi ma colère par rapport aux cadeaux financiers faits aux plus riches, à la corruption économique, à l’injustice sociale, au mépris à l’encontre des gens qui n’ont pas de travail, qui ont des petits salaires… J’ai voulu aussi montrer que l’on n’avait pas besoin de syndicats dits de gauche (qui sont finalement inféodés au gouvernement) pour se faire entendre.
Ma fille (bac-pro cuisine en poche) a passé un entretien dans une excellente école parisienne pour rentrer en formation apprentissage en CAP pâtisserie, elle a été a été acceptée, mais n’a pas trouvé d’apprentissage (payé 62 pour cent du Smic) et doit démissionner de l’école. Elle va chercher du travail et passer son CAP en candidate libre. Fille d’enseignants, je suis mortifiée de la voir clôturer son parcours scolaire ainsi. Jeunes ou anciens (j’ai dû me battre contre un PDV dans mon entreprise et ai été déprimée pendant des mois me répétant que je coûtais cher, donc que j’étais nulle) donc jeune ou ancien, on ne serait donc que des coûts sur pattes. Désespérant… Enfin peut-être va-t-on sortir du comacron et exprimer nôtre ressenti et replacer la réalité au coeur du système.
C’est un mouvement spontané CITOYEN que je soutiens pour lutter contre l’INJUSTICE SOCIALE ET FISCALE du gouvernement MACRON
Quand enfin ça bouge, il faut y être.
Au départ j’étais mitigé quand à leurs revendications… Moi manifester pour de l’essence je n’étais pas chaud! Mais comme les revendications ont évoluées je me suis décidé à y aller.
Les raisons sont multiples mais la principale est que faire porter le poids des taxes sur les petits et sur le travail n’est plus supportable. Partagez d’abord !
je n’allais pas laisser le FN récupérer le mouvement
Car je suis concerné par les nombreuses mesures mises en place par le gouvernement actuel, et les précèdents.
Car c’est un mouvement et que toutes ces lois assassines, ce n’est plus possible
Injustice notamment fiscale
Parce que je pense que c’est un mouvement de beaucoup de personnes qui ne votent pas et qu’il est temps que la France endormie et fataliste se réveille
Injustice fiscale. Politique pour les riches. Insoumission aux traités européens…
– Pour la défense du pouvoir d’achat
– Pour la défense du secteur public
– Pour la défense de l’écologie
– Pour la lutte contre le chômage
– Pour faire payer la finance au lieu de la gaver
On nous propose une société inhumaine, l’injustice sociale est sa règle, le mépris pour ce qui n’est pas l’oligarchie est à son fondement. Cette révolte vise à retrouver la justice, l’égalité, la reconnaissance, une meilleure répartition.
Ça suffit de nous prendre pour des pigeons.
Pour exprimer un ras le bol contre la politique de Macron
Ras le bol de cette politique « libérale »
Depuis l’âge de ma majorité en 1973 où je suis devenu citoyen de ce pays en même temps que je rentrai dans la vie active, j’ai toujours lutté et manifesté mon opposition à la politique de droite mené par nos dirigeants politiques et patronaux. Politique ultra libérale sous les gouvernements de droite ou libérale par un pouvoir qui s’auto-revendiqué socialiste. Militant politique et syndical j’ai participé à de très nombreuses luttes y compris écologiques (la 1° contre l’implantation de la centrale atomique de Golfech ). Plus les années passent et plus les droits des travailleurs et les acquis des luttes de nos anciens sont en constantes régression. Le grand Kapital n’a pas digéré le programme du conseil national de la résistance et tout particulièrement la création de la sociale (la sécurité pour tous ). Pierre par pierre il s’évertue à le détruire. Toutes les mesures prisent par le gouvernement de sa « majesté » Macron est dans la triste continuité de cette politique. Robin des bois inversé, il prend aux pauvres pour le redistribuer aux riches. Grands capitalistes mais petits messieurs qui imbus de leur suprématie n’ont qu’une vision à très cours termes et ne se rendent même pas compte qu’ils sont en train de mener la race humaine à sa disparition.
Pour soutenir les citoyens qui se mobilisent contre les inégalités et pour dire non à Macron et à tout ce que sa politique représente.
Par solidarité avec les plus démunis et les plus exploités victimes de la voracité des nantis et des méprisants
Parce qu’il sort des manifs pépères et mensuelles qui prétendaient lutter contre l’austérité. Pour une fois l’idée de bloquer le pays est proposée et c’est le seul moyen de faire échec à cet ultra-libéralisme qui pourrit la vie des classes populaires.
Je bats le pavé depuis de très longues années et j’en ai marre de le faire surtout que depuis Sarko, il paraît que manifester ne se voit pas ! J’attendais depuis des lustres un mouvement spontané et autogéré pour m’y insérer. Je savais (ou j’espérais) qu’il allait bien finir par advenir, alors j’ai sauté sur l’occasion. Non seulement j’y ai participé, mais j’y participe et je pense continuer à y participer.
Ras le bol du matraquage des taxes et des retraites en baisse
Pour rencontrer et en savoir plus sur mes concitoyens engagés. Pour constater de visu la nature des revendications, les mots d’ordre mis en avant. Savoir si le RN faisait de l’entrisme et marquait ce mouvement d’une quelconque empreinte.
J’y ai participé le samedi en pensant que ce serait le seul jour, c’était pour envoyer un message au gouvernement
Opposé aux mesures de Macron
Pour protester contre le gouvernement Macron
Pour une justice fiscale
Pour soutenir ce mouvement populaire, cette révolte contre la caste qui les étouffe chaque jour davantage.
Pour soutenir une population qui relève la tête, sans la juger sur ses idées où ses choix électoraux, dans l’action point barre. Et pour discuter car je ne vois pas ce qui peut ressortir de mauvais de se retrouver pour faire des barbecues et parler ensembles autour de ronds points plutôt que de s’informer sur les viols, la pédohpilie etc, sur BFMTV… Je ne crois pas qu’en la matière il faille réfléchir beaucoup avant d’agir, et mon expérience de cette semaine le confirme : la réflexion vient dans l’action…
Ras le bol d’être taxé, pour au final voir nos services publiques se dégrader et pas de transition énergétique à la hauteur des compétences de la France. Trains en retard, matériel de plus en plus obsolète, lignes et gares qui ferment. Services publiques de plus en plus par Internet. Augmentation des tarifs de l’électricité ! Pas de construction de production d’énergies renouvelables digne de ce nom par rapport à d’autres Pays (ex: éoliennes maritimes, petit hydroélectrique, solaire, autoconsommation, géothermique, …). On a une boite française à la pointe dans le secteur de l’hydrogène (propre), ils vendent leur solution en majorité aux chinois … Idem pour Alstom, ils savent fabriquer des trains hydrogène qui pourraient remplacer nos motrices diesel, non c’est vendu en Allemagne !
Parce que ce mouvement témoignait d’une vraie révolte, bien éloignée d’une caricature poujadiste trop facile : mouvement très féminin, jeune, joyeux, respectueux.
Je n’ai pas participé directement mais je le soutiens. Néanmoins je pense que la forme d’action de bloquer les routes n’est pas une bonne idée. Rien de mieux pour ne pas avoir le soutien de la population. En revanche bloquer les préfectures, centres des impôts et autres bâtiments administratifs de l’Etat semble être un meilleur moyen de titiller le gouvernement.
Parce que c’est une initiative populaire auto-organisée qui porte des messages justes. Pour soutenir la France invisible qui prend de plein fouet depuis 3 décennies les horreurs de la mondialisation heureuse. Parce que les syndicats nous ont laissé tomber et sont trop frileux. Parce que j’en ai assez de faire grève et manifester alors que les syndicats refusent de soutenir l’action politique. Parce que bloquer l’économie du pays me semble une action efficace.
J’ai participé à ce mouvement par solidarité avec ceux qui ont déjà beaucoup de problèmes d’argent et qui sont obligés de prendre leur voiture pour se déplacer en entres choses pour aller travailler. On ne peut pas reprocher aux gens de polluer en prenant leur voiture et supprimer les moyens de transports collectifs entre les agglomérations, surtout à la campagne. On ne peut pas reprocher aux gens de prendre leur voiture quand il coûte moins cher d’utiliser celle-ci plutôt que de prendre le train. On ne peut pas reprocher aux de polluer avec leur voiture et ne pas leur proposer un autre moyen de transport moins polluant, ne pas développer, par exemple, le moteur à eau qui existe déjà . On ne peut pas taxer les voitures, et pas les avions et les bateaux. Et puis, pour une fois qu’on peut réunir des gens de tous bords pour virer Macron et son monde absurde de voleurs, pilleurs et destructeurs, alors nous n’allons pas bouder notre plaisir!
Parce que les taxes sont un impôt très inégalitaire. Et je vis au quotidien la difficulté de joindre le 2 bouts malgré un salaire confortable . Mais les accidents de vie font que tous les mois dès le 12 maintenant je vis sur mon autorisation de découvert sans en voir la fin.
Car je suis contre la politique de donner aux plus riches en prenant aux pauvres, car je suis pour que l’écologie soit d’abord investir dans les plus gros pollueur comme les cargos! Changer les moteurs des cargo pour consommer moins
Pouvoir d’achat
Pouvoir d’achat
Vivant en milieu rural, impossible de se passer de la voiture: pas de transports en commun, pas de services sur place, revenus déjà très bas( minimum vieillesse)… et ne pas laisser la place a une éventuelle récupération de l’extrême droite. Voir des gens au discours de gauche sur les « barrages » (en fait on ne bloque pas les automobilistes, on leur demande de klaxonner si ils sont solidaires.. concert galvanisant assuré!) permet à de nouvelles recrues de franchir le pas, et nous rejoindre.
Je n’ai pas participé mais je les soutiens activement
Pour réclamer la justice fiscale, une répartition de la fiscalité selon les revenus. Réclamer plus de transport en commun à coût faible, voire gratuit.
Résident au Brésil, je n’ai par définition pas participé au mouvement, mais, syndicaliste (Snesup/école émancipée puis SGEN-CFDT) et militant engagé à gauche (PSU puis PS et aujourd’hui PG et ATTAC en France et PSOL au Brésil), je ne l’aurais pas fait non plus, si je résidais en France, instruit par l’expérience brésilienne de ce qu’un tel mouvement dit apolitique et anti-système peut cacher et préparer
Pour une baisse des taxes pour dégager Macron
Parce que
1. La plus grosse part de cette taxe va au CICE et
2. Cette hausse touche avant tout les plus fragiles, faibles revenus et loin des transports publics, de notre société. C’est une hausse injuste.
Ras le bol de Macron
La vie chère. Services publics laissés à l’abandon. Même si je comprends ceux qui manifestent pour le prix de l’essence, pour moi ce n’est pas le cas. Nous faire payer les cadeaux faits aux riches est injuste. La culpabilisation écolo en plus c’est dégueulasse: pas de gare dans ma commune! Bref, c’est une bouillabesse de ras bol
Pour défendre les personnes les plus fragiles de notre pays qui sont piétinées par ce gouvernement ! Et pour moi, aussi, car je refuse le régime totalitaire que Macron et les puissances de l’argent sont en train de mettre en place partout dans le monde !
Pour la baisse du pouvoir d’achat trop de taxes, d’augmentation du coût de la vie sauf nos pensions de retraite
Parce qu’il est légitime.
Pour en finir définitivement avec le capitalisme
Ras le bol ! Trop d’injustice fiscale est sociale. Rendez l’ISF !
Je ne suis pas encore allée sur le site mais je mets le gilet sur mon tableau de bord et envisage d’aller à Paris le 24
Les gilets jaunes non merci. Presque tous sont contre le retournement à effectuer pour sauver notre Gaia.
Faire passer des revendications pour une réelle politique écologique incluant le financement d’une transition écologique par des mesures anti-capitalistes (imposition des plus riches, taxation des actionnaires, des mouvements boursiers ….). Ne pas laisser un boulevard au RN.
Pour la justice. Marre que le petit peuple soit oublié
Ras le bol, trop de trop riche en France trop de trop pauvres !
Mécontent de la politique fiscale … injustice fiscale trop peu de français paient l’impôt. Redéfinir une politique fiscale avec plus de tranches d’imposition.
Citoyenne comme tout le monde, scandalisée par le foutage de gueule, l’augmentation des taxes sur le carburant des particuliers quand les zincs et les bateaux polluent à plus savoir qu’en foutre, non taxés pour les zincs (et j’en passe sur la politique anti-écoloqique du pouvoir macronien). Ravie de voir de nouvelles personnes entrer dans la lutte, participation aux blocages où les rencontres sont vraiment sympas. Un esprit majoritairement pacifiste, et universel !
Solidarité avec tous ces problèmes de fragilisation et précarisation des classes moyennes
Soutien et partage de la révolte quant aux politiques menées à ce jour et depuis plusieurs décennies d’injustice sociale et de réquisition des richesses etc . . .
Pourquoi utiliser le passé ? Je participe pour aider le vieux monde à s’effondrer et construire le nouveau
Parce qu’il faut à un moment donné manifester un mécontentement et le partager avec tout le monde, parce que les inégalités sont insupportables, le mépris des élites humiliant, les médias vendus aux monde de la finance et la planète vouée à un irrémédiable déchirement.
j’ai participé juste en soutien à mes enfants qui eux étaient impliqués, malgré la peur d’être mêlés à l’extrême droite, ils ont voulus exprimer un ras le bol et surtout d’être oubliés par le pouvoir.
NON
Pour barrer la route à l’injustice
Enfin la population se manifeste. Il ne s’agit plus d’un petit tour de rue en manif. On agit économiquement pour toucher le capital et paralyser l’outil de production afin de retrouver une juste répartition du travail
Parce que je suis contre la politique de Macron et de son gouvernement et qu’il faut vraiment faire quelque chose pour leur montrer qu’ils n’ont pas tous les droits et ne peuvent pas tout faire!
Parce qu’il est un mouvement qui touche les populations les plus opprimées, oubliées par le pouvoir sur le plan économique et que beaucoup n’ont jamais manifesté auparavant. C’est une école de la sensibilisation politique et citoyenne
Ma colère a démarré avec l’augmentation de la CSG. Entre la retraite de mon épouse et la mienne le prélèvement supplémentaire se monte à  980€ à l’année pour un revenu mensuel 1800€ chacun. Il faut dire que j’ai commencé à travailler à l’age de 14 ans. Dernièrement il a fallu que je passe un IRM des 2 genoux. J’ai pris rendez-vous à l’hôpital situé à 30 km aller-retour de chez moi. Surprise, on ne peut faire qu’un genou par jour car sinon la Sécu ne paye pas 2 actes le même jour. De plus le résultat n’est disponible que 24 h après l’examen. Donc 3 aller-retour soit 90 km. Là-dessus on a un président qui augmente le prix de l’essence pour la « transition écologique « . Je ne dispose d’aucun transport en commun pour me rendre à l’hôpital depuis mon village. Je trouve que l’on nous prend vraiment pour des gogos c’est pour cela que les gilets jaunes cristallisent un ras le bol général. En outre je ne bénéficie pas de la baisse de la taxe d’habitation étant un « nanti  » au contraire celle ci à  augmentée de 40€ par rapport à  l’année dernière.
Ras le bol des taxes et des politiques
Je n’ai pas encore participé mais je suis sympathisante. C’est un mouvement citoyen qui peut permettre enfin de faire sauter des verrous.
J’ai participé parce que j’ai moi-même un véhicule au diesel, qu’il est d’occasion, (2008) mais je n’ai pas les moyens de le changer car je suis également locataire. Mais j’ai surtout décidé de participer parce que, au-delà de ce que je considère comme un « prétexte écologique  » je souhaitais dénoncer la politique injuste de ce gouvernement, qui taxe et culpabilise les plus faibles, tout en gratifiant les plus aisés d’exonération de la flat taxe et de l’I.S.F. !
Syndiqué et FI , j’ai souhaité être partie prenante de ce mouvement d’exaspération des couches populaires qui réclament (ici) 2 choses majoritairement : Macron démission et pouvoir d’achat (vivre et ne plus (sur)vivre) !
Parce que je considère que c’est une opportunité à utiliser pour déclarer notre ras le bol de toutes les vacheries que nous imposent ces malhonnêtes de LREM .Même si à l’origine la revendication a été lancée pour contester le tarif des carburants.
J’ai porté le gilet jaune en ville mais sans participer aux rassemblements divers. j’estime que mon soutien est contre la perte de notre pouvoir d’achat, contre l’augmentation de 25.75 % de la CSG, contre l’augmentation des carburants et le foutage de G.. pour l’achat d’un nouveau véhicule, contre ce nouveau président qui nous fait de la dictature douce et ne fait rien contre les riches qui lui ont financé sa campagne et qu’il a récompensé par moins d’impôts etc.. Un ras le bol s’exprime mais il y a un manque de cohérence des Français puisque d’autres manif se font avec des décalages dans le temps. Je suis syndiqué et insoumis. Je manifeste et tant que nous restons isolés et non groupés le gouvernement restera droit dans ses bottes et profitera de nos divisions.
Non
Réticent au début, je me suis aperçu que le mécontentement des personnes qui voulaient participer portait sur bien plus que sur l’augmentation du prix du carburant. Je ne voulais pas louper quelque chose de nouveau en terme de nouvelle forme d’action.
Ma vie a été une lutte et un espoir continu depuis la venue de la Vème République alors est-ce que mon existence se déroulera sur quatre République et verra la venue d’une sixième, événement incontournable pour un changement significatif
Ras le bol de la politique antisociale du gouvernement
Solidaire des colères accumulées
Il faut que cette politique favorisant les plus riches cesse.
J’en ai marre de l’injustice permanente où les riches s’approprient tout et de la décadence de notre société à  cause de cela. Marre du manque de démocratie. Marre aussi de la non-prise en compte de l’urgence écologique en planifiant des politiques publiques de grande ampleur.
J’ai pas participé à ce mouvement
Nous participons à toutes les manifs à Caen depuis 10 ans que nous sommes à 2 à la retraite, en vain! Sarkozy, Hollande et Macron les valets Maastrichiens se foutent de nous. Depuis l’arrivée du roi : 92€ de retraite en moins par mois (CSG), le prix de la tonne de gaz propane en citerne (pas de gaz de ville ici )a augmenté de 400€ en 6 mois soit 600€ de plus par an. Sans parler du reste pour la voiture (les commerces les plus proches sont à 7 Km): gas-oil, contrôle technique, radars. Dans le village le plus d’école, plus de poste, pas de commerce et plus de mairie (en 2015 nous avons élu un Conseil Municipal et un maire pour rien:la commune a été absorbé en 2016 dans un conglomérat sans consultation des citoyens!). Pas de revalorisation des retraites: j’ai travaillé et cotisé pendant 45 ans. Tout pour le capital financier et mondialiste, les autres ,les « salauds de pauvres » : circulez il n’y a rien à voir!
Pour lutter de façon complémentaire à ma lutte syndicale et politique, mon opposition au néo-libéralisme capitaliste financier et mondialisé
Par solidarité avec les GJ et pour des revendications plus globales : fiscalité injuste baisse du pouvoir d’achat mais conscient des menaces pour l’environnement
Parce que quand je travaillais je ne m’en sortais pas… Et maintenant non plus…
Je suis sympathisant du mouvement car je n’apprécie en rien la politique de Macron qui est à l’opposée de mes valeurs et de ma vision de la société, pire que Sarkozy et Hollande réunis dans la destruction de ce qui fait la France.
Pour protester contre la politique désastreuse du gouvernement Macron
C’est un mouvement populaire, citoyen contre la politique capitaliste libérale de Macron et j’espère qu’il puisse évoluer vers la Révolution Citoyenne pour laquelle je milite
Parce que c’est un mouvement populaire, un mouvement de petit et de prolos et, outre le fait que je suis moi-même un petit et un prolo, être de gauche perd pour moi tout son sens si la gauche est dans un autre camps que celui-là.
De manière indirecte, en discutant avec mes petits collégiens qui se posent tout un tas de questions et en apportant au passage des ronds points occupés, des encouragements à ceux qui sont là à se peler et qui se montrent (le plus souvent) compréhensifs et sympathiques.
Je n’ai pas participé car je viens de me faire opérer.
Le peuple bouge contre le pouvoir, il faut en être.
Pour exprimer mon mécontentement sur la taxation actuelle en France d’une façon générale. Taxer + d’un côté, subventionner ou donner des aides d’un autre côté…A quoi ça sert ? Où est la cohérence ?
Pour rendre compte du raz le bol
Pour manifester mon mécontentement envers le gouvernement en place, IFS, cadeaux aux riches, pouvoir d’achat qui diminue… bref un gros ras le bol qu’il n’y ait pas de ruissellement des richesses!
Les directions des corps intermédiaires ayant largement démontré ces dernières décennies leurs incapacités à  rassembler comme leurs priorités carriéristes, l’opportunité d’un mouvement de base n’est pas à négliger, au contraire. Je n’ai donc pas seulement participé à ce mouvement, j’y participe encore et d’autres formes d’actions sont à l’étude et en mouvement. Qu’avons-nous de toute façon à perdre en cette chute permanente que l’on voudrait nous convaincre d’inéluctable, telle la mort mais à petit feu. Sans espoir mais avec détermination.
Difficultés financières – solidarité avec les précaires
Ce sont ceux qui souffrent qui bossent dur pour finir le mois ce sont les gens, le peuple. Je suis insoumis et il ne faut pas laisser la place aux fachos car cela peut très bien mal finir
Ce mouvement n’est pas fini. Nous ne sommes plus en véritable démocratie (pénalisation et judiciarisation des oppositions), les inégalités se creusent par la paupérisation de notre société au profit d’une caste qui ne se cache même plus. Pour que les riches soient plus riches il faut que les pauvres trinquent. Plus grave, encore les puissants saccagent la planète et pénalisent son avenir. L’écologie et la défense de la biodiversité n’est pas leurs soucis majeurs. L’humanisme disparaît ce n’est une valeur de notre république.
Pour dénoncer la fausse fiscalité écologique et l’approfondissement des inégalités (on taxe les automobilistes, on allège les riches). Pour m’opposer à Macron.
Plus facile de se positionner sans étiquette politique ou syndicale de par ma profession, aussi parce que je ne croyais plus de révolte des citoyens possible en France
Manifester contre l’injustice fiscale, contre la politique de destruction des services publics
RAS LE BOL des prélèvements supplémentaires de toutes sortes !
Protester contre les mesures prisent par le gouvernement
Par mécontentement global envers le gouvernement
Je n’aime pas l’injustice… »Rends l’ISF d’abord! » Bloquer les infrastructures (zone commerciale, routes) me semble une action très intéressante pour montrer, à tous, la fragilité d’un système dans lequel les exclus sont de plus en plus nombreux. L’organisation technocratique et mercantile de la société, proposée par Macron (entre autres), conduit au chaos.
Contre l’augmentation des taxes de l’essence et la manière dont on répond en répondant par des aides que nous allons payer au travers de nos impôts directs et indirects.
Pour dénoncer la politique actuelle visant à donner toujours plus aux « classes supérieures » en ponctionnant les plus démunis, sous de fallacieux prétextes (et avec morgue en prime…)
Pour marquer mon désaccord avec la politique de Macron. Ne pas laisser ce mouvement au RN. Et pourquoi pas pousser Macron à dissoudre l’Assemblée.
Parce qu’il représente un mouvement de contestation qui, même désorganisé, vient de la base.
Parce que j’en ai ras le bol d’être pris pour un imbécile par les gens qui nous ont dirigé depuis 2002, qu’ils soient de droite ou de gauche. Parce que les élections ne sont plus qu’un simulacre formel de démocratie (je n’ai pas voté au second tour des présidentielles). Parce que je suis un citoyen qui a envie de participer à la vie publique et que le seul moyen d’être entendu est de dire « non » collectivement, sans demander à priori le CV de ceux avec qui on manifeste!
Parce qu’il faut que ce « président » et sa clique de pillards partent de ce pays comme le fait Valls. Qu’ils se cassent tous.
Oui, parfaitement, et il n’est pas fini, sauf pour les ordures au pouvoir qui mentent, manipulent, cachent la vérité, étouffent en permanence tout ce qui vient du peuple sous le prétexte de « lutte contre le populisme »!
Pour dire qu’on en a marre des réformes de Macron anti-sociales, toujours des cadeaux aux riches et ce sont les plus précaires qui doivent payer pour cela. Il faut exiger de Macron un référendum afin de donner la parole au peuple, la vraie parole, c’est le seul moyen de le pousser à démissionner.
C’est un mouvement en faveur d’une hausse du pouvoir d’achat des couches exploitées. Donc, pour nous, il faut expliquer qu’il s’agit de la répartition des fruits du travail donc de la conséquence de la ponction du capital sur les revenus du travail (10% du PIB en 30 ans soit 200 milliards par an). C’est un espace privilégié pour faire avancer nos propres idées.
Ça suffit !
Pouvoir d’achat, sentiment d’injustice dans la répartition de l’impôt et des taxes, coup de gueule général contre la politique macronienne.
Pour rencontrer ces gens en colère et échanger avec eux, sur leurs raisons et les miennes
Bien que je sois moins impacté par les mesures ayant pour conséquence une baisse du pouvoir d’achat, je m’associe, par solidarité, à ceux qui subissent l’impact des dernières mesures du gouvernement.
Injustice sociale, abandon des plus pauvres, paupérisation des classes moyennes, fausses solutions et abandon de la planète, mépris, mensonges, démocratie en berne…
Parce que pour une fois le peuple semble prendre les choses en main lui-même et enfin dire son ras le bol des abus toujours plus envahissants du libéralisme.
Le gouvernement pénalise considérablement les couches moyennes et veut nous faire complexer par rapport à  plus pauvre que nous, pour éviter qu’on regarde les plus riches de la haute sphère, les premiers de cordée, les Carlos Ghosn et ses petits camarades, brigands et escrocs qui s’enrichissent avec l’argent public .
Contre la taxation injuste du prix du carburant alors que dans notre commune, nous sommes obligés de posséder une voiture car c’est une commune isolée, sans train, un bus le matin et le soir avec des horaires peu pratiques, des services publics a moitié fermés ou ne pouvant plus vous délivrer les services comme la poste. L’écologie punitive n’est pas une écologie car elle réduit les moyens de manger BIO, ne taxe pas les plus gros pollueurs. Ce gouvernement utilise l’écologie de façon cynique: prendre de l’argent aux plus démunis et dépendants de leur environnement pour donner aux plus gros pollueurs de la planète comme Total qui ne paie aucun impôt et qui touche du CICE. Cynisme aussi sur l’encouragement à polluer encore plus par la remise sur pied des cars Macron contre la SNCF, la captation des fonds de l’agence de l’eau pour tout privatiser et détruire ce qui pourrait développer l’écologie. De plus, ce gouvernement nous a enlevé sur notre retraite 160€ par mois pour donner cet argent aux patrons du CAC 40 alors que c’est la somme que nous donnions à notre fils au SMIC et seul avec un enfant ! Ma retraite sert à payer les rentiers, les yachts de ces messieurs là. C’est ignoble. Pour finir, je pense que Macron nuit à l’écologie. Il contribue depuis Sarkosy avec Attali, puis sous Hollande à détruire notre pays et la planète pour n’avoir pris aucune mesure, tout au contraire, pour protéger l’air et l’eau….
Pour exprimer une colère contre la transformation de notre pays dans un sens qui ne me convient pas.
Faire connaître le trop plein de persécutions de toute sorte du peuple a l’exception d’une classe dominante qui s’exclue de la collectivité pour ne préserver que ses intérêts.
Pour montrer a nos gouvernants que le peuple souffre des injustices sociales qu’ils nous ont fait subir depuis près de 40 ans.
Je suis contre les injustices sociales qui touchent les plus fragiles et qui privilégient les plus riches. Je vois une pauvreté qui s’installe insidieusement autour de moi. On ne doit pas laisser une société s’appauvrit dans un pays riche comme le nôtre.
Oui le peuple et souvent en famille ceux qui ne votent plus les donneurs de leçons qui parlent d’amalgame rouge-brun et qui ont voté MACRON au deuxième tour comme ils ont peu de vergogne rejètent toujours tout sur le peuple pour paraître importants et intelligents le mépris total et si les partis de gauche et syndicats ne rejoignent pas le mouvement les fachos ont un boulevard
Macron fait nos poches comme un voleur patenté et transféré notre argent aux plus riches : CSG, régression par une revalorisation a 0,3 avec une inflation à 2%, plein de réservoir de plus en plus cher, hausse des factures de chauffage, baisse de l’accessibilité aux services publics , perte de qualité de ces services . Impossibilité budgétaire pour aller en maison de retraite, etc ….
Bien que je sois écologiste et décroissant, je n’accepte pas que les efforts soient toujours demandés aux mêmes. De plus, cette fameuse hausse de la taxe sur les énergies fossiles (la goutte d’eau du vase qui débordait déjà ) ne traduit pas une planification écologique, mais juste un bricolage budgétaire après les cadeaux aux riches. Du coup, c’est important pour moi ce mouvement (j’essaie d’y aller en vélo pour indiquer que j’en ai rien à faire du prix du carburant ).
Nous sombrons dans la pauvreté, nos enfants sont dans des difficultés incroyables, nous sommes tous traités sans respect, les gouvernants sont particulièrement stupides et malhonnêtes, nous n’en pouvons plus et ils doivent libérer la place. Il est urgent de nous occuper positivement de nos problèmes, ils sont sérieux.
Pas seulement contre l’augmentation des prix des carburants mais contre l’augmentation de toutes les taxes qui va essentiellement toucher les personnes aux revenus moyens et faibles. Tous les jours on apprend que de nouvelles taxes vont augmenter, après la CSG, les carburants, les mutuelles, l’eau etc… les mesurettes proposées par le gouvernement sont irréalistes, qui pourra changer de voiture, de chaudière malgré les primes ? Quelles taxes ou impôts vont alors encore augmenter pour payer ces primes ? Et dans le même temps des cadeaux sont fait aux plus riches, rien n’est fait pour lutter contre la fraude fiscale, contre la fuite des capitaux, rien n’est fait pour relancer les petites et moyennes entreprises, pour enrayer le chômage, pour lutter efficacement contre la pauvreté. Alors trop c’est trop ! Il faut aussi lutter pour ne pas laisser un monde pourri à nos enfants, petits enfants…
Par solidarité, même si les objectifs politiques n’étaient pas très clairs.
Car, vivant en milieu rural, de retour en France après plusieurs années à l’étranger, on constate une atmosphère délétère manifeste au sein de notre société. Dès lors, habitant un village, communauté d’inter-connaissance, on se rend rapidement compte des difficultés de chacun. Oh oui, on connait pour beaucoup leur dépolitisation, leurs idées arrêtées, leur bon sens relevant plutôt du sens commun, mais voir ces gens descendre dans la rue pour la première fois de leur vie bah ça nous pousse à les suivre. On constate que la lutte n’est pas politique. C’est une lutte de classe. La lutte d’une classe qui, quand on l’a repoussé dans ses derniers retranchements, part se battre contre la classe qui profite d’elle notoirement. C’est pour cela que j’ai tenu à y participer. Aider, défendre, tenter d’élargir l’horizon de ceux qui n’en ont plus. Se réassocier avec une classe dont la conscience a été délitée. Les gens viennent de se souvenir qu’on était tous dans le même bateau.
Pas participé. Je vois d’un assez mauvais oeil la présence du RN au milieu des gilets jaunes. Le manque de coordination brouille la lisibilité de la colère qui s’exprime, de même que les danses franchouillardes sur les rond-points, l’agressivité de certains GJ. Pas bon tout ça. Je ne pense pas que la FI soit bien à sa place dans cette affaire.
Je désapprouve profondément, totalement et durablement cette politique injuste à deux vitesses. Pas de social, pas de justice, pas d’humanité, pas d’écologie. Tout pour ceux qui ont déjà tout. De moins en moins pour ceux qui n’ont déjà pas grand chose. Une casse organisée des services publics pour tout privatiser et rendre encore plus riches les nantis.
Déséquilibre obscène entre les cadeaux fiscaux fait à ceux qui n’en ont vraiment pas besoin et le ponctionnement financier (fiscal et autre) imposé de manière éhontée à ceux qui tentent difficilement de vivre décemment, alors que la richesse existe mais n’est pas partagée avec ceux qui la produise.
Parce que j’ai observé que toutes les récentes réformes et mesures socio-économiques du gouvernement procèdent idéologiquement à une purge sociale qui s’abat sur les plus modestes, bien sûr.
Destitution du président et dissolution Assemblée Nationale
Je ne supporte plus la situation politique, la manière de gouverner de Macron. Ses décisions conduisent à  l’appauvrissement de beaucoup de gens au désespoir et à la colère de milliers de gens !
Je trouve que la justification de la hausse des taxes sur le diesel est une provocation faites aux gens qui vivent de leur travail. Nous devons contribuer chacun à la lutte contre le réchauffement du climat, et pas seulement les travailleurs qui payent impôts et taxes en France. Les plus riches doivent être imposés davantage. Le gouvernement doit supprimer cette hausse de taxe pour tous les automobilistes, et nous imposer fiscalement de façon plus équilibré (pourquoi avoir supprimer l’isf ?)
Parce que j’ai vu une évolution sur les réseaux sociaux où le « pas de taxe gazoil » a évolué vers des aspects plus généralement anti macronistes. J’y suis allée en « gilet vert » pour me rendre compte de ce qu’il en était sur le terrain.
Pour voir in situ qui participait. Et c’est bien une grande majorité de gens qui galèrent financièrement au quotidien, qui tous les mois peinent ou davantage encore à joindre les deux bouts. Qui « n’en peuvent plus ». Bref Par solidarité avec eux, au nom de la justice sociale. Plus exactement au nom de la revendication de celle-ci.
Je n’ai pas participé physiquement au mouvement. Je l’appuis cependant.
On n’est trop pressé par Macron
Ras le bol des réformes régressives de M.Macron.(SNCF, CSG retraites, Justice, hopital education etc.). L’Assemblée ne reflète pas le peuple (pas assez de d’ouvriers, chômeurs, précaires etc… Souhaite une 6ème République, supprimer les hauts salaires de la fonction publique et augmenter le nombre de fonctionnaires dont nous avons besoin dans tous les secteurs. Non aux privatisations, renationalisation de GDF, l’eau, la poste, SNCF, Autoroutes aéroport,etc… Créer un délit de prise de décision en opposition avec le bien commun. Macron veut tout donner à ses amis : il faut le stopper et il nous faut tout reconstruire… Les syndicats sont trop « gentils  » avec les politiques et les hommes politiques sont discrédités. Malgré les efforts des députés insoumis, cette assemblée est restée sourde : il faut la dissoudre.
Taxes
1-Par solidarité avec ceux qui sont le plus impactés par la politique de rigueur du gouvernement c’est-à-dire plus de taxes et moins de services publics. Il est très dur d’être travailleur pauvre en Haute-Savoie territoire frontalier.
2-Pour ne pas laisser le champs libre à l’extrême droite et pour rencontrer des concitoyens que je ne rencontre jamais et discuter avec eux
Parce que je suis Insoumise et en colère depuis bien longtemps.
A l’appel de FI
Par solidarité avec les 9 millions de pauvres en précarité. Parce que je suis concerné. Ma colère se situe bien au-delà des taxes sur les carburants.
Pour le ras-le-bol général de la politique de Macron, l’hypocrisie des mesures prises dont l’augmentation du diesel en est presque un symbole. Celle-là est soit disant pour l’environnement ! Elle a été mise en place surtout pour pouvoir payer les mesures anti-sociales et pro-riches prises depuis le début du mandat (suppression de l’ISF, doublement du CICE, casse du code du travail, casse du régime des retraites, casse du statut des cheminots, etc.). Je partage aussi le mouvement lancé par certains gilets jaunes remettant en cause la légitimité même de Emmanuel Macron. Pour plusieurs raisons d’ailleurs (pas de majorité absolue si on inclue les abstentionnistes, votes blancs et nuls, influence des sondages pipeau en faveur d’EM (dont la réalité des résultats ne peut être vérifié car protégé par le secret des affaires), propagande médiatique démesurée en faveur de Macron (on entendait dire régulièrement par les commentateurs « de toute façon Macron c’est le meilleur » et au contraire contre Mélenchon, ils ne se gênaient pas pour mentir en toute impunité. Sans parler de la triche sur son financement… Aujourd’hui je souhaite une vraie révolution citoyenne dans ce pays !
Le gouvernement Macron accentue sa pression sur les gens qui eux produisent les richesses. Bien que « nanti » aux regards de certains (ancien cadre !) je vois ma retraite fondre comme neige au soleil. Solidarité avec ceux qui triment et qui n’ont pas grand chose.
Ras le bol de la politique gouvernementale qui prend des décisions qu’en faveur des riches en faisant toujours payer les moins favorisés.
En tant que précaire je suis particulièrement touché par la politique de Macron qui est ce que l’on fait de plus cynique et de plus méprisant à l’égard des classes populaires. Réticent peut être, au départ, à me mêler à un mouvement politiquement indéfini et donc à des opinions contraires, je penses que c’est en dépassant les limites bien balisées des contestations classiques et des cortèges militants que l’on fera avancer les choses. Ils nous reste à convaincre que notre voix est la bonne.
Solidarité. Ras-le-bol général
Je participe à ce mouvement car il faut absolument contrer Macron et son gouvernement. Tout augmente et en particulier tout ce qui est nécessaire à la vie des gens: carburant, mais aussi gaz, électricité, eau, complémentaire santé, assurance.. Macron ne veut pas revaloriser le SMIC, au moins à  1800€ net alors que le salaire médian est de 1700€. Et pendant ce temps, les grands patrons touchent 14 000€ par jour. Ils nous disent que c’est au nom de l’écologie, mais dans les faits ils s’en moquent! il n’y a que 20% des taxes sur les carburants qui servent à leur soi-disant transition écologique. Le reste va renflouer les caisses du Trésor Public, pillées par les cadeaux fiscaux donnés au patronat et aux actionnaires: CICE, évasion fiscale, suppression de l’ISF etc… Macron n’est pas légitime !!
Je pense que ce gouvernement exagère et surtout avec  » le commun des mortels ». Pour ma part, la CSG passe très mal. Les retraités ont trimé toute leurs vie et on veut les « emmerder » Qu’on leur foute la paix
Je n’ai pas participé directement du fait d’engagements divers mais j’approuve ce mouvement ainsi que ceux menés et auxquels j’ai participé contre la loi travail, contre le vol de retraités, contre les mesures dans la fonction publique.
Pour défendre le pouvoir d’achat et pour une meilleure répartition de la richesse (en finir avec la fraude et l’évasion fiscale)
Je suis allé à St Brévin, à 50 km de Nantes le midi (ma mère à 95 ans vit dans un studio). Je voulais écouter et voir. j’y suis allé avec l’affichette « Macron rend l’ISF d’abord », vu un « facho » avec écrit sur son gilet jaune « migrant = bordel » mais avec mon slogan, des gens ont apprécié, j’ai pu échangé avec 5 personnes, 2 conducteurs de cars scolaires, 2 retraités et une aide ménagère. J’ai pu dire que lorsque je travaillais aux impôts, je m’occupais d’ISF dans les secteurs de Courchevel et de Méribel et que jamais ils ont exprimé un désarroi fiscal. C’est en donnant ma profession que j’ai pu demander la leur.
Pour éviter de manquer un grand rendez-vous avec mes concitoyens. Pour soutenir les laissés pour compte. Pour une véritable démocratie participative. Pour un changement radical de politique sociale, écologique. Pour une véritable politique égalitaire, fraternelle, émancipatrice. Pour la liberté de choisir sa vie, la liberté d’être.
Nombreuses taxes et injustices
Contre la politique du gouvernement actuel : destruction des services publics, perte de pouvoir d’achat, augmentation de la CSG, gel des salaires, baisse des aides au logement, suppression de l’ISF, collusion entre pouvoir politique et oligarchies financières, etc.
Je souhaite que les actions à mener soient pertinentes et qu’elles nous unissent tous et non nous divisent
Pour suivre le mot d’ordre de F. Ruffin « rends l’ISF d’abord »
Pour contrecarrer les dispositifs gouvernementaux , pour contester les bas salaires, pour soutenir les plus défavorisés, pour que soit remis l’ISF. Et enfin pour témoigner d’un « ras le bol général »
J’ai acheté mercredi 4 gilets jaunes au Castorama, pour les distribuer samedi, et j’ai commencé à le PORTER dès aujourd’hui, dans la Rue! Bien seul, mais approuvé par les employés des magasins visités!
Parce que j’en partage les raisons, par exemple le tract de la FI. Et pour aller voir qui y participais, en espérant les rencontrer.
1/ Aider à mettre à mal Macron
2/ Apporter des raisonnements un peu plus élaborés que « le ras le bol ». Leur montrer pourquoi Macron se moque d’eux. Leur démontrer que Le Pen est l’alliée objective de Macron et donc qu’il faut voter utile dès le premier tour. Leur glisser des « éléments de langage » qui puissent être des bombes à retardement.
Tout simplement, ce gouvernement se fiche bien du peuple, ils nous prennent pour des vaches à lait. Je trouve que ce gouvernement est très arrogant envers le peuple, je voudrais bien les voir survivre avec 1000 ou 1300 euros par mois. Peut-être comprendraient-ils le problème.
Ras le bol gouvernemental (Destruction des services publics et du pouvoir d’achat des ménages les plus modestes).
Pour protester de manière globale contre la politique menée par l’actuel gouvernement, qui radicalise celle des précédents : recul du logement social qui oblige les gens à habiter de plus en plus loin de leur lieu de travail
Soutien de la grogne populaire, plus de justice social et fiscale, enjeux écologiques. Surtout, ne pas laisser la droite s’emparer du mouvement.
Je n’ai pas participé mais suis solidaire.
Pour mon entreprise, la hausse du carburant et bientôt du gnr entraîne une hausse de 2000 à  2500€ par ans de dépenses. A titre personnel, c’est un ras le bol de cette politique des privilégiés.
Je ne pense pas que la taxation soit une réponse très pertinente si la décision n’est pas prise en commun. Les objectifs écologiques me conviennent, encore faut-il comment on les atteint.
Suite à la cristallisation attendue de la colère du peuple face au mépris et aux mensonges éhontés de ce gouvernement aux ordres de la finance, je ne souhaite pas laisser le RN corrompre par leurs idées d’un autre âge tous les gens dépolitisés venus aux rassemblements. Insuffler l’idée que la transition écologique ne se fera pas en commençant par taxer les carburants, mais en favorisant d’abord les transports en commun, en rapprochant les services publics, en ne fermant pas les écoles etc… bref le contraire de ce que fait ce gouvernement.
Pouvoir d’achat. Politique gouvernementale destructrice des services publics et du modèle social
Même si je pense que seul un boycott durable et total pourrait faire changer les choses, je participe à ce mouvement citoyen par solidarité et parce qu’il est courageux. Je déplore que la plupart des gilets jaunes ne soient pas suffisamment informés sur qui nous gouverne vraiment. Ils se trompent de cible… Macron n’est qu’un pion et obéit à ses maîtres. Si vous êtes des journalistes, vous savez de quoi je parle
Parce que tous les jours j’assiste à la détresse des personnes que j’accompagne. Je suis révoltée par l’injustice fiscale et par le fait qu’on ne fait pas payer Total, qu’on ne taxe pas le kérosène et les gros bateaux. Je suis révoltée par les cadeaux fiscaux consentis aux plus fortunés, révoltée par le CICE, par la casse du service public, par l’absence de moyens de transport collectifs, par les bus Macron au diesel et par les propositions obscènes du gouvernement. Et dégoûtée par les médias d’Etat. Fière de vous soutenir!
Pour la justice fiscale, par solidarité. Je suis profondément écologiste.
j’ai juste participé à ce mouvement par soutien en affichant mon gilet jaune sur le tableau de bord de mon véhicule suite à la diminution des retraites, à l’augmentation gaz et et du pétrole et donc à la baisse du pouvoir d’achat, alors que d’autres s’engraissent suite à la suppression ISF.
« Quiconque attend une révolution sociale « pure » ne vivra jamais assez longtemps pour la voir. Il n’est qu’un révolutionnaire en paroles qui ne comprend rien à ce qu’est une véritable révolution. (…) La révolution socialiste en Europe ne peut pas être autre chose que l’explosion de la lutte de masse des opprimés et mécontents de toute espèce. Des éléments de la petite bourgeoisie et des ouvriers arriérés y participeront inévitablement : sans cette participation, la lutte de masse n’est pas possible, aucune révolution n’est possible. Et, tout aussi inévitablement, ils apporteront au mouvement leurs préjugés, leurs fantaisies réactionnaires, leurs faiblesses et leurs erreurs. Mais objectivement, ils s’attaqueront au capital. » Lenine
Pour être solidaire des gens dans le besoin et parce que le discours de beaucoup d’entre eux loin d’être facho, il est très convivial et pas malsain
Faire savoir mon mécontentement des politiques néolibérales menées par le gouvernement.
Par solidarité face aux injustices des décisions du gouvernement
Retraite de misère… Plus 1 euros a compter du 15 de chaque mois.. Beaucoup trop de charges en constante augmentation face à des revenus qui stagnent depuis des années. Assez du mépris et de la culpabilisation perpétuelle de nos dirigeants ! Stop à la démolition de tous les acquis sociaux et de nos services publics !
Colère contre ce pouvoir qui applique une politique favorable aux plus riches sans respecter le programme qui l’a fait élire (petitement).
Parce qu’en tant que retraitée, j’ai vu ma pension diminuer dès le mois de janvier, alors que je ne touche pas 1200,00 euros. Que je suis contre la politique de M. Macron qui vide les caisses du chômage, des retraites et de la Sécurité Sociale, en parlant de charges et non de cotisations. Bref, je partage la colère des gilets jeunes.
Je n’ai pas participé mais j’interviens car je trouve dommage que cette enquête exclue les arguments de ceux qui, justement, n’ont pas participé.
Contestation de la politique du gouvernement
Macron, c’est la casse des statuts sociaux qui nous protègent, de la sécu, des retraites, du code du travail. C’est la privatisation des bijoux de famille publics. C’est le blocage des salaires de la fonction publique,la  démolition de l’éducation à tous les étages : primaire, secondaire et même supérieur. Mais aussi et surtout les milliards qu’il nous pique pour les filer aux plus riches. Alors là-dedans la goutte d’eau (de gas-oil) !
Le pouvoir d’achat de la classe moyenne diminue, le mépris du gouvernement, les privatisations. La disparition des services publics. Absence de politique écologique efficace.
Ras le bol des injustices, des faux semblants de ce gouvernement de fantoches et des députés LREM godillots. Nous voulons une vraie politique écologique, respectueuse de l’environnement et des citoyens.
Pour arrêter ce gouvernement! Qu’ils arrêtent de nous voler de brader les biens publiques pour leurs copains milliardaires, bref qu’ils dégagent! Démission et nouvelles élections!
Les injustices sociales déjà présentes sont aggravées par chacune des mesures du gouvernement Macron. Aucune mesure contre la fraude fiscale des super riches et/ou des multinationales. Ras le bol général
 
