Réduction des prix du carburant, les distributeurs proposent des ristournes

Face à l’inflation actuelle, certains distributeurs ont décidé d’offrir une réduction sur les prix du carburant. Pour les automobilistes, ce coup de pouce est bel et bien le bienvenu pour faire face aux dépenses. D’ailleurs, cette situation faisait partie des plus préoccupantes pour les Français.

Réduction des prix de carburant, les fournisseurs présentent des initiatives salutaires

Le coût du carburant actuel est tout sauf abordable. Par conséquent, ce cas place les Français face à une crise économique assez importante. Les tarifs pourraient même grimper davantage en octobre, apportant ainsi de sombres perspectives en ce début de rentrée. Selon l’Agence internationale de l’Énergie (AIE), une pénurie de pétrole est prévue au T4. En effet, les coupes de production des exportations saoudiennes et russes persisteront encore. Cette situation suscite la colère des automobilistes, car elle contraint de débourser toujours plus.

Face à ce problème, Agnès Pannier-Runacher, ministre de la Transition énergétique, a lancé un appel à la solidarité aux ravitailleurs et distributeurs de carburant. Elle salue les efforts de divers acteurs qui visent à améliorer le pouvoir d’achat des Français. Certains fournisseurs s’engagent à pratiquer des ristournes sur le carburant. D’aillerus, TotalEnergies, par exemple, plafonnera le prix du litre d’essence et de diesel à 1,99 euro dans 3 400 stations-service.

Casino et Intermarché se joignent à l’effort pour vaincre l’inflation

En ce qui concerne Casino, il lancera des opérations de ristourne du carburant à chaque fin de semaine. D’ailleurs, cette période comprend également les vendredis. Cette mesure a déjà commencé le 1er septembre dernier et ne se terminera qu’au 22 octobre. De son côté, Intermarché suivra le même schéma, mais uniquement le dernier week-end de chaque mois.

Cependant, tous les acteurs ne peuvent pas se permettre cette démarche. Le directeur général de Système U explique qu’il ne peut pas le faire car il n’est pas producteur de carburant. Ainsi, il est juste un commerçant, a un prix d’achat et rajoute les taxes. De ce fait, il se retrouverait lui-même à plus de 2 euros sans prendre de marge. Quoi qu’il en soit, il ne peut se permettre de vendre à perte. Malgré tout, quelques astuces, comme vérifier la pression des pneus, peuvent aider à économiser sur la facture du carburant.