Select Page

Des manifestations mapuches réprimées en Argentine

Des manifestations mapuches réprimées en Argentine

Si les algorithmes de Facebook ne permettent pas à ce genre d’information d’être mis en avant, il n’en est pas moins qu’en Argentine, gouvernée par le (très) libéral Mauricio Macri, les manifestations Mapuches sont durement récriminées.

Et pourtant, la contestation a pris de l’ampleur depuis octobre 2017 et la découverte du corps Santiago Maldonado, retrouvé noyé dans la rivière Chubut. Il avait disparu depuis le 1er août et les manifestations contre l’entreprise italienne Benetton. Si la justice en a conclu une « noyade accidentelle », la famille Maldonado n’en démord pas, l’Etat argentin est responsable.

Les fronts de la lutte contre les « grands » projets capitalistes sont multiples : les céréales, l’élevage, les mines, les projets touristiques, le pétrole. Les enjeux ? La conservation des sols et de l’écosystème local. Les détails de cette lutte quotidienne pour la communauté mapuche nous sont révélés par l’ouvrage collectif La passion du schiste. Capitaliste, démocratie, environnement en Argentine. Il fait état de la répression et des tentatives de criminalisation que subissent la communauté Winkul Newen et leur dirigeante Relmu Namku.

Grégory Lassalle présente une introduction de l’ouvrage sur revolutionpermanente.fr.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signez la pétition !

Devenez Socio

Derniers Tweets

Pin It on Pinterest

Share This

Partagez cet article

Avec vos amis !