Select Page

Affaire Tolbiac : Mise au point par Le Média

Affaire Tolbiac : Mise au point par Le Média

Revenons sur les faits et sur la réalité du travail du Média. Car c’est la réputation de sérieux du nouveau média indépendant, entièrement financé par des citoyens, n’ayant aucune espèce de dépendance vis-à-vis d’une industrie ou d’un parti politique, qui est questionnée.

1 / Vendredi 20 avril, les sites de Reporterre et de Marianne relaient plusieurs témoignages accréditant la thèse de l’existence d’un blessé grave. C’est sur cette base qu’est écrite, le même jour, une brève sur le site lemediapresse.fr reprenant l’article de Marianne intitulé « Évacuation de l’université de Tolbiac : un étudiant dans le coma ».

Le titre de la brève et l’illustration sont problématiques : le titre car il affirme (à partir de l’article de Marianne) qu’un étudiant est dans le coma ; et la photo car elle représente une scène étrangère à l’opération de police menée à Tolbiac.
Dans l’après-midi, lemediapresse.fr supprime cet article, au moment où Marianne amende le sien.

2 / Vendredi 20 avril, à 20 heures, lors du Journal du Média, notre journaliste en charge des mobilisations étudiantes présente un sujet sur l’affaire du « blessé » : deux témoignages sont diffusés.
Celui de l’étudiante Leila qui, encore sous le coup de l’émotion, parle d’un blessé et d’une mare de sang et celui d’une représentante syndicale, Jaspal (UNEF) qui va dans le même sens.

Notre journaliste emploie le conditionnel dans sa présentation des deux témoins et cite le communiqué de la préfecture de police en retour plateau.

3 / Le Média, au même titre que d’autres médias – Reporterre, Politis, Marianne – a mené une enquête en contactant tous les protagonistes.
Aucun élément probant n’a permis de confirmer la version des étudiants faisant état d’un blessé grave à la tête.

4 / Certains ont fantasmé que l’étudiante Leila, proche de la France insoumise, avait inventé cette histoire de blessé grave avec la complicité du Média. Ainsi ourdi, le complot devait entrainer l’embrasement des facs et le renversement du régime en place.

Le Média ne peut que répondre rationnellement et simplement: en interviewant Leila vendredi 20 avril sur les lieux, nous ignorions sa proximité avec la FI.

Au vu de tous ces éléments, nous reconnaissons notre erreur, et nous présentons nos excuses à nos Socios ainsi qu’à ceux qui nous suivent. Nous veillerons à ce que cela ne se reproduise plus et réaffirmons notre engagement autour des valeurs fondatrices du Média.

L’équipe du Média

65 Comments

  1. Je suis un de vos « sociaux ». Je le suis parce que je suis pour que vive un média non seulement indépendant, mais aussi différent. Je pense que vous ne devriez pas sombrer dans la facilité commune en faisant du copié collé d’infos diffusées par d’autres médias en négligeant le nécessaire travail de recoupement et de vérification des informations. Le Média devrait avoir justement ce recul nécessaire pour donner une information complète et mise en perspective.
    Cela pourra limiter le risque de ce genre d’aventure détestable.

    Réponse Signaler un abus
    • « en interviewant Leila vendredi 20 avril sur les lieux »

      A partir du moment où ils interviewent directement la personne, il me semble qu’on ne peut plus parler de « copier/coller ».

      S’il faut vraiment trouver une erreur, c’est plus simplement au niveau de la présentation de l’info qu’il faut chercher : le « conditionnel » n’était peut-être pas assez appuyé.

      Réponse Signaler un abus
  2. Une « erreur » a été faite et des excuses sont présentées…
    On peut dire ce qu’on veut, mais les autres médias feraient bien de prendre exemple.
    (Est ce que Marianne et Reporterre ont fait de même ? Est-ce qu’on les insulte autant que le média ?)

    Réponse Signaler un abus
    • Peut-être que Le Media en a pris plein la tronche parce qu’il a indiqué à sa création qu’il voulait faire du journalisme autrement (avec un gros sous entendu que les autres journaux font de la merde). Ils ne faut pas s’étonner du retour de bâton. C’est un peu comme si un candidat à l’élection présidentielle avait fait campagne sur sa probité se retrouvait mêlé à des affaires de travail dissimulé.

