Marie-Sophie Lacarrau : péripétie en direct sur TF1, la journaliste donne tout sur la chaîne privée !

Mardi dernier, ils étaient plus de 4 millions à suivre les actualités présentées par Marie-Sophie Lacarrau à l’heure du déjeuner sur TF1. La journaliste a cependant dû composer avec une péripétie en direct…

A la suite du bulletin météo de TF1, Marie-Sophie Lacarrau a pris la relève pour présenter les actualités du 13h. Au programme : les grèves des opposants contre la réforme des retraites qui ont entraîné des embouteillages monstrueux à Rennes ainsi qu’à Caen. Selon des témoins, un automobiliste aurait forcé le barrage blessant alors une gréviste sur son passage. 

“Nous rencontrons des problèmes de son…”

Mise à part l’actualité liée aux manifestations, le JT du 13h de la première chaîne a également mis la lumière sur les grèves à Brest. Au cours de l’émission, Marie-Sophie Lacarrau a dû faire face à une panne technique. Devant les caméras de la chaine privée, la successeure de Jean-Pierre Pernaut a lâché : “Décidément, nous rencontrons des problèmes de son. Plus tard, un entretien a eu lieu en duplex avec Laurence Maillart-Méghaignerie (Renaissance d’Ille-et-Vilaine). 

Du reste, le journal était axé sur les procédures liées à la réalisation du passeport et des PV pouvant se faire à plusieurs reprises. La journaliste de 47 ans est également revenue sur le phénomène de cybercriminalité qui touche la ville de Lille suivie de la fusillade qui a récemment éclaté dans une école américaine. Au cours de cet épisode, l’animatrice a pu compter sur la présence de 4,46 millions de fidèles, avec un pic de 4,77 millions d’aficionados rapporté par Médiamétrie.

TF1 se hisse au top du classement des audiences

Marie-Sophie Lacarrau permet ainsi à la chaîne privée d’acquérir une part d’audience de 39,2% sur les plus de quatre ans, plaçant TF1 en tête du classement des audiences. A cela s’ajoute une hausse de 0,9 point sur la semaine. Du côté de la fibre commerciale, la présentatrice a réussi à conquérir 31,3% des femmes responsables d’achat âgées de moins de 50 ans. Une belle performance pour celle qui a pris la relève du mari de Nathalie Marquay !