Prime de déménagement de la CAF, comment l’obtenir et quelles sont les autres aides à connaître ?

La prime de déménagement de la CAF est une aide financière précieuse pour les familles en transition. Elle couvre une partie des frais liés au déménagement et varie en fonction du nombre d’enfants à charge. Parallèlement, le Fonds de solidarité logement (FSL) offre également un soutien financier pour les déménagements et le maintien d’un logement décent.

Prime de déménagement de la CAF, une aide clé pour les familles

La Caisse d’Allocations Familiales (CAF) accorde une aide financière précieuse aux familles qui déménagent. Il s’agit de la prime de déménagement gratuite qui est destinée à couvrir une partie des frais engagés lors d’un changement de domicile. Pour ce qui est de son montant, il varie en fonction du nombre d’enfants à charge. Par exemple, pour une famille avec trois enfants, le plafond de cette aide est fixé à 995,54€. Il faut savoir que pour chaque enfant supplémentaire, une majoration de 82,96€ est prévue. Cependant, l’âge limite des enfants éligibles est de 21 ans maximum. En outre, leurs parents ou tuteurs doivent assumer la responsabilité financière, affective et éducative.

Pour bénéficier de cette aide extraordinaire, il n’y a pas beaucoup de conditions à remplir. En effet, le FSL est accessible à différents profils, qu’il s’agisse de locataires ou de sous-locataires. Même les personnes hébergées à titre gratuit et les propriétaires occupants peuvent en bénéficier.

Soutien financier du Fonds de solidarité logement, une bouée de secours pour les déménagements

Le Fonds de solidarité logement (FSL) intervient lorsque les difficultés financières peuvent entraver un déménagement ou le maintien d’un logement décent. En tant qu’organisme national, le FSL propose différents types d’aides aux personnes aux ressources limitées. Ces aides peuvent prendre la forme de subventions, de prêts à taux 0 ou de garanties de loyer. En tout cas, l’objectif est de permettre aux individus et aux familles en difficulté de s’installer ou de conserver un logement en toute sécurité.

Bien évidemment, le FSL peut également couvrir un large éventail de frais liés au maintien d’un logement. Cette aide se réfère à dépenses telles que les arriérés de loyer, les charges locatives, les frais d’huissier ou les factures essentielles. De ce fait, être allocataire du FSL contribue énormément à diminuer les dépenses d’un foyer en déménagement.