      Réponse Signaler un abus
      • Le Média s’en prend plein la tronche parce que c’est un adversaire politique, d’une part, qui a potentiellement capacité de percer, et aussi par une sorte de corporatisme un peu étrange d’autre part (quand bien même ce sont les journalistes qu’on défend quand on attaque certaines structures de médias et certains éditorialistes).

    • Marianne et Reporterre ont fait de même. Seul bémol : ils l’ont fait beaucoup plus tôt et sans circonvolutions

      Réponse Signaler un abus
  3. bah, tant que LEMEDIA n’en est pas à agiter à l’ONU une fiole de farine en disant que c’est de l’anthrax dans une vidéo postée sur youtube… ou à nous expliquer que 200 chars fictifs menacent Benghazi… ou que Tora Bora -une pissotière pour bergers et moutons pachtounes_ était truffée d’un réseau de salles de préparation au jihad international permettant de téléguider et suivre 19 pieds nickelés saoudiens le 11 septembre (par contre à Douma il en existe bel et bien, construits par les gentils rebelles qui égorgent proprement, sur 3 niveaux selon Robert Fisk)… ou encore que la commission de l’ONU en 90 a laissé une fille d’ambassadeur koweïti pleurer pour des bébés couveuses jetés par terre par des soldats irakiens qui n’ont jamais existé… ou que RT est la voix du Kremlin mais FRANCETELEVISION n’est pas la voix de l’Elysée… bah.. on est encore assez loin du niveau intersidéral de FAKE NEWS atteint par la presse officielle francophone, non ?

    Réponse Signaler un abus
  4. Vous « ignoriez ». Vous le dites plusieurs fois et c’est bien ça le problème. Ces excuses au simili ne valent pas grand chose, encore une fois. Je me désabonne.

    Réponse Signaler un abus
    • J’espère que tu n’as jamais fait d’erreur dans ta vie et que tu ne lis et ne regardes aucun autre journal TV ou presse… Car il y a régulièrement des erreurs (Fake news ou autres) et régulirement des excuses… Personne n’est parfait et on apprend de ses erreurs… Je pense qu’on ne les y reprendra plus et si s’était le cas, alors effectivement à ce moment, ils perdront crédit à mes yeux… Mais tout lacher à la première occasion en dit long sur vous (inclus le « Tous »).

      Réponse Signaler un abus
  5. Si ce genre d’erreur peut arriver, ellee est problématique dans votre cas. Pk ? Parce que elle est politique. Lorsque il sagit de la Syrie vous refusez de mettre des images pour verifier l’info mais pour un mouvement social aucune prudence. En effet, cela sert votre cause. Si un media peut avoir une couleur politique il ne peut etre que politique. Hors cest votre cas vous etes un Fox news a la Française : généralement une seule version de l’histoire, les commentaires a charge des présentateurs et pas vraiment utile, la mauvaise fois parfois… Vous critiquez les medias traditionnels parce que ils sont dépendants ? Pourtant pour la plupart ils sont plus objectifs que vous (pas bfmtv lisez un ouest france). Vous etes dependant de votre idéologie et cest le plus dangeureux. Attention a ne pas devenir un simple de media de propagande. Bref vous devriez faire plus dautocritique et pour nous visionneurs élargir notre vision. Vous avez votre utilité et un point de vue nouveau mais prendre votre média comme vérité est dune stupidité sans nom.

    Réponse Signaler un abus
    • Les erreurs sont problématiques dans tout les cas. Pourquoi ? Parce que tout est politique. Personne ne prend ce média comme une vérité (à part vous ?), tout le monde est au courant que c’est un point de vue assumé donc honnête. On ne peut pas être (in)dépendant d’idées, mais les médias traditionnels sont effectivement dépendants, la plupart sont subjectifs (lisez un ouest france) et, ce qui est grave, subjectif pas assumé et se faisant passer pour la vérité (#lesdécodeurs). L’autocritique fonctionne, je vous engage à faire de même sur vous, à laisser tomber les insultes et réembrayer sur les arguments : mon argument principal est que votre texte est une très bonne critique des médias dits traditionnels, qui sont dépendants de leur idéologie donc dangereux et devraient faire attention à cesser d’être des médias de propagande etc.

      Réponse Signaler un abus
      • Un point de vue peut être assumé et totalement malhonnête.
        Et là, après l’épisode de la Syrie où il ne fallait rien publier car ce n’était pas vérifié, on passe à on publie et on vérifiera plus tard. L’honnêteté en prend un coup.

