Retraite complémentaire Agirc-Arrco : quel est le montant minimum à percevoir ?

En France, la retraite complémentaire est une source de revenu essentielle pour des millions de retraités. Calculée généralement en prenant en compte plusieurs facteurs, dont le nombre d’années de cotisation, la somme touchée varie en fonction du profil de chaque bénéficiaire.

De manière générale, quel est donc le montant minimum à percevoir pour la retraite complémentaire Agirc-Arrco ?

Retraite complémentaire : tout ce qu’il faut savoir sur l’Agirc-Arrco !

Pour rappel, la retraite complémentaire Agirc-Arrco s’applique stricto sensu aux employés du secteur privé, aussi bien pour les cadres que pour les non-cadres. Comme son nom l’indique, cet organisme est né de la fusion entre l’Agirc et l’Arrco initiée depuis le 1er janvier 2019.

En cotisant au régime de retraite complémentaire Agirc-Arrco, les salariés toucheront, une fois à la retraite, une pension complémentaire à leur pension de base de la Sécurité sociale.

La valeur de la pension perçue par chaque retraité est fixée annuellement par les administrateurs du régime et est publiée le 1er novembre.

Selon leur dernier rapport publié en mars 2023, l’Agirc-Arrco gère les cotisations de 26 millions de travailleurs et les pensions complémentaires de 13 millions de retraités du secteur privé.

Retraite complémentaire Agirc-Arrco : quel est le montant minimum à percevoir ?

Le système utilisé pour calculer la retraite complémentaire est très différent de celui de la retraite de base. En effet, les cotisations versées mensuellement pour les régimes complémentaires sont converties en points.

Le montant perçu par le retraité est calculé en divisant le total des cotisations par le prix d’achat du point. Ce dernier varie d’une année à l’autre, mais le principe est simple : plus le prix d’achat du point est élevé, moins le nombre de points acquis est important.

Ces points accumulés tout au long des années d’activité sont donc convertis en somme d’argent au moment de prendre sa retraite. Le montant de la pension de retraite complémentaire annuel brut s’obtient en multipliant le nombre de points acquis par la valeur du point, qui est également fixée chaque année.

Pour plus de précision, la rédaction de Lemediapresse vous recommande vivement de faire une simulation sur le site officiel du service public en fonction de votre cas personnel.

Avant de commencer, il est important de ne pas confondre le prix d’achat du point avec sa valeur. Le premier permet à l’organisme de convertir les cotisations mensuelles en points, tandis que le second correspond à la valeur qui sera utilisée pour convertir tous les points accumulés en montant de pension de retraite complémentaire.