Prime d’activité : une aide jusqu’à 595 euros par mois : les règles pour la toucher

La prime d’activité est une aide qui permet de soutenir les salariés à faibles revenus pour faire face à la crise économique actuelle. Pour en bénéficier, l’État a instauré quelques conditions d’attribution. Voici les détails.

Qui a droit à la prime d’activité ?

La prime d’activité est une prestation sociale destinée aux travailleurs modestes. Cette aide permet d’augmenter leur pouvoir d’achat qui est mis à mal en raison de l’inflation galopante. Elle concerne tous les travailleurs, quel que soit leur métier ou leur secteur d’activité.

Toutefois, le pourcentage de non-recours reste encore élevé. En effet, près de 40 % des personnes éligibles ne la demandent pas. Ces personnes passent donc à côté d’une opportunité pour améliorer leur situation financière. Il est donc essentiel de vérifier les conditions d’attribution et de suivre les démarches nécessaires pour bénéficier de cette aide.

Les critères à respecter pour toucher cette aide jusqu’à 595 euros

Comme toutes les aides de la CAF, la prime d’activité est soumise à des critères d’attribution. Ainsi, les bénéficiaires doivent être âgés de plus de 18 ans. Par contre, ils doivent exercer une activité professionnelle, sous certaines conditions.

Son montant varie en fonction de la situation personnelle du demandeur. Pour être éligible à la prime d’activité, il faut être Français et résider au moins 9 mois sur le sol français. Les étrangers installés en France peuvent également y avoir droit. Toutefois, ils doivent répondre à quelques critères supplémentaires.

En effet, ils doivent venir d’un pays de l’Espace économique européen ou de l’Union européenne. Puis, avoir la nationalité suisse et habiter légalement en France depuis plus de 5 ans. Un plafond de salaire à ne pas dépasser est également en vigueur pour bénéficier de cette aide.

Les secteurs concernés

La prime d’activité est accessible à différents secteurs d’activité. Tout d’abord, les salariés du privé et les fonctionnaires peuvent y avoir droit. Par contre, ils doivent respecter que leurs revenus ne dépassent pas certains plafonds.

Puis, les travailleurs indépendants, y compris les artisans, commerçants, professionnels libéraux ou autoentrepreneurs, peuvent également prétendre à la prime d’activité. Par ailleurs, il y a une condition de revenus à remplir qui dépend de la composition du foyer.

Ensuite, les travailleurs saisonniers peuvent toucher cette aide. Ce secteur regroupe les cueilleurs de fruits ou les animateurs de vacances. Cette prime leur permet de faire face aux variations de leurs revenus en fonction des saisons.

Enfin, les salariés à temps partiel dont les revenus sont modestes peuvent également obtenir la prime d’activité. Elle permet d’améliorer leur pouvoir d’achat. En contrepartie, ils doivent se conformer à un certain plafond de revenus.