Select Page

Le Burn-out, toujours pas reconnu comme une maladie professionnelle

Le Burn-out, toujours pas reconnu comme une maladie professionnelle

En France, le burn-out n’est toujours pas reconnu comme une maladie professionnelle. Dit sans anglicisme, l’absurdité de cette situation est encore plus remarquable : le syndrome d’épuisement lié au travail n’est pas reconnu comme une maladie liée au travail.

Cela signifie surtout que ça ne fait pas partie des maladies indemnisables automatiquement, sans que le salarié n’ait à prouver qu’il existe un lien entre sa maladie et son travail. François Ruffin, député France Insoumise, défendait aujourd’hui en commission une proposition de loi visant à reconnaître les troubles psychiques résultant de l’épuisement professionnel comme maladies professionnelles. Le texte a été rejeté par la majorité La République en Marche.

Pour lire la proposition et revoir les discussions lors de la Commission des affaires sociales : cliquez ici.
Il y aurait en France entre 30 000 cas reconnus, selon l’Institut national de veille sanitaire et 3 millions de travailleurs potentiellement concernés, d’après le bureau de conseil Technologia. Seuls 596 cas ont pu être reconnus comme des maladies professionnelles en 2016, selon le dernier bilan de la Caisse nationale d’Assurance maladie.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Devenez Socio

Restez connectés au Média

Les Tweets du Média