Select Page

A Notre-Dame-des-Landes, l’expulsion a commencé

A Notre-Dame-des-Landes, l’expulsion a commencé

Ce matin près de 2 500 gendarmes mobiles ont été déployés sur la ZAD.

Il est 4 heures du matin à Notre-Dame-des-Landes. Trois mois après l’annonce de l’abandon du projet d’aéroport, les gendarmes s’apprêtent à expulser ceux qui vivent là. La trêve hivernale est terminée, l’expulsion peut commencer. Le jour ne s’est pas encore levé à Notre-Dame-des-Landes, mais déjà les lacrymogènes sont lancés.

Il est 7 heures sur Europe 1, le ministre de l’intérieur, Gérard Collomb prend la parole : « Qu’une fois pour toutes, on en finisse avec cette opération qui a commencé il a une quarantaine d’année. Nous maintiendrons des forces de l’ordre pour qu’il n’y ait pas de nouvelle occupation. »

Pendant ce temps près de 2 500 gendarmes mobiles sont déployés sur le terrain, faisant face à une centaine de zadistes déterminés à résister.

Détruire, tel est le mot d’ordre. Des bulldozers détruisent des cabanons, des pelleteuses détruisent des chapiteaux. Des années de vie réduits en miette. Des paysans à qui ont enlève leur terre.

Gazés les zadistes, gazés. Face aux lacrymos, ceux qui résistent ont leur arme : la boue. Ainsi ceux qui vivent de la terre, n’ont plus que la terre pour se défendre.

Sur place, les journalistes peinent à faire leur travail. Filmer. Filmer pour montrer. Montrer la violence, et la résistance. Chose impossible à Notre-Dame-des-Landes, seuls des images fournies par la gendarmerie sont diffusées. Le gouvernement tient à sa communication. Heureusement il reste les mots.

Nous avons contacté Nicolas de la Casinière, envoyé spécial pour Reporterre. Pour suivre heure par heure, ce qui se passe dans la ZAD, suivez son direct ici

Crédits: Flickr

2 Comments

  1. antoine

    Veuillez corriger, ce ne sont pas des CRS mais des Gardes mobiles (gendarmerie). Merci.

    Réponse Signaler un abus

Trackbacks/Pingbacks

  1. François Jarrige : « Il faut encourager et militer pour une baisse massive des consommations d’énergie » | Le Média - […] l’intimidation. En février dernier, après l’annonce de l’abandon du projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, le gouvernement a donc décidé de…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signez la pétition !

Devenez Socio

Derniers Tweets

Pin It on Pinterest

Share This

Partagez cet article

Avec vos amis !