Select Page

Grève à l’Holiday Inn de porte de Clichy : négociations avortées 

Grève à l’Holiday Inn de porte de Clichy : négociations avortées 

Des négociations se sont engagées hier entre les grévistes de l’Holiday Inn de porte de Clichy et l’hôtel. Les pourparlers se sont vite arrêtés, les syndicats estimant « inadmissibles » les demandes de l’établissement. 

« Ils (l’Holiday Inn ndlr.) se sont comportés comme des gangsters, et je pèse mes mots ». C’est un Etienne Deschamps, représentant syndical CNT-Nettoyage, en colère, qui n’en revient pas des demandes que l’hôtel a formulées pour mettre fin à la grève qui paralyse l’hôtel depuis maintenant 102 jours. 

L’établissement quatre étoiles, qui, jusqu’a présent refusait de prendre part au conflit, a accepté de répondre favorablement aux requêtes d’internalisation, mais seulement pour les secteurs de l’hébergement et des parties communes. La situation des femmes de ménage resterait alors inchangée. 

De plus, la direction de l’hôtel a également exigé que, la représentante syndicale des grévistes, Mirabelle Nsang, soit écartée pour avoir été, selon eux, l’initiatrice du mouvement de grève. « Une demande absolument inacceptable » pour Etienne Deschamps. « S’ils vont sur ce terrain-là, on aura aucun problème à ce que la grève continue 100 jours de plus » ajoute-t-il. 

Pour rappel, si vous souhaitez soutenir la grève, vous pouvez aider les grévistes à compenser leur perte de salaire via :  

Crédits photos : Le Média

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Devenez Socio

Restez connectés au Média

Les Tweets du Média