Select Page

Partiels sous surveillance policière

Partiels sous surveillance policière

C’est la fin de l’année universitaire et la période des examens pour les étudiants. Mais en pleine mobilisation, pas évident d’accorder du temps aux partiels. Les syndicats étudiants revendiquent la validation du semestre pour tous afin de ne pénaliser personne et de permettre aux étudiants et personnels de rester concentré sur le mouvement social.

A l’université Lille 2, l’administration passe en force. Malgré la contestation universitaire, des partiels sont organisés. Pourtant des enseignants avaient annoncé boycotter l’organisation des examens. Dans une ambiance très tendue, les forces de l’ordre ont été convoquées pour « sécuriser » la tenue des partiels. Pour le Média, Théo, un étudiant en deuxième année de science politique raconte.

La tenue ou non des examens est devenu un enjeu central du mouvement étudiant. A Nanterre des enseignants annoncent vouloir donner la note de 20 sur 20 à tous les étudiants.

Laisser un commentaire

Devenez Socio

Restez connectés au Média

Les Tweets du Média

Les dernières émissions du Média

Loading...

Ne manquez pas les nouveaux articles du Média

Suivez l'actu d'une presse libre et indépendante des puissances financières

Merci d'avoir souscrit à notre newsletter !

Pin It on Pinterest

Share This

Partagez cet article

Avec vos amis !