Select Page

Le coup de com’ de Kim Jong-Un

Le coup de com’ de Kim Jong-Un

Aux Jeux Olympiques d’hiver, la soeur de Kim Jong-un représentera le régime nord-coréen à la cérémonie d’ouverture à Pyeongchang.

C’est un coup de com’ inattendu de la part de Kim Jong-un, le président nord coréen. Le leader suprême a décidé que sa soeur, et bras droit, Kim Yo-jong accompagnerait la délégation nord-coréenne aux JO d’hiver qui commencent vendredi à Pyeongchang.

Pour la première fois, un membre de la dynastie des leaders suprêmes se rend en Corée du Sud: les deux états sont techniquement en guerre depuis le conflit de 1950-1953. Elle assistera à la cérémonie d’ouverture le 9 février avant de quitter le pays le 11. Enfin, si tout va bien…

En effet, elle figure sur les listes de sanctions décidées par le Département d’Etat contre certains hiérarques du régime nord-coréen. Et justement, Mike Pence, le vice-président américain sera présent aussi à la cérémonie d’ouverture vendredi. Alors qu’aujourd’hui, mercredi 7 février, il annonçait « les sanctions économiques les plus dures et les plus agressives jamais imposées à la Corée du Nord », au cours de l’étape japonaise de sa tournée asiatique. Le numéro deux américain a ainsi réaffirmé l’intention de continuer à « isoler la Corée du Nord jusqu’à l’abandon définitif de ses programmes nucléaires et de missiles balistiques ».

En désignant sa soeur pour le représenter, Kim Jong-un mène une opération de communication avec au moins trois messages.

En direction de son voisin du Sud, d’abord, il veut montrer un visage plus sympathique de son régime et rassurer sur la sincérité de son engagement personnel en faveur de la participation de son pays aux Jeux Olympiques. Les délégations du Nord et du Sud défileront ensemble lors de la cérémonie d’ouverture et l’équipe de Hockey sur glace féminin sera composée d’athlètes des deux pays.

Toujours en direction du pays frère, la présence de Kim Yo-jong doit marquer plus largement l’implication personnelle du chef de l’Etat dans le processus de rapprochement entre les deux Corées. Un processus qui a été réactivé après les fortes tensions des derniers mois. Et cette reprise des discussions a été initiée lors de pourparlers concernant les modalités de cette participation aux Olympiades, à Panmunjom, dans la zone démilitarisée il y a quelques semaines seulement.

Enfin, le leader nord-coréen adresse un message aussi et surtout à l’intérieur de son pays. Alors que sa soeur, Kim Yo-jong était jusqu’ici sous directrice du Département de Propagande et d’Agitation du Parti des Travailleurs de Corée, elle est récemment devenue membre du Politburo du Parti, le principal organe de pouvoir du pays.

En lui confiant cette mission, Kim Jong-un renforce la stature de la jeune femme. De plus, partageant le même père et la même mère, le lien du sang lui garantit de surcroît une loyauté sans faille. D’autant que, dans ce régime patriarcal, elle ne représente pas une menace politique.

Crédits : AFP Photo / KCNA via KNS

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signez la pétition !

Devenez Socio

Derniers Tweets

Pin It on Pinterest

Share This

Partagez cet article

Avec vos amis !