        « Celui de l’étudiante Leila qui, encore sous le coup de l’émotion, parle d’un blessé et d’une mare de sang ». J’aime beaucoup le « encore sous le coup de l’émotion » Rappelons au passage qu’elle n’était pas sur place.

      • Un point de vue est une chose mais presentez le monde en blanc et en gris est un problème pour moi et parfois le media use de ce raccourci. Les etudiants bloqueurs disent forcemfor la verivé les syndicats aussi… Citez que les chiffrescdes syndicats pour les manif par exemple alors que le chiffre a Marseille etait aberrant. Et le traittrait dedla syrie. Et tant mieux si vous savez que le media nest pas la verité mais a lire certains ici cest le media a raison et les autres sont des medias de propagande. Dans mon cas mes sources dinfo sont france inter, rmc, le media et france telivision pour avoir différrents point de vue

  6. Je ne vous tiens absolument pas rigueur d’avoir présenté une information « non vérifiée » dès lors:
    – qu’un faisceau de témoignages sont concordants,
    – qu’on admet que la propagande est bien un outil politique de manipulation de l’opinion utilisé par les États et les gouvernements,
    – que la seule manière d’annuler la critique qu’on peut adresser à un média de participer à une propagande, c’est de présenter si la probabilitè de leur existence est sérieuse, les informations contradictoires en sa possession… Du moment qu’on utilise bien le conditionnel pour les deux!

    Cependant, il convient de vérifier au + vite, investiguer en se déplaçant sur le terrain (dans ce cas là, vérifier les sources du syndicat Sud par exemple, etc… ) et par dessus tout, tenir au courant des modalités de ces recherches ceux qui vous suivent en illustrant chaque étape importante de l’enquête… L’idée n’est pas de révéler ses sources mais de rester sur un mode « transparent » et donc de faire de l’information autrement!!!!!

    Pour terminer, le fait de préférer passer du mediatv au mediapresse pour donner la conclusion de cette histoire n’est à mon sens pas ce qu’il fallait faire… Et en l’occurrence, comme je n’ai aucun doute que cela se reproduira un jour, ne devrait pourtant pas être réitéré! Pourquoi ? Ceux qui vous « regardent » ne sont pas forcément ceux qui vous « lisent »…

    Réponse Signaler un abus
  7. Je retiens que La Média est capable d’auto-critique et d’honnêteté comme le Canard Enchaîné, alors que les médias traditionnels sombrent dans le complotisme. La construction de la rigueur continue, courage à tous et toutes, et bravo pour votre honnêteté et votre pluralisme.

    Réponse Signaler un abus
    •  » Votre pluralisme  » Je suis curieux de connaître lequel ??? 50 % d’extrême-gauche et 50 % d’ultra-+gauche ?

      Réponse Signaler un abus
      • Votre procédé est dégueulasse. Parce qu’on s’est trompé en relayant une fake news (corrigée très rapidement) on prendrait d’emblée partie pour les groupuscules les plus violents. Quand bien même Le Média serait TV FI comme vous le sous-entendez plus bas (ce qu’il n’est pas), cela ne collerait pas du tout (il s’agit d’un mouvement de gauche classique).

  8. La prudence est toujours de mise en effet. Car vos détracteurs ne rateront aucune occasion pour vous discréditer.
    « Vous êtes jeunes il est vrai, mais aux âmes bien nées, la valeur n’attends pas le nombre des années. » Le Cid Scène II acte II

    Réponse Signaler un abus
  9. La gentillesse des commentaires écrits ici en réaction à un fake ne correspond en rien à la violence que vous pouvez engendrer par votre extrêmisme aussi je vais m’autoriser un commentaire probablement moins consensuel.

    Je suis navré de dire simplement … Bien fait pour vous ! Vous auriez tellement préféré parler d’abus, de violences policières, voire en extrapolant un peu d’état policier. Vous voilà pris à votre propre piège tellement vous recherchez à mettre en exergue votre propre… Théologie.
    Vous vous mettez au niveau d’un Sputnik News, félicitations.
    Soyez plus honnête dans le traitement de l’actualité et évitez de ne rechercher que des commentaires ou témoignages qui vous permettent d’appuyer vos thèses.

    Réponse Signaler un abus
  10. En tout cas, si tout les autres médias faisant des erreurs (quelques fois de façon délibéré) les reconnaissaient aussi vite et aussi honnêtement que Le Média nous serions mieux classé en terme de liberté de la presse (et pas que.)

