Salaire minimum : une nouvelle hausse prévue pour le 1er juin 2023

Bonne nouvelle pour les employés rémunérés au salaire minimum ! Celui-ci va faire l’objet d’une nouvelle hausse à compter du mois de juin prochain. On vous dit tout ! 

Dans un récent rapport, l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) a indiqué que le SMIC allait faire l’objet d’une hausse minimale de 2% d’ici le mois de juin prochain. Une revalorisation qui est d’ailleurs prévue dans le code du travail

Vers une revalorisation du SMIC d’ici le 1er juin 2023

En France, ils sont nombreux à toucher le salaire minimum interprofessionnel de croissance ou SMIC. Aux dernières nouvelles, la valeur de celui-ci va subir une nouvelle majoration au cours des mois à venir. Après une hausse de 1,81% au début de l’année, ce taux devrait atteindre les 2% d’ici le 1er juin. C’est en tout cas la bonne nouvelle que l’Insee a rapporté dans un communiqué officiel publié le 15 mars dernier et repris par nos confrères de Capital.

A ce propos, Olivier Simon, membre de l’Insee, s’est prononcé dans les colonnes de l’hebdomadaire. Il souligne : “La diffusion de l’indice des prix d’avril provoquerait une revalorisation systématique du salaire minimum. Cet indice devrait être dévoilé au public vers le milieu du mois de mai pour entraîner par la suite une hausse du SMIC le mois d’après”.

Pourquoi cette nouvelle hausse ? 

Cette revalorisation du salaire minimum va de pair avec l’inflation qui paralyse l’économie du pays depuis plusieurs mois. Le code du travail stipule en effet qu’en cas d’augmentation de l’indice nationale des prix à la consommation, le salaire minimum doit subir une augmentation d’au moins 2%. La valeur du SMIC sera alors relevée en conséquence. Le mois dernier, cette indice était fixée à 115,06 contre 113,53 au cours du mois de novembre. 

Toujours selon l’Insee, la hausse de 1,35% va bientôt frôler le cap des 2% le mois prochain. A un tel rythme, il faudrait s’attendre à une prochaine augmentation du salaire minimum d’ici le 1er mai. Tout va dépendre des statistiques officielles qui seront publiées d’ici le mois d’avril prochain. Affaire à suivre donc !