Select Page

Un autre point de vue sur les 100 personnes les plus influentes de l’année

Un autre point de vue sur les 100 personnes les plus influentes de l’année

Hier soir a eu lieu à New York le “TIME 100 Gala”, soirée mondaine réunissant les 100 personnes désignées par le magazine américain comme les plus influentes de l’année 2018. Au delà du choix des personnes, que pouvons-nous retenir réellement de ce classement ?

Chaque année, le TIME publie sa liste annuelle des personnes les plus influentes dans le monde, le “TIME 100”. « Ce n’est pas une mesure du pouvoir, même si beaucoup de personnes dans la liste en ont » précise le rédacteur en chef du TIME, Edward Felsenthal. « Cette liste désigne les individus qui sont l’actualité, et pour qui c’est le moment ». La liste étant faite par les journalistes du magazine américain, analysons les choix et certains détails de la dernière édition de cette liste. 

La liste la plus féminine depuis sa création 

« Alors que nous sommes encore loin de la parité dans les postes mondiaux de direction, il y a jamais eu autant de femmes que dans toutes les autres éditions du “TIME 100”« précise le rédacteur en chef du TIME.  En effet, 45 femmes sur 100 personnes composent la liste.

illustration-2
Shares
  • facebook
  • twitter
  • googleplus
  • linkedin

Une balance qui penche du côté américain  

56 Américains font parti du classement, le reste du monde n’ayant que 44 représentants. Hégémonie de la culture américaine ou hiérarchisation classique pour un magazine américain qui privilégie ses compatriotes ? Peux-être un peu des deux. Le monde américain et anglophone est en tout cas très bien représenté. Pour les français, seuls 2 personnes sont nommées : l’artiste JR et un certain… Emmanuel Macron.

illustration-1
Shares
  • facebook
  • twitter
  • googleplus
  • linkedin

La soft-power sud-coréen en action  

Les lecteurs du magazine ont eu le choix de voter dans un sondage pour la personnalité qu’ils pensaient à même d’apparaître dans le “TIME 100”. Et c’est une surprise :  17% des sondés ont voté pour BTS (groupe de musique pop sud-coréenne, plus communément appelée KPop) et 5% ont voté pour Moon Jae-In (Président de la Corée du Sud). Un peu moins d’un quart des sondés ont donc choisi un Sud-coréen. Ce choix est-il le résultat du soft-power sud-coréen ou bien d’une campagne massive en ligne de tous les fans du groupe considéré à l’heure actuelle comme le plus grand groupe masculin sud-coréen (voir asiatique) du moment ? Du tube du chanteur PSY avec « Gangnam Style », à la réception il y a quelques années du groupe Girl’s Génération au Grand Journal sur Canal+, la vague coréenne est un phénomène mondial qu’on ne peut ignorer. 

illustration-3
Shares
  • facebook
  • twitter
  • googleplus
  • linkedin

Source : TIME (Double Issue, April 30 / May 7, 2018)

Crédit photo de l’image de couverture : YayA Lee sur Flickr, licence Attribution 2.0 Généritque (CC BY 2.0),(https://www.flickr.com/photos/sxyaya/8684002664/in/photostream/)
Crédits photos des illustrations : Wikipedia

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Devenez Socio

Derniers Tweets

Pin It on Pinterest

Share This

Partagez cet article

Avec vos amis !