    Réponse Signaler un abus
    • J’ai une excellente nouvelle pour vous… Cette année 2018 le classement de la France pour la liberté de la presse s’améliore de 6 places et nous sommes passés devant le Royaume-Uni.
      https://rsf.org/fr/classement
      Le Venezuela est classé 143 ème … Ça c’est franchement pas terrible en revanche.

      Réponse Signaler un abus
    • Désolé, si vous lisez le rapport de RSF concernant la France (il y a toujours la concentration) voilà ce qui est nouveau et noté négativement dans la note de liberté de la presse : »La mise en cause croissante du travail des médias d’information (mediabashing) par des politiques ou des personnalités médiatiques a été particulièrement virulente pendant la dernière campagne présidentielle »
      À votre avis… Quels sont les politicards visés ?

      Réponse Signaler un abus
  11. Message de yetiblog.org

    La rumeur de Tolbiac ? Le succès des rumeurs vient toujours de leur profonde adéquation avec un sentiment collectif.

    Nous avons peur. Depuis longtemps maintenant.
    J’ai peur, tout le temps, en manifestation. Peur depuis ces traces de sang, par dizaines, sur le sol du parcours d’une manifestation pendant le mouvement contre la loi Travail. Peur depuis cette scène, trois mômes de seize ans, si frêles, au sol, menottés, à qui des policiers donnaient négligemment des coups de pieds tout en leur promettant le pire pour les jours à venir. Leur visage décomposé, leur pâleur, et leur terreur. Et la mienne.
    J’ai peur depuis ce moment où nous étions collés à un mur de CRS, écrasés par la foule qui refluait devant les grenades lacrymogènes, haletant et étouffant dans le brouillard. Ce brouillard d’où émergeaient les cris d’une dame âgée qui suppliait un jeune CRS de la laisser passer. Et la peur inscrite sur le visage décomposé du jeune CRS, sa pâleur et sa terreur de ce qu’il était en train de faire, du moment où peut-être la dame âgée allait tomber à ses pieds pour ne plus se relever.
    J’ai peur tout le temps en rentrant de manifestation. Du « Bien fait ! » asséné sur les réseaux sociaux, de ces appels à taper plus fort sur les « casseurs, les « radicaux », les « petits bourges qui se refont leur mai 68 ».
    J’ai peur de cette indifférence glaciale à la mort de Clément Méric et de Rémi Fraysse, peur de Serge Ayoub le soir sur ITélé, le jour de l’assassinat d’un camarade antifasciste, peur du « Qu’est ce qu’il foutait là », craché sur le corps encore chaud de Rémi Fraisse, par tant et tant de gens qui furent de gauche. J’ai peur de vous, bien plus que de la police, de vos mots qui leur ordonnent les coups.
    J’ai peur de vos commentaires cyniques sur nos prétendus calculs. « Ils veulent leur Malik Oussekine pour se victimiser ». Mais, braves gens, j’ai peur parce que je sais que vous ne seriez pas dans la rue si Malik Oussekine tombait aujourd’hui. Mais ici sur les réseaux sociaux à trouver des raisons.
    La rumeur de Tolbiac ? Elle est cette peur dont vous êtes responsables, elle est la peur de l’Ordre qui nous condamne, de vos coups de pantoufles hypocrites qui frappent, plus fort que les bottes, au cœur et à l’âme.
    Irrationnelle, en partie, oui. Mais moins que votre haine du mouvement social qui se pare de défense de la démocratie.

    Réponse Signaler un abus
    • Et bien dites donc….. ça s’appellerait pas « pleurer avant d’avoir mal » votre truc ? En plus venant d’un admirateur de Poutine, c’est amusant !

      Réponse Signaler un abus
    • J’ai également peur… Chaque société a la police qu’elle mérite. Envoyez la police suédoise avec ses règles d’intervention et l’arsenal judiciaire suédois au Brésil actuel, vous obtiendrez le chaos en quelques semaines. A l’inverse envoyez la police brésilienne faire respecter la loi en Suède et vous obtiendrez des abus de recours à la force permanents.
      Notre société française est traversée par des courants populistes et complotistes extrémistes aux discours agressifs qui engendrent une violence des esprits peu éclairés qui gobent sans recul et au premier degré ce que disent leurs leaders spirituels populistes.