La goutte de trop, des taxes et impôts INJUSTES, portant sur les classes moyennes et provinciaux, et la stagnation de tous les bas salaires… Pour EXEMPTER d’impôts les très pauvres et les TRES RICHES, favoriser les Actionnaires Mondialisés, CONTRE les Retraités et petits propriétaires !
Par solidarité avec ceux qui n’acceptent plus d’être ponctionnés et méprisés. Pour lutter contre l’injustice fiscale. Contre les mensonges d’état.
Pour le problème de pouvoir d’achat et de revenu
Je suis totalement et absolument contre la politique de Macron et des LREM. Je suis membre du PG et LFI. Le libéralisme et le capitalisme financier sont mortifères. Vive l’AEC.
Ras le bol des taxes. Ras le bol général. Arrogance de la caste dirigeante. Pour une 6eme République.
Pour m’opposer à la politique de Macron
Parce que je trouve la politique de ce gouvernement très injuste : cadeaux énormes et sans contre partie aux plus riches et efforts répétés demandés aux moins aisés (baisse APL, hausse CSG,…). S’il est question d’efforts pour l’écologie, pourquoi seuls les carburants utilisés par les particuliers sont-ils taxés? Pourquoi pas les transports aérien, maritime et routier ? L’effort doit être global et cohérent, ce qui n’est pas du tout le cas.
Je soutiens et avait prédit ce mouvement. La société est confrontée à un problème que la politique ne peut résoudre simplement car la politique dans une démocratie c’est organiser le vivre ensemble. Il ne peut donc y avoir par définition des laissés pour compte, une perte de dignité ou toute sorte de misère. La misère qu’elle quelle soit n’est pas la pauvreté. Sous cette angle la misère est au contraire de la politique. Il peut y avoir beaucoup de pauvre dans un système mais ce système ne dois pas fabriquer des exclusions par manque d’humanité. Sinon a quoi sert la politique. Tout n est pas politique. Tout peut être humain et équilibré….
Contre ces taxes qui ne sont pas pour l’écologie ni cette politique d’ailleurs. Qu’ils rendent l’ISF d’abord !!!!
Parce que c’est une colère populaire salutaire !
Parce que c’est une manifestation de masse accessible à tous, qui permet à chacun d’exprimer le mécontentement face à la déferlante de mesures gouvernementales qui pénalisent les plus démunis en pouvoir d’achat, en moyens d’action et en accès à des structures d’action.
Ras le bol de ce gouvernement et ce qu’il représente
Contre Macron ! En espérant qu’un jour l’étincelle mette le feu pour un vrai changement
Pour soutenir les gens modestes qui sont sanctionnés par ce gouvernement et la politique libérale de Macron alors que les plus riches ont reçu sans le demander un magnifique cadeau fiscal dès le début de la nouvelle présidence. Par ailleurs, cette taxe sur les carburants les plus utilisés est présentée comme une mesure écologique alors qu’elle touche des gens qui n’ont pas d’autre solution, que les alternatives (voiture électrique ou essence sans plomb) sont aussi polluantes globalement et les transports en commun, pas suffisamment soutenus sont impraticables pour une grande partie de la population
Car le gouvernement est sourd. Le gilet jaune est un bon moyen de vérifier s’il n’est pas aveugle. Pour vérifier les autres sens il est prévu de faire caca sur leurs godasses, pour le touché des séances de bourpifs. Quand au gout nous avons décidé de faire l’impasse.
Pour faire tomber cette dictature. Je n’ai pas été au blocage (car c’était difficile pour moi), mais j’ai arboré le gilet jaune sur mon pare-brise.
Amputation de 25 % du pouvoir d’achat depuis l’avènement de Macron, plus le mépris affiché
Solidarité
Uniquement de coeur avec eux. Content que les gens commencent à bouger face à ce pouvoir des riches et sourd à toutes les demandes des petits et moyens
Contre toutes les augmentations, pour une plus juste répartition de l’imposition
Parce qu’appeler ces augmentations des carburants alors que seulement 20 % iront à la transition énergétique et reverser dans les caisses de l’état 577 millions sur le même budget de l’écologie est indigne. Alors que parallèlement, ON SUPPRIME LES AIDES POUR LE CHANGEMENT DES FENÊTRES. Ce gouvernement est indigne. DEHORS!
Par refus de la tromperie écologique que représente la taxation des carburants, par solidarité avec les pauvres et ruraux qui vont devoir vivre avec encore moins car aucune alternative sérieuse à la voiture n’existe à ce jour pour eux, par détestation profonde du mépris des classes populaires qui caractérise l’ensemble des mesures du gouvernement Macron et de ses prédécesseurs.
STOP A LA CONNERIE DÉSHUMANISÉE A LA RÉPRESSION FINANCIÈRE A LA RICHESSE DES UNS PENDANT QUE LES AUTRES CRÈVENT 
Matraquage fiscal incessant et tous azimuts, le carburant n’étant que la goutte de trop. Mépris et arrogance des gouvernants actuels (et récents) pour « les gens d’en bas » les « sans dents » etc. Affaire Benalla… « qu’ils viennent me chercher ». Modification de l’ISF. Référendum de 2005 dont le vote a été détourné.
Pour qu’une opposition existe et grossir les rangs de la FI
Militant depuis toujours. Aujourd’hui LFI. Actif en politique depuis mai 1968.
je n’y ai pas participé (raisons de santé) je l’ai soutenu
Je participerai au rassemblement Samedi à Paris. Pour dénoncer la politique de classe de Macron et son hypocrisie par rapport à l’écologie.
Habitué de participer aux manifestations « organisées », j’étais d’abord curieux de voir qui serait présent et comment cela se passerait. J’y suis donc allé accompagné de camarades du mouvement politique dont je suis militant.
Parce que je ne veux pas vivre en dictature. Parce que ce gouvernement n’a aucun sens commun et nous emmène droit dans le mur. Parce que je veux la démission de Macron très vite avant qu’il n’ait tout détruit. Parce que je ne veux pas être à la merci des lobbys qui nous tuent à petit feu en nous faisant boire, manger, respirer, être soignés avec de la merde. Parce que je veux vivre une vie d’être humain, humain et pas celle d’une bête de somme, de vache à lait.
Je suis solidaire du réveil des gens qui ne sont rien pour une société plus juste plus solidaire car je vois tous les jours se creuser le fossé, le gouffre qui sépare une minorité qui a tout à une majorité qui souffre de plus en plus.
Dégager l’oligarchie
Le pouvoir d’achat, les mensonges du gouvernement, l’inégalité sociale
Par solidarité à la contestation de la politique injuste, inégalitaire et de caste de Macron
Taxe sur les carburants est la goutte d’eau qui fait déborder le vase. Mare de travailler à crédit et d’être à  découvert le le 10 du mois
J’EN AI RAS LE BOL DE CE POUVOIR QUI FAIT TOUT POUR LES PUISSANTS !
Colère, ras le bol de se faire voler par un gouvernement de merde et des riches voleurs
Il m’a semblé que c’était un mouvement spontané émanant du peuple dans sa diversité
Car je conteste la politique du gouvernement qui matraque les plus pauvres.
Je n’y ai pas participé cependant je les soutiens. Simplement pour vous en informer. Cordialement,
Ras la casquette
Parce que c’est un mouvement de révolte juste qui va bien au delà du prix de l’essence
Par solidarité avec l’accélération de la casse du contrat social de l’Etat actuel en continuité avec les deux précédents
Pour apporter, avec d’autres camarades de la France Insoumise un soutien aux manifestations d’opposition au pouvoir macronien
La liste est très longue. J’ai 830 euros par mois de retraite handicapé la fin du mois est aux alentours du 14 et le début le 9. Je n’ai pas droit aux resto du coeur tc etc. 
Enfin un sursaut de révolte
Je voulais prendre la mesure du ras le bol général et voir aussi quelles étaient les gens qui se mobilisaient. J’ai participé activement mais en essayant de rester en retrait et sans afficher le fait que j’étais insoumis
Pour que s’enclenche enfin un mouvement de masse de lutte contre les vampires néo-libéraux qui sont en train de commettre un véritable génocide contre le peuple !
Contestation contre macron, surtout.
Contre la politique du gouvernement.
Parce qu’il s’agit de défendre notre pouvoir d’achat, contre l’écologie punitive faite par les représentants des pollueurs
Pour faire démissionner le gouvernement qu’on accuse de haute trahison.
J’ai participé en tant que citoyen qui veut plus de justice dans les taxes-contribution-fiscalité. Par ailleurs je suis de la France Insoumise.
Je suis allé pour protester contre le gouvernement et par solidarité avec ceux qui protestent même si la revendication originelle sur le prix du carburant n’est pas pour moi une priorité. Je m’y suis également rendu pour constater l’état d’esprit des GJ et pour discuter.
Pour soutenir se mouvement en particulier pour l’incroyable injustice que représentent les taxes et les impôts indirects en général. Les très riches payent la même chose que les très pauvres, ce n’est pas juste ! De plus tous ne sont pas à la même enseigne, le Kérosène (utilisé par les plus aisés) est taxé à zéro % pendant que l’essence est taxée à 162% et le gazole à 170%, de même le fioul lourd des navires de commerce n’est pas taxé. Il faut tout changer nous le disons depuis des mois, nous sommes allés plusieurs fois battre le pavé (code du travail, retraites, …etc) sans être écoutés, alors nous continuerons, toutes les occasions sont bonnes, et si ce mouvement parvenait à nous aider à retourner la table, et bien tant mieux ! Marre de Macron, vive la FI !
Par solidarité envers ceux qui peinent à boucler les fins de mois et surtout parce que l’incohérence des décisions budgétaires m’insupporte manque de justice et de justesse.
Pour destituer macron et ses bouffons trop de tout : de taxes, de mensonges, d’arrogance, de mépris, de privilèges, surtout chez ces gens là, qui vivent dans leur monde.
Raisons de désaccord politique profond avec les actions du gouvernement
Injustice de la politique fiscale de M. Macron
Ras le bol des taxes destinées aux plus modestes
De loin. Oui sympathisant sans plus. J’ai participé à cause des cadeaux aux « Riches »..
Parce que c’est un mouvement citoyen et populaire, fondé sur une compréhension, vécue en plus, de toutes ces injustices et destructions que fait le gouvernement, et en tant que militante FI, je voulais non seulement exprimer moi aussi ces revendications que je partage, mais aussi discuter avec les gens.
Pour changer la vie, ce qui passe d’abord par virer Macron.
Tous les qualificatifs peuvent être employés. Nécessaire d’être présent (peu. 2 heures de passage piétons) -injustice des taxes – prétexte mensonger. Pour les autres autant que pour soi.
Pour exprimer mon ras le bol de la politique macroniste
 
