Select Page

Etats-Unis : l’exploit d’une jeune démocrate socialiste

Etats-Unis : l’exploit d’une jeune démocrate socialiste

Joe Crowley, pressenti pour devenir le chef des démocrates à la Chambre, a été défait lors d’une primaire pour les élections de mi-mandat. Son bourreau s’appelle Alexandria Ocasio-Cortez. Jeune candidate de 28 ans soutenue par Bernie Sanders, elle n’a jamais eu de mandat jusqu’ici.

Il ne devait pas y avoir de match. Joe Crowley devait facilement triompher d’Alexandria Ocasio-Cortez, comme Goliath devait tuer David. Pourtant, comme dans le récit biblique, l’impossible s’est produit. Résultat : un des cadres du Parti démocrate a été vaincu par une inconnue de 28 ans, dans un scrutin plus important qu’on pourrait croire. Même s’il faut éviter les conclusions trop hâtives, cela pourrait constituer les prémices d’une gauchisation et d’un vent de “dégagisme” au sein du parti d’Hilary Clinton.

Les observateurs s’attendaient à une victoire si facile dans ce 14e district de New York, qu’ils ne se sont pas intéressé à la campagne. Il s’agit de la plus importante défaite d’un représentant démocrate lors d’une primaire depuis plus d’une décennie. Elu pour l’Etat de New York depuis 1999, Joe Crowley est actuellement numéro quatre du Parti démocrate à la Chambre des représentants. Il était considéré comme un potentiel successeur de Nancy Pelosi comme chef des démocrates à la Chambre. Certains le voyaient même speaker de la chambre basse américaine, équivalent américain de notre président de l’Assemblée nationale, en cas de victoire des démocrates aux élections de mi-mandat de novembre prochain. C’était la première fois depuis 2004 que ce ténor du parti affrontait un autre candidat démocrate lors des primaires. C’est dire l’exploit de la jeune femme qui s’est dressée face à lui avec un gros désavantage financier et qui a remporté 57% des suffrages.

Une “démocrate socialiste”

Née dans le Bronx en 1989, Alexandria Ocasio-Cortez pourrait devenir la plus jeune représentante du Congrès. Diplômée en 2011 de l’Université de Boston, elle a ensuite travaillé comme serveuse dans un restaurant, poste qu’elle a quitté il y a seulement quelques mois. Elle n’avait jamais envisagé devenir représentante à la Chambre. « Les femmes comme moi ne sont pas censées se présenter aux élections », affirmait-elle au début de sa vidéo de campagne. La jeune militante qui se définit comme “démocrate socialiste” s’engage en 2016, lors de la campagne de Bernie Sanders. Ce dernier l’a d’ailleurs soutenu, comme Cynthia Nixon, candidate au poste de gouverneure de l’Etat. La jeune femme a mené une campagne à gauche, défendant notamment une plate-forme d’assurance-maladie pour tous, une garantie d’emploi fédérale, un collège public sans frais de scolarité, ou encore l’abolition de la loi américaine sur l’immigration et les douanes. Elle a aussi soutenu activement le mouvement antiraciste Black Lives Matter. Alexandria Ocasio-Cortez s’est présenté durant sa campagne en candidate des femmes, des jeunes, des minorités ethniques, mais aussi de la classe ouvrière. Elle est arrivée en tête dans presque tous les bureaux de vote ayant participé au scrutin, notamment dans le Bronx et dans le Queens, où elle a fait le plein de voix. « C’est surréaliste », s’est-elle exclamé après l’annonce de sa victoire. Le paysage politique a aussi vivement réagi.

Le président Trump s’est réjoui de la défaite de Crowley dans deux tweets. « Wow ! Le député qui déteste Trump, Joe Crowley, qui, comme beaucoup s’y attendaient, devait prendre la place de Nancy Pelosi, vient de PERDRE son élection primaire. En d’autres termes, il s’est fait sortir ! », pouvons-nous lire dans le premier. Dans le second, il a écrit : « Les démocrates sont dans la tourmente ! » Pour rappel, l’ensemble des 435 sièges de la Chambre des représentants, ainsi qu’un tiers des 100 du Sénat seront renouvelés le 6 novembre 2018. Des élections qui ont l’habitude de malmener les présidents en place. « Nous allons faire bouger le monde dans les deux prochaines années », nous a pour le moment promis Alexandria Ocasio-Cortez.

Légende : Alexandria Ocasio-Cortez à l’annonce de sa victoire

Crédits : Capture d’écran / New York Times

 

6 Comments

  1. Mael

    Coquille : Black lives matters non ? Et pas liver, on ne parle pas de foie 🙂

    Réponse Signaler un abus
  2. progrès665

    C’est en effet une excellente nouvelle qui en vérité ne m’a pas vraiment surpris du fait des nécessités économico-sociales qui pèsent sur les Etats-Unis (réelle paupérisation des couches modestes et moyennes + aggravation de la condition des minorités)ainsi que du dynamisme et de l’ouverture de ce pays.Cette situation tranche d’ailleurs avec l’ultra conservatisme qui frappe les pays européens et singulièrement la France.Il est important de noter au passage le faible écho de l’émergence de cette nouvelle figure de la gauche américaine dans les médias français…Pourtant,même M.Donald Trump a relevé l’information…L’Europe cadenassé par un néolibéralisme étriqué se ferme aux idées nouvelles et à tout ce qui pourrait dynamiser des sociétés frappées d’engourdissement et de refus du progrès.Que l’on songe un seul instant à la composition de l’actuel gouvernement français :des caciques,des vieux blancs,des conservateurs prônant chaque jour la lutte contre les pauvres (pas moins !),des rentiers,des patrons,des lobbyistes et parfois même des corrompus!C’est navrant et effrayant.A l’inverse Alexandria Ocasio-Cortez représente et incarne les couches populaires et moyennes de la société américaine.Elle développe un discours politique intelligent,structuré,convaincant et adossé à un programme efficace.Par ses évidentes qualités personnelles cette jeune femme saura rassembler de très nombreux Américains autour d’elle.Elle en a visiblement le talent.C’est réjouissant.

    Réponse Signaler un abus

Trackbacks/Pingbacks

  1. Le capitalisme est la cause du dérèglement climatique, par Naomi Klein | Le Média - […] présidentielle de Bernie Sanders, plusieurs candidats, d’origines multiples – à l’image d’Alexandra Ocasio-Cortez, à New York, de Kanelia Ing,…
  2. Les jours de Donald Trump sont-ils comptés ? | Le Média - […] Lire aussi : « États-Unis : L’exploit d’une jeune démocrate socialiste » […]
  3. La chronique de John R. MacArthur | Rien ne va plus | Le Média - […] Lire aussi : Etats-Unis : L’exploit d’une jeune démocrate socialiste […]
  4. Midterms : Le Sénat reste Républicain, la Chambre des Représentants passe chez les démocrates | Le Média - […] Lire aussi : Etats-Unis : l’exploit d’une jeune démocrate socialiste […]
  5. Thibault Muzergues : "L’aile gauche a encore beaucoup de chemin à faire avant de prendre le contrôle du Parti démocrate" | Le Média - […] Lire aussi : Etats-Unis : l’exploit d’une jeune démocrate socialiste […]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Devenez Socio

Derniers Tweets

Pin It on Pinterest

Share This

Partagez cet article

Avec vos amis !