Select Page

Inégalité homme/femme et heures supp. impayées, la réalité des collaborateurs LREM

Inégalité homme/femme et heures supp. impayées, la réalité des collaborateurs LREM

Dans ses colonnes, Basta Mag relaye une enquête menée par l’Association des Collaborateurs Progressistes (ACP). Celle-ci révèle que jusqu’au sein de l’Assemblée Nationale, les députés de La République En Marche accordent peu de considération pour le code du travail.

On savait que le métier d’assistant parlementaire comportait quelques vides juridiques. Il n’existe en effet aucune convention collective et il ne dispose d’aucun statut à proprement parlé. S’il y en a un, pourrait-on dire qu’il reste officieux et surtout à la discrétion du député. Ce dernier embauche à sa guise et fixe lui-même les conditions d’emploi sur la base d’un crédit collaborateur qui s’évalue à 10 000€ par mois.

Ainsi, rien n’empêche les « représentants du peuple français » de payer leurs assistants comme il l’entendent. C’est de cette manière qu’il résulte que les femmes seraient payées 11% de moins que les hommes. Dans le même temps, l’enquête rapporte que sur 158 attachés parlementaires, 146 voient leurs heures supplémentaires impayées.

Pour plus de détails

Crédits (cc)Richard Ying et Tangui Morlier / Wikimedia Commons

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rendez-vous à 18h !

Devenez Socio

Derniers Tweets

Pin It on Pinterest

Share This

Partagez cet article

Avec vos amis !