Parce que je souhaite alimenter toute forme mouvement populaire attaché aux valeurs de notre République. C’est un raccourci mais, au fond, les revendications que j’ai pu entendre ne tiennent qu’à notre devise : liberté, égalité, fraternité.
J’ai adhéré à l’analyse de F.Ruffin : se trouver avec les citoyens dont je partage les colères : sentiment d’injustice sociale et territoriale (très fort ce dernier, en province !)
Favorable à la destitution de Macron
Pour les raisons qui m’ont rapproché de la France Insoumise, et qui transparaissaient chez la plupart des Gilets Jaunes avec qui nous avons échangé :Injustice (sociale, fiscale, etc.) et mépris des petites gens affiché par les politiques depuis 40 ans, vis à vis de « ceux qui ne sont rien », des « sans dent ».
Parce que la population commence à prendre conscience qu’elle peut défendre son pouvoir d’achat, et que je pense que c’est là un bon moyen de mobiliser un maximum de mécontents.
Parce que je fais partie de la majorité silencieuse qui s’est abstenue pour ne pas cautionner le 2ème tour.
Toujours les mêmes qui paient
Pour lutter contre les attaques contre le pouvoir d’achat, la hausse de la CSG, le racket de la hausse des taxes sur le carburant et d’une manière générale, la politique très anti sociale d’Emmanuel Macron et de son gouvernement ultra réactionnaire qui prennent des sous dans la poche des plus démunis pour financer des gros cadeaux aux plus riches, sans aucune efficacité pour l’économie du pays, et en maintenant un système d’agriculture, de production et énergétique qui détruit la planète !
Il faut ABSOLUMENT que ça change !
Car il est juste et que nous les petits nous mourront sous les charges!! Les vraies charges!! Je ne parle pas de cotisations sociales qu’ils nous ont volées!!
Réactions de colère le pouvoir d’achat allant de plus en plus vers la baisse pour nous mais aussi pour les autres, les jeunes travailleurs, mariés ou en couple avec enfant(s) loyers à  6/800€ etc,etc…!! Ligne politique présidentielle dérivant dangereusement vers le totalitarisme !!
Contre la casse de tous les acquis sociaux. Pour la démission de Macron.
– Ne pas laisser le terrain à l’extrême droite – Voir comment se passe une action non préparé – envisager la suite
je suis insoumise active et il est très difficile de mobiliser les gens. Enfin un mouvement populaire. Au début j’avais peur de la mobilisation facho, puis je me suis dit que plus on serait, plus on noierait les fachos dans la masse. Je suis tellement écoeurée de la situation politique en macronie que je voulais que ça se sache
Parce que j’ai toujours participé aux mouvements sociaux de revendication contre les inégalités socio-économiques
Pour exprimer mon ras le bol de la politique de Macron. Je suis militante LFI.
Pour demander une réorientation de la politique générale du gouvernement actuel qui donne la priorité aux riches affaires plutôt qu’à  la masse populaire.
Parce qu’il est une révolte tant attendue. En fait, je soutiens ce changement dans mes émissions radio et sur mon site d’information alternative (legrandsoir.info).
Non
Je n’ai pas participé directement mais je le suis de près.
Je n’ai pas participé. Le mouvement a toute ma sympathie : leur colère est légitime.
Parce qu’ il y en marre de se faire taxer pour redistribuer aux riches. Et on veut des choses concrètes pour la transition écologique et non pas nous faire culpabiliser.
Expression de mon opposition au macronisme en tant que militant FI
En solidarité avec tous les travailleurs obligés en campagne de se servir de la voiture mais surtout un ras le bol des mesures prises par ce gouvernement qui fait des cadeaux aux riches et taxe les pauvres.
Pour déstabiliser le gouvernement, l’obliger à renoncer ou au moins freiner son entreprise de démolition de la société.
Il faut dégager la macronerie pour rétablir les justices.
je n’ai pas participé
Inhumanité ambiante, injustices généralisées, destruction de notre système social et de notre service public.
Pour la défense du modèle social français et la baisse de mon pouvoir d’achat
J’en ai assez de ce gouvernement qui ponctionne les moins fortunés tout en ouvrant la caisse aux plus riches. J’en ai également plus qu’assez de cet « écologie punitive ». Ce n’est pas les taxes qui sauveront la planète, ce sont les ACTES. Avant de ponctionner puérilement les personnes qui ont besoin de se déplacer pour TRAVAILLER, le gouvernement ferait mieux d’orienter sa politique vers une vrai orientation écologique, en imposant aux industriels automobiles de fournir des véhicules écologique (je n’ai pas dis électrique), performant. Aujourd’hui, nous n’avons pas d’alternatives et ce ne sont pas les miettes jetés par le gouvernement pour changer de voiture qui y changeront quoique ce soit. Sauf à ce qu’ils financent AU MOINS 50 à 75% du tarifs d’un véhicule « propre », comment pourrions nous changer de véhicule pour une catégorie équivalente ? Perso, n’en ai pas les moyens et je n’ai de toutes façons pas d’argent à mettre dans une nouvelle voiture… De même, cette écologie punitive, sans alternative, ne fait qu’augmenter les coûts pour les entreprises et ne permet en rien d’améliorer leur compétitivité. Le gouvernement voudrait ruiner la France pour la vendre au plus offrant qu’il ne s’y prendrait pas autrement !
Parce que je suis pour une meilleure répartition des richesses
Pouvoir d’achat en berne, casse du Code du travail, casse de la solidarité santé retraite et chômage, loi sur le secret des affaires. Aucune vision écologique alors que le temps nous est déjà compté. Nous assisterons à notre propre extinction. Contre la récupération par les haineux fascistes
Baisse de tous les minima sociaux, APL, Minimum vieillesse, Salaires exorbitant des plus riches, taxe sur les carburants qui n’aide en rien à la transition écologique, impôts qui ne baissent pas pour les classes moyennes, salaires de psychologues gelés depuis 20 ans, baisse du pouvoir d’achat, défense du rail, lutte contre les orientations nucléaires pour les véhicules électriques, prélèvement à la source de 0.90 pour les non imposables… La coupe déborde.
C’est un mouvement populaire qui cristallisent des mécontentements au-delà du simple problème de la taxation des carburants. Il est implicitement porteur de la contestation des injustices sociales. Il peut préfigurer une révolution citoyenne
Contre Macron et son gouvernement qui mentent sur la transition énergétique et font peser, après les quinquennats de Sarkozy et Hollande, l’effort fiscal sur le peuple, tout en multipliant les cadeaux aux actionnaires
Je n’ai pas pu participer physiquement mais je suis de tout coeur avec le mouvement, le gilet jaune est derrière mon pare brise! Une info intéressante piquée sur facebook : https://www.facebook.com/davy.youms/videos/2176193362393715/
Non
Je souhaite que les actions à mener soient pertinentes et qu’elles nous unissent tous et non nous divisent
Parce que j’en est ras le bol de toujours devoir payer de plus en plus alors que le gouvernement fait de plus en plus de cadeaux aux riches de ce pays sans contrepartie. Je suis pour l’écologie mais une écologie juste et que tout le monde paye selon ses moyens !!
Par solidarité avec l’idée d’un mouvement citoyen
Pour le pouvoir d’achat et le ras le bol général de la politique LREM qui détruit tout. Acquis sociaux…
Pour déclarer mon mécontentement de la politique générale du gouvernement et de Macron.
Depuis le début de ce gouvernement , on subit une régression sociale d’une ampleur incroyable, destruction de la sécurité sociale destruction des services de santé publique, transfert des cotisations sociales sur les petits et moyens revenus, pensions comprises, destruction des services publics, destruction de notre industrie, vente de notre savoir faire, aucune écologie depuis le début si ce n’est de vastes chantiers, mine d’or en Guyane, pollution garantie et destruction le site d’exploitation prospection pétrolifère etc…
Sympathisant convaincu
J’ai vu ce mouvement comme l’expression et le résultat de ce que, en tant que jeune ayant vécu dans un village en périphérie d’une ville moyenne, j’ai remarqué depuis un moment : le fossé, toujours plus grand, entre les élites des villes et toute une France « déclassée ». La montée de la pauvrophobie, l’impossibilité pour nombre de puissants de comprendre ou ne serait-ce qu’écouter la réalité des habitants de France. Une explosion semblait d’autant plus imminente avec l’arrivée d’un Macron au pouvoir.
Solidaire de la lutte contre le « deux poids deux mesures », le fric aux riches, les taxes pour les pauvres…
Rejet général de la politique menée financée par les moins aisés au profit des plus aisés. Rejet de la politique menée anti-écologique, déshumanisée, régulée par les lobbys plutôt que par le peuple.
Contre la politique inéquitable de ce gouvernement.
Pour élargir le problème des carburants à d’autres revendications et ne pas laisser le RN marquer le tempo. Pour écouter ce que disent gilets jaunes sur place.
Pour défendre les aides publiques. Renverser la politique actuelle.
On se moque de nous avec une taxe soi-disant écologique qui ne sert pas l’écologie mais renfloue les caisses de l’Etat. Si l’Etat a besoin d’argent il peut aller tracker la fraude fiscale, dont le bilan carbone est autrement plus important. Si l’Etat veut mettre en place des eco-taxes ok, il peut par exemple: Taxer les transactions financières, pondérer la taxe sur les entreprises en fonction de l’empreinte carbone / forêt / biodiversité, pondérer la TVA en fonction de la nécessité d’un produit (Yacht taxé à  50%, alimentation de base détaxée)
– Augmentation de la CSG pour les retraités
– Diminution de l’APL
– Augmentation des taxes … et pendant ce temps, le gouvernement favorise les plus riches et SURTOUT ne remet pas en cause ses innombrables privilèges…
Pour faire plier le gouvernement, pour pouvoir vivre décemment malgré le smic. L’augmentation du smic et la baisse des charges et du coût de la vie.
Car il est légitime: pourquoi payes t’on toujours plus d’impôts? -> pour compenser le vol légalisé institutionnalisé afin d’enrichir les plus riches…
Ras-le-bol fiscal général !
Pour participer aux côtés de la FI à l’expression rationnelle d’un mécontentement juste. Pour que ce véritable mouvement social n’appartienne pas à l’extrême droite.
Observer l’essor d’un mouvement populaire. Transformer la colère en analyse politique. Propager les idées de la France insoumise / PG. Donner un soutien dans l’organisation ( par expériences militantes )
Je le soutiens seulement, je n’ai pas trop leur courage à occuper le bitume, et je déteste le fluo. Aussi et d’autant plus, pour un certain mépris qu’ils suscitent à certains, je prends aisément leur défense dans les discussions
Parce qu’un mouvement populaire est toujours intéressant à suivre
Car il a obtenu une grande adhésion de la part de la classe populaire. C’est un bon départ pour dégager Macron
Ras le bol de la politique du gouvernement des riches néo-libéraux, de son autisme, de son mépris et de son autoritarisme
Parce que le problème, c’est les riches. Cette caste de ploutocrates oligarchiques pillent le pays. Parce que les gouvernants sont malhonnêtes et servent d’autres intérêts que les nôtres. Parce que j’ai des envies de révolutions.
Militante France Insoumise, il était pour moi nécessaire de me rendre sur place. J’avais besoin de voir qui étaient ces gens, quelles étaient leurs revendications.
1) Je participe à une saine colère contre les réformes en cours, contre la communication et les mensonges du gouvernement Macron.
2) Il ne faut pas laisser tous ces « nouveaux » manifestants aux seules mains du RN.
Je n’y ai pas participé
Pour faire changer les choses contre cette dictature libérale
Pour protester contre l’inaction, pour le changement climatique, la perte de la biodiversité, la pollution en générale, l’injustice sociale, les inégalités.
« Quiconque attend une révolution sociale « pure » ne vivra jamais assez longtemps pour la voir. Il n’est qu’un révolutionnaire en paroles qui ne comprend rien à  ce qu’est une véritable révolution. La révolution socialiste en Europe ne peut pas être autre chose que l’explosion de la lutte de masse des opprimés et mécontents de toute espèce. Des éléments de la petite bourgeoisie et des ouvriers arriérés y participeront inévitablement : sans cette participation, la lutte de masse n’est pas possible, aucune révolution n’est possible. Et, tout aussi inévitablement, ils apporteront au mouvement leurs préjugés, leurs fantaisies réactionnaires, leurs faiblesses et leurs erreurs. Mais objectivement, ils s’attaqueront au capital… »
Seul HAMON a une vision à plus long terme et j’approuve le revenu universel
Pour manifester ma colère au président Macron