      Réponse Signaler un abus
      • C’est raciste envers les Brésiliens ça

      • “Notre société française est traversée par des courants populistes et complotistes extrémistes aux discours agressifs qui engendrent une violence des esprits peu éclairés qui gobent sans recul et au premier degré ce que disent leurs leaders spirituels”
        J’ai le sentiment que tu nous parles de toi là. Gérard Miller est psy, il devrait pouvoir te faire un prix…

    • Raisonnement brillant:
      c’est faux, mais ça pourrait être vrai parce que
      plein de gens y croient, Et plein de gens y croient parce que, moi, j’y crois. Et j’y crois parce que j’en ai peur. Et j’en ai peur parce qu’il y a eu des drames. Et s’il y’a eu des drames déjà, c’est bien que ça pourrait être vrai même si c’est faux.
      Quel talent ! Il en faudrait plein des gens comme toi, ça remonterait le niveau.

      Réponse Signaler un abus
  12. Créer un nouveau média sous prétexte que les autres manquent d’objectivité et publier n’importe quoi du moment que ça vous arrange, c’
    est lamentable.
    J’en conclus que vous n’êtes pas un site d’information mais un instrument de propagande.

    Réponse Signaler un abus
  13. Savez vous qu’au Nicaragua, pays « ami » puisque membre de l’Alliance Bolivarienne que nous aurions intégré si Mélenchon avait gagné, 34 personnes ont été tuées par le pouvoir lors de manifestations sociales ‘au sujet des retraites !) ? Pas d’indignations des insoumis ? Comme c’est bizarre…..

    Réponse Signaler un abus
  14. Quand on est obsédé par un 3eme tour social, on en vient à rêver une (fausse) réalité …

    Réponse Signaler un abus
  15. Ce qu’il y a de bien quand on a l’esprit comme moi d’un socio, c’est qu’on attend pas l’info à la seconde. Bref, si on attend quelques heures et qu’une info erronée est corrigée, on ne s’affole pas trop !

    Réponse Signaler un abus
    • Et si des pseudo-journalistes se font choper à fabriquer de l’info à la seconde, ça t’inquiète pas sur ce qu’ils te fabriquent à long terme. T’es un vrai gentil, toi.

      Réponse Signaler un abus
  16. Si il y a une chose que je sais, c’est qu’on peut compter sur vous pour revenir sur vos (rares) erreurs. C’est la 2ème fake news en 3 mois, corrigée en moins de 24 heures. Au regard de vos moyens, je ne m’en offusque pas (je peux attendre le lendemain pour me faire un jugement sur une info!). Merci pour votre travail. Je vous renouvelle ma confiance…

    Réponse Signaler un abus
    • 2 fake news en 3 mois, c’est peu.
      Je sais pas ce que tu fais comme boulot, mais je rêve que tu sois mon chef ! Travail bien fait, mal fait, on s’en fout, tout ce qu’il faut, c’est donner le sentiment que tu essayes.

      Réponse Signaler un abus
  17. Certains sont contents ils ont mis le doute sur le Media. Mais le doute permet aussi la réflexion, le libre-arbitre, la recherche plus poussée d’infos vraies ou fausses. Permettre aux neurones d’exister c’est quand même mieux que Jean-Pierre Pernaut et son sourire débile pour vous vendre que tout est beau, tout est sympa.
    Bref, je continue à suivre Le Media.

    Réponse Signaler un abus
  18. L’épisode du « coma » annonce le fin de Le Media, comme la mise en cause gratuite de Nicolas Hulot par l’Hebdo a précipité la chute de ce nouveau média. Seulement le Media avait la prétention et l’outrecuidance de vouloir révolutionner l’info , on allait voir ce qu’on allait voir, et bien on a vu, il y a eu d’abord le grand n’importe quoi de Claude El Kahl, le soi disant correspondant au Liban qu’on n’a jamais revu après la volée de bois vert qu’il s’est pris du fait de l’incongruité de la position qu’il défendait, et aujourd’hui c’est le « coma dépassé » qui sonne l’hallali de ce média mort-né. Jamais d’info pas vérifiée et on source les photos c’est la devise de Le Media et pourtant on publie bien vite une photo de manifestants espagnols réprimés pour illustrer ce qui est sensé se passer à Tolbiac…Les nouvelles sont rassurantes aurait dit le génial Gérard Miller. Il est à remarquer que Le Media en vient à périr par son tendon d’Achille i.e. son lien supposé mais jamais revendiqué avec La France Insoumise. La jeune Leïla et son poteau en sont justement de la FI et l’ hystérie médiatique de la jeune fille pèsera lourd dans le destin de Le Media qui dit en forme d’excuse qu’on ignorait les engagements politiques de la jeune fille… Comment faire savoir si on ignore… en fabriquant de l’info là où elle manque…

