Maeva Ghennam au plus mal à la suite de son opération ratée, son message désespérant

Visiblement, les temps sont durs pour Maeva Ghennam. Après avoir été victime d’une opération ratée, la jeune femme a fait part d’un message désespérant. 

En tentant de se débarrasser de sa cicatrice sur le nez, Maeva Ghennam a vécu un véritable enfer. On vous raconte tout ! 

Gros coup dur pour Maeva Ghennam !

Maeva Ghennam s’est fait connaître du public en participant à des émissions de téléréalité. Malheureusement pour la bimbo, les galères s’enchainent ces derniers temps. Après avoir été victime d’une arnaque à Dubai, elle a été contraint de conclure des ventes à 500 000 euros. Plus tard, elle réalise que la propriété n’est pas inscrit à son nom. A ce propos, la principale intéressée raconte : “Je suis au plus mal. Je n’arrive pas à croire ce qui m’arrive. J’ai peur. J’ai acheté une résidence en 2022 et on me dit aujourd’hui qu’elle n’est pas à mon nom !”

Mais ce n’est pas tout ! Le promoteur avec qui elle est entrée en contact lui réclame d’importantes sommes d’argent. “Il dit qu’aujourd’hui, la maison est plus onéreuse et que je lui dois de l’argent. Il m’explique que j’ai deux choix : soit je paie la somme demandée, soit je perds les 500 000 de déposit, poursuit-t-elle. 

Le calvaire continue pour la célébrité…

Visiblement, les galères sont loin d’être terminées pour Maeva Ghennam. Dernièrement, elle a passé une opération de chirurgie esthétique qui a malheureusement mal tourné. L’objectif de l’intervention étant d’éliminer sa cicatrice du nez. Hélas pour la jolie brune, cette-dernière est toujours visible. C’est les yeux embués de larmes qu’elle a fait part de sa déception sur les réseaux sociaux : “Je suis épuisée et à bout de nerfs !”

Dans sa publication, la principale intéressée souligne : “L’intervention semblait pourtant réussie et là on me dit que je vais devoir vivre avec cette cicatrice toute ma vie. Je suis complexée par cette tache. C’est un gros cauchemar ! Je me sens laide, cette cicatrice me perturbe”, sur une note de désarroi.