Select Page

Vinci disculpé dans l’affaire l’accusant de travail forcé au Qatar

Vinci disculpé dans l’affaire l’accusant de travail forcé au Qatar

Une enquête préliminaire visant le géant du BTP Vinci pour « travail forcé » et « réduction en servitude » sur les chantiers du Mondial 2022, au Qatar, a été classé sans suite.

L’association Sherpa, pensait avoir réuni les éléments nécessaire afin de prouver les agissements : « réduction de servitude », « travail forcé », et « recel » du groupe Vinci au Qatar. Après avoir réalisé une enquête sur place, l’ONG avait fait état de confiscations de passeports et de menaces proférées à l’encontre de ces travailleurs migrants pour les dissuader de réclamer une amélioration de leurs conditions de travail.

Le groupe Vinci s’est quant à lui félicité de la décision du parquet intervenue le 31 janvier, rappelant qu’il « s’attache non seulement à respecter le droit local du travail et les droits fondamentaux, mais aussi à faire progresser les conditions de travail et de vie de ses salaries, au Qatar comme partout dans le monde ».

Bon, bah s’ils le disent c’est que ça doit sûrement être vrai…

Crédits : ccKarim Jaaafar / Al-Watan Doha / AFP

Laisser un commentaire

Devenez Socio

Restez connectés au Média

Les Tweets du Média

Les dernières émissions du Média

Loading...

Ne manquez pas les nouveaux articles du Média

Suivez l'actu d'une presse libre et indépendante des puissances financières

Merci d'avoir souscrit à notre newsletter !

Pin It on Pinterest

Share This

Partagez cet article

Avec vos amis !