Saviez-vous que si vous possédez un ancien disque de stationnement, vous risquez une amende ? on vous explique pourquoi

Détenir un ancien disque de stationnement peut vous valoir une mande. Désormais, il vous faut un qui répond aux standards européens. Aujourd’hui, nous nous sommes intéressées à ce sujet pour vous alerter.

Avez-vous un ancien disque de stationnement ?

Le disque de stationnement est un dispositif accessible à tous les automobilistes. Il leur permet de garer leurs voitures temporairement sans frais sur des zones désignées. Cependant, il ne dispose que d’une période restreinte. Il est de couleur blanc dans un étui bleu. Les automobilistes doivent l’exposer derrière le pare-brise pour afficher l’heure d’arrivée du conducteur.

À présent, un ancien disque de stationnement ne compte plus. Pour être en règle, il faut se conformer aux normes européennes. Pour mémoire, la France a pris la décision d’opter pour un nouveau format depuis 2012. D’ailleurs, il existe beaucoup de points qui le différencient de l’ancien modèle disque de stationnement.

Les spécifications de ce disque suivent les critères de la directive 2003/20/CE de l’Union européenne du 8 avril 2003. Donc, tout manquement à cette récente règle pourrait entraîner des amendes.

Les caractéristiques de ce format européen

Le nouveau disque de stationnement au format européen n’est pas le même que les anciens modèles. Il affiche uniquement l’heure d’arrivée du véhicule. Ainsi, les autorités locales pourront modifier la durée de stationnement permise.

Le disque est gradué en heures, demi-heures et tranches de dix minutes. Il a des dimensions de 150 mm x 150 mm. Ensuite, il existe également des inscriptions en français pour indiquer l’heure d’arrivée et de début de stationnement.

Détenir l’ancien disque de stationnement disque expose à des amendes similaires à l’absence totale du dispositif. En 2022, environ 11 millions d’amendes ont été distribuées pour non-respect des règles de stationnement.

Que risquent ceux qui ne respectent pas cette norme ?

L’utilisation d’un ancien modèle de disque de stationnement expose à une contravention. Le manquement à l’utilisation du disque approprié entraîne une amende équivalente aux contraventions de première classe en matière d’arrêt et de stationnement. Ce qui correspond donc à une amende forfaitaire de 17 euros.

De surcroît, il est illégal de modifier l’heure du disque sans déplacer le véhicule. L’ajustement de l’heure affichée sur le disque est synonyme de fraude. Dans ce sens, l’automobiliste risque une amende de 35 euros.