Le Volcan de Fuego : Le Bilan s’alourdit

Le Volcan de Fuego : Le Bilan s’alourdit

Depuis le 4 juin, le Guatemala est touché par une catastrophe naturelle.

Trois jours après l’éruption du volcan El Fuego au Guatemala l’état de catastrophe naturelle a été décrété dans les départements d’Escuintla, Chimaltenango et Sacatepéquez, les départements les plus affectés par l’éruption.

Après une nouvelle explosion hier, mardi 5 juin, les secouristes ont été obligés d’interrompre leurs recherches. Mais selon l’Institut National Médico-Légal (INACIF), le bilan humain s’élève à plus de 75 morts dont seulement 23 corps identifiés et près de 200 personnes toujours portées disparues.

 Une tragédie

Il faut savoir que le Volcan de Fuego est un volcan gris. C’est-à-dire un volcan explosif dont la lave visqueuse forme un dôme. Lorsque ce dôme devient instable, il s’effondre ou explose ce qui donne lieu à des panaches volcaniques composés de cendres et de roches ainsi que des nuées ardentes.

C’est ce panache volcanique autrement appelé coulée pyroclastique qui inquiète les autorités.

Après plus de 16h d’éruptions dévastatrices, la propagation de ces coulées composées de gaz volcaniques et de pierres, viennent ensevelir et bruler la population.

Lundi soir, le président de la République du Guatemala, Jimmy Morales, a qualifié l’évènement de « tragédie » et annoncé que les recherches et l’assistance aux sinistrés dureraient le temps nécessaire dans la zone. Israël a également annoncé lundi qu’une aide d’urgence immédiate leur serait attribuée d’un montant de 10.000 dollars ainsi que de la nourriture et des médicaments.

Peut-être est-ce en rapport avec le fait que le Guatemala a été l’un des rares pays à s’être rangé derrière les États-Unis après l’annonce de reconnaître Jérusalem comme capital d’Israël le 6 décembre dernier, ainsi que la récente ouverture de son ambassade dans la ville sainte le 16 mai dernier.

Photo : Volcan en éruption

Crédits : Kieran Wood/ Wikimedia commons

1 Comment

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signez la pétition !

Devenez Socio

Derniers Tweets

Pin It on Pinterest

Share This

Partagez cet article

Avec vos amis !