Retraite complémentaire : l’Agirc-Arrco révèle d’excellents résultats !

Dans un communiqué officiel, l’Agirc-Arrco a dévoilé les résultats de sa retraite complémentaire et elles ont de quoi réjouir les retraités. On vous dit tout ! 

L’an dernier, l’Agirc-Arrco a comptabilisé des résultats avoisinant les 5 milliards d’euros. Des chiffres qui reflètent la puissance du régime complémentaire réservé aux employés du secteur privé et qui est contrôlée par les partenaires sociaux.

Agir-Arrco fière de ses résultats de 2022

Le chiffres sont bons pour l’Agir-Arrco. En 2022, la retraite complémentaire des employés du privé a signé un “résultat technique” évalué à plus de 5 milliards d’euros. Ce qui équivaut à trois fois plus que les chiffres de 2021. En l’espace de 2 ans, l’entité a réussi à remonter la pente à la suite des conséquences désastreuses de la crise sanitaire qui a abouti à des résultats négatifs en 2020.

En ce qui concernent les recettes, notamment les cotisations, une augmentation de 6,3% a été constatée entre 2021 et 2022. A ce propos, un responsable au sein de l’Agirc-Arrco rapporte : “L’environnement économique exerce une influence positive sur nos résultats. L’an dernier, l’entité a créé plus de 600 000 postes avec une augmentation de salaire moyenne de 5,9%.

Une hausse a également été constatée sur les dépenses

Toujours selon les résultats de ces analyses, les dépenses générées par Agirc-Arrco sont également en augmentation. Cette hausse est estimée à 2,3%. En 2021, les dépenses ont été fixées à 86,3 milliards contre 88,3 milliards en 2022. A ce propos, celle qui est à la tête de l’Agirc-Arrco explique : “Cette hausse est en rapport avec l’augmentation du nombre de retraités et de la revalorisation des pensons”. La directrice poursuit : “Nous avons mis 5 milliards de plus pour le pouvoir d’achat des retraités (…)”. Ce budget devrait être amplement suffisant pour protéger le régime complémentaire des éventuelles dégradations socio-économiques liées au contexte de forte inflation qui fragilise le pays depuis plusieurs mois.