Smishing : faites attention à ce SMS, une arnaque redoutable se cache derrière

Le smishing est un nouveau moyen d’escroquerie initié par les malfaiteurs. Faites attention à ce SMS frauduleux qui arrivent sur les smartphones, dont le but de dépouiller les victimes. Attention, il faut rester vigilant, cette technique d’escroquerie a fait rage et a fait de nombreuses victimes.

Smishing : faites attention à ce SMS

Après le phishing, il y a le Smishing. Mais qu’est-ce que c’est exactement ? Il s’agit d’une technique d’escroquerie qui combine SMS et Phishing. En fait, cette arnaque informatique consiste à envoyer un SMS avec des liens frauduleux qui redirigent vers des sites malveillants. Une fois que le bénéficiaire clique dessus, il est ensuite redirigé vers un lien qui l’incite à divulguer ses données personnelles ou des identifiants de connexion.

Il est à souligner que ces liens sont conçus pour enregistrer les données que l’utilisateur a saisies une fois qu’il est tombé dans le piège. D’ailleurs, de faux SMS, il y en a beaucoup. Les escrocs savent très bien comment attirer plus de victimes. Par exemple, il y a des messages avec de fausses promesses de gains. Cela peut être des prix en espèces ou des cartes de cadeaux de la part d’un enseigne ou d’une marque reconnue. Par ailleurs, on sait que l’objectif des malfaiteurs est de voler les données personnelles et l’argent des utilisateurs d’internautes.

Un faux message de l’administration fiscale

Ces derniers temps, un smishing fait rage. Les victimes reçoivent un faux SMS venant d’un faux agent du fisc. L’arnaqueur qui se cache derrière indique que vous avez droit à un remboursement d’impôt. Dans ce sens, il vous suffit de cliquer sur un lien pour la recevoir dans les plus brefs délais.

Le message en question est « Info Impots Gouv. Trop-perçu constaté sur votre avis d’imposition 2023. Suivez le lien afin de procéder au remboursement ». Par ailleurs, il faut surtout éviter de cliquer sur le lien frauduleux.

Interpellée par cette nouvelle forme d’arnaque, la DGFiP rappelle aux contribuables qu’ « elle ne demande jamais de coordonnées bancaires, d’informations personnelles, de données d’identification des fournisseurs et des clients, d’informations sur les factures ou sur les références des contacts financiers par courriel ou par téléphone ».

Comment éviter ce genre d’arnaque ?

Il faut faire attention à ce faux SMS. Pour éviter les escroqueries par SMS, il est important de ne pas cliquer sur les liens ni de divulguer de mots de passe à une institution. Dans le cas de doutes, il est préférable d’appeler directement l’institution.

Ensuite, il est recommandé de vérifier les numéros inconnus en ligne ainsi que les fautes d’orthographe dans les SMS. Sachez que les messages officiels du ministère se terminent par « gouv.fr ». Dans le cas contraire, soyez vigilant, il s’agit sans doute d’une arnaque.

Si vous recevez un SMS suspect, veuillez le signaler au numéro 33 700 ou sur internet-signalement.gouv.fr. Vous pouvez contacter Info Escroqueries au 0 805 805 817.