La présence américaine exaspère à Okinawa

La présence américaine exaspère à Okinawa

L’ile située au Sud-Ouest du Japon fut un des terrains de bataille les plus sanguinaires de la fin de la seconde Guerre Mondiale. 200 000 morts furent à déplorer et l’Oncle Sam vit sa présence militaire consolidée.

En 2018, les camps de base américains sont toujours à Okinawa, ne manquant pas de susciter l’appréhension des habitants. C’est le lourd fardeau hérité de cette guerre et du traité de sécurité américano-japonais. Bien que le gouvernement d’Abe Shinzo ait augmenté le budget de la défense, aucune fermeture de base n’est prévue.

Pourtant, outre la simple présence américaine et la crainte du militarisme, ce sont surtout les exactions commises par les soldats qui soulèvent la protestation d’une population gagnée par le pacifisme. En effet 118 viols ont été recensés depuis 1978. Entre autre… C’est fort logiquement que certaines manifestations, faute d’obtenir le départ des américains, demandent qu’ils soient au moins jugés selon les lois du Japon.

Pour plus de détails, consultez l’article détaillé de Bastamag

Crédits : ccStephan Ove / Google Images

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rendez-vous à 18h !

Devenez Socio

Derniers Tweets

Pin It on Pinterest

Share This

Partagez cet article

Avec vos amis !