    Réponse Signaler un abus
    • @Jean François : cela n’est pas comparable, car l’affaire Hulot a fait immédiatement perdre des millions d’€ par le retrait d’un investisseur et d’une banque. Ici, c’est au pire une crédibilité à reconstruire pour les futurs socios. En outre, un fait immédiatement corrigé (car vérifiable et vérifié – trop tard) n’a pas la même gravité que des soupçons qui ont et continuerait de peser sur Hulot toute sa vie. Quant au reste de vos allégations, je ne les commenterai pas car elles sont malveillantes 🙂

      Réponse Signaler un abus
      • Immédiatement vous vous moquez de qui??? Un évènement qui se serait produit le 20/04 au matin dont Le Media rend compte aussitôt à partir de témoignages foireux et d’une photo empruntée… des démentis du 20 et du 21/04 de la préfecture de Police et de l’APHP et le lundi suivant 23/04 au JT de Le Média on entend le « journaliste » Rémi-Kenzo Pagès expliquer « que le sujet fait débat, y compris lors de la conférence de rédaction du Média, mais « une chose est sûre », affirme-t-il. « On est en droit de douter de la version officielle qui nous est communiquée. […] C’est un peu parole contre parole. »

        « Difficile de faire le point. On ne sait pas vraiment ce qu’il en est. […] Dans l’urgence, ce sont des informations très difficiles à traiter et pour mener ce type d’enquête, il va nous falloir du temps. »

        Immédiatement Immédiatement….

      • Et tu penses qu’absolument personne en France se dit qu’un gamin est au bord de la mort et qu’on nous le cache ?
        Bien sûr que c’est conscient de diffuser cette info et bien sûr que l’objectif c’est favoriser un « climat » par tous les moyens.

      • Ce qui est lamentable dans ce que tu dis, c’est que hier l’URSS disait la même chose et que, demain, si un média proche du FN nous sort une fake news sur un blanc agressé par des arabes, ils auront juste à faire un copié-collé de ton message et ce ne sera pas bien grave.
        C’est une réponse toute faite récitée comme dans tout mouvement populiste qui prétend changer l’Homme.

  19. Salut ! Oui je pense qu’il faut faire gaffe quand on donne la parole à des personnes qui donnent des infos portant de graves accusations, sans qu’elles soient vérifiées & recoupées. Je suis socio, et le JT dont il est question m’avait posé question.

    Evidemment je vous soutiens à fond et pour longtemps ! Mais revenons vraiment au principe de base : on ne colle pas trop à l’actu / quand on n’est pas sûr on s’abstient / on essaie un peu de se décentrer, de faire un pas de côté, tout en conservant nos valeurs. Là c’était un peu particulier car il s’agissait de couvrir des mobilisations en direct (et de les accompagner). Mais le propos est généralement trop binaire, sur ce type de sujets.

    Courage & merci !

    Réponse Signaler un abus
  20. Pour compléter mon message plus haut, ce n’est pas parce qu’on s’est planté que cela invalide toute la démarche car
    1) oui il y a un énorme problème d’homogénéité dans la vision du monde (en particulier l’orthodoxie économique) dans la plupart des médias mainstream ; il ne s’agit pas de « fake news » mais cela est extrêmement malhonnête et lourd de conséquences
    2) prudence sur la Syrie ; emballement quant à Tolbiac : c’est vrai ; c’est regrettable. En même temps, on peut imaginer qu’il est plus facile de croire des sources locales sur un mouvement qui se passe sous nos yeux (a fortiori déjà relayées par 2 médias de bonne qualité)
    3) Pas d’affaire « Hulot » à la Ebdo : pas de risque, on est financé que par les socios ; Ebdo a coulé car un GROS investisseur puis une banque se sont retirés ; cela a fait perdre des millions d’€
    4) Le Média est censé prendre du recul ; ne pas coller à l’actu. –> il faut absolument mettre ce principe au centre. Mais par rapport aux mouvements socios, c’est clair : Le Média ouvertement, sans ambiguité, et à raison, a choisi de les soutenir. Le risque c’est en donnant la parole à « ‘n’importe qui » de donner une représentation un peu fantasmée de la réalité — qui détonne d’autant plus avec la tonalité franchement hostile des autres médias. –> un curseur est à trouver.

