Select Page

Loi Travail : en procès pour un verre d’eau

Loi Travail : en procès pour un verre d’eau

La fameuse loi El Khomri et la future loi travail XXL d’Emmanuel Macron suscitent bien des colères. Une colère qu’un protestataire a vertement exprimé le 28 mai 2017 dernier, lorsqu’il croise l’ancienne ministre du Travail El Khomri. La ministre est alors en campagne pour les législatives sur un marché populaire du 18e.

Dans la chaleur printanière, un verre d’eau est lancé au visage de la candidate en signe de colère. Il s’en suit pour l’envoyeur une interpellation de l’ancien syndicaliste, fiché pour son “appartenance à la mouvance d’extrême-gauche” précise l’AFP, suivie d’une garde à vue, avec une nuit au dépôt. En échange d’une reconnaissance des faits, il est ensuite avancé une proposition de peine en comparution immédiate de 4 mois avec sursis dont 1 pour refus de prélèvement d’ADN et 105 heures de Tig.

Le prévenu ayant refusé, il a vu son procès renvoyé à ce mardi 6 février, et il s’est vu condamner à une amende de 500 euros d’amende avec sursis pour « violences avec arme sans ITT (interruption totale de travail) » et à une autre amende avec sursis de 500 euros pour « refus de prélèvement génétique ». Le parquet avait requis 1.000 euros d’amende avec sursis pour le jet d’eau et une interdiction des droits civiques pendant un an pour le refus de prélèvement.

Crédits (cc)Pablo Turpin-Noriega / Wikimedia Commons

Laisser un commentaire

Devenez Socio

Restez connectés au Média

Les Tweets du Média

Les dernières émissions du Média

Loading...

Ne manquez pas les nouveaux articles du Média

Suivez l'actu d'une presse libre et indépendante des puissances financières

Merci d'avoir souscrit à notre newsletter !

Pin It on Pinterest

Share This

Partagez cet article

Avec vos amis !