Retraite à l’étranger, de nouvelles mesures prises en compte très prochainement pour les Français

La retraite subira quelques changements dans quelques semaines et la retraite à l’étranger n’y échappe pas. Les retraités qui vivent hors de l’Hexagone devront se conformer aux nouvelles règles imposées.

Un plan pour la lutte contre la fraude sociale

Dans la lutte anti-fraude sociale, le gouvernement prévoit d’instaurer de nombreuses mesures. L’objectif est de limiter au maximum que les contribuables se tournent vers des paradis fiscaux. Dans ce sens, les mesures prises par l’État français serait une mauvaise nouvelle pour les retraités qui s’installent  dans d’ autres pays.

En effet, d’ici 2027, comme l’a indiqué, Gabriel Attal, ministre délégué chargé des Comptes publics, les redressements seront doublés. Cette initiative concerne l’ensemble des retraités de plus de 85 ans qui résident dans un pays étranger sans échange d’état civil avec la France. En effet, les contrôles sur place seront plus renforcés.

Mauvaise nouvelle pour les retraités de plus de 85 ans

L’objectif principal de cette nouvelle mesure est de vérifier qu’une personne décédée ne puisse plus toucher une pension de retraite. Le durcissement s’annonce un comme de mauvaises nouvelles pour les retraités.

Selon, les chiffres de la Cnav ou Caisse nationale d’assurance vieillesse, près d’un million de retraités français perçoivent leur pension à l’étranger. Une des raisons pour lesquelles le taux de fraude est particulièrement élevé. En effet, ce sont les proches des allocataires qui perçoivent la pension de retraite des personnes décédées. Dans ce sens, le durcissement des contrôles permet de détecter et éviter 3 milliards d’euros de préjudice.

Durcissement des contrôles, il passe de 98 ans à 85 ans

À titre d’information, la lutte contre la fraude à la résidence permettra à la CAF de ne pas perdre 100 millions d’euros. Dans ce sens, il pourrait y avoir une collaboration de la France avec les autorités étrangères pour détecter les cas suspects.

Pour mémoire, en 2022, l’État français a récupéré près de 14,6 milliards d’euros dans le cadre d’une lutte anti-fraude. Pour ce faire, les séniors de plus de 98 ans ont fait l’objet d’un contrôle. À l’issue de laquelle, 30 % n’ont donné aucun de signe de vie. Donc, leur pension de retraite a été coupée. Cependant, selon la nouvelle règle concernant la retraite à l’étranger, les contrôles se feront désormais pour les plus de 85 ans.