    Réponse Signaler un abus
    • 1. Y’a pas d’homogénéité dans la vision du monde. Aux dernières présidentielles, on a 4 candidats entre 19 et 24% dont deux qui remettent fondamentalement en cause la fameuse “orthodoxie économique”. Et il y en a un paquet de gens invités sur les plateaux télé en France pour dénoncer cette même “orthodoxie économique”
      2. C’est au nom d’avoir un journaliste sur place (plutôt pas loin que sur place en fait) que le Media a choisi de ne pas traiter la Syrie. Qu’on arrête de raconter n’importe quoi, c’est un choix politique. Pas grave si assumé.
      3. On en reparle quand le Média reviendra demander du pognon aux socios si l’equilibre financier n’3st pas atteint.
      4. On est d’accord. Le Media doit s’assumer comme organe de propagande politique

      Réponse Signaler un abus
  21. Pas très surprenant. Comme la minorité sectaire et violente qui bloquait l’accès d’une université publique, vous espériez l’accident grave. Votre précipitation a en faire des tonnes sur une rumeur qui servait votre cause, abjecte, n’a d’égal que votre amateurisme. Pour un organe d’information qui se présente en chevalier blanc de l’objectivité, ça fait doucement rigoler.

    Réponse Signaler un abus
    • @Roswell : pur procès d’intention (malveillante et haineuse). La seule intention du Média c’est que les vraies raisons des mobilisations soient connues de tous. Cela n’arrange personne que cela parte en vrille pour de mauvaises raisons et sur de mauvaises bases. En outre, Le Média ne se présente pas comme chevalier blanc de l’objectivité, tout le contraire : comme présentant une subjectivité assumée.

      Cela dit, ce type d’erreur (même si immédiatement corrigée) est regrettable : cela permet de ré-affirmer et remettre en oeuvre les principes fondateurs.

      Réponse Signaler un abus
      • @mahen: Le Média défend une thèse politique de type populiste. L’interprétation qu’ils font de l’actualité (ce que vous appelez subjectivité…) est malveillante et haineuse à l’égard du pouvoir en place et des forces de l’ordre.
        La vision du monde du monde prônée ici se fait à travers un prisme de la géopolitique de la seconde moitié du XXeme siècle, cf le Venezuela.
        Malgré tout je pense que vous êtes un mal nécessaire, vous permettez à des tas de gens nourris d’inepties economico-diplomatiques de se retrouver. Encore faut-il que vous restiez sérieux dans vos articles et analyses sans viser à mettre le feu au pays pour les prochaines élections.

  22. En résumé, soit le Média a été naïf en ignorant à quel point ce genre de jeunes étudiants bloqueurs exagèrent dans 99% des cas pour tenter de se « cheguevarriser », soit il a agi par idéologie en croyant ce qu’il voulait bien croire, soit il a voulu faire un scoop, publiant le plus vite possible pour griller les autres médias.

    Dans chacun de ces cas, le Média a trahi ses principes.

    Réponse Signaler un abus
  23. Néanmoins, en étant honnête il est évident que cette affaire trahit la tentation complotiste qui anime le média depuis son lancement, qui apparaît de plus en plus nettement, et qui ne devrait pass aller en diminuant bien au contraire. Après tout, c’est bien l’organe officieux de la FI et tout utilisateur du Discord Insoumis aura pu constater l’effroyable porosité aux théories complotiste de la très grande majorité des Insoumis…

    Réponse Signaler un abus
    • Observation très juste ! Toute discussion avec des militants « de base » insoumis dévie très vite vers des thèses complotistes, c’est même une contradiction cruelle pour un courant d’idée qui se revendique des lumières et de l’humanisme. Rassembler autant de gens convaincus de vivre dans un monde ou d’obscures officines se partagent le pouvoir (et l’antisémitisme affleure hélas souvent) ou on met sur le même plan RT et l’AFP, ou les vaccins sont vus comme des poisons…. Quel échec ! Je suis absolument persuadé que les dirigeants de la FI sont rationnels et progressistes mais à vouloir bâtir un mouvement de masse, ils ne sont pas très regardant avec leurs troupes (le taré qui commenta la mort d’A Beltrame en est un triste exemple)

      Réponse Signaler un abus
      • Là je ne vous suis pas: les thèses complotistes viennent en effet d’en-haut! Le blog de JLM en est truffé, et tous les canaux FI officiels sont aussi des mines de complots absurdes, fortement suggérés ou carrément exprimés, car c’est bien là la base du populisme, et JLM ne fait plus mystère de vouloir bâtir un mouvement populiste post-communiste… On se souviendra aussi de ces études académiques sur la question du complotisme et de leurs conclusions relatives à la corrélation entre le niveau intellectuel et la crédulité complotiste, et en en tirera les conclusions qui s’imposent.