 

Etait-il à la hauteur de vos attentes ?
Tout bloquer pour ce faire entendre
Dès le début, il y avait quelques ultras qui voulaient tout bloquer, ce qui a en partie décrédibilisé le mouvement auprès des automobilistes, et qui a provoqué des tensions entres « modérés » (ceux qui laissaient passer assez rapidement) et les « ultras » (les bêta-bloquants)
C’est mieux que rien, paralyser les acteurs de l’économie (pas les indépendants) me parait la seule solution pour influer sur le gouvernement et changer radicalement l’aspect sociopathique de la société française et mondiale et de ses dirigeants, à chaque décadence son renouveau
Oui, car il y avait vraiment de tout dans ce mouvement. Il y a les marcheurs comme moi qui font grève sur un parcours et il y a les bloqueurs.
il est ! et pas était ! A la hauteur de mes attentes et tous ces gens enfin prennent conscience qu’ils sont manipulés par les gros avec la complicité des médias ! Quoi qu’il arrive par la suite les choses ne seront plus jamais comme avant. Les gens ont enfin compris et cela pourra aboutir par une vrai conscience politique au final, pour des gens qui se veulent apolitiques ! En fait ils sont comme M. Jourdain et font de la politique sans le savoir !!
On peut dire cela 
 
Attentes dépassées
Oui et non : un mouvement non organisé peut il faire mieux ? J’en doute …
Je sors peu de chez moi pour justement éviter de gaspiller du carburant mais j’ai dû aller à Bastia ce lundi et je les ai encouragé parce que je pense que nous sommes tous concernés par cette grogne, nous avons tous plusieurs raisons de nous dresser contre ce gouvernement.
Oui. Mais il faut aller plus loin et plus fort. C’est une bataille qui doit monter en puissance rapidement sinon elle s’usera dans la durée… Prochaine échéance électorale, les Européennes seront la phase maîtresse.
Oui totalement car il fédère toutes les couches sociales et engage le peuple à réfléchir sur les causes et les responsables qui abandonne l’intérêt commun au profit de celui de la finance. Un réveil salutaire, enfin…
Oui !
Non
Oui. Des gens différents mais fédérés dans une ambiance joyeuse. Certains avaient des drapeaux français un autre a entonné l’Internationale. Il y a ceux qui se disent apolitiques mais avec des discours contradictoires. J’étais avec un groupe FI dont je fais partie. Beaucoup d’automobilistes klaxonnaient avec enthousiasme. Aussi des visages fermés ou neutres. 2 d’entre eux, énervés sont sortis de leur voiture mais sans conséquences (en l’espace de 2h30 sur un barrage filtrant vers Auchan St-Priest). Ce soir je vais soutenir les CGTistes à la raffinerie de Feyzin…
Le rassemblement ? Oui beaucoup de monde, de belles rencontres, de tous type de personne qui pareil que tout le monde, en avais marre et qui voulais le montrer! J’ai pu aller que samedi pour le moment, j’ai gardé contact avec certains qui ont continué et je les rejoins tout le week-end prochain!!
NON. D’après ce que je vois dans l’actualité recoupée, des groupes X mettent à feu pour justifier l’intervention des  » forces de l’ordre « . Honte aux partis politiques déconnectés de la réalité des TRAVAILLEURS de ce pays et qui pourtant les font vivre.
N’ayant pas d’attente si ce n’est l’espoir de voir une réaction populaire je dirais oui, malgré les actes violents, racistes, homophobes et sexistes présents dans cette mobilisation.
Oui, et même au delà pour l’instant (22/11)
Oui, de la dignité, des efforts de sécurité, contre les violences…
Pas tout à fait, le mouvement étant auto-géré on trouve un peu toute sorte de revendications.
Pourquoi « était-il » ???? Ce n’est pas terminé et cette question me fait vraiment chier de votre part !!
Non, trop faible car la gauche a laissé l’extrême droite et la droite dure s’emparer du mouvement. Nous avons trop peu entendu la F.I
Je regrette les violences de certains groupes
Oui pour toute la solidarité qui se met en place et ce partage, où les gens enfin se parlent et communiquent.
Oui a part que certaine personne avait un discours agressif a l’encontre de certains hommes politiques (Mélanchon). Tout cela a cause des médias à la solde de Macron. Par contre j’ai aussi à rencontrer des FI ce qui ma rassuré sur le combat que l’on menait
Pour un mouvement sans leader, c’est pas si mal
C’est un bon début
Non, le mouvement n’est pas à la hauteur de mes attentes. C’est une honte que Macron n’ait pas démissionné. Il est responsable de 2 morts et de plus de 500 blessés. Il est responsable des désespoirs, de la précarité, des milliers de suicides, de l’augmentation de la violence, de la destruction qui est en cours de la planète et de l’humanité. La transition écologique qu’il propose n’est pas du tout cohérente, elle est faite pour les lobbies et non pour la planète. Depuis des années il existe des solutions. Les recherches sur les véhicules électriques ou d’autres transports alternatifs ont commencé il y a des années. De plus les véhicules électriques polluent autant ou si ce n’est plus qu’un diesel. L’extraction du lithium et les difficultés de recyclages des batteries sont des phases non résolues. Macron a le devoir de démissionner et l’Assemblée Nationale doit être dissoute. Une 6ème République doit être proclamé et construite par tous en particulier par les prolétaires. Les différents ministères doivent être séparés du pouvoir comme la justice, l’éducation, la santé. Il faut redéfinir la place et le rôle de la fonction du président, car il n’est pas un chef, il représente l’Etat français. Macron sort de son rôle et dirige la France comme une entreprise. La France n’est pas une entreprise, les gens ne sont pas des marchandises. Il faut repenser la mobilité et les différents moyens de transport. Il y a un vide total des transports. Parfois un manque de transport, des horaires trop larges et des perturbations incessantes. Il faut arrêter de penser voiture et de construire des infrastructures que pour la voiture. Il existe d’autres moyens de transport personnel non polluants comme les vélomobiles, les pod bike. Construisons des infrastructures pour ces transports qui ont une vitesse non négligeable et qui sont moins risqués pour la sécurité. Partageons ces moyens de transport comme les vélos libre service. Redonnons une place aux transports en commun. Diminuons les tarifs de ces transports non polluants et des transports en commun. Les lobbies doivent arrêtent d’empêcher que de nouvelles formes d’alternatives se mettent en place. Ils veulent toujours avoir le pouvoir pour diriger ce qui doit être fait dans le but de gagner de l’argent sur le dos des alternatives et du peuple. Arrêtons de dépendre des lobbies, à devoir tout faire pour que les entreprises l’emportent coûte que coûte pour que l’Etat, actionnaire de certaines de ces entreprises, ne pas perdre d’argent. L’Etat est actionnaire de certaines entreprises automobiles, alors pourquoi continuer à vouloir que les gens achètent des véhicules ? Total est le premier producteur français en pétrole. Pourquoi faire une transition du pétrole vers le gaz sachant que Total fait depuis plus d’une décennie des recherches sur le gaz de schiste. Il existe encore plein d’autres exemples où le peuple est pris pour un idiot. Sauf que le peuple gagnera toujours quelque soit ce qu’il en coûtera. Il y a déjà 2 morts et ce n’était pas un hasard là  où ils étaient, il y avait une cause commune que d’être gilet jaune et un responsable. Le passage d’une phase à  une autre dans notre histoire a toujours été la conséquence d’une révolte, d’une guerre. Le sang a toujours coulé et coule toujours, comme nous pouvons le voir avec ces 2 morts et ces 500 blessés, alors qu’il est possible de faire différemment. Mettons en place le revenu universel pour lutter contre la précarité, car avoir un toit, de la nourriture et avoir accès à  la santé et à  l’éducation devrait être un droit universel pour tout le monde et nous devrions y avoir droit égalitairement. Le revenu universel n’est pas une modernité. C’est une alternative qui a déjà été expérimenté au XVIIIème siècle en Angleterre mais qui a été faussé par la reformulation des comptes-rendus par la monarchie anglaise. La corruption doit être anéantie. Il doit y avoir un combat sans équivoque contre les mafieux notamment ceux qui sont présent dans les rangs de l’Etat. Il faut un meilleur suivi des dépenses de certains hauts fonctionnaires. Quand un directeur d’une administration dépense plus d’un millions d’euros sur un an en restauration et en réception et qu’il demande à  avoir 2 voitures de fonction, de refaire son bureau, d’avoir une machine à café personnel la plus cher du marché, et quand un premier ministre se permet de dire, j’assume de prendre un avion pour faire Tokyo-Paris pour un coà»t de plus de 300 000€. Alors qu’autour des gens meurent dans la rue seuls dans le froid. Est-ce normal ? Je crois de moins en moins en la solidarité, en l’égalité et en la liberté. Il faut refaire vivre et rééduquer nos valeurs et le respect. Le libéralisme consume notre planète, sauf qu’un jour il sera trop tard. Quittons le libéralisme.
Je pense qu’il faudrait recommencer de manière ponctuelle. S’installer dans la durée pose un problème de moyens pour beaucoup de personnes. Le message est fort mais le gouvernement n’est pas à la hauteur de son peuple.
J’en attends plus. Bloquer les ronds points ne suffit pas et peut être même contre nous. Il faut laisser passer au compte goutte, et tracter au passage! Et il faut bloquer l’économie, les préfectures, être présents aux abords des mairies. Bloquer les dépôts d’essence, à tour de rôle. Les manifestations on le voit bien maintenant ne servent à  rien, le gouvernement s’en fout « royalement ». Il faut agir là où ça fait mal, l’économie …
J’ai passé 10 heures à bloquer une entrée d’autoroute, 10 heures à discuter avec des concitoyens d’habitude invisibles et ces heures ont été d’une grande richesse. Militant depuis un très grand nombre d’années, participant à de nombreuses manifestations, faisant des réunions, du porte à porte, des apéros citoyens, jamais il ne m’a semblé être aussi proche des « vrais » gens. L’action de samedi dernier était pour moi une vraie réussite. Elle démontre que, s’il le souhaite, le peuple peut reprendre le pouvoir ou, en tout cas, peser sur la politique économique, sociale, environnementale de la France. Le système a eu peur et pas seulement ceux qui nous gouvernent, la finance ou les médias mais également des partis, mouvements ou syndicats avec qui je partage en partie les idées. La CGT, le PCF, EELV et d’autres sont passés complètement à côté d’un mouvement qu’ils auraient pu amplifier et ils ne l’on pas fait pour des raisons que je me refuse à comprendre. Avec leur appui, la victoire était à portée de main.
Des gens de différents horizons qui se retrouvent sur plusieurs points communs dont un en particulier lutter contre les injustices
Localement plus ou moins selon les lieux de mobilisation. J’espère une organisation sur le plan national et un relais politique qui sache respecter l’élan populaire
Non. Plus d’accord pour bloquer les citoyens. Le mouvement doit prendre d’autres formes. Pas de manif à Paris, c’est débile pas les moyens d’aller à Paris. Plutôt embêter les députés LREM, les mairies LREM ou socialistes ou modem. Le mouvement DOIT continuer
 
OUI
il est à la hauteur de ce que les citoyens en font
Oui
Très largement, j’ai rencontré des gens dépolitisés au sens classique du terme, mais très intéressés par la « chose publique ».
Pas assez vindicatif! Pas assez pénible pour l’état
Je ne suis restée que deux heures sur un barrage, donc difficile de dire si cela correspondait à mes attentes. Je sens un frémissement, quelque chose de hors du commun guidé par le sentiment profond d’injustice. Il me semble que les gens sortent de l’emprise et ne veulent plus se laisser maltraiter. 1789 ne s’est pas fait en 1 jour…
Plus que oui! Quelques soient leurs convictions politiques, culturelles, religieuses, les gilets jaunes sont unis par la conviction d’être tous menacés dans leur existence par la caste au pouvoir. A chaque rond point, je trouve des gens du petit peuple très déterminés. Des gens qui pour beaucoup ont voté Macron et n’avaient encore jamais manifesté de leur vie. Et dans ma campagne, ce ne sont pas des gamins. Je ne vois pas comment ça peut s’arrêter… et encore moins jusqu’où et vers quoi ça peut aller.
Oui, nous avions très froid mais nous avons participé avec conviction. Le gouvernement s’en prend à nous, car nous sommes des millions. Si la France n’avais pas vendu son Industrie et obligé celle qui restent, payer leurs impôts en France nous vivrions dans un pays plus juste. Pourquoi l’Assemblée Nationale fait rien ? Ont ils tous leurs billes dans les paradis fiscaux ? Je trouve que ça commence de sentir du roussi. Bon courage, pour nous aussi. On lâche rien, Karin (sans e)
Ce n’est qu’un début ( sic , voir mon âge ) : il est à construire !
 
