Select Page

Liberté relativement fondamentale

Liberté relativement fondamentale

En demandant aux manifestants de neutraliser les “casseurs”, le gouvernement entend criminaliser toute manifestation.

A l’issue de la manifestation parisienne du 26 mai 2018, le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb, a déclaré sur BFM :

« Je crois que si demain on veut garder le droit de manifester, qui est une liberté fondamentale, il faut que les personnes qui veulent exprimer leurs opinions puissent aussi s’opposer aux casseurs et ne pas, par leur passivité, être complices. »

Tout d’abord, qui “on” ?  Le ministre sait pourtant dire “je” ? Parle-t-il du gouvernement ? Monsieur Collomb estime-t-il parler au nom du peuple ? Mais revenons à sa déclaration.

Étrange injonction

A la lire et relire, les manifestants pacifiques devraient donc repérer des “casseurs” qui ont eu la gentillesse de s’habiller afin d’être parfaitement identifiés par les téléspectateurs, tout en restant invisibles aux yeux aguerris des policiers qui filtrent l’arrivée des manifestants.

Autrement dit, les manifestants sont invités à neutraliser à mains nues des “black blocs”, alors que des centaines de robocops suréquipés et surentrainés n’y parviennent pas.

Autrement dit, manifester n’est plus une liberté fondamentale puisqu’elle devient, par la volonté du Ministre de l’Intérieur, soumise à une condition : les manifestants devront faire la police à la place de la police nationale étrangement défaillante.

Soit Monsieur Gérard est un incapable, hypothèse absurde, puisqu’il a été personnellement intronisé par le président-monarque. Soit Mister Collomb trahit le dessein profond du pouvoir qui est d’assimiler tout contestation à de la criminalité.

Et dans ce cas les “black blocs” offrent une opportunité miraculeuse au gouvernement.

Autrement dit, le rôle d’un ministre de l’Intérieur qui ne met pas hors d’état de nuire quelque deux cents casseurs identifiables, pourrait et devrait logiquement être assimilé à de la complicité passive.

Mais que fait la police ?

Photo : Gérard Collomb, 22 août 2013

Crédits : Arthur Empereur/ Creative Commons

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Devenez Socio

Derniers Tweets

Pin It on Pinterest

Share This

Partagez cet article

Avec vos amis !