Prix de l’électricité : l’arrivée d’un nouvel accord fait office d’une bonne nouvelle, voici les détails

Nul ne se plaint du prix de l’électricité actuellement. Chaque foyer doit débourser plus pour le payer. Il y en a qui ne peut plus régler la facture en raison de leur revenu modeste. Selon une récente enquête,  un foyer français sur deux qui n’arrive à les payer. Cependant, l’arrivée de ce nouvel accord va changer la donne.

Le prix de l’électricité à la hausse : une dépense difficile à couvrir pour un foyer sur deux

Les Français doivent encore faire face à une nouvelle hausse de la facture d’électricité. Les tarifs du kWh affichent pour ce mois de novembre 0,098 euro contre 0,09 3euro pour l’eau chaude et la cuisson. En ce qui concerne le chauffage, le prix du kWh revient à 0,120 euro contre 0,116 euro auparavant.

Cette situation inquiète les foyers qui ont du mal à régler les factures en constante hausse. D’ailleurs, le dernier baromètre du Médiateur national de l’énergie le prouve. Le résultat est que 7 Français sur 10 font face à une hausse du prix de l’électricité et du gaz. Cela fait respectivement une élévation de 57 % et de 61 %.

La situation devient critique puisque l’enquête a permis également de révéler que 31 % des Français interrogés sont en difficulté afin de régler leur facture d’électricité et de gaz. C’est-à-dire, un foyer sur deux pour les moins de 35 ans ne peut pas le payer à la fin du mois. C’est d’ailleurs la raison qui a poussé le gouvernement à agir.

Tout savoir sur ce nouvel accord européen

Le mardi 17 octobre, une réunion s’est tenue entre les ministres de l’Énergie des vingt-Sept pays membres de l’Union européenne. Cette rencontre leur a permis de trouver un accord pour définir le processus du futur marché de l’électricité. La France pourrait bénéficier d’un bon prix de l’électricité.

En outre, le 11 octobre dernier, l’État a misé sur un dispositif d’aide pour la rénovation énergétique. Pour ce projet, il a consacré une enveloppe de 5 milliards d’euros. L’objectif est de stabiliser les factures que chaque ménage doit s’acquitter par mois.

Très prochainement, il y aura deux mécanismes. Le premier concerne le cas des gros conso d’énergies, les industriels et les fournisseurs d’énergie. Si tout se passe comme prévu, ils pourront avoir la possibilité de signer des contrats d’achat avec les producteurs.

Ensuite, l’État prévoit d’installer des contrats pour la différence. En effet, ce contrat à long terme se passe entre l’État et un producteur d’électricité. La technique est qu’en cas d’une baisse de facture d’électricité, l’exécutif va offrir une indemnisation au producteur en lui payant la différence.
Ces initiatives permettent donc de garantir les revenus pour les producteurs et de les encourager à investir dans des énergies décarbonées.