Je n’avais pas trop d’attentes pour ce genre d’événements, surtout avec le gouvernement actuel et leur méthode bulldozer.. j’ai peu d’espoir que cela fasse changer les choses en profondeur, pour moi seul un boycott généralisé de produits ciblés pourrait produire un effet, par exemple un boycott du black friday ciblé ! sourire
Oui mais il s’essouffle, et je pense que si par les réseaux sociaux (je ne suis pas doué pour le faire…) on pouvait faire passer le mot de faire un tour « gratuit » a chaque rond point rencontre, chaque personne sympathisante pourrait faire savoir à ce gouvernement qu’il fait fausse route par rapport à l’aspiration actuelle des gens qui font vivre le pays…et lui démontrer qu’on peut bloquer le pays sans se priver d’aller au travail…
En partie.
En cours, donc difficile de répondre à cette question, mais j’avoue que je ne sais pas trop où ça nous mène. Mais encore une fois le besoin d’exprimer son ras-le-bol est là . Trop de misère autour de nous, c’est inadmissible.
 
Oui dans ma petite ville de 13000 habitants, où les gens ne bougent jamais. Nous étions entre 250 et 300. Il y a  moins de monde la semaine mais les gens sont mobilisés et se relayent
J’aurais préféré que l’on fasse cela pour une autre occasion que la hausse du prix du gasoil, car c’est tout autant une revendication écolo et sociale contre une taxe hypocrite qu’une colère de consommateur (dans le sens de société de consommation pure). On verra.
Oui et non. Oui parce que beaucoup de monde partage mon opinion mais ils ne croient pas à une action légale et pacifique pour dégager Macron. Je voudrais lancer la pétition pour obtenir 4.57 millions de signataires et 185 parlementaires sur 600 ( 2 assemblées ) mais j’ai peur des représailles. Très cordialement Pierre Chappuis
Un mouvement spontané ne se fait pas sans accrocs (mais n’y a-t-il y pas toujours eu des casseurs dans les grandes manifs tentant de profiter des mouvements ?). Ce mouvement évolue vers le mieux : péages gratuits, manifestations devant des institutions représentatives, blocage souhaité des raffineries ! C’est aussi une leçon pour les syndicats que j’ai trouvé assez méprisants (et pourtant j’ai été déléguée syndicale et syndiquée toute ma vie)…marre de toutes ces grèves désunies, morcelées (les retraités d’un côté, les enseignants de l’autre) qui ponctionnent le pouvoir d’achat des plus fragiles. Bravo à  François Ruffin qui invente de nouvelles formes de contestation comme la « Fête à Macron ». Ne laissons pas la rue à l’extrême-droite, soyons aux côtés des gens !
Non car dès le début il fallait que les revendications soient bien plus larges. Dénoncer ce que Macron s’était bien gardé de ne pas mettre dans son programme, dénoncer les décisions en faveur des riches et contre les classes moyennes. La dissolution de l’AN doit être la seule revendication, c’est elle qui vote ce que le chef et Bruxelles ordonnent.
Oui et même au-delà, je ne croyais plus depuis longtemps qu’un mouvement populaire d’ampleur puisse se réaliser par auto-organisation, avec un rapide dépassement du motif d’origine, la taxe sur les carburants
OUI ET JE SOUHAITE QU’IL SE POURSUIVE
Oui, je ne m’attendais pas à autant d’ampleur, et autant de gens impliqués et auto-organisés alors qu’ils ne se connaissaient pas quelques heures auparavant, et j’ai constaté que rapidement les motivations reposaient plus sur le sentiment d’injustice que sur la taxe elle même qui fut la goutte d’eau (ou d’essence) qui fait déborder le vase
Non car le changement demande un projet alternatif
Oui pour la spontanéité des origines diverses. Parce qu’il montre une fois encore la stratégie du gouvernement qui laisse pourrir le mouvement, afin de provoquer la décrédibilisation par la division des Français.
Oui, j’ai aimé être au milieu de ces gens dont je connaissais certains, mais où il y avait beaucoup d’inconnus, hommes, femmes, jeunes, vieux, souriants et gais malgré leur accablement. Nous avons bloqué les SUV des « gens aisés » allant à la plage dimanche matin, c’était jouissif, ils n’ont pas aimé du tout être empêchés par une bande de gueux. D’autant que les gendarmes et les policiers municipaux semblaient plutôt favorables à ce mouvement. Maintenant, je suis comme tout le monde, je ne sais pas comment utiliser cette manifestation pour faire vaciller le gouvernement et, avec lui, l’Europe comme elle est. Je me dis qu’à chaque manifestation, « nous nous comptons ». Advienne que pourra !
Surtout ne pas laisser la rue à l’extrême-droite ! Bien sûr qu’il y a des gros beaufs parmi les gilets jaunes (comme des casseurs dans les grandes manifs, tout le monde semble oublier cela !), mais c’est la première fois dans notre entourage que certains manifestaient et cela a été l’occasion de beaucoup discuter, argumenter… J’ai choisi les actions notamment en rejoignant un groupe sur Carpentras = On en a GROS, Macron rends l’ISF d’abord, qui manifestait devant la gare sans bloquer les usagers puis devant la permanence du député LREM !
Oui
C’est un bon début
Non, pas pour le moment. Il faut être plus organisé et surtout éviter les dérives violentes, racistes, homophobes.
Pas du tout. Ce type de manifestation, déjà éprouvé des centaines de fois, ne donne plus rien. Mais il est nécessaire pour réconcilier les gens avec l’action, l’implication, la prise de conscience qu’ils ont le droit de dire non et le devoir de s’exprimer. Je pense que tant que nous n’articulerons pas nos forces de façon stratégique, en alliant toutes les associations qui oeuvrent chacune de leur côté sans se fédérer, tant que nous n’aurons pas créé et lancé un agencement d’actions continues et frappantes, rien ne changera. Les braises sont nées, mais si on ne souffle pas dessus, elles s’éteindront de nouveau.
J’ai vu des slogans du type: URSSAF tue l’emploi, la TVA nous étouffe, etc … Je suis militant FI et me suis positionné contre notre participation à ce mouvement qui brouille les messages et participe à la non acceptation de l’impôt.
Les gens que j’y ai rencontrés étaient beaucoup plus lucides que voulait bien le dire la télé. Et la détermination était entière car quand on était bloqué par la police on allait ailleurs pour continuer à manifester. Ces deux raisons me font penser qu’il y quelque chose qui se passe.
J’imaginais un déferlement plus important des ruraux. J’apprécie les aspects action directe, même si je suis syndicaliste. Je me méfie du poids des fascistes surtout quand une certaine gauche crache sur le mouvement et l’abandonne à l’extrême droite et lui faisant même la courte échelle en se réjouissant de chaque preuve de la présence de cette mouvance et en lui apportant le maximum de publicité sur les réseaux sociaux au nom du « je l’avais bien dit, ce ne sont que des beaufs et des fachos. »
Pour l’instant oui, mais j’ai des craintes de récupérations et d’infiltrations qui pourraient nuire au mouvement
C’est un bon début…
Oui, dans la mesure où j’ai vu plein de « nouvelles têtes » venir dans la rue pour échanger. J’ai entendu parler de « 6ème République » dans la bouche de gens que je n’avais jamais vu dans nos manifestations LFI ou autres…
Copions un peu plus le système anglo-américain en utilisant de plus en plus sa langue!!
Oui
Très citoyens mais erreur de rejeter les organisations syndicales,
Oui
Engagement inédit qui a surpris les politiques les syndicats les médias. En ce sens il mérite toute notre attention quand on est insoumis même si le danger de violences est présent!
 
NON ! Voir mes idées dans les 15 pages A4 de mon dernier petit texte « ESSAI 2 » qui vous sera transmis par mail à  l’adresse que vous voudrez bien m’indiquer. 1ére partie: QUI SUIS-JE 2éme Vers un nouveau PARADIGME. Bonne lecture (en fait j’ai 82 ans mais votre informatique est défaillante)
Non
Oui. L’organisation doit encore se mettre en place. Mais les échanges avec les gens sur les blocages sont passionnants et montrent que les personnes ont parfaitement conscience des dérives de nos dirigeants et veulent participer à la construction d’une autre société.
Je craignais le côté facho mais l’ambiance était très sympa sur le pont de Savines. Discussion avec des jeunes, des chômeurs, des retraités, même avec les gendarmes. Filtrage pacifique laissant passer les énervé(e)s.
Non, pas du tout, la conscience politique est très faible et le rejet de toute organisation partis ou syndicats, augure très mal de la traduction de cette colère dans les résultats des prochaines élections, Macron a encore de beaux jours devant lui.
Oui
Oui je pense car contrairement aux discours et débats « révisionnistes » de ces derniers jours, je ne retiens qu’un seul chiffre, révélateur, celui du résultat d’un sondage officiel (BVA je crois) que je n’ai entendu qu’une seule fois, le 17 je crois aussi, ou la veille peut-être: 3 français sur 4 soutenaient le mouvement des « gilets jaunes », qui donc ce jour-là représentaient les trois quarts de la France! Je n’ai depuis entendu évoquer ce sondage à nouveau nulle part, révélateur aussi.
Pas encore 🙂
Non, sur le lieu où j’étais manifestement les fachos semblaient plus nombreux que les fâchés comme moi. Et puis tourner en rond ne me semblait pas une action appropriée, car mes attentes vont au-delà du simple prix des carburants qui pour moi n’est que la face cachée de l’iceberg sur lequel notre société va se percuter et couler
Mon attente c’est que Macron et sa clique de voyous giclent et qu’il y ait d’autres élections, donc on verra. Ce mouvement à l’image des Français ne peut pas être parfait, .donc exit les tentatives de le décrédibiliser et respect pour tous ceux qui en ont assez de laisser les médias mainstream parisiens bien comme il faut penser a leur place et qui se bougent pour protester.
Non
Oui, et le mouvement ne fait que commencer. Nous allons inventer de nouvelles relations sociales.
Oui
Non. J’aurais vraiment aimé une véritable insurrection populaire et une véritable marche sur l’Elysée pour aller y chercher Macron et sa bande de voyous. Et faire le siège des préfectures.
Pas encore assez de gens qui se mobilisent malgré que nous sommes 99,9% en colère. Un grand nombre de citoyens n’a plus d’espoir, et ne voit pas d’issue, sans compter une petite minorité, qui ne se sent pas concerner et nous agresse, nous insulte. Quelle étonnante position ! Je leur explique que si eux ne prennent pas part au soulèvement, nous le faisons pour eux ! Mais j’avoue ressentir une réelle déception d’être confronter aux avis de ces citoyens !
Bien sûr que oui, mais les média se sont bien appliqués avec le gouvernement à minimiser le phénomène pour ne pas dire plus.De la désinformation à tous les étages.
Oui, j’ai filmé tout du long, la vidéo est à cette adresse : https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=420074231863441&id=100015826038533
Non
Pas encore
NON ! La 6eme République est la seule solution
Oui sur la mobilisation, non sur la médiatisation de ces connards de médias «mainstream». Si cela continu comme sur les plateaux télé et le gros de la presse écrite, je pense que tous les journalistes qui travaillent dans ces médias vont être catégorisé « ripoux ».
Oui mais cela ne se conjugue pas à l’imparfait . Tout est à poursuivre et à amplifier
Parlons au présent le mouvement continue et il est largement à la hauteur de mes attentes
Oh oui, je n’en attendais rien d’autre, peut-être même (je l’espère) c’est une chance: il ouvre les yeux des français.
 
 
La où j’étais dans le 91, la mobilisation était importante, mais pas suffisante a mon avis, j’ai rencontré aussi d’autres manifestants dans des sections de péages sur l’autoroute vu mon métier, où les plus courageux tenaient bon malgré le froid, en général dans mon métier, mes camarades de travail sont d’accord avec le mouvement, c’est une affaire qui nous concerne tous.
Oui quant à son message et sa prise de conscience. Non quant à la participation populaire insuffisante.
Oui et non. Il y a des bas dont je ne parlerais pas, la presse fait son travail de ce côté là … En revanche la solidarité et la volonté de ne rien lâcher tant que l’on a rien obtenu est très présente. A Chartres nous avons été épargnés par les accidents majeurs. La police est assez solidaire ça aide aussi il faut dire. J’aimerais cependant que les syndicats et autres mouvements politiques à l’instar du NPA ou de la FI aide le mouvement. Nous avons besoins de logistique pour des vrais mouvements massifs plus efficaces comme une manifestation à Paris et de moyens pour que les gilets jaunes se concerte sur les revendications. Pour nous elles sont claires mais les médias les ont dans l’ensemble présenté de manière éparse et minorée. J’espère un mai 68 sans les violences je ne l’ai pas vécu mais en ai tant entendu parlé.
Pour l’heure il est à la hauteur dans bon nombre d’endroit, le 24 sera extrêmement décisif, si la manifestation n’est pas autorisé et si par malheur le gouvernement prend l’option de la répression. Il y aura une rupture totale. Le gouvernement essaye d’avoir un responsable unique de ce mouvement pour une raison simple, il veut pouvoir le maîtriser mais c’est mal connaître l’ensemble des motivations qui le compose.
Oui. Déçu en revanche du traitement médiatique réservé à  l’événement par les média mainstream: L’accent est mis sur une participation faible et les incidents..
Au delà de mes attentes. J’avais peur que le tapage médiatique qui a précédé l’ébauche mouvement ne fini par faire que les attentes ne soient pas comblées. Finalement la mobilisation et l’avenir motivation des gens sont au rendez-vous. Cela peut donner quelque chose d’extraordinaire.
OUI
L’emploi de l’imparfait est très caractéristique ! le mouvement n’est pas fini…
Oui
Oui
Pas vraiment. Manque d’organisation.
Oui, et ce n’est que le début
Oui et non. OUI parce qu’il m’a permis de rencontrer plein de « gilets jaunes » qui se posent de vraies questions par rapport à l’avenir de notre planète (au contraire de ce qu’on entend dire dans les medias). NON parce que les médias ont rendu inaudibles les vraies réflexions existantes pour se focaliser sur des points de détails et que jusqu’à  maintenant il n’y pas eu possibilité (ou volonté) pédagogique d’expliquer à la population. Peut-être maintenant faut-il s’unir avec les corps intermédiaires pour être une vraie force ayant du poids.
Oui.
 
Pour un mouvement citoyen sans leader politique nous nous sommes au moins fait entendre. Je ne souhaite pas la violence même si je partage le ras le bol
Là où je me trouvais oui, pas mal de sympathisants de gauche mais aussi une population locale assez éclectique…Maintenant on peut voir sur les médias au sens large qu’il y a tout et son contraire. Mais comme à  St Nazaire il y a des structurations très encourageantes.
Non, car il n’y a pas de synergie entre les syndicats, les utilisateurs de véhicules, et les partis politiques d’opposition, dommage !!
Le rassemblement du 17 rond point pont de la Durance à Pertuis : 400 personnes pour un barrage filtrant jusqu’à  21h30
C’est un mouvement qui fait part à  l’initiative personnelle, hors de tout corps constitué. Il démontre un pouvoir de mobilisation pour des causes communes, hors de portée du politique qui n’en a pas la maîtrise, sauf à  discréditer par des propos mensongers et une propagande d’Etat qui traduisent le mépris de classe, insupportable à  ceux qui n’en peuvent mais de la galère de leur vie de tous les jours. Réagir, lutter avec de faibles moyens mais ne pas se laisser faire sans protester, car sinon le pire est encore à  venir. Expression d’un défoulement, d’un ras-le-bol, d’une colère. Mais pas seulement.
Aurait mérité une meilleure structuration. En outre cette déficience permet d aller du particulier au général en faisant toucher du doigt -et pas de celui que l’on se met dans l’oeil- que l urgence est grande devant les discours qui passent les mains dans le sens du.poil afin d’éviter d appeler un chat un chat et politique ce qui est politique. Les syndicats qui combattent -enfin qui le devraient-, que combattent ils? des mesures au détriment des travailleur-e-s et au profit du capital, lesquelles pour être économiques sont au final éminemment politiques, NON? TOUT SE PASSE DANS LES COMMENTAIRES A PROPOS DES GILETS JAUNES COMME SI EN NOMMANT LE MOUVEMENT ON AIT PEUR DE FAIRE PEUR A SES ACTEURS ET –TRICES….. Tout cela ayant pour conséquences par exemple,que les pratiques de gestions d un mouvement ayant mis des siècles à  se roder, typiquement à propos de la maîtrise d une manifestation, par exemple,ne peuvent bénéficier de l aide intellectuelle et logistique indispensables de ses Camarades. Je ne veux pas dire que les responsables de l action seraient « incompétents » seulement la méthodologie renforce l’action contre l’adversaire et que ledit adversaire lui sait profiter de toutes les expériences passées, contemporaines et qu’à cette heure-là nous nous cherchons la petite bête. Il a déjà en tête une riposte, sans compter qu il a la force ,les tièdes et les traîtres de son coté. RÉSISTANCE. HASTA LA VICTORIA…
Pas totalement. Super de voir tout le monde se saisir enfin de la goutte d’eau pour enfin réagir mais ce mouvement doit maintenant s’organiser avec les syndicats et les partis pour faire reculer ce gouvernement de hors sol/peuple que nous sommes.
 
Non. Les impôts et la vie chère ne sont que des conséquences. S’attaquer aux conséquences ne changera rien. Les manifestants ne semblent pas comprendre que la question est politique. Refuser la politisation du mouvement, c’est échouer avant de commencer.
Il est à la hauteur de ce que j’imaginais qu’il était capable de faire. Je n’ai jamais eu d’attente le concernant.
Je pense que la première journée était plutôt «encourageante» cependant il faut embrayer sur des revendications plus convaincantes
Non, mais il a eu tout de même le pouvoir de prouver au plus grand nombre les mensonges du gouvernement et de presque tous les médias.
Je n’avais aucune attente, plutôt de l’inquiétude !
Oui pour une fois une mobilisation a eu lieu au Faouet. Très peu d’échange entre les gens qui ne se connaissaient pas. Chacun dans son coin du rond point !
Pas encore
Suite à l’accouchement de ma femme le samedi j’ai peu participé mais j’aime voir les classes moyennes et populaires prendre conscience de leur force !! Si ça peut évoluer d’une jacquerie vers une révolution tant mieux…
Oui. Il a réussi à rassembler. Il tient au bout de 4 jours. Il gagne du terrain en Europe (?) et même si il s’endort, il ne disparaîtra pas. Déçu que nuit-debout n’ait pas eu de suite.
 
Il y a des gens de toutes opinions. Certains sont vraiment dans la galère:par ex. jeunes de 20 ans avec 800€/mois, éloignés de tout, sans métier et sans perspective, qui calcule tous ses déplacements au km près! D’autres sont contre toutes taxes…Je ne suis pas ok! Je me dis que la plupart des gilets jaunes vivent leur première manifestation. Peut-être seront-ils plus indulgents et compréhensifs devant d’autres manifestations (syndicales, par ex.) par la suite. Discutons et espérons!
Je n’avais pas d’attentes particulières… J’ai vu des « fachos » ou des réacs mais aussi des gens très bien. Des gens adorables. Des gens simples. Le peuple quoi ! Dans sa grandeur et sa bassesse. J’y ai vu aussi de la solidarité et de la dignité. Ca m’a fait très plaisir de voir des gens qui n’avaient jamais manifesté enfin se rebeller et s’auto-organiser…
Oui
La colère et la détermination des gens que j’ai pu rencontrer est bien là et ils sont prêts pour aller jusqu’au bout…! Le soutien massif des gens est également impressionnant, il suffit de voir combien de voitures klaxonnent à leur passage pour nous soutenir…! J’étais à Marseille, à Avignon (Le Pontet) et on pouvait facilement estimer que près de 50% à  75% des voitures manifestaient leur soutien à la cause pour laquelle nous nous battons.
Je suis contente de ce grand mouvement populaire mais je déplore toute violence que ce soit du côté de certains gilets jaunes comme de certains automobilistes.
C’est trop tôt pour avoir un avis tranché, c’est peut-être la première secousse d’un futur tremblement de terre politique.
Oui et non. J’ai beaucoup aimé la spontanéité de certains manifestants qui avaient été poussés uniquement par leur colère et leur indignation. Beaucoup n’avaient jamais encore manifesté. L’idée du gilet jaune à  apposer sur le tableau de bord est une très bonne idée, à  la fois simple et très ostentatoire très visible, qui rend le ou les mécontentements visibles a contrario des médias dans lesquels on tente par tous les moyens de les cacher…Etant syndicaliste je reste admiratifs du succès de cette démarche. En revanche, le collectif n’a pas de représentants et les objectifs et la suite à  donner à  se mouvement ne sont pas très clairs et seront difficiles à  transmettre efficacement. Je crois que le gouvernement Macron conservera des « séquelles » de cette attaque.
Oui sauf que j’ai regretté l’absence de plus de gens de gauche de mon entourage. La plupart des gens, je ne les avais jamais vu aux manifs, je ne les connaissais pas. Il y avait quand même quelques syndiqués (CGT, FO).
 
