Nouveaux tarifs et obligations pour le contrôle technique des 2 roues pour l’année 2024

Les nouveaux tarifs et obligations pour le contrôle technique des 2 roues ont récemment été  dévoilés. Dans quelques temps, ce contrôle deviendra obligatoire en France, tout comme pour les voitures. Ainsi, cet examen de sécurité sera essentiel pour circuler sur les routes en toute conformité.

Nouveaux tarifs et obligations pour le contrôle technique des 2 roues

Le contrôle technique des deux-roues (CT2R) sera bientôt obligatoire pour les motos en France. Ce contrôle est aussi bien valable pour les scooters que pour les tricycles et les quadricycles motorisés âgés de plus de quatre ans. Cette initiative sert à vérifier s’ils ne présentent aucun problème et ne représentent aucun danger. Durant le contrôle, les experts analysent tout concernant le véhicule comme les lumières, les freins, les pneus, la direction et enfin les émissions polluantes. Cependant, le tarif de cette vérification demande de l’argent et surtout peut couter cher.

Geoffrey Michalak, directeur technique et de formation chez SGS, estime que le CT2R coûtera moins de 50 euros. A savoir que ce montant reste proche du tarif moyen de 72 euros TTC pour les voitures. Toutefois, les contrôles des deux-roues seront moins fréquents que ceux des voitures. De ce fait, les motards devront s’attendre et être prêt à tout moment pour la vérification.

Entrée en vigueur de ce contrôle technique obligatoire en 2024

À partir de janvier 2024, les propriétaires de deux-roues devront effectuer l’inspection technique obligatoire pour se conformer à la loi. En revanche, les automobilistes ont encore du temps.

En outre, des questions subsistent quant à la formation des contrôleurs et au déploiement du matériel requis. D’ailleurs, Geoffrey Michalak souligne que la mise en place de cette inspection prendra du temps. Cependant, c’est une mesure cruciale pour assurer la sécurité des usagers de la route. En effet, elle vise à minimiser les risques d’accidents dus à des défaillances techniques. Cette initiative permet ainsi de diminuer les accidents et de protéger en même temps les conducteurs que les passagers. Ainsi, les français seront plus tranquilles. Au fur et à mesure du temps, qu’ils le veuillent ou non, les propriétaires de deux-roues devront s’habituer à cette inspection régulière.