Macron et May : aucun espoir pour les exilés du Nord

Macron et May : aucun espoir pour les exilés du Nord

Le Sommet franco-britannique de Sandhurst ne fait aucun cadeau aux populations exilées en attente de pouvoir traverser la Manche pour rejoindre l’Angleterre. Au contraire, les deux dirigeants ont aggravé les accords du Touquet qui régissent depuis 2003 la gestion des flux de populations migrantes dans le Nord de la France.

Emmanuel Macron et Theresa May ont donc opté pour accélérer le tri à la frontière dans une logique plus proche de celle de « l’Europe forteresse » que « terre d’accueil ». La France continue de jouer le rôle de garde frontière pour la Grande Bretagne. De plus, cette renégociation des accords du Touquet n’apporte pas de solution à la situation des mineurs isolés.

Rappelons que le projet de loi « Asile et Immigration » porté par Gérard Collomb, prévoit déjà : le fichage au sein des centres de rétention, un allongement de la durée d’enfermement ainsi qu’une réduction des délais pour les recours en matière de droit d’asile.

Retrouver l’article complet ici

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rendez-vous à 18h !

Devenez Socio

Derniers Tweets

Pin It on Pinterest

Share This

Partagez cet article

Avec vos amis !