 
C’est encore du présent. Oui il est plus qu’à la hauteur, c’est quasi inespéré, et ça marche parce que ça crée du lien social, des rencontres qui ne se feraient pas, ça déclenche l’espoir chez les participants, parce que c’est mobile, horizontal, résilient, joyeux et créatif et sans chefs, donc sans prise possible pour le pouvoir. Le pouvoir et les flics sont dépassés. Le mouvement se réinvente et évolue et ça ne décolère pas. Danger néanmoins de la part des R-haine racistes et éméchés (témoignage à l’appui d’anti-Cigéro de Bure qui en ont été les victimes le 18 au soir) qui cassent du gauchiste, intimident, insultent et montrent leurs visages de despotes, mais ils sont minoritaires. Par contre ils s’entendent souvent très bien avec les CRS et la G.M. qui doivent être, à 50%, selon JLM, (et c’est vrai que l’on constate ça dans nos campagnes aussi), des R haines aussi. C’est un peu le danger de ce mouvement. Si ça devait se transformer en une révolution violente, ce serait la R haine et ses troupes ralliées de la police et de la gendarmerie qui prendraient le pouvoir, avec risque de guerre civile pour s’en défendre. Le fait que le palais de l’Elysée ait été approchable et approchée retentit à mes oreilles (à celle de JLM aussi je pense vu ce qu’il en disait à  Mathilde Panot place de la Concorde le 17) comme une manipulation qui, si elle se renouvelait samedi comme annoncée, pourrait légitimer un état d’urgence avec ou bien avec un Macron renforcé et de plus en plus despote, ou bien avec un général de l’armée que les médias pro-gouvernementaux ne manqueraient pas de nous présenter comme le sauveur de l’Unité Nationale alors qu’il ne serait que le plan B de l’oligarchie qui se régale toujours à  récupérer toutes les révolutions en France depuis 1789. (coïncidence, Ruquier a déjà fait la promo du général de Villiers (nom à particule évidemment!). Donc attention à ne pas vouloir prendre l’Elysée, à  ne pas demander la destitution de Macron (aucune base légale) mais plutôt la démission d’ E. Philippe et la dissolution de l’Assemblée. Et à rester présent dans toute la République française et ne laisser Paris qu’aux 15 millions de Franciliens.
Plutôt avec les réserves évidentes concernant les fachos qui livrent des migrants aux autorités.
C’est un mouvement qui pour l’instant dépasse mes attentes. Je suis contre l’usage de la voiture et des énergies fossiles, mais dans l’état actuel des choses en campagne, un carburant cher revient à  priver le peuple de chauffage, de travail et de loisirs. Je m’attendais à  des émeutes du pain, j’ai trouvé une manifestation bon enfant, spontanée et porteuse d’espoir. L’espoir d’une révolte populaire politique contre les dominants.
Oui, ce mouvement spontané avec peu d’expérience a montré toute la force, l’énergie qu’il pouvait développer. J’espère qu’il va se poursuivre et s’amplifier durant les jours à  venir jusqu’à bloquer le pays….et obtenir la démission du Président.
Il est essentiel de se reconnecter entre nous. Nous sommes tellement riches de notre solidarité. J ai débuté dans une Compagnie aérienne Air inter qui gagnait de l’ argent sur Paris / Nice ALPES MARITIMES ( coà»t / tunnels de la LGV!!!!) et en perdait sur Paris / Lorient mais c’etait ok car la mission d’aménagement du territoire a été respectée !! C’était ça l’intelligence collective….et les villes ne s’endettaient pas à cause du LGV sur 30 ans….et les agriculteurs ne se retrouvaient pas avec des terres coupées en 2…le mixte dans les transports comme partout ailleurs est sans doute la solution la plus écologique pour tous d’autant plus que les avions néo( nouvelle motorisation) sont infiniment plus propres qu’auparavant.L’avenir en commun ne nous empêche pas de réfléchir à  notre passé commun.
J’y ai participé samedi 17 novembre à  NàŽMES avec des amis… OUI cela s’est passé avec le sourire, sans agressivité tout en expliquant les raisons de ce blocage. Aucun drapeau ni signe d’appartenance à  un parti ou un syndicat.
Très beau mouvement. Des gens qui, hier, ne se connaissaient pas, se rencontrent, discutent, et partagent. Demain, ils se sentiront moins seul et oserons enfin revendiquer des droits, ensemble.
Non on en est loin, c’est au final un pathos de propositions et si certaines sont légitimes la majorités sont farfelues comme la dissolution de l’AN ou bien encore envahir l’Elysée ou pire mener une révolution et (je l’ai entendu) jeter les étrangers dehors!Je me suis usé à  leur expliquer qu’il serait plus judicieux de bloquer la Bourse ou les banques, plutôt que d’emmerder les gens qui vont bosser et qui en bavent autant qu’eux et n’ont d’autre choix que de rouler. Mais rien à faire! Donc au final, hier soir j’ai abandonné et j’attends de voir comment ça va évoluer pour me positionner à nouveau. Pour le moment je suis de retour à la case départ c’est à dire, ni pour ni contre!
Oui, même au-delà. Tant pis pour les erreurs.
C’est pas fini de toutes façons les grands mouvements syndicaux : retraites, loi travail, n’ont pas donné grand chose
Oui, plus que je l’imaginais
J’ai rencontré des personnes qui n’avaient jamais milité. Mais aussi des déviances, de l’agressivité , un manque d’organisation (le principe pas d’étiquette ) ça peut déraper
Non, car difficulté a avoir une expression collective
Tout n’est pas joli joli mais je pense que c’est très important que chacun voie que chacun avec tous peut s’imposer
Oui ! Dommage qu’il soit parfois utilisé pas très intelligemment
Le 1er jour le 17/10, blocage du centre commercial d’Orléans bien réussi. Ensuite,je suis parti en Vendée. Une certaine déception vient des camionneurs qui ne rentrent pas en action et des syndicats, notamment de la CGT qui « normalement est pour la convergence des luttes ». L’espoir est que cette convergence des luttes va finir par prendre mais que de temps perdu !
C’est en cours,il ne s’agit pas d’attente,le plus gros reste à  faire. Il nous faudra beaucoup de détermination
Samedi 17 oui
Non
Oui surprenant par son ampleur et la détermination des participants
Il ne le sera que s’il parvient à  éclairer nos concitoyens et permettra qu’une nouvelle classe politique prenne enfin le pouvoir. Militant de toujours dans des organisations politiques et syndicales je pense que malheureusement ce mouvement n’étant nullement structuré et organisé il n’ira pas bien loin.
Mes attentes seraient que les citoyens redeviennent acteurs de la vie politique. J’aurais souhaité une participation plus massive et un mot d’ordre « pensé » pour éviter au maximum les paroles blessantes envers les automobilistes.
Oui. Bon enfant, non violent physiquement et verbalement, organisé statégiquement. Participants déterminés, Oar convaincus que la machine à  les broyer ne s’arrêtera pas. S’est révélé à  leurs yeux la fourberie de la grand machine médiatique qui déforme en permanence la réalité du terrain .Souhaitons qu’ils n’auront pas à  prendre la mesure de la violence d’état qui fera tout pour sauver le pouvoir des dominants ……
Oui, mais pourquoi payer au passé?
Pour quelles raisons formulez-vous votre question au passé ? Il est en train de se construire… patience, papillon
Oui et on ne lâchera rien
Je n’attendais rien. J’ai trouvé que la participation du samedi matin était en dessous de ce que j’imaginais. Notre ville est encore bloqué, le mercredi. les principaux acteurs de ce mvt semblent très déterminés.
Malgré une organisation plutôt aléatoire au départ, j’ai pu constater encore aujourd’hui mardi, une belle mobilisation et des résultats assez bloquants ! pourvu qu’ils puissent arriver à  leur fin.
oui
Il dépasse toutes mes attentes
Oui et il n’est pas mort
Oui et non. Le problème, c’est qu’il va falloir que ce mouvement s’organise, fasse un « cahier de doléances » et se donne des représentants. Bref, pour le moment, c’est pas gagné…
« Etait »??? Ce n’est pas fini ! Et oui je crois qu’il y a là  un germe révolutionnaire : en l’absence de drapeau syndical et politique, on se retrouve autour du drapeau français et les symboles qui s’appliquent en l’occurrence sont ceux de la révolution, de la résistance, etc… Une ambiance révolutionnaire donc, avec toutes ses contradictions, la peur et l’espoir qui peuvent l’accompagner. En tout cas il se passe quelque chose d’important !
Oui beaucoup d’entraide des gens, le froid à  aidé aussi, obligé de se rapprocher pour se réchauffer autour des points de chaleur (feux de bois). Y a eu des débordements parfois mais c’était des individus isolés un peu alcoolisés mais la majorité des gilets jaunes présents interviennent pour calmer les esprits et séparer les perturbateurs. Des personnes ont apportés à  manger et à  boire parfois, ça a bien aidé à  tenir.
Oui même si la conscience politique restait souvent à  parfaire. A noter un vrai soutien des automobilistes « filtrés » qui ont encouragé à 95% le mouvement.
Non. Il faudrait être 10 fois plus nombreux pour qu’il y ait un véritable impact sur l’exécutif.
Oui. Par l’ampleur, probablement plus d’un million de personnes malgré les manipulations du gouvernement reprises par les médias serviles. Parce que, quelle que soit la suite, il a produit un éveil des consciences et à  convaincu de l’intérêt des luttes sociales. Parce qu’il a permis aux gens de constater la désinformation et la manipulation quotidiennes. Parce qu’il a mis directement au coeur de la cible:c’est un combat de lutte des classes, le peuple contre les riches et dominants. Parce que dans les blocages et manifs, beaucoup de gens ont pu discuter entre eux, s’approprier le politique et retrouver la fierté. Parce que ce mouvement a Réussi et démontré que le peuple avait des talents et des ressources. Parce qu’on a partagé sans les blocages beaucoup de moments joyeux, sereins, de partage et de solidarité. Et on a pu convaincre !
C’est un peu tôt pour avoir une opinion de ce genre.
Était ? Il est a la hauteur. Et il me donne beaucoup d’espoir pour l’avenir même si j ai l’inquiétude de voir émerge les frontistes.
Ce n’est pas fini
oui
oui
Il le devient à mesure que nous le construisons: entre les 2/3 et les 3/4 environs des personnes contactées sur les barrages filtrants se déclarent solidaires. D’autre part, contrairement à certains dirigeants nationaux, les militants de tous bords (y compris de droite…) parviennent à se coordonner. Et toujours sans étiquette affichée, même si on ne se cache pas ses opinions respectives. Il est clair que le milieu rural ( je ne veux pas dire forcement paysan, mais hors grandes zones urbaines ) est rassemblé par les difficultés causée par la politique actuelle.
Moyennement, mais c’était prévisible
Un bon début qui
Aucune attente, que des craintes, en référence à  au moins deux précédents brésiliens. 1) Le mouvement autoproclamé « pass libre » qui a conduit en juin 2013, sur la base de la revendication initiale d’une baisse des tarifs des transports urbains, plusieurs millions de personnes revêtues non pas de gilets jaunes mais de chemises jaunes et vertes (couleurs du drapeau du Brésil), à  manifester indistinctement contre le trop d’état, et en particulier contre le trop d’impôt. La croisade contre l’extension des politiques publiques qui transformaient le pays depuis la 1ère élection de Lula en 2002, était lancée. Il aboutira deux ans et demi plus tard au coup d’état institutionnel qui destituera la présidente Dilma Roussef, élue par plus de 60 millions de voix. 2) La grêve des camionneurs (indépendants et salariés) qui, en bloquant massivement pendant 3 semaines avec leurs véhicules tous les grands axes routiers et les accès aux raffineries et entrepôts d’essence, ont mené le pays au bord du rationnement (notamment raréfaction des produits alimentaires et médicaments à  la vente) et de l’asphyxie (plus d’essence). Exactement comme en France actuellement, la revendication fondamentale (et dans son cas unique) du mouvement était son opposition à¡ la hausse du prix du carburant. On sait le désastre politique qui vient de s’en suivre quatre mois plus tard seulement: l’élection du neofasciste Jair Bolsonaro, cette insulte à  l´humanité (Hyperlibéral au plan économique, et hyperconservateur au plan moral et culturel à  la présidence de la république. D’où le fait que pour moi, vu d´ici, ça craint pour la France cet épanchement des « Gilets jaunes », même s’il ne partage que l’une des deux couleurs dans lesquelles se sont drapées les manifestants de 2013, puis les camionneurs et les foules qui ont défilaient en faveur de Bolsonaro en 2018.
Peut mieux faire beaucoup de soutient mais manque de participant
Oui, j’y ai rencontré (et discuté) avec des personnes jamais encore rencontrées en manifestation. Et aujourd’hui certains ronds-points étaient encore filtrés à Pamiers.
OUI
C’est beau de voir des gens se mobiliser pour la première fois. C’est triste que certains jouent les snobs. Oui j’ai rencontré des cons. Mais des gens biens surtout. Si on veut un mouvement représentant nos idées la seule solution, et bien c’est de venir. Le mouvement est ceux qui le composent. Bref camarade venez!!
Oui, s’il continue et s’amplifie
Oui si ça dure encore jusqu’à gagner contre Macron
Oui
Oui et non, pas assez de personnes de gauche pour noyer le RN, absence d’appel des syndicats, bon la FI a fait à  minima mais vient de changer de braquet c’est bien. Pour ce qui est de la mobilisation oui un franc succès avec beaucoup de personnes qui bougent pour la première fois et du coup on a le sentiment qu’il peut arriver réellement un vrai changement, par contre il va falloir passer le RN
Non
De ce que j’ai vu à Sens j’ai été surprise de l’ampleur du mouvement. D’habitude, je vais aux manifs à Paris car à  Sens il n’y avait jamais grand monde et là de voir ces personnes qui pour la plupart font partie des abstentionnistes, qui subissaient sans réagir, les voir se mobiliser avec autant d’ardeur, j’ai été fière de ma région et je me dis que c’est un mouvement qui dépasse tout entendement.Je ne vois qu’une issue , car le peuple a dépassé ses peurs , c’est de faire un référendum pour le maintien ou non de Macron et son équipe.De Gaulle a eu le courage de le faire avec une cote de popularité plus haute que celle de Macron actuellement et qui doit être en dessous de ce que l’on nous sert. Ce gouvernement est dangereux..
Non
Non très peu d’implication des citoyens de gauche et c’est une erreur.
oui mais il ne doit pas s’essouffler
NON !!!!! pour ne pas embêter les salaries  » neutralisons » TOUS les péages et ( ToUS les radars avec nos gilets jaunes ^) sur le territoire de notre république
Non j’espérai qu’il y ait plus de monde
Il n’est pas fini ! Et oui, il est à  la hauteur de mes attentes ! C’est l’expression brute de ceux qui ne disent jamais rien ! Et elle est loin d’être aussi basique que les médias le disent ! Les gens, ça pense !
Oui, bcp de solidarité et de discussions
pas assez de mobilisation
je déplore qu’il ne soit pas plus investi par les gens de mon milieu (autonome/artiste/écolo/paysan-conf).
Au niveau participation et diversité des participants: oui. Pour le reste il n’y a pas de solution possible sans une dissolution de l’assemblée et du sénat et de nouvelles élections.
Oui pour l’instant ce mouvement populaire a réveillé l’intérêt pour la « politique » le dialogue instauré permettra de faire avancer les choses les gens prennent conscience des mensonges de l’état, des promesses non tenues et surtout du fossé qui se creuse entre l’élite et reste du peuple …en espérant qu’il y est une suite positive !
NSP
Oui et ce n’est pas fini
pas encore mais ça peut venir si tout ceux qui pensent comme nous mettent la main à  la pate
Mais il n’est pas fini! hé oui samedi 17 était une belle démonstration de force.
Je n’en parle pas au passé, il est un déclenchement, je l’espère. Les formes qu’il prend sont difficiles à  appréhender en direct. Les impacts peuvent être bénéfiques pour la conscience politique des pauvres, ouvriers, chômeurs, etc. qui sont une population que l’on a atomisée au cours des dernières décennies.
OUI malgré la désinformation des médias et des élus de La République En Marche. En espérant que les français lors des prochains scrutins n’aient pas la mémoire courte.
France insoumise au pouvoir ou des écologistes
Ce n’est qu’un début, j’espère enfin un blocage du pays que l’on n’a pas obtenu ni pour les retraites, ni pour la Sncf.
étant donné que j’y allais sans attente, oui, je peux dire que ce début de mobilisation correspondait à  l’idée que je m’en étais faite. Mais ce que je souhaite, avant tout, c’est que les militants Gilets Jaunes comprennent bien, qu’au-delà  de la démonstration de leur ras le bol, ils auront encore la possibilité de montrer leur désapprobation avec ce que fait le gouvernement, au moment des élections européennes !
pourquoi était il alors qu’il est encore très actif aujourd’hui , contrairement à  ce qui en est retranscrit dans les médias ! occupation ( bon enfant ) ici, jour et nuit, d’un rond point ( axes majeurs entre loire , isère et ardèche )
Oui déjà  pas mal et si nous voulions faire une révolution il faudra encore plus stopper la vie économique ou malheureusement attendre un grave faux-pas des milices gouvernementales(CRS et autres)
Oui car nous voyons de tout dans les gilets jaunes. Je ne suis pas convaincu que la continuité, en semaine, des rassemblements apporte quelque chose. Il faut nous promener tous les jours avec des gilets jaune pour que Macron et ses godillaux voit la colère qui nous anime.
non
Bien au-delà , car les gens étaient très nombreux sur les 4 rond-point de la ville de Mende, alors que les manifestations syndicales locales peinent à  rassembler du monde. Les discussions avec les participants étaient souvent constructives (à  parts 1 ou 2 excités qui voulaient casser la préfecture…)
 
Il n’est pas fini mais c’était un bon début
Pas encore, mais en revanche il est un bon début des festivités de commémoration de mai 68
 
Oui mais j’espère que ça va se développer pour gagner une société où l’être humain et la planète seront les priorités. J’espère que ce mouvement ira au bout contrairement à  68.
Oui
Je dirais « est-il » car je vais tous les jours avec mon gilet jaune -et le logo de F.Ruffin Rends l’ISF d’abord-.au blocage de giratoires pour l’accès aux zones logistiques à  côté des centres commerciaux de la périphérie de Caen . On change de giratoire quand les CRS nous délogent! Je ne sais pas ce que signifie un mouvement qui serait « à  la hauteur » de mes attentes moi qui ai commencé à  me battre avec le Parti Communiste contre la guerre d’Algérie en 1960. Si on ne se bat qu’avec les gens qui sont d’accord avec soi on n’avance pas beaucoup. Bien sà»r les personnes qui participent sont différentes ,certaines sont probablement politisés mais personne n’en fait état ,la grande majorité ne l’est pas. J’aime bien l’ambiance.Le peuple est comme il est:partout,même dans les salons parisiens il y a des alcooliques,des drogués,des racistes. Depuis samedi je n’en pas rencontré beaucoup. Le rejet, la haine du pouvoir Macronien sont très,très forts, je n’ai jamais vu cela même en 68 !!! Il y a des jeunes ,des vieux ,des ouvriers,des chômeurs,.. Avant-hier j’ai chanté L’Internationale ! Aujourd’hui il y a 4 giratoires bloqués entre Caen et Lisieux au lieu d’1 samedi. Les gens en ont ras le bol de l’injustice et que de plus on se foute d’eux.
Je n’en attendais rien de précis car c’est un mouvement inédit. J’ai aimé le mélange des générations et j’ai été bien accueillie avec ma pancarte « Manuel, rends l’ISF d’abord ». Apparemment, mon âge (73 ans…) ne rentre pas ds ce qui est attendu (« this must be a valid value ». Alors je modifie, mais j’ai bien 73 ans…
Oui et c’est une bonne surprise
Oui.Et il n’est pas terminé…
Non bien sà»r sauf si tous les mécontentements existants (contre la fiscalité mais aussi les transports, les infirmières, les hôpitaux, la fonction publique pourquoi pas, les salariés bref tous le mécontentements arrivaient à  être agrégés. Il faut ne même temps une réflexion sur la traduction politique de ces mécontentements pour in fine pouvoir mettre en place des mesures concrètes et une politique alternative.
Plus ou moins… sur les sites où j’étais il y avait trop peu de monde mais une très bonne ambiance
Pour le moment oui ( 21nov à  19h 30)
Oui. Pour un mouvement spontané, la discipline était impressionnante. Malgré quelques tensions, quelques glissades, la tenue des manifestants est restée exemplaire.
Je ne puis dire,j’ai simplement été surpris de leur détermination et de leur courage,si ce n’est de leur « patience ». Ils forcent le respect.
Oui et c’est pas fini.
Non mais c’est un début.
 