      • Comme je ne peux pas répondre directement à Duk, j’utilise ce moyen….. Oui, vous avez sans doute raison, mais c’est plus une stratégie qu’une réelle conviction, à mon sens. C’est encore pire car c’est cynique, et de plus idiot. A vouloir utiliser les mêmes armes que l’extrême-droite (le discours sur l’international devient de plus en plus similaire, haine des USA, complaisance pour les régimes autoritaires) on lui fait la courte échelle, c’est tout. Même calamiteuse, c’est Le Pen qui arriva au second tour.

  24. Bonsoir le Média , vous avez toute ma sympathie et je vous souhaite un bon courage pour la suite . L’erreur est humaine , je ne vous e tiens pas rigueur . Tous les soirs à 20 h du Lundi au vendredi à vous regarder où le temps en votre compagnie passe toujours trop vite, merci !

    Réponse Signaler un abus
  25. C’est ça le nouveau journalisme, sérieux, objectif 🤔 Pomper une « info » sur le site de la concurrence en espérant profiter d’un travail pre-mâché…..et la balancer sans la vérifier 😕 Puis avoir toute la journée pour faire ce travail de vérification mais ne pas le faire et continuer de surfer sur une bonne fake new’s sanguinolante en donnant la parole à deux étudiantes contestataires qui en rajoutent dans l’affabulation 😥 Tant pis si c’est faux, on fera un communiqué plus tard dans lequel on s’excusera d’avoir partagé le mauvais travail de « Marianne »…mais en attendant on aura montré les gentils étudiants bloqueurs de Tolbiac sauvagement agressés par la police…catalane 🤤 du gouvernement Macron. En fait vous êtes #Le Merdia 😧

    Réponse Signaler un abus
  26. @Mahen Ounet

    Arrêtez s’il vous plait de répéter que l’erreur ou la manipulation à la quelle on a assisté sur Le Media a été immédiatement corrigée, c’est absolument faux puisque 3 jours après les « faits » la question se posait encore, le JT présentait l’affaire comme encore en réflexion dans la rédaction et qu’on ne savait qui croire ente les rumeurs et les démentis, un peu d’honnêteté s’il vous plait!!!

    Réponse Signaler un abus
  27. Donc, vous nous faites croire d’être des super journalistes qui vérifient tout sur la Syrie et nous affirmez en même temps que, pour Tolbiac, même sans vérification, c’est un travail de journaliste que de relayer des témoignages quels qu’ils soient et que, si c’est les témoignages qui sont faux, vous vous êtes faits manipuler mais rester sincères, honnêtes et indépendants.
    Vous faites de la propagande. Assumez-le, ça se passera très bien, vous inquiétez pas.
    Vous avez deux poids deux mesures sur votre déontologie parce que vous n’etes pas journalistes mais propagandistes. C’est pas grave si c’est assumé.
    Vous êtes pro Bachar, Poutine ou Iran et pensez que Macron est un danger démocratique. Dites-nous clairement pourquoi.
    Vous nous avez dit que les médias de masse nous manipulaient et que c’est pour ça que vous existiez. Prouvez-le parce qu’aujourd’hui vous ressemblez à la Pravda avant l’heure.
    Et si votre seul et unique but est d’éduquer les esprits et de former les masses peu importe l’ethique et le chemin, dites-le aussi. Ça nous permettra peut-être d’y voir une différence avec les aspirants au totalitarisme présents ou passés.

    Réponse Signaler un abus

Trackbacks/Pingbacks

  1. Au fait, et les preuves du chimique, elles sont où? | Le Média - […] Affaire Tolbiac : Mise au point par Le Média Pour sauver ses koalas, l’Australie met la main…

Laisser un commentaire

Devenez Socio

Restez connectés au Média

Les Tweets du Média

Les dernières émissions du Média

Loading...

Ne manquez pas les nouveaux articles du Média

Suivez l'actu d'une presse libre et indépendante des puissances financières

Merci d'avoir souscrit à notre newsletter !

Pin It on Pinterest

Share This

Partagez cet article

Avec vos amis !