Select Page

Les associations religieuses pourraient ne plus figurer sur la liste des lobbies

Les associations religieuses pourraient ne plus figurer sur la liste des lobbies

Elles ne seraient plus soumises à l’obligation de devoir s’inscrire au registre des représentants d’intérêts. Selon l’exécutif, les religions ne « défendraient pas les intérêts particuliers mais bel et bien l’intérêt général »…

Bien aisé celui qui saura définir les deux concepts. Chez les anglo-saxons, il est bien dit que la juxtaposition des intérêts individuels constituent l’intérêt commun. Alors, devrions-nous retirer les entreprises et les cabinets d’affaires publiques du registre ? Ou bien n’est-ce qu’un énième coup de comm. d’Emmanuel Macron dont l’optique plus ou moins avoué serait de caresser les représentants des cultes dans le sens du poil ? Il est déjà discutable que les associations religieuses puissent venir prêcher leurs paroisses au sein des plus hautes institutions de la République française. Mais c’est un autre débat.

Le registre en question avait été créé sous François Hollande. Les associations à but culturel furent ajoutées en 2016, au sein desquelles figurent les associations religieuses. L’abbé Grosjean, n’avait pas manqué l’occasion de commenter la mesure en déplorant que « l’Église et les marchands de tabac soient mis au même niveau ». Pourtant, ce registre ne sert qu’à fournir des informations à la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP).

Le but invoqué par le gouvernement est « d’instaurer un climat de confiance entre les pouvoirs publics et les représentants des cultes ». Ces dernier représentent-ils vraiment bien commun ? Il n’est pas choquant, ni étranger à personne, que la religion ait pu inspirer quelques écoles de pensée politiques. Le problème n’est pas tant la religion que ceux qui prétendent la représenter. A titre d’exemple, il n’est pas certain que, pendant les débats autour du mariage pour tous, Civitas eusse quoi que ce soit à voir avec le bien commun.

L’article de Marianne pour plus de détails

Crédits (cc)Richard Ying et Tangui Morlier

1 Comment

  1. Doubire Christine

    Il serait quand même bon de vérifier vos informations : l’abbé Grosjean n’est pas excommunié. On parle d’abbé Y comme on parle de père Y. Cela n’a rien à voir avec une éventuelle sortie de l’Eglise. C’est une grave erreur et une affirmation fausse et lourde de votre article.

    Réponse Signaler un abus

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signez la pétition !

Devenez Socio

Derniers Tweets

Pin It on Pinterest

Share This

Partagez cet article

Avec vos amis !