Plutôt :oui
Je ne peux encore y répondre… à€ suivre
Majoritairement oui. Quelques comportements déplorables chez les « gilets jaunes », d’autres plus encore chez les usagers de la route. D’où nécessité de mieux organiser nos mouvements, et de moins entraver la libre circulation citoyenne que le fonctionnement du « système ». Je retiens surtout de belles rencontres et l’expression de prises de conscience au-delà  de la seule fiscalité pétrolière et sans préalable d’appartenance ou distance politique.
Je ne sais pas encore
oui car je trouve beaucoup de gens que l’on ne voit jamais dans la rue et c’est l’occasion de discuter
L’emploi de l’imparfait n’est pas parfait car le mouvement continue et prend de l’ampleur. Mon attente, c’est que les citoyens reprennent le pouvoir de décider de lors sort. Un référendum pour se prononcer sur l’arrêt de la politique menée par ce gouvernement ou sa poursuite doit être organisé dans les plus bref délais. Une dissolution de l’assemblée et une destitution du président me semble inévitable.
Oui! Mouvement plutôt bon enfant, je n’ai vu aucun militant d’extrême-droite ni manifestation de racisme mais des gens de classe populaire qui expriment leur ras-le-bol. J’attendais encore plus de monde mais c’est déjà  un des mouvement les plus importants des 20 dernières années. On assiste à  une politisation rapide du peuple qui s’auto-organise, c’est en soi extrêmement positif.
Pour un début c’est plutôt pas mal , les débordements semblent rares et mal vus. Beaucoup de pédagogie à  apporter pour que les gens réinvestissent leur citoyenneté
c’est pas fini!
oui
Oui
Oui
Nous avons réussi à  bloquer une zone commerciale une journée. Nous avons beaucoup discuté, une majorité de gens rejette tous les politiques quels qu’ils soient, mais ne sont pas prêts à  vivre autrement.Il faisait très froid le samedi 17, le blocage filtrant n’a pas duré le lendemain…
Oui
Ce n’est pas fini!!!
Oui. J ai été surprise par le nombre de gilets jaunes dans une ville comme la mienne.
Non pas pour l’instant, mais j’espere qu’avec le mouvement FI nous allons pouvoir expliquer et rallier à  la cause commune
Je n’en attends pas des miracles. Macron et son gouvernement ont systématiquement ignoré les inquiétudes, les interrogations et les signaux de détresse envoyé par la société. Ils ont marginalisé les relais tels que les syndicats et les associations, en tout cas tout ce qui n’est pas « aux bottes ». Quand aux partis politiques traditionnels,gauche et droite, ils ont depuis longtemps abandonné leur rôle de constructeur d’idées nouvelles, coincés qu’ils sont par leur adhésion au système capitaliste et par l’angoisse du vide en cas de contestation. Pour moi, la FI et En Marche étaient deux tentatives de casser les codes et de combler ce vide politique. En Marche a gagné provisoirement, grâce au talent d’illusionniste de Macron et aux moyens dont il a pu bénéficier. Mais ça ne règle rien . La FI existe mais le mode de fonctionnement de la Ve République ne lui permet pas d’être une opposition efficace. Sauf si elle peut s’appuyer sur un large mouvement de « ras le bol » et le relayer. C’est ce qui m’intéresse dans ce mouvement. Il y a longtemps, malheureusement, qu’on ne peut plus faire faire masse « pour », mais seulement « contre ».
Non. Il faut les virer voir même les faire comparaître devant un tribunal spécialement créé pour juger les délits des politiciens, surtout concernant la destruction des structures du pays comme par exemple les services publics. Macron et les gouvernements depuis 1970, qui sont responsable de la destruction. Un peu comme les tribunaux pour les nazis, mais en France
Non. Il faut les virer voir même les faire comparaître devant un tribunal spécialement créé pour juger les délits des politiciens, surtout concernant la destruction des structures du pays comme par exemple les services publics. Macron et les gouvernements depuis 1970, qui sont responsable de la destruction. Un peu comme les tribunaux pour les nazis, mais en France
 
oui il est à  la hauteur de mes attentes dans la mobilisation, 1 million de personnes d’après un syndicat de police, les chiffres dans les merdias sont évidemment faux. Je ne suis pas surprise de la réaction de Macron et sa cour , son mépris et son arrogance.
Oui si nous ne laissons pas cette espace de contestation à  la droite démago et à  l’extrême droite.
C’est le commencement.
N’ayant pas d’attentes au départ je dirais oui
oui belles rencontres
Oui pour la mobilisation, si j’en juge par les commentaires sur les médias, je ne pensais pas qu’il y aurait autant de monde. Non si j’en juge par l’attitude du gouvernement qui ne semble pas vouloir assouplir ces mesures.
Au dela
Oui.
Oui mais ce serait bien de se donner les moyens de gagner , car un tel mouvement risque de valider : les politiques tous pourris et la législative ex poste vals avec 18 pour cent de votants dans cette période est inquiétante .
J’estime que le mouvement a permis à  une autre partie de la population, la plus pauvre ou la plus lésée, à  exprimer son dégout et sa peur de sombrer dans une plus grande pauvreté.Il faut se rendre compte que dans les campagnes, les gens perdent de l’argent tous les jours à  aller au travail!!!!! Il y avait des personnes qui n’avaient pas de voiture ( peuvent plus payer l’assurance et l’essence ) qui étaient venues à  pieds et qui étaient là  pour dire leur désarroi, leur pauvreté, leur tristesse et leur peur de sombrer encore plus. Ces personnes ont pu s’exprimer et être entendues par les autres qui partagent le même sort.C’est pour cela que ce mouvement est à  la hauteur de mes attentes à  ce niveau. Mais je sais que sans ligne politique et organisation, il n’y a pas de vent favorable à  ceux qui ne savent pas quelle cible ils visent…Je pense que seule la gréve générale est le seul moyen de les stopper et cela n’a encore pas été mis en place dans aucun pays d’Europe.C’est cela qui est incroyable , inconcevable
Non, la concrétisation politique de ce mouvement ne pourra pas se faire, les intérêts étant opposés. Le seul résultat sera sans doute quelques miettes lâchées par le gouvernement qui se dépêchera de les récupérer autrement.
Non. Il y avait trop peu de monde. Les corps intermédiaires se sont montrés lâches, voir méprisants envers nous. Les politiques, quand ils n’ont pas tenté une récupération, se sont aussi montre lâches et méprisants. Particulièrement une certaine « gauche ».
La lutte n’est pas finie.
Je pense que ce mouvement va prendre de l’ampleur d’une façon ou d’une autre. J’encourage les gens à  voter contre ce gouvernement aux prochaines élections.
 
Oui et je suggère des opérations escargots avec leur voiture pour les retraités , nous avons le temps d’une action durable et pénalisant les profits .
Hum… Difficile à  dire. J’adore notre groupe, et globalement j’apprécie cette occasion de s’auto-organiser (je pourrais presque parler d’anarchisme si les participants avaient davantage conscience de ce que ça implique et ouvre comme possibilités). Là  où je suis très satisfait, c’est qu’avec ce froid, la solidarité n’en est que renforcée, et les groupes se soudent. Et enfin, je suis heureux que l’on envisage enfin de laisser les ronds-points pour s’intéresser aux bâtiments administratifs : le message sera plus clair pour les citoyens et les représentants.
Ce mouvement est en train de s’étoffer, c’est un réel et grand espoir.
OUI. J’ai rencontré des gens motivés de toutes les classes d’âge. Un mouvement parti des citoyens qui a eu un franc succès le 17 novembre. Pas de leaders mais des gens qui en ont simplement assez d’être exploités et d’être pris pour des « cons » excusez le terme. Le ras le bol arrive à  faire ce que les organisations syndicales sont incapables de faire (je suis encore syndiquée et ancienne responsable syndicale de mon département dans l’éducation nationale, 40 ans de lutte avec mes années de militantisme étudiant, pour en arriver là  ! La réussite de ce mouvement redonne de l’espoir.
Oui, dans la mesure où le caractère spontané de cet évènement est intéressant, je l’espère comme le signe avant-coureur d’une prise de conscience du peuple.
Oui, il y a des gens du FN, des « classes pop' » avec pas beaucoup d’idées. Des gens qui ont pour horizon de se lever à 6h, de prendre la voiture, d’aller bosser, de renter chez eux à  19/20h, manger, Hanouna, dodo et le lendemain pareil. Quand on sort, c’est pour pousser le caddie. Z’on pas le temps de penser ! Oui, il y a eu des propos dégeulasses sur les « nègres », des agressions, des cris, des violences. Bien sur que bloquer les gens n’étaient pas la meilleure solution mais c’était le seul mode d’action autorisé bien évidemment ! Les huissiers nous attendaient aux péages… Je m’attendais à  tout ceci, mais je portais aussi l’espoir d’un vrai mouvement de classe, et j’ai pu la constater. Les gens tenaient absolument à  ce qu’il n’y ait aucune étiquette politique. Ils ne voulaient aucun dirigeant, aucun porte-parole. Ils voulaient se rencontrer, discuter, partager une même cause, bien qu’individuelle. Il y a eu du soutien pour les « responsables » choisis par la police, convoqués le soir même pour entrave à  la circulation. Il faut bien un responsable. Et le mouvement ne faiblit pas. On est pas beaucoup mais on est là . Les gens n’ont plus grand chose à  perdre. Sur le rond point de Belley, à  ralentir les voitures parce que c’est tout ce qu’on peut faire. On a pas de raffinerie, pas de dépôts de carburant qu’on connaisse. Les gens n’ont pas l’habitude de faire la grève/manifestation donc aucune méthode, c’est tout impro. Cependant, cela s’organise, doucement, sà»rement. Nous savons que c’est la même chose, sur plein de rond point, partout dans des milieux ruraux profonds. Les ronds-points, tiens, ca représente quoi ça ? D’avoir choisi les ronds-points, de se poster dessus, d’être la socle des camps de base ?
 
Oui et non. Solidarité entre les gilets jaunes , communions des idées mmais Pas de résultats concrets Une morgue toujours aussi arrogante du gouvernement J’aimerais comme mai 68 une grève générale et la police avec nous
Globalement oui….. il est certain que tous les participants n’ont pas toujours une faculté d’analyse avisée et opportune. Mais bon, la discussion sert à  ça !
Bien sà»r. Bien qu’engagé politiquement de longue date, j’ai aimé voir des personnes devenir actrices dans leur expression citoyenne
oui
Oui l’auto organisation je la vois déjà  à  l’oeuvre dans la bataille Linky , les gens peuvent être formmi
Oui clairement. Pour avoir participé à  une action blocage filtrant à  un carrefour très fréquenté de la rocade sud de Grenoble, j’ai trouvé dans mes échanges une volonté de vrai justice fiscale, et pas de propos de haine liés à  l’extrême droite.
Le temps de présence en bloquage de route où je me suis trouvée a été en effet interessant, surprenant par rapport aux manifestations auxquelles j’avais participé jusqu’à  présent. J’y ai peu trouvé de militants de gauche, plutôt monsieur et madame tout le monde je suis dans la galère.. C’était une somme d’individus , l’échange se faisait quand il était initié par moi, des niveaux de conscience politique très divers (pour le peu que j’ai vu) et une ambiance bonne enfant.
Je n’avais pas d’attente perdonnelle. Sur un plan plus large, le mouvement est en cours. Donc impossible de répondre à  cette question (qui m’étonne d’ailleurs dans ces conditions temporelles).
Au delà . Surtout ds ma région
Qui ? Quoi ?!
OUI ! Enfin la baisse de note niveau de vie, l’injustice de ce gouvernement et la disparition des services publiques sont visibles lors des débats à  la télévision Il faut obtenir l’annulation des réformes régressives de Macron
Oui
Ambiance fraternelle et chaleureuse. Je m’attendais à  rencontrer des électeurs du FN gonflés à  bloc et j’ai rencontré de braves gens dégoà»tés et désespérés par la dureté de leur vie et l’injustice d’une nouvelle taxation. La convergence des luttes nécessite d’aller à  la rencontre et de se confronter à  des gens qui ne nous ressemblent pas mais qui n’ont souvent en réalité pas de réelles convictions politiques. Ces moments d’échange sont humainement et politiquement précieux. Je suis très contente et fière d’être gilet jaune. Je n’afficherai pas mon appartenance à  la France Insoumise pour ne pas risquer d’empêcher ce dialogue et je préfère dévoiler mes convictions au fil de la conversation. Par contre j’ai mon gilet jaune sur le tableau de bord.
Oui
Pas plus, pas moins. Un mouvement très horizontal qui aura de la difficulté à  féderer les gens et à  promouvoir leurs paroles et leurs revendications.
Difficile de répondre de façon lapidaire à  cette question. OUI, si on s’en tient au nombre de GJ qui se sont mobilisés partout sur cette revendication. Non si on s’en tient aux contestations sur les seules taxes trop élevées sur les carburants alors qu’il s’agit en fait d’une colère qui s’est fédérée autour d’un thème consumériste. La multitude de raisons est la vraie cause de la réussite des GJ. Par ailleurs le fait incontestable, même s’il ne peut pas être vérifié maintenant, est l’appartenance d’une certaine proportion de participants à  des organisations syndicales, politiques, voir associatives, qui a favorisé ce succès.
Oui car on nous a beaucoup menti sur les chiffres et cela a fait très peur au gouvernement, preuve qu’ils ne sont rien face au peuple uni et que le mouvement à  eu l’impact attendu. A peine nous nous unissons et c’est la panique générale là -haut !
A poursuivre !
oui et j’espère que ce n’est qu’un début, que cela puisse prendre encore de l’ampleur, samedi 24 parexemple
Wait and see. Mais ça semble bien parti et de toute façon,il en restera forcement quelque chose. A nous d’en tirer du positif.
Pas assez suivi Pas assez de solidarité
Pour l’instant, oui. Mais à  mon avis ça ne fait que commencer. Je souhaite que ce mouvement se politise dans le bons sens. Ne nous y trompons pas, ce sont les ouvriers, les employés, les privés d’emploi, les retraités qui, en majorité, sont sur les barrages. C’est la lutte des classes qui ne dit pas son nom!!!
Ce mouvement n’est pas terminé et je souhaite que d’autre profession rentre dans la  » danse », nous sommes tous concernés Gilets Jaune et les autre même si ils ne sont pas dans le mouvement.
Action importante en Gironde
OUI , dommage que les syndicats et certains partis politique soit disant de gauche n’ont pas appelé a participer a ce mouvement
Je ne connais pas les revenus des deux retraités mais les autres personnes gagnent entre 1000 € et 1300 € nets. Je ne suis pas déçu. Ce sont des invisibles qui n’avaient jamais manifesté. Cela a un côté jacquerie mais je n’ai pas vu un mouvement anti-fiscal. J’ai argumenté avec mon affchette, la suppression de l’isf, c’est 5 milliards en moins qu’on prend sur nous tous par le biais de ces taxes. En fin d’après midi, j’ai rejoins à  Nantes un mouvement plus FI et aussi plus citadin de piétons et vélos jaunes sur les passages piétons.
à  voir, l’espoir fait vivre ça démarre plutôt bien
Pour l’instant oui
Oui, tout à  fait.
 
Oui, tout à  fait.
pas pour l’instant. Etait-il ? c’est parce que c’est fini?
OUI je suis surprise de la détermination des gilets jaunes et en suis satisfaite. Il me paraît urgent de structurer cette révolte , de réfléchir aux objectifs , de ne pas se tromper d’adversaire
Tout à  fait, pour la « France Profonde » d’abord, et SURTOUT LES FEMMES, qui savent Compter leurs fins de MOIS, depuis 10 ans!! Il faut que la moitié des Parisiens porte ce gilet, et s’en achètent, même s’ils n’ont pas de voiture!! Avec en PLUS le Pin’s PHI, de la France Insoumise, que je porte partout, depuis 2017, et bien seul malheureusement, tellement leur « COMM » est ratée sur le Politique, et inaudible sur leur prétendu « Sociétal »!!?
Attentes modestes…donc oui
Pas facile mais j’ai l’habitude…. au bout de 4 jours ils sont toujours pour la suppression de l’ISF (ne font pas la différence entre CSG et ISF)… ils ont la haine des syndicats et pire …. la haine des chômeurs « ceux qui branlent rien et pour qui on doit travailler pour les payer ». Ils trouvent très bien que Macron supprime les charges sociales qui servent à  rien car ça sert à  payer les chômeurs…. Ils espèrent toujours que Le Pen arrête de payer les arabes (qui branlent rien et nous font sauter la gueule). Il reste beaucoup de travail, mais ça n’est pas en leur tournant le dos qu’on peut espérer une évolution.
Je ne sais plus que penser. J’ai comme l’impression qu’il n’en ressortira pas grand chose face à  ce gouvernement « sourd » au Demandes du peyple
C’est un bon début mais il ne faut pas s’arrêter en si bon chemin car notre cher président ne sera pas facile à  faire flancher.
 
Déçu du manque d’idéologie (il ne s’agit pas juste de décrier la hausse de certaines taxes) et d’alternatives systémiques. Étonnament surpris du soutien des médias et des forces de l’ordre. Bilan mitigé !
Non, le mouvement devrait prendre la forme la plus pacifiste possible, se déplacer pour sensibiliser et de répéter. Durer dans la sérénité.
Tout se passe très bien sur cahors sans trop de debordements et surtout sans racisme comme j’ai pu l’entendre. Ce qui me donne du courage c’est de voir qu’une grande partie des gens nous soutien contrairement à  ce qu’on peut entendre. La marche sur paris va donner une idée de ce qui va se passer dans le futur….mais j’ai peur que les gens qui nous gouvernent préfèrent répondre avec la force et gardent leur ligne de conduite, ce qui ferait monter la pression et amenerait à  des comportements de plus en plus violents parce qu’il n’ont pas compris une chose encore, c’est que cette fois ci les gens sont arrivés à  bout et qu’il n’y aura plus de machine arrière.
Oui
Le mouvement n’est pas fini et maintenant ce n’est pas le gel de l’augmentation du carburant qui l’arrêtera. Pour moi ce mouvement ne peut s’arrêter que par une assemblée constituante et une sixième république.
Oui
On verra samedi. Souhaitons que la police martyrisée et d autres mis en esclavage rejoignent le mouvement
J’assiste et je participe quand je peux à  un mouvement inédit. Les syndicats et les partis politiques récoltent leurs trahisons . Je soutiens la France insoumise
On verra samedi. Souhaitons que la police martyrisée et d autres mis en esclavage rejoignent le mouvement
Je mets le gilet, mais je ne peux pas être sur les manifestations, encore en activité et militante Monnaie locale, Jardins partagés
oui
Il n’est pas fini! Vive Lassale. PS: Je suis membre actif ( très !!) de la Fi
oui dommage que des « copains » syndiqués ou de partis fassent la fine bouche… qu’as-t’on gagné à  gauche depuis ….? pour une fois que des gens sans doute moins politisés se remuent il ne faut pas louper l’occase d’ouvrir des convergences avec d’autres acteurs
oui, mais j’espère qu’il va amplifier.
Je n’avais pas d’attente particulière face à  un mouvement spontané et peu structuré,je suis contente d’avoir vu l’inquiétude qu’il a pu provoquer chez nos « zélites », c’est maintenant, la suite que j’attends. Comment ce mouvement va-t-il évoluer?
mouvement intéressant quant à  sa génèse mais très insuffisant par le nombre réduit de gens concernés
oui et non oui: sur le plan national : de belles manifestations non: peu de manifestant dans ma commune… action a venir:blocage des radars, peages libres: arret des pompes a fric pour l’etat
OUI, là  où j’étais il y avait plutôt une bonne ambiance, nous avons pu échanger entre gilets jaunes, mais aussi avec les automobilistes qui en majorité nous soutenaient. Et nous ne « bloquions » pas, mais faisions plutôt patienter et ralentir.
 
