Nagui : ses rares confidences concernant sa première rencontre avec Jean-Jacques Goldman !

Nagui a récemment fait parler de lui en partageant des confidences surprenantes concernant sa toute première rencontre avec le chanteur Jean-Jacques Goldman.

Au début de la semaine, Nagui est intervenu sur le plateau de C à vous sur France 2. L’animateur de “N’oubliez pas les paroles” a profité de l’occasion pour partager une anecdote surprenante concernant la fois où il a rencontré Jean-Jacques Goldman pour la première fois. 

Nagui à l’honneur sur France 2

Sur le plateau de son émission, Anne-Elisabeth Lemoine avait accueilli Bruno Guillon et Nagui. Le premier a intégré la seconde chaîne en 2018 en remplaçant Tex aux commandes des Z’amours. L’émission a ensuite pris fin en aout 2021 forçant l’animateur à quitter le jeu de divertissement qui a fait la pluie et le beau temps des téléspectateurs de la chaîne publique depuis une vingtaine d’années. 

De son côté, le mari de Mélanie Page a profité de sa présence pour charrier Jennifer Aniston, qui n’apprécie décidément pas le principe des Français de se saluer en faisant la bise. A ce propos, le présentateur souligne : “Contrairement à Jennifer, moi je fais la bise. A la suite de ces déclarations, il a fait des confessions au sujet de sa rencontre avec l’interprète de “Je te donne”.

Une rencontre inoubliable

Notons que Bruno Guillon et Nagui interviendront ensemble sur le plateau de “Votre vie en jeux”, une nouvelle émission qui sera diffusée à partir du weekend prochain sur la seconde chaîne. A un moment donné, l’animatrice leur demande : “Qui Nagui a-t-il accepté d’interviewer d’antan, contre son gré ?. La réponse n’est autre que Jean-Jacques Goldman mais Bruno Guillon n’avait pas la réponse.

Par la suite, l’animateur de NOPLP a confié avoir rencontré le chanteur pour la première fois dans les années 80, lors du lancement de son morceau “Il suffira d’un signe”. A ce propos, le présentateur explique : “On me suggère d’interviewer Patrick Coutin pour son morceau phare de l’été ‘J’aime regarder les filles’, à condition d’écouter ‘Il suffira d’un signe’ de Goldman…Après l’avoir écouté, je me suis dit : ‘Bah non ! C’est impossible’”