Non, car trop de résignation : même si on doit continuer de rouler, on peut faire voir son gilet jaune or beaucoup de personnes ne tiennent pas à  se faire remarquer par les « autres »
Il faut continuer, les mettre à  genou, c’est chaud, il faut en profiter.
Oui
Le seule chose qui n’a pas été à  la hauteur, c’est le traitement médiatique de l’information, et la remise en question des chiffres du ministère… à‡a ne fait que commencer…
Cela commence et même d’autres pays européen s’y mettent. Mais pour la réel ampleur je pense que oui, même si les merdias nous répètent sans cesse que le mouvement s’essouffle (comme pour la SNCF, ils sont aux ordres du pouvoir)…
Non, car il faut l’associer au seul mouvement politique de gauche qui propose véritablement une politique de rupture : la France Insoumise
 
Tout à  fait!! C’est fini, les Manifs de Syndicats et Partis, qui défilent pour « protester » et « se compter »!! Puis regagner sagement son travail le lendemain, fier d’avoir « pissé dans un Violon »!! Ce mouvement est ENFIN parti, pour durer un mois, ou un AN, en s’organisant de mieux en MIEUX, sans cette foutue « Langue de Bois » Mondialisée, des Politiciens et Journalistes « Experts » !
Oui
Non j’attend que le mouvement social participe à  ce mouvement!
OUI dans la mesure où il se poursuit et même dans mon village de même pas 2000 habitants il y a eu un barrage filtrant avec des agriculteurs et des gens ordinaires. J’espère qu’il se prolongera le 24 novembre à  Paris et ailleurs
Oui. C’est un bon début. Le mouvement va s’amplifier car d’autre Français vont trouver le courage de s’exprimer et de se joindre au gilets jaunes.
Oui, pourquoi ne pas essayer un mouvement citoyen? Bonne ambiance et solidarité
Je trouve bien que les gens bougent enfin. Mieux vaut tard que jamais… Ce serait bien de recenser tous les rassemblements qui ont eu lieu et d’arriver à  nous compter nous mêmes. A Villefranche de Lauragais nous étions plus de 300.
Non
Oui et près de chez moi à  l’entrée de Beziers, les gilets jaunes sont toujours en action.
Oui mais à  certains endroits j’ai pu constaté la tentative de récup du RN
Oui, malgré l’esprit FN parfois présent insidieusement, mais nombre de personnes qui se sentaient exclues ont pu exprimer leur rejet des abus de pouvoir des dirigeants.
NON
oui mais il doit se structurer par les mouvements de la gauche gauche et tous ceux qui veulent le changement.
Cest pas fini ! J’espère
Oui ! La réalité est proche du million de participants et beaucoup plus qui approuvent. Les médias insistent sur les accidents… il y en a bien d’autres tous les jours et on ne fait pas grand chose pour la sécurité quotidienne. Les éternels égoà¯stes (très minoritaires) râlent de ne pouvoir bouger dans le embouteillages. Il est nécessaire de traduire concrètement dans les futures élections par des votes en faveur des services publics et d’une société généreuse pour les plus démunis.
Bien plus haut que toutes les bassesses envoyés par les politiques ces dernières décennies.
Oui. Même si on a dénombré 290 000 personnes dans les blocages. Il y avait énormément de véhicules avec le gilet jaune, j’ai vu à  la terrasse d’une maison le gilet jaune, chez un coiffeur en vitrine. Globalement les gens en ont marre de la délinquance fiscale
Tout à  fait
oui
oui et non …comme tjs dans des mouvements de grande ampleur il y a des bavures mais cela est à  l’image du pays ..personne n’est irréprochable et il y aura tjs des gens irrationnels et impulsifs(même chez les journalistes) …mais ds l’ensemble c’est bien car ce mouvement est un moyen de montrer au pouvoir inflexible que les gens ne sont pas contents des mesures prises à  leur encontre …et ils commencent à  prendre conscience de leur force et que le pouvoir a peur … car il se rend compte qu’il s’ enfonce tout seul!
non
Oui
Oui, quoi que parfois décevant car de la violence verbale a été opposée à  ceux qui protestaient contre le blocage. Or ces gens sont du peuple, comme nous, et nous ne convaincrons personne par l’insulte ou le mépris : si Macron n’y arrive pas comme ça avec nous, nous ne ferons pas mieux avec les mêmes methodes.
 
Oui.
Oui et non, oui par le nombre non par le côté dépolitisé du mouvement (pour l’instant).
A la hauteur non, car trop inexpéroimenté. Le refus des corps intermédiaires est un gros handicap. Par contre le fait qiue les citoyens soient capables de partir sans attendre les consignes et sur un mot d’ordre juste est une très belle surprise. Très vite l’éventail des revendications s’est élargi et ainsi c’est un problème politique qui est posé : les gens n’arrivent plus à  vivre correctement !
dans mon département non, les revendications n’étaient que sur le prix du gas oil pour pouvoir continuer à  consommer avec peu de prise de conscience ecologique et politique globale
A voir….
En début d’après-midi le mouvement ne ressemblait qu’à  des petits rassemblements dispersés. J’ai été surpris par l’ampleur qu’a pris la manifestation parisienne à  un moment donné, juste après que les forces de l’ordre ont gazé les premiers manifestants. Le défilé sur les champs élysées était exemplaire. Je n’ai constaté aucune violence, à  part quelques tensions sans conséquence lors du filtrage à  la Concorde. Les gens étaient de tout âge, de banlieue, de Paris, majoritairement blancs mais pas exclusivement. Je n’ai pas entendu de slogans racistes ou homophobes. Cela se concentrait sur le pouvoir d’achat et le slogan majoritaire était Macron Démission ! Mes camarades et moi avons spontanément participé au mouvement et au filtrage. Nous nous sentions à  notre place. Le Média va-t-il couvrir la manifestation du 24 novembre ? Ce serait une bonne idée.
Oui pour l’espoir et la joie. Non parce que les syndicats et les assoc ont joué les vierges effarouchées et n’ont pas joué leur rôle. Non parce qu’il manque une stratégie nationale pour la suite, que ça risque de finir comme nuit debout, et que ces pourris au gouvernement seront encore plus pédants/puants Moi je rêve, dès que ce que l’on souhaite pour l’après aura été réfléchi, d’un boycott total, pays mort pendant 9 jours, 1 semaine + 1 week end. On se regroupe même dans les plus grandes maisons pour limiter les consommations énergétiques.
Oui et j’espère que les plus nombreux vaincront!!!!
Non
A voir…beaucoup de gens d’extrèmes droite…
pas vraiment mais il faut bien un début à  tout
Oui mais ce n’est pas fini
BIEN MAIS PAS ASSEZ. IL FAUT CONTINUER
Il faudrait plus de logistique et attention de la part de partis politiques et de syndicats
ce week-end dernier oui
Oui et non…
 
Pas trop il faudrait vraiment paralyser l’economie. Les gouvernants ont eu peur mais ils s’en foutent de ce mouvement d’humeur
oui meme si j’aurais aimé que l’on soit plus nombreux
oui
Pour l’instant on ne voit pas grand chose venir sinon un pouvoir empêtré dans un mouvement inorganisé donc difficile à  maîtriser.
la lutte n’est pas finie ,deux choses en commun chez les gilets jaunes ,la fraternité et l’insoumission
Oui et j’espère qu’il va durer
J’ai été un peu surpris de l’absence d’organisation et de direction du mouvement j’ai vu une trentaine de personnes sur le rond point mais pratiquement personne n’avait l’expérience de manifestations. Aucune opinion politique n’était exprimée sinon « Macron Démission » et si il y avait des gens d’extrême droite, cela ne transparaissait pas. J’ai passé 4h à  faire un barrage filtrant avec une autre personne, la majorité des réactions des automobilistes étaient positives et les gens repartaient à  80% avec le gilet jaune sur la plage avant. J’ai vraiment vu des gens qui ne se mobilisent jamais d’habitude, il y a surement des électeurs FN mais surtout, le vaste continent des abstentionnistes et une moyenne d’âge assez élevée.
Plus ou moins
Oui
Je suis perplexe devant les attitude, des propos racistes, anti-syndicaux et d’Extrêmes droite
C’était pas mal vu que ce n’était pas bien organisé. Il est dommage que les syndicats ne soient pas venus soutenir ces citoyens en colère. Pourquoi les laisser dans les mains de quelques fachos????
Oui bien plus encore. bien plus fraternel que beaucoup de manifs!
Oui, c’était très bien. Nous n’avons rien bloqué. Juste ralenti la circulation par la distribution de tracts. Les conducteurs nous ont soutenus. Un micro relié à  un haut parleur portatif était à  la disposition des automobilistes afin qu’ils puissent exprimer leur avis sur la situation sociale et fiscale.
Oui, j’ai rencontré des gens qui venaient pour des raisons très variées. Mais le ras le bol est général. J’ai aussi rencontré des gens qui, comme moi, pensent qu’ils faut aller plus loin dans la contestation mais aussi dans la prise de conscience écologique.
Comme je n’attends pas grand chose, étant donné que je lutte depuis toujours, le plus souvent en vain, la réponse est oui, c’est un bon mouvement, et il secoue bien tout le cocotier de l’état, dans toutes ses branches et ramifications. Bravo, pourvu que ça dure et que tout s’écroule au plus vite ! L’espoir de changement est à  ce prix !
oui et non oui dans sa spontanéité non dans les débordements fachos relayés, qui donnent l impression que le FN est aux manettes peur que cela fragilise les revendications
pas encore faut continuer résister et ne rien lâcher
oui
Pas tout-à -fait, ce mouvement rassemble des gens mécontents mais pas toujours bien conscients de la nécessité de poser le problème dans un cadre politique.
pour le moment non pas encore .
Préfère le mouvement des gilets verts.
Je suis très admirative du courage et de la détermination de ceux qui s’investissent (pour ma part, je n’ai fait que participer à  la manif de samedi dernier à  paris avec mon groupe d’action et essaierai d’aller à  paris samedi 24).
oui
Hauteur!? je ne regarde plus trop en l’air ,çà  me donne des courbatures. Le « phi » France insoumise, c’est un peu la forme du vol en louping. Là , il y a des grandes attentes… déçues! Les choses émergent… et nous sommes à  contre-temps de ce que nous avions envisagé, pris de court que le réel ne suive pas la volonté. Prétentieusement, on veut être Auteur du déroulement.
Oui, je trouve l’engagement de personnes non militantes très intéressant
 
Oui dans la mesure ou c’est toute une frange de la population qui d’habitude se tait qui s’est accaparé l’espace public pour s’exprimer. Parmi les gens que j’y ai rencontrés, peu ont une réelle « culture politique », mais beaucoup sont ouverts à  l’échange et, à  la manière de Nuit Debout, font vivre une forme d’éducation populaire.
J’y ai trouvé une grande qualité d’échanges, beaucoup d’intelligence, une vraie préoccupation écologique et pas de propos xénophobes. Le rôle des militants syndicalistes ou politiques présents me semble déterminant aux côtés des citoyens.
Oui
Du monde, mais pas assez de monde ! En revanche, une solidarité affichée par pas mal d’automobilistes qui, pourtant, ne suivaient pas le mouvement. De toute façon, on ne fait pas la révolution en hiver… Si Macron continue – et il va continuer – la grogne de cet automne deviendra aux beaux jours une colère généralisée.
Tout à  fait, population très variée, mais en particulier composé de personnes n’ayant jamais manifesté et qui découvre là  des moyens d’action. Ambiance bon-enfant très sympathique, avec beaucoup de solidarité.
Oui et ça ne fait que commencer
oui
Non bien sûr il faudrait que tous ceux qui souffrent de cette politique se mobilisent jusqu’à  faire tomber Macron par la pression de la rue et/ou par un vote massif en faveur des forces politiques ayant un programme de rupture écologique, économique et humaniste, dans l’intérêt général des Français et des Européens, comme c’est le cas de l’Avenir en Commun.
NON…
C’est pas fini ! jusque là c’est bien !mais il faut que tous les autres qui se sentent concernés mais qui hésitent se joignent a nous!
Oui parfaitement, jusqu’à  maintenant, on verra bien la suite, il serait peut-être temps que les syndicats et les partis politiques de « gauche » s’en mêles et tente une approche intelligente, avec les gilets jaunes, sinon il y aura immanquablement des dérives dans tous les sens…!!
très désorganisé mais sera mieux la prochaine fois. Pour la suite définir un vrai cahier de revendication. Retraite, santé, droit du travail….
Oui – bien plus efficace et vivant que les habituelles manifestations Enfin des endroits avec des personnes qui pensent différemment – fin de l’entre soi Facilité de dialogue avec les GJ, même de droite Bonne entente avec la police même si parfois rapport très chaud, en grande généralité bon accueil des automobiliste
Bien au-delà , j’ai rencontré un tel désarroi dans le peuple uni sans étiquette, clamant sa souffrance. les gens ne veulent pas lâcher, Beaucoup d’entre eux sont si écoeurés qu’ils ne croient plus en la politique. On a beaucoup discuté des propositions de l’Avenir en Commun et les gens étaient étonnés mais réceptifs. C’est un mouvement très fort à  mon avis qui va se poursuivre ce week-end. D’ailleurs alors que c’était un peu brouillon samedi dernier, il commence à  s’organiser sérieusement. personne n’a envie de bloquer les gens, mais les services publics , les hyper marchés, les centres pétroliers
Il est à  la hauteur de mes attentes si l’extrême droite ne le récupère pas.
J’attends de voir sur la durée et sur les revendications. J’espère qu’ils ne se contenteront pas d’une baisse des taxes du carburant et que cette expérience leur aura ouvert les yeux sur les médias, sur le mépris de la caste …etc…à  suivre
Oui car il était composé de participants variés par leurs origines, genres, statues social, âge ou orientation politique.
Je n’attendais plus rien. Il le sera vraiment à  la hauteur si les militants politiquement cultivés, partisans d’un changement, ne le laissent pas au RN et aux idées qu’il véhicule. Ni aux beaufs. Pour l’heure, il ressemble au peuple, il en rassemble bien des composantes dans ce qu’il a de meilleur et de pire. Il est sage de vouloir faire avec. Lisons Lénine : « Croire que la révolution sociale soit concevable sans explosions révolutionnaires d’une partie de la petite bourgeoisie avec tous ses préjugés, sans mouvement des masses prolétariennes et semi-prolétariennes politiquement inconscientes contre le joug seigneurial, clérical, monarchique, national, etc., c’est répudier la révolution sociale. C’est s’imaginer qu’une armée prendra position en un lieu donné et dira « Nous sommes pour le socialisme », et qu’une autre, en un autre lieu, dira « Nous sommes pour l’impérialisme », et que ce sera alors la révolution sociale ! Quiconque attend une révolution sociale pure ne vivra jamais assez longtemps pour la voir. Il n’est qu’un révolutionnaire en paroles qui ne comprend rien à  ce qu’est une véritable révolution. » (Lénine, dans « Bilan d’une discussion sur le droit des nations », 1916, Oeuvres tome 22).
pas encore, mais indispensable
A La Réunion, le mouvement des gilets jaunes ne concerne pas seulement, bien évidement, le prix des carburants qui est un déclencheur
NON
L’avenir nous le dira…
Oui et maintenant le deuxième round
En tant que mise ne bouche, oui.
Oui mais peut mieux faire.
Oui, pour l’instant.
La réponse à  cette question est suspendue à  la durée et l’ampleur du mouvement. Aujourd’hui je suis globalement satisfait de l’implication citoyenne et de la prise de concsience de la désinformation systématique des médias mainstream.
Juste professionnel
Pas encore
Accuser le président et ses complices dictateurs de voler les pauvres au profit des riches
Non, je pense qu’il faut bloquer tout le pays, totalement. Je suis pacifiste, mais à  un moment, il va falloir montrer que cela doit changer. Je le déplore cruellement, mais malheureusement, ceux qui refusent de laisser se faire les révolutions pacifiques devraient peut-être se préparer à  des « révolutions violentes »…
Oui et il l’est toujours??
Non. Convergence encore plus grande. Espère que le 24 le soit
Grande surprise dans une ville comme Lyon d’entendre les gilets jaunes reprendre en coeur l’Internationale!!! Mai manque de coordination entre les différents lieux de manifestation donc as assez de mutualisation.
Globalement oui
C’est un événement (avec un é majuscule) qui montre les nouvelles formes de luttes adaptées à  notre temps : notamment le blocage des flux marchands. Qui montre aussi la très grande méfiance du peuple vis à  vis des syndicats et partis. Ceux-là  devront en tirer les leçons. Je termine en précisant que j’ai voté Mélenchon au 1er tour des Présidentielles (« la fenêtre de tir » qu’il fallait utiliser selon la formule de Frédéric Lordon) et que je me suis abstenu au 2ème tour.
Peut-être un peu désorganisé mais je pense qu’il va prendre de l’ampleur et que les gilets jaunes vont changer de cible.
????
 
Oui mais malheureusement énormément minimiser par les autres média heureusement que votre média et les réseaux sociaux sont la pour montrer la réalité
Oui tout à  fait
Si ca va en s’amplifiant oui et surtout ne pas laisser le discourz haineux prendre le dessus de cette manif. A nous de proposer des solutions alternatives de gauche avec des valeurs humaines, écolos…
Non, pas assez de participants. C’est à désespérer de la masse des électeurs !
non pas encore assez fort, je souhaite vraiment une vraie insurrection
oui en espérant que le mouvement va s’amplifier
Le mouvement auquel j’ai participé samedi et dimanche était pacifique et « bon enfant », comme dit BFM. J’ai ressenti un mélange d’enthousiasme à  la vue de ces gens qui ne se connaissaient pas mais s’organisaient collectivement, l’ouvraient enfin, faisaient preuve de solidarité et de bienveillance les une envers les autres. Je pense que ce qu’ils auront appris pendant leurs moment d’occupation, ils ne l’oublieront pas. Mais comment se réjouir à  l’idée que des gens soient tellement énervées qu’ils soient prêts à  donner de leur temps, dans le froid, courant le risque de répression ? Cela montre aussi leur état de détresse. On en est arrivés là , punaise.
Ne sait pas
le mouvement commence, les initiatives sont encourageantes, le traitement médiatique caricatural. Merci pour votre traitement à  la marge des autres « médias »
Non. je déplore le manque d’implication et le peu de réflexion des gens qui se sont laissés influencé par les prétextes soit disant écologique de ce gouvernement.
Oui des personnes déterminée, beaucoup de femmes et des revendications plus larges, une envie nouvelle de s’impliquer.
Non. Le gouvernement n’a toujours pas changé sa politique et sa manière de réagir.
Non, mais rien n’est encore joué. C’est devenu difficile de se faire entendre avec un gouvernement qui se bouche les oreilles, méprise les gens, et envoie la milice des élites violenter les manifestants.
Oui
Ce mouvement en est à  ses débuts, il démarre bien et doit se poursuivre jusqu’à  ce que nous obtenons gain de cause.
non, je suis de plus en plus convaincu qu’il faudra en passer par une violence beaucoup plus prononcée, beaucoup plus intense, pour faire bouger les choses
Partiellement.
Non. Je n’aime pas les violences. Le peuple doit être organisé. Ce n’est pas de la récupération politique. C’est une nécessité pour que ce ne soient pas les forces obscures qui gagnent. Il faut les syndicats, les partis et les citoyens. Toutes les gauches enfin réunies dans la rue pour une autre société. Maintenant.
Je n’attendais pas grand chose : sans organisation ni grille d’analyse politique, ça s’essouffle. La colère contre macron se transforme en frustration puis colère contre le peuple – au final, ça tire sur les nerf, on abandonne et hop ! un nihiliste de plus ! On verra ce qui va suivre, avec l’arrivé des syndicats.
mes attentes se portent vers le pouvoir en place
Mieux, car j’ai rencontré et discuté avec des gens que je n’aurai sans doute pas rencontré autrement et ds la bonne humeur !
Pour l’instant oui, j’en doutais pas, tout comme nuit blanches… mais la suite? pour le long terme? ça va s’essouffler comme nuit blanche? Le problème de beaucoup de gilet jaune est qu’ils se disent apolitiques. Ce qui est faux, tous le monde fait de la politique, quand tu prend un choix ou tu mène une action selon une direction bien précise tu fait déjà  de la politique. C’est triste qu’il confondent 4 connards qui ont ou sont au gouvernement avec ce qu’est une activité politique!
Non. Nous n’avons pas obtenu de résultats
Non bien sur.J’aimerais quelque chose de beaucoup plus radical. Il faut qu’on arrive à  générer de l’intelligence collective pour mettre un bordel soigneusement néfaste à  cette caste.
C’est un mouvement populaire. Toutes sortes de personnes se retrouvent autour d’un mot d’ordre commun : Macron démission. Et ça, c’est quand même assez révélateur ! Alors oui, pour moi, c’est un sursaut populaire comme il n’y en a peut être jamais eu, et c’est toujours très enrichissant et plein d’espoir.
Difficile de convaincre à  gauche qu’il faut aller les aider. Dommage de tant de réticences
 
oui
Oui
Pas encore
OUI
Oui mais je déplore de nombreux actes haineux à  caractère homophobe ou raciste. Desquels je me désolidarise totalement.

Légende : Gilets jaunes le 17 novembre 2018

Crédits : Capture d’écran / YouTube / Le Média

1 Comment

  1. Jean-Paul B.

    Alors les Gilets Jaunes toujours des fachos?
    Brouillons dans l’expression peut-être,mais sur le fond ils ont su cristalliser la révolte sociale nécessaire pour le pouvoir d’achat, contre le mépris dont nous accablent les « sachants » énamourés de Macron et,inconsciemment sans doute, l’UE et ses politiques
    d’austérité perpétuelle, mieux que les directions syndicales et les états-majors des partis de Gauche.
    Pas mal pour des « inorganisés » non?

    Réponse Signaler un abus

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signez la pétition !

Devenez Socio

Derniers Tweets

Pin It on Pinterest

Share This

Partagez cet